Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Levieux60

Visualiser les 40 avis postés dans la bedetheque
    Levieux60 Le 27/06/2018 à 23:43:04

    Découvert par hasard.
    Un album en petit format d'une trentaine de pages qui ne démérite pas.
    Dessin respectueux, humour du niveau de Greg, le travail est très pro.
    Vers la fin de l'album, on peut regretter qu'Achille et Cie ne soient plus les vedettes. Mais enfin, tout ceci est destiné à promouvoir l'équipe cycliste Bouygues Télécom et accessoirement son sponsor.
    Et on le trouve pour des clopinettes sur internet...

    Levieux60 Le 04/06/2018 à 11:45:46
    Sammy - Tome 5 - Le gorille à huit pattes

    Le meilleur album de la série.
    Bien avant l'autocensure, les gags sont bâtis exclusivement sur de l'humour noir. Les cadavres s'amoncellent (ah, la croisière s'achevant sans équipage...), disparaissent (vive la pêche au thon !) ou finissent en objet d'exposition, le tout restant lisible par tout public.
    Quel dommage que Berck et Cauvin n'aient pu continuer dans cette veine.

    Levieux60 Le 21/01/2018 à 16:31:10

    Mon exemplaire perd son titre sur la tranche. Est-ce normal docteur ?
    Album pas mauvais, mais qui ne méritait pas une édition de luxe. Les précédents albums étaient proposés au prix fort car étant des créations originales GLÉNAT.
    Là, ça sent l'opportunisme financier à plein nez.

    Levieux60 Le 21/01/2018 à 16:24:21
    Doctor Who (French eyes) - Tome 1 - Agent provocateur

    Une excellente série TV et une adaptation comics décevante.
    Je n'attends jamais grand chose du graphisme lors d'une adaptation. Je suis servi, on passe du bof au presque acceptable. La couverture donne un aperçu de la déception à venir.
    Le souci majeur provient de la rédaction du scénario.
    On pourrait imaginer que la narration est truffée d'ellipses. En fait, elle est constituée de trous béants et d'incohérences (Pourquoi un polymorphe a-t'il été tué ? Comment le docteur peut-il connaître le nom d'un personnage qui ne lui a pas été présenté ? et autres absurdités...), obligeant le lecteur à retourner en arrière afin de vérifier s''il n'est pas victime d'amnésie . C'est usant.
    Le poste de responsable éditorial est soit vacant, soit confié à un incompétent.
    L'histoire : Des populations extraterrestres disparaissent sans raison, tandis que le docteur et sa compagne vivent des aventures intergalactico-temporelles sans lien apparent.
    L'aventure en elle-même aurait pu être plaisante, un plaisir de lecture gâché par un manque certain de professionnalisme.
    La folie adolescente de David Tennant, dixième docteur, est absente. Difficile de rivaliser en BD avec le talent des derniers docteurs.
    Et dommage que le compagnon choisi soit Martha Jones, l'un des (le ?) moins charismatiques. C'était pourtant l'occasion de le mettre en avant et de le doter d'une véritable personnalité. Espérons que miss Jones aura droit à une seconde chance.
    Les numéros suivants redresseront-ils la barre ?

    Levieux60 Le 09/09/2017 à 23:37:29
    Clifton - Tome 23 - Just married

    De l'humour, des mariages pour tous, une enquête sur des meurtres sanglants abracadabrants et d'excellents personnages secondaires.
    Dont... un papa septuagénaire général en retraite, une gouvernante en pré-ménopause, une authentique voyante aveugle, une ex bonne amie anciennement professeur d'université, deux voleurs de voiture, un archevêque débonnaire, des marié(e)s sacrifiés, des célibataires endurcis collectionneurs de bagues de cigare (quel symbôle freudien cette bague de cigare !), des empêcheurs de se marier en rond et des bobbies incompétents mais néanmoins efficaces.
    Une mention spéciale pour les deux photographes people représentant indignement les excès contradictoires des tabloïds anglais ; deux façons de travailler la presse pour un résultat aussi amoral.
    Sacrilège, le grand méchant est le personnage le moins travaillé ! Une petite paresse scénaristique a ressorti du chapeau Napoléon 11 de l'album 22. Pas facile de se moquer des froggies quand on parle soi-même français. Un bon méchant fera toujours un bon récit...
    La fin de l'histoire perd un peu en rythme, sans doute pour introduire le prochain album.
    Mais "Just married" reste un Clifton de très bon cru, canoniquement dessiné.
    Les auteurs se sont rappelés que Clifton n'est pas une série policière, mais une parodie de celles-ci.
    On rigole bien, c'est tout ce qu'on attendait.
    Puisse cet album trouver l'accueil qu'il mérite.
    PS : Au cas où les Éditions du Lombard auraient sous les yeux cet avis, serait-il possible de rééditer (même modestement) les derniers Clifton, introuvables à un prix décent même en occasion ? Merci d'avance.

    Levieux60 Le 27/01/2017 à 17:38:11
    Transparent - Tome 1 - Tome 1

    Le sujet du manga traite de la télépathie incontrôlée, certains individus projetant inconsciemment leurs pensées à tout vent.
    L'approche du sujet est originale, traitée simplement. L'absence des excès de violence et de bagarre est bienvenue.
    Mais tout ceci reste très nippon...
    Les solutions adoptées par le gouvernement afin de protéger les télépathes sont soit naïves, soit applicables uniquement dans une société anti-individualiste telle que le Japon. Le coup de la conspiration mondiale où 99,999 % de la population participe reste improbable...
    L'ensemble reste sympathique, les personnages sont variés et crédibles.
    Mais l'œuvre est desservie par un dessin très moyen, la caractérisation mal travaillée de certains personnages prête parfois à confusion.
    L'auteur reconnaît volontiers que le texte déborde au détriment du dessin, trop aéré.
    Ce qui est bien dommage, pour une fois qu'il y avait un scénario...
    L'achat est conseillé uniquement en solderie.

    Levieux60 Le 02/12/2016 à 22:41:19
    Le nouvel Angyo Onshi - Tome 1 - Le justicier du hasard

    Quel plaisir de lire ce manga de qualité !
    Pour être tout à fait honnête, il s'agit d'un croisement de manhwa coréen et de manga japonais. Le scénariste et le dessinateur sont coréens mais employés par l'éditeur japonais Shogakukan, le responsable éditorial (mandataire de l'éditeur chargé de la bonne exécution du travail et véritable pilote du scénario) est japonais.
    Malgré ce mélange improbable, le résultat est impeccable.
    Je soupçonne que l'éloignement des artistes de leur éditeur a permis des reports de délais, contretemps intelligemment mis à profit.
    Au premier tome, la qualité du dessin est de bonne facture. Les progrès techniques du dessinateurs sont foudroyants, le style graphique étant défini durablement dès le deuxième tome. Sur les 17 tomes de la série, seule une poignée de vignettes n'est pas de niveau (et encore, bien des mangakas devraient rougir de honte, le pire de Yang Kyung-Il étant à deux cents coudées au-dessus du niveau moyen de la production nippone).
    Les premiers scénarios démarrent en petite foulée. On évolue de la petite histoire façon western (pas mal mais déjà vu), on accélère avec des adaptations de légendes et faits historiques coréens (sympathiques, très bon pour la culture G, avec des explications utiles pour nous autres longs-nez).
    Et on se retrouve propulsé dans une belle épopée héroïque et une magnifique histoire d'amour.
    Mince alors, on m'a refilé un manga romantique. J'aurai jamais cru ça possible : j'ai trouvé ça passionnant et super bien fait.
    Chapeau les auteurs ! Le thème de l'amour inaccessible et maudit est parfaitement intégré à ce manga d'action hyper sanglant.
    En résumé :
    1/ De superbes dessins.
    2/ Une série de bonne longueur. 17 tomes, c'est ni trop ni trop peu pour développer une histoire.
    3/ Des personnages crédibles, tous ayant un lourd passé réellement utile au scénario. Les revirements d'alliance ne sont pas gratuits et ont toujours une explication parfaitement légitime (le contrepied total de l'immense majorité des mangas !), ce qui rend les personnages extrêmement humains.
    4/ Un scénario en béton, accessible tant au public masculin que féminin. Du boulot d'orfèvre, les révélations finales ou autres étant surprenantes mais toujours cohérentes - il suffit de relire la série depuis le début pour s'apercevoir que tout tient la route.
    5/ Et la destinée des personnages, tellement cruelle...
    6/ Le seul manga parlant d'amour qui arrive à passionner les durs et les tatoués, bref les vrais mecs comme vous et moi.
    7/ Ben oui, ça reste un manga sanglant.
    À lire !

    PS : Studio CLAMP, va te rhabiller avec tes dessins tout pourris et tes histoires à l'eau de rose frelatée. Cours acheter le Nouvel Angyo Onshi, ça t'expliquera ce qu'est un vrai travail de pro.

    Levieux60 Le 24/10/2016 à 14:25:26
    Spider-Man (L'Intégrale) - Tome 1 - Spider-Man : L'Intégrale 1962-1963

    Opinion en dehors des canons :
    Le dessin de Steve Ditko est... bâclé ? Les visages sont évanescents, sans que l'on puisse déterminer qu'il s'agisse de la volonté du dessinateur ou de la vétusté des planches utilisées. Spider-Man porterait-il un masque afin de faciliter le travail de Ditko ?
    La traduction semble réservée à un cercle d'initiés (qui sait en dehors des bobos ce qu'est un polard ?).
    Concernant l'histoire : La mort de l'oncle Ben - l'événement fondateur - est allusive au possible. La vengeance mollassonne de Peter Parker y fait écho.
    Détail dérangeant qui me hérissera toujours : L'incarcération des super-vilains dans leurs costumes bardés de super-pouvoirs. Les matons américains de BD sont d'une imprévoyance sans limite.
    Blague à part, tout ceci est bien sûr le départ d'une aventure dont ses auteurs ne prévoyaient pas le succès planétaire. L'eussent-ils su, ils auraient sans doute affiné le scénario et le dessin.
    Exceptionnellement un reboot s'imposait. On est en droit de préférer la série ultimate à l'originale.
    Un regret : Le conflit Lee/Ditko n'est pas mentionné dans l'ouverture de cette intégrale. Il s'agit pourtant du plus célèbre litige de paternité et de droits dans l'univers des comics. Quand on publie une intégrale Spider-Man, c'est un comble de le passer sous silence...
    Second regret : Le prix des intégrales (20 à 30 Euros). Spider-Man a été rentabilisé depuis des décennies. Il est temps de solder les premiers épisodes afin de permettre à tous de les découvrir et donner envie de lire les milliers d'aventures plus récentes pouvant être vendues au prix fort. Ceci dit, Marvel/Disney n'est pas réputé pour son désamour du dollar.

    Levieux60 Le 22/10/2016 à 23:31:40
    Triton (Tezuka) - Tome 1 - Triton - Le meilleur d'Osamu Tezuka 1

    Ok, Tezuka est un génie.
    Il a aussi publié des œuvres mineures, Triton en est l'exemple.
    On peut lire ce manga, correct mais à l'histoire tirant à la ligne.
    Le dernier des tritons se bat contre le roi des mers, responsable de l'extinction de son espèce.
    Il affrontera sa trentaine de rejetons - les combats risquant de prendre trop de temps, Tezuka en expédiera ad patres une vingtaine d'un coup.
    Le scénario utilise comme ressort principal et régulier la mort des personnages principaux et secondaires pour maintenir l'intérêt du récit.
    On sent que le scénario navigue à vue, Tezuka lui même s'en amusant lors d'une scène mémorable où le héros, juché sur un dauphin, emprunte une dizaine de directions à la suite, son indécision de l'action à entreprendre étant son seul guide.
    Bref, à lire uniquement si on veut être incollable sur le maître du manga.

    Levieux60 Le 19/10/2016 à 10:28:34
    Star Trek (Delcourt) - Tome 1 - Star Trek - Compte à rebours

    Album mou du genou.
    L'histoire traîne en longueur.
    Les rares moments de violence passent inaperçus dans un découpage mal pensé et un dessin vraiment moche.
    Un comble alors que l'empire romulien est exterminé, que Worf y est laissé quasi-mort et que Spock quitte notre univers.
    La saga Star Trek n'a-t-elle pas les moyens de s'offrir de meilleurs auteurs ?
    À découvrir uniquement pour mieux comprendre les tenants du film reboot de 2009.

    Levieux60 Le 02/05/2016 à 13:38:49

    Je suis sceptique quant à l'existence de cet album.
    Ray 25 a été publié dans le journal de Tintin en 1971 (numéros 1190 à 1204). Il s'agissait d'une BD SF-Fantastique de très bonne facture. Une seule aventure a été publiée.
    La couverture présentée semble être une reprise retouchée de la couv' Tintin n° 1191.
    Publié à la même époque et dans des thèmes très voisins, Dani Futuro des mêmes auteurs a eu le bonheur d'être publié en ouvrages reliés aux éditions du Lombard.
    Dans ces albums, il n'est fait nulle mention de l'édition de Ray 25.
    S'il s'agit d'une publication réelle, je suis très intéressé par son achat.
    Si c'est un fake, je suggère à un éditeur éventuel de s'intéresser à cette série...
    PS : Je n'ai rien contre l'édition d'ouvrages en format dématérialisé. Mais il serait bienvenu de le préciser quand un album virtuel est inclus dans la base de données.

    Levieux60 Le 19/03/2016 à 21:55:43
    Moonlight Act - Tome 1 - Tome 1

    Une série manga injustement méconnue.
    Le seul reproche à faire est inhérent au format shônen : Les bastons sont obligatoires et ont tendance à s'éterniser.
    Ce défaut est pardonné.
    Kazuhiro Fujita possède un trait qui ne doit à personne.
    S'il sait faire preuve d'imagination, il sait aussi décliner son récit en maintenant l'intérêt du lecteur.
    Le thème : Les personnages des contes existent dans leur propre univers. Tout irait pour le mieux si la lune bleue ne les rendait régulièrement fous à lier et qu'ils ne débarquaient pas sur terre.
    Gekkô, un garçon à la force phénoménale, se donne pour mission de les raisonner de la plus brutale des manières.
    Tout fonctionne, aussi bien les personnages principaux que la myriade de personnages secondaires, les récits indépendants, le fil rouge, bref tout.
    Du bon boulot de professionnel.
    Et qui mérite un bon point pour l'originalité de ses couvertures...

    Levieux60 Le 09/03/2016 à 23:50:08
    Macross 7 trash - Tome 1 - Tome 1

    Attention : Série dérivée.
    Une série qui ne casse pas des briques.
    Le dessin est correct mais semble avoir souffert lors de son voyage en occident. Les négatifs des planches auraient-ils pris la lumière ?
    Concernant l'histoire...
    Il vaut mieux connaître l'univers de Macross (Robotech pour les connaisseurs) pour espérer suivre ce spin-off dispensable.
    Les premiers chapitres semblent raccordés par des bouts de ficelle, l'auteur s'excusant même entre deux d'avoir fait évoluer le caractère de son personnage principal dans une direction qu'il n'avait pas envisagée ; c'était le souhait de l'éditeur, amen.
    Bref, on passe du coq à l'âne, du combat spatial à une tentative de meurtre au mobile foireux, puis du badinage à des attaques zombies, on plagie dans la foulée Rollerblade, un détour par Sans Famille et on retombe sur ses pieds avec un radio-crochet (ce dernier défaut étant inhérent à la saga Macross).
    Scénaristiquement, c'est du grand n'importe quoi !
    Ça part dans toutes les directions pour arriver nulle part.
    La preuve manifeste qu'un éditeur doit se contenter de dire si une œuvre est bonne ou mauvaise (vendable ou pas) sans se mêler directement de sa création.
    À chacun son métier.
    Lecture et achat à déconseiller.

    Levieux60 Le 09/03/2016 à 23:25:17
    Vortex - Tome 1 - Campbell, voyageur du temps - 1

    La numérotation de cette série est le casse-tête du collectionneur.
    Un conseil : si vous êtes à la recherche d'un album, ne vous fiez qu'au visuel puis demandez confirmation auprès du vendeur.

    Levieux60 Le 09/03/2016 à 23:19:28
    Boule et Bill -02- (Édition actuelle) - Tome 35 - Roule ma poule !

    Je m'étais lassé des aventures de B&B, après la reprise par Verron.
    Cet album m'a très agréablement surpris.
    Les gags sonnent justes (sauf le premier, très curieusement) et toute la famille est à l'honneur.
    Le dessin est quasi-parfait, on en croirait que Roba est toujours aux commandes et que son style s'est encore amélioré...
    Comme quoi, Dargaud a eu raison de continuer l'aventure.
    Et que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.
    Allez, je me remets à cette collection.

    Levieux60 Le 19/12/2015 à 22:08:53
    L'attaque des Titans - Tome 1 - Tome 1

    Un manga à découvrir.
    L'œuvre est d'excellente qualité mais desservie par un dessin très moyen.
    Évacuons rapidement les points négatifs.
    L'auteur n'est pas à la hauteur graphique de ses ambitions, sans doute trop conscient du potentiel énorme du manga et ne voulant pas partager sa paternité. Les contraintes des délais de publication n'ont pas dû arranger les choses, d'autant que le succès était au rendez-vous.
    Le reproche le plus manifeste étant la représentation des personnages principaux qui se confondent dans les scènes d'action.
    Les choses qui fâchent étant réglées, j'aborde les points positifs.
    Les deux premiers tomes ne paient pas de mine et restent dans la tradition manga avec un sujet original (l'extermination de l'humanité par des géants anthropophages) et présentent une galerie de très nombreux personnages sans doute voués à disparaître rapidement. On sent que tout ça n'ira pas bien loin et que les promesses d'une belle histoire ne seront pas tenues - comme d'habitude. Je n'y croyais plus. Sauf que cette fois-ci...
    Le grand spectacle continue à être assuré non-stop.
    Le scénario se tient tout du long et sait manifestement où il va, l'univers du récit étant très élaboré.
    Tous les personnages, même les nombreux morts (et dieu sait qu'il y en a !), sont importants pour le récit. Chacun a ses propres motivations, dévoilées tout au long du récit. Ici, pas de manichéisme. Bien malin celui qui pourra dire qui est le traître de service.
    Les incohérences apparentes finissent toujours par trouver une explication, toute chose ayant une logique.
    Allélouia ! Un manga qui prend en considération l'intelligence de ses lecteurs réguliers.
    Passez outre le graphisme et découvrez des personnages tous bien construits et un scénario irréprochable déroulant une histoire vraiment originale.
    Suivez les combats et la mort d'Eren Jäger et de ses camarades du bataillon d'exploration. Jusqu'à la conclusion.
    Ne serait-ce que pour encourager la liberté créatrice des mangakas, soutenez L'attaque des titans.
    PS : Une éditon deluxe (en tome triple) est sortie en grand format. J'admets que le graphisme y gagne grandement en clarté. Privilégiez cette édition, le prix restant compétitif face à l'édition ordinaire.

    Levieux60 Le 13/09/2015 à 19:26:16
    Les mémoires de Mathias - Tome 1 - Le Tambour magique

    Hum, veillez m'excuser, mais il y a un malentendu.
    Le dessinateur n'est pas Albert Uderzo, mais son frère Marcel.
    Ce qui n'empêche en rien le talent de ce dernier.

    Levieux60 Le 05/09/2015 à 16:19:07
    La mosca - Tome 1 - Vol. 1

    Titre très moyen, riche en possibilités scénaristiques avortées.
    L'auteur farcit le manhwa d'idées et de personnages pour les oublier ou les éliminer sans aucune imagination.
    Sur une série courte (7 tomes), il parvient à se répéter inconsciemment, les personnages ayant une fâcheuse tendance à chuter dans les gouffres et à y rester suspendus. Running gag ou paresse du scénariste ?
    Le graphisme est parfois bon, souvent inégal.
    Les personnages féminins ont une fâcheuse tendance à se ressembler jusqu'à la méprise.
    Les scènes d'action sanglante sont brouillonnes et c'est fort dommage car paradoxalement elles paraissent avoir été pensées en langage cinématographique.
    Un titre qui souffre d'un manque de travail, sans doute la conséquence d'une politique éditoriale privilégiant l'urgence de la réalisation et le refus de laisser l'auteur diriger son œuvre.
    À acheter uniquement dans les solderies.

    Levieux60 Le 07/08/2015 à 22:27:53
    Mickey Parade (Supplément du Journal de Mickey) - Tome 9 - Oncle Picsou Olympique (847 Bis)

    Le numéro mythique, le saint graal de la collection Mickey-Parade !
    Le seul MP non réédité, pour cause de désuétude.
    Il avait pour thème les jeux olympiques de Mexico.
    Difficile de le raccorder aux temps modernes...
    Ceci dit, je suis prêt à l'acheter en cas de réédition.
    Collectionneurs, méfiez-vous des arnaques, on le trouve parfois en vente avec des photocopies remplaçant les pages manquantes !

    Levieux60 Le 12/07/2014 à 23:26:45
    Assassination classroom - Tome 1 - Assassinat

    Si le dessin est bon, sans plus, c'est du côté de l'originalité du scénario que se porte l'intérêt de ce manga sortant du lot.
    Les rebuts d'un collège réputé ont pour mission de tuer leur professeur principal avant la fin de l'année scolaire.
    Celui-ci, une sorte de poulpe pouvant se déplacer à MACH 20 et bénéficiant d'un QI de 250, s'avère indestructible malgré les sympathiques opportunités qu'il laisse à ses élèves.
    L'échec de son assassinat serait sanctionné par la destruction de la terre.
    Histoire de passer le temps, il démontre des capacités d'enseignement hors du commun, la principale matière enseignée étant ... les techniques d'assassinat.
    Il faut reconnaître que le scénario est bien ficelé.
    Même si l'on rencontre parfois des trames scénaristiques classiques, l'auteur parvient à nous surpendre.
    Les intrigues sont courtes et ne s'étalent jamais sur plus de trois chapitres. Un exemple qui mériterait d'être suivi par bien des mangakas.
    Les personnages sont biens pensés et amenés intelligemment.
    Mon préféré étant la prof d'anglais, une tueuse à gages redoutable ne connaissant qu'une seule technique d'approche de sa cible - la séduction et rien d'autre.
    En bref, un bon manga qui ne déçoit pas.
    La notation est faite pour les 5 premiers volumes, réguliers et sans baisse de rythme.

    Levieux60 Le 06/07/2014 à 17:07:51
    La grande Épopée de Picsou - Tome 4 - Tome IV - Trésor sous cloche et autres histoires

    Don Rosa est le dessinateur qui fait aimer les canards.
    Ses histoires - d'authentiques épopées - tiennent la dragée haute aux concepts intellectuels vides de sens et d'âme de la BD moderne et adulte.
    La moindre histoire courte est bourrée d'idées et exploite à fond les personnages archi-connus que sont Picsou et Donald.
    Dire que Don Rosa est l'héritier de Carl Barks est réducteur. Il est aussi celui de Jack London, de Jules Verne et de Dickens.
    Merci à ce grand monsieur qui m'a réconcilié avec l'univers Disney.
    Concernant ce tome 4 des aventures de Picsou, le dessin est toujours aussi détaillé (certains diront méticuleux) et les histoires passionnantes.
    L'auteur explique être parvenu à se libérer du carcan des règles imposées par Disney US, en délocalisant sa production chez un éditeur européen travaillant sous franchise Disney - Guntenberghus en l'occurence.
    Ayant obtenu la confiance de son éditeur, il peut sereinement explorer la biographie de Picsou et l'enrichir.
    Et relancera la fascination mondiale pour Picsou.
    Picsou n'a jamais été aussi bon que loin de la tutelle de son alter égo maléfique, l'Oncle Walt.
    N'hésitez pas à investir dans l'achat de ce tome.
    Si vous ne devez acheter qu'une BD ce mois-ci, que ce soit celle-là.
    Même si vous n'aimez pas les canards !

    Levieux60 Le 26/06/2014 à 00:05:49
    Ah! My Goddess - Tome 41 - Tome 41

    Quelqu'un est-il capable d'expliquer pourquoi ce Tome 41 était introuvable à sa sortie en librairie et disponible en occasion deux mois plus tard à des tarifs astronomiques (30 ou 40 Euros de plus-value en 60 jours, quelle inflation !) ?
    SVP, messieurs-dames de chez PIKA, pouvez-vous le rééditer pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance de le précommander ?
    J'aimerai bien lire la suite des aventures de Belldandy.

    Levieux60 Le 25/06/2014 à 23:54:09
    Noritaka, le roi de la baston - Tome 1 - Tome 1

    Tout comme moi, les sports de combat et les BD sur ce thème vous inspirent au mieux un ennui poli ?
    Nori Taka sera l'exception à cette règle.
    Afin de séduire une damoiselle, un looser couard et gaulé comme une frite va devenir LE spécialiste mondial de la baston sous toutes ses formes. À son grand dam.
    Ce manga brille par l'originalité de son dessin, car si le héros est figuré par un minimum de traits, ce sont les personnages secondaires qui retiennent l'attention et le talent de l'auteur.
    Et que dire des gros plans sur les visages des combattants ! Nulle part ailleurs on ne retrouve des trognes si horriblement belles !
    Nori Taka vous en apprendra bien plus en 18 tomes que Canal Sport en toute une vie.
    Marrant, délirant, violent, dessin maîtrisé, des scénarios simples mais extrêmenent bien écrits, des personnages secondaires à foison tous réussis, une lecture qui m'enseigne quelque chose sans même m'en rendre compte.
    C'est ce type de manga que je recherche désespérément.
    PS : Observez attentivement les premières couvertures, il semblerait qu'il y ait un souci de caleçon...

    Levieux60 Le 22/06/2014 à 23:33:11
    Horace (Poirier) - Tome 1 - Pas de pitié pour les cow-boys

    Horace le cheval de l'ouest, l'une des pépites de Pif-Gadget.
    Un dessin unique, qui transpire de talent à chaque planche,
    un lettrage tout aussi unique,
    des idées en pagaille,
    un humour caustique pas bon enfant,
    le tout dans le cadre du western humoristique.
    Que de souvenirs, et que des bons.
    Jean-Claude Poirier a eu le malheur de publier ses BD chez un éditeur (Vaillant) qui n'avait aucune politique de diffusion d'albums.
    Et alors qu'il était apprécié de millions de fans, qu'il dessinait plusieurs planches géniales par semaine, il n'aura laissé à la postérité qu'un seul album publié par les éditions du Kangourou. Autant dire rien...
    Quel gâchis.
    Sauvez Poirier de l'oubli, réclamez la résurrection d'Horace le cheval de l'ouest et de Supermatou !
    Éditons de la BD de qualité, originale, intelligente, drôle et qui plus est française !

    Levieux60 Le 22/06/2014 à 11:43:45
    Lucky Luke (Les aventures de) - Tome 2 - La corde au cou

    Un Lucky Luke pas désagréable à lire, où les Dalton sont pour une fois correctement exploités.
    Désolé pour Achdé, mais je considére que son dessin façon Morris ne vaut pas l'original et reste un mauvais copier-coller.
    Pourquoi ne pas essayer un album avec un style plus personnel et surtout ne donnant pas l'impression d'avoir été bâclé (ce qu'il n'est pas sans doute) ?
    Je m'interroge aussi sur la pertinence d'utiliser à plus soif les frères Dalton. Il s'agit des aventures de Lucky Luke et non des aventures des Dalton. Ces faire-valoir ont complètement boulotté notre cow-boy.

    Levieux60 Le 22/06/2014 à 11:28:21
    Et cetera - Tome 1 - Tome 1

    Un manga destiné aux plus jeunes, même si parfois l'auteur n'hésite pas à assassiner ses personnages secondaires.
    Le graphisme est sympathique.
    Il faudra faire preuve de clémence sur la profondeur du scénario, celui-ci évoluant sans aucune vue à long terme. Encore un défaut inhérent à la stratégie de publication des revues japonaises.
    Mais exceptionnellement, c'est un manga se clôturant par une vraie fin. Ne serait-ce que pour ça, l'auteur mérite toute ma considération.
    Une question demeurera sans réponse : pourquoi diable ce manga se titre-t-il "ET CETERA" ?

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 13:57:29
    Gantz - Tome 1 - Gantz 1

    Vous voulez un manga avec du sang, de la chique et du molard ?
    Hiroya Oku l'a créé pour vous.
    C'est beau, hyper-violent, les personnages sont très bien caractérisés, le mystère est total (sans dispense d'une explication finale), l'histoire sans aucun tabou et jusqu'au-boutiste dans sa logique.
    Et, cerise sur le gâteau, l'auteur se permet de sacrifier tous - je dis bien tous - les personnages au cours du récit. Combien peuvent se le permettre sans perdre un seul lecteur pour autant ?
    À déconseiller aux âmes sensibles.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 13:45:27
    Ninkù - Tome 1 - Fûsuke

    L'une des premières séries publiées par Glénat et certainement pas la meilleure.
    Le dessin est laid et l'histoire déjà archi-connue, ce qui est un comble pour une série datant du tout début de la manganisation.
    Comment l'éditeur en est-il venu à cette publication mineure dans le choix océanique des mangas de qualité ?
    En ces temps lointains, j'ai lu cette série en espèrant qu'elle finisse par s'arranger, ce qui ne s'est jamais produit. Il faut dire que les parutions mensuelles frôlaient la petite dizaine et que faute de grives on mangeait des mer(...)es.
    De nos jours, la lecture est totalement dispensable, même pour les curieux et les nostalgiques.
    L'éditeur français a tenu jusqu'au Tome 9, sans doute tenu par des clauses contractuelles avec son homologue japonais.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 00:50:35
    Lanfeust Quest - Tome 1 - Tome 1

    Quel est l'intérêt de refaire en plus moche une œuvre ultra-connue ?
    Sachant que l'original est de facture moyenne (je parle des premiers tomes) et ne vaut que par son monde original.
    Le dessin est approximatif (ce sont des croquis préparatoires ?).
    Pour le reste, je ne peux juger de l'histoire, j'ai abandonné en cours de route, et très vite.
    La comparaison est trop cruelle avec Lanfeust de Troy, le vrai.
    L'opération manga made in France de chez Soleil est un fiasco.
    L'expérience vaudrait peut-être d'être recommencée avec une véritable direction artistique.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 00:39:06
    GTO - Tome 1 - Volume 1

    Dessin pas tip-top, humour grossier et pipi-caca, situations outrancières, héros pervers sexuel, personnages secondaires ayant une fâcheuse tendance à se ressembler...
    Et curieusement, ça fonctionne.
    On s'attache à ce looser incassable, faux crétin mais authentique abruti, capable de réveiller le meilleur qui se trouve en ses élèves.
    Fujisawa aurait-il créé un chef d'oeuvre par accident ?
    La question se pose au vu des autres créations de l'auteur.
    Ce qui n'empêche pas GTO d'être l'un des meilleurs mangas.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 00:28:53
    Rinne - Tome 1 - Tome 1

    Du Rumiko Takahashi de base, comme on aime.
    Des scénarios qui tiennent sur un timbre-poste, un graphisme qui n'a pas évolué depuis Ranma 1/2. Qu'à cela ne tienne, la recette fonctionne toujours.
    La trame : Les aventures de Rinne le récupérateur d'âmes le laisseront perpétuellement dans la précarité la plus extrême.
    Un achat sûr pour les amateurs de miss Takahashi.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 00:12:57
    Le voyage en occident - Tome 1 - La Naissance de Beau Singe-Roi

    Une adaptation graphiquement réussie.
    Elle est d'un niveau bien supérieur à celle de Tezuka.
    De même, le scénario est bien plus lisible.
    Ne serait-ce que pour la beauté des dessins, quel dommage que la série ait été stoppée en France.
    Il est toujours agréable de se rappeler que les dessinateurs asiatiques ont aussi du talent.

    Levieux60 Le 17/06/2014 à 00:03:05
    Shaman King - Tome 32 - Un jour, une chanson

    Une fin pourrie !
    Travailler dans l'urgence n'empêche pas un minimum de professionnalisme.
    C'est honteux de liquider une série si sympathique avec une non fin.
    Un summum dans l'art du suicide narratif.
    Même un gamin de trois ans aurait été capable de faire mieux.
    Si vous ne me croyez pas, lisez le dernier chapitre.
    Ou mieux, ne le lisez pas !

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 23:53:02
    Narutaru - Tome 1 - Tome 1

    Naru Taru, le manga maudit de chez Glénat.
    Acheté et présenté comme un manga pour midinettes (deux tomes parus en France), il est précipitamment retiré du catalogue quand les tomes suivants parviennent à l'éditeur français : l'empalement de fillettes par les organes génitaux n'était pas indiqué dans le dossier de presse.
    Réédité près de dix ans plus tard dans la catégorie seinen.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 22:03:29
    Kimengumi - Un collège fou, fou, fou - Tome 1 - Cette rentrée des classes commence dans le délire

    Cette série est une énigme pour moi.
    Les dessins sont datés, les personnages principaux sont moches comme des poux, l'humour au ras des pâquerettes, la traduction parfois capilotractée (dur-dur le métier de traducteur japonais) et les trames scénaristiques semblent répétitives.
    A priori, que du rebutant.
    Et pourtant, j'ai lu toute la série, y passant de très bons moments.
    Comme quoi, l'intérêt d'une série ne se juge pas d'un simple coup d'œil voire d'un deuxième.
    Le club des loufoques est un groupe de barjots totalement déconnectés de la réalité. Quand celle-ci ne se plie pas à leur fantaisie, les loufoques l'ignorent, ou pire encore parviennent à la distendre selon leurs désirs.
    Les différents clubs étudiants du collège Kimengumi vont faire les frais de leur non conformisme et de leur humour non-sensique.
    Vous y trouverez la référence de l'humour délirant - ou japonais, ce qui revient au même.
    Si les scénarii semblent basiques, impossible de prévoir les chutes finales.
    Laissez-vous tenter par l'expérience Kimengumi.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 21:40:23
    City Hunter - Nicky Larson - Tome 1 - La Poussière d'ange de la peur

    Si vous connaissez "City hunter" sous le nom de "Nicky Larson", c'est que vous êtes une victime du Club Dorothée.
    Oubliez le dessin animé et repartez à zéro avec le manga.
    Rajoutez la violence et les "coucous" (qu'est-ce qu'un "coucou" ?) au dessin animé censuré, les histoires prennent une dimension inoubliable.
    Ryo Saeba - et non Nicky Larson - est l'homme de main le plus efficace mais aussi le plus obsédé qui existe. Nul ne peut l'arrêter quand il protège la veuve et l'orpheline.
    Un gros plus pour les personnages secondaires très bien écrits.
    Et deux bémols : 1/ La répétition perpétuelle des trames scénaristiques 2/ La publication en format poche qui ne rend guère hommage aux dessins magnifiques et détaillés de Hojo. Préférez la version deluxe.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 18:04:49
    Archie Cash - Tome 1 - Le maître de l'épouvante

    Archie Cash, le démon de la violence et de l'horreur dans les pages virginales de Spirou...
    Je me suis souvent demandé comment les gens de chez Dupuis avaient eu le cran de publier cette BD. Peut-être ont-ils eu peur de voir partir chez la concurrence Malik et Brouyère ? Ou bien ces derniers avaient-ils le moyen de les faire chanter ?
    Toujours est-il que les amateurs de Boule et Bill ont pu se délecter des scènes superbement illustrées d'ensorcellement vaudou, de drug parties, de meurtres de masse divers et variés, de têtes coupées, de déminage à l'ancienne, de personnages secondaires victimes en bas de page d'une mort subite (ça change des boum et des oh, censés relancer l'intérêt du récit) et de règlements de comptes au coupe-coupe.
    Lire Archie Cash, c'était passer de l'enfance à l'adolescence en dix minutes. Voire même à l'âge adulte pour les plus impressionnables...
    Et félicitations à Malik pour son trait si réaliste, l'un des premiers (et toujours aussi rares) capables sans artifice de dessiner des Noirs et des métis.
    Et qu'importe si les personnages sont souvent inspirés d'acteurs célèbres, ils n'en sont que plus criants de vérité.
    Pour revenir au dyptique "Le maître de l'épouvante" et "Le carnaval des zombies", c'est une excellente entrée en matière dans l'univers ultra-violent d'Archie Cash.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 17:38:04
    Angelic Layer - Tome 1 - Combat 1

    C'est du Studio Clamp et pas du meilleur.
    Niveau graphisme, c'est correct sans plus.
    Question scénario... manifestement personne n'avait ce poste en charge.
    L'intrigue ne va nulle part, les personnages sont pires qu'inintéressants, ils sont absurdes (illogiques dirait Mr Spock).
    La palme revenant à la mère de l'héroïne qui refuse de connaître sa fille par excès de timidité ! Affligeant.
    Désolé d'être aussi dur, mais un tel manque de considération pour le lecteur mérite bien ça.
    Allez hop les Clamp, fessée cul nu !

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 17:13:22
    Aristote et ses Potes - Tome 1 - Service compris

    Une série peu connue et c'est bien dommage...
    Même si le graphisme est assez basique, il ne dessert en rien les histoires courtes du restaurant végétarien Aristote.
    Gerrit De Jager prouve qu'il est le roi du gag à répétition, parvenant à se renouveller sans cesse sur une poignée de situations (la dissimulation des animaux, le coup du vestiaire, la livraison rapide à domicile, la résistance contre le TGV...).
    "Aristote et ses potes" gagne à être lu en continu, chaque gag faisant référence aux précédents.
    Et on sourit largement - très souvent.
    En bref, une série à connaître et à sauver de l'oubli.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 16:58:18
    Les motards - Tome 1 - Les motards

    Un dessin hyper-maîtrisé, des dialogues aux petits oignons, des personnages bien caractérisés, une vision unique des motards et de leur passion.
    Une œuvre parfaite. Bravo, M. Degotte.
    La vie est parfois injuste.
    C'est Joe Bar Team qui reste à la postérité.