Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Lakazdelonclepol

Visualiser les 43 avis postés dans la bedetheque
    Lakazdelonclepol Le 13/05/2020 à 11:23:29

    Cette intégrale me laisse un peu perplexe. Partagé par le plaisir de visiter les méandres politico-judiciaires d'un pays d'où nous viennent de véritables perles BD et cinématographiques et la gêne d'une méthode narrative manquant de clarté.
    Bien des retours en arrière sont nécessaires pour reconstituer le fil des récits et bien identifier les personnages.
    Le dessin de Solano Lopez est assez agréable, même si on peut noter parfois des erreurs de proportions grossières dans l'anatomie des acteurs notamment Evaristo.
    Le climat et le ton ont la singularité argentine que l'on apprécie quand on s'ouvre aux cultures et aux sociétés étrangères.
    Le commissaire Evaristo est un personnage, psychologiquement et physiquement parlant.

    Lakazdelonclepol Le 11/03/2020 à 09:43:18

    Une belle découverte dans le catalogue de l'excellent éditeur MOSQUITO qui nous surprend toujours par la pertinence et l'audace de sa production.
    Cet album a le rare talent de restituer le cadre géographique, ethnique et humain d'une histoire qui a changé la face du monde parce qu'entièrement fantasmée.
    D'aucun diront que nous touchons là à des convictions intimes hors d'atteinte d'une pensée objective et rationnelle, mais ce récit a le mérite de donner corps à une interprétation différente des écrits bibliques.
    Le dessin de TBC est en parfaite adéquation avec le sujet, le trait et la mise en page sont somptueux.
    A la fermeture de l'album me reviennent les strophes de la chanson d'Alain Souchon : Et si en plus y'a personne.

    Lakazdelonclepol Le 03/03/2020 à 19:05:41
    La quête de l'oiseau du temps - Tome 10 - Kryll

    Avant de relire les 4 tomes de la série-mère je me suis plongé avec délice dans les 6 tomes de ce préquel.
    La succession de Lidwine, Mallié et Etien au crayon ne nuit en rien à l'homogénéité de la série, Régis Loisel, en bon précurseur, a fait école et il est réjouissant de voir ses pairs reprendre son style avec autant de brio.
    Le scénario et la narration gagnent en fluidité, l'expérience des scénaristes parle, l'agrément de lecture va crescendo.
    Avec le recul on s'aperçoit que ce préquel était vraiment indispensable au développement du monde d'Akbar survolé lors de la première quête menée tambours battants.
    La nouvelle mise en couleurs, inaugurée avec LE RIGE et reprise sur les 2 premiers volumes dans l'excellente intégrale de 2011, améliore encore le climat et la lisibilité du récit.
    Tout se met peu à peu en place pour aboutir au dénouement par lequel nous avons commencé, la richesse de ce concept littéraire permet tous les espoirs pour ses évolutions futures.

    Lakazdelonclepol Le 15/02/2020 à 11:37:51

    Le duo Bernard Swysen et Ptiluc fonctionne à merveille pour nous concocter cette biographie distancée et pétrie d'humour.
    Faire rire d'un personnage aussi sinistre est un véritable tour de force, le temps et l'humour viennent à bout de toutes les formes de totalitarisme qu'il réduisent en cendres.
    Je me précipite sur le "Staline" des mêmes auteurs dont je me délecte à l'avance.

    Lakazdelonclepol Le 05/02/2020 à 12:35:02

    Cette édition de la prépublication du diptyque Objectif Lune-On a marché sur la lune en journal TINTIN (1950-1953) est intéressante à plus d'un titre.
    Non seulement elle permet de découvrir la première mouture de cet épisode culte mais elle apporte énormément d'informations sur le travail préparatif d'Hergé sur un sujet techniquement difficile.
    Les séquences, vignettes et montages remaniés, rajoutés, supprimés pour la mise en album mettent en évidence le retour critique permanent exercé par Hergé sur ses productions.
    Très édifiant quant à la mise au point d'une horlogerie graphique et scénaristique fondamentale dans l'achèvement d'une BD.
    Un point m'a marqué dans l'évolution de détail de l'oeuvre, on peut regretter certains choix non justifiés et surtout une révision de la mise en couleurs que je trouve assez discutable. Les couleurs originales ont un charme fou et participent au plaisir de lecture.
    Il est dommage qu'une édition d'une telle pertinence soit proposée dans un format si réduit, elle méritait même un agrandissement du format original comme il a été fait pour le diptyque de La licorne.
    Indispensable à tout Tintinophile patenté.

    Lakazdelonclepol Le 29/01/2020 à 10:34:20

    La bande dessinée et le cinéma argentins nous réservent à chaque fois la découverte d'une identité culturelle forte. Le ton et la nature des histoires sont très révélateurs de l'esprit qui anime ce pays.
    Eduardo RISSO et Carlos TRILLO forment un binôme très solide pour nous offrir quelques morceaux de bravoure scénaristiques et graphiques de premier ordre.
    "Je suis un Vampire" était déjà un must de la BD moderne, "Chicanos" avait tracé le sillon auparavant.
    Eduardo RISSO est un maître dans l'utilisation des noirs et des blancs, son dessin dynamique est un pur régal pour l'oeil, le trait est net, précis, économe et juste.

    Lakazdelonclepol Le 27/01/2020 à 14:10:38

    Jean-Pierre DIONNET règle quelques comptes avec ce conte politiquement et socialement incorrect.
    Le choix du style dysneyen adopté par Michel PIRUS et les références peu dissimulées à l'univers du papa de Mickey renforcent le propos philosophique sous-jacent.
    C'est délicieusement impertinent et subversif, l'esprit Humanos souffle sur cette petite friandise BD.
    Intégristes de tous poils s'abstenir.

    Lakazdelonclepol Le 26/01/2020 à 12:05:05

    Si vous cherchez une petite pépite vintage mettez-vous en quête de cet album injustement méconnu, vous ne serez pas déçus.
    Ce polar animalier est à ranger entre l'intégrale de l'inspecteur Canardo et Blacksad.
    Cette histoire, d'un modernisme affirmé, se termine dans une apothéose inattendue et audacieuse qui vous laissera tout sourire à la fermeture de l'album.
    Une bonne petite BD.

    Lakazdelonclepol Le 24/01/2020 à 17:12:19
    Les dirigeables de l'Amazone - Tome 1 - Les dirigeables de l'Amazone

    BD assez inclassable, résolument post soixante-huitarde.
    Un cocktail qui tient conjointement de Jules Verne, de Satanas et Diabolo, de sitcoms brésiliens et des Bisounours.
    Le tout est assez déconcertant aujourd'hui, cette série inachevée ne touchera jamais les rives de notre présent, perdue dans les limbes de désirs libertaires inassouvis.
    Une curiosité !

    Lakazdelonclepol Le 21/01/2020 à 10:33:05

    Décidément nos scénaristes BD font preuve de créativité et n'hésitent plus à éviter les facilités des happy ends souvent en vigueur jusqu'ici.
    Cette histoire est simple mais pas simpliste, bien servie par le dessin somptueux de Paul GASTINE, elle donne à réfléchir sur les rapports individu/société sans jamais tomber dans la lourde démonstration.
    La version limitée à 3000 exemplaires présente l'énorme avantage d'utiliser une impression mate qui sert admirablement le dessin virtuose.
    Un beau plaisir de lecture.

    Lakazdelonclepol Le 18/01/2020 à 11:22:43
    Sunday - Tome 1 - Mon nom est Sunday!

    Le dessin de Victor de La Fuente est admirable.
    Sunday pêche par une narration et un découpage pas toujours fluides qui nuisent au plaisir de lecture.
    Beaucoup trop d'encarts descriptifs qui suppléent des manques dans la liaison du récit.
    Par ailleurs les histoires et les personnages sont très réjouissants, on peut regretter un défaut d'investissement sur cette tentative qui n'a pas trouvé son public.

    Lakazdelonclepol Le 18/01/2020 à 11:03:32
    Blueberry - Tome 11 - La mine de l'Allemand perdu

    Après moultes relectures le plaisir va encore grandissant.
    Est-ce normal, Docteur ?
    Combien je vous dois ?

    Lakazdelonclepol Le 18/01/2020 à 10:56:35
    Les Êtres de lumière - Tome 1 - L'Exode

    Pour ceux qui sont revenus de tout il reste ce diptyque des êtres de lumière. Dépaysement garanti.
    Une vrai curiosité BD, ça ne ressemble à rien d'autre, ça gravite à plusieurs trillions de parsecs de notre bonne vieille terre. Un bel OBDNI qui ne pouvait pas émerger ailleurs que dans le creuset Métal Hurlant.
    Garanti d'époque.

    Lakazdelonclepol Le 18/01/2020 à 10:47:35
    Walking Dead - Tome 33 - Épilogue

    L'achèvement d'une série fleuve est toujours un exercice très périlleux, Robert KIRKMAN, comme il s'en explique en toute fin d'album, a su terminer de façon inventive, intelligente et maîtrisée cette saga qui entre au panthéon de la BD.
    Enfin une oeuvre bien achevée, qualité qui fait défaut à bon nombre de séries interminables ou dépourvues de dénouement.
    WALKING DEAD restera dans ma bibliothèque.

    Lakazdelonclepol Le 25/12/2019 à 18:15:17
    Azimut (Lupano/Andréae) - Tome 5 - Derniers frimas de l'hiver

    Quand le meilleur scénariste/dialoguiste de sa génération rencontre un dessinateur virtuose et qu'ils entrent dans une osmose narrative achevée, vous obtenez AZIMUT.
    Plaisir de lecture total.

    Lakazdelonclepol Le 13/12/2019 à 10:00:28
    Marshal Bass - Tome 5 - L'ange de Lombard street

    Avec ce cinquième opus Marshal Bass hausse encore d'un ton l'exploration de cette société américaine en construction. Cette histoire crépusculaire dépeint sans concession la condition des minorités raciales ou victimes de la guerre.
    Comme déjà pressenti dans les volumes précédents, cette série, admirablement portée par un trio scénariste/dessinateur/coloriste en symbiose totale, n'a pas fini de nous ébahir.

    Lakazdelonclepol Le 06/12/2019 à 10:03:06
    Undertaker - Tome 5 - L'Indien blanc

    Ce nouveau cycle semble très prometteur, le dessin de Ralph Mayer atteint une plénitude tout à fait en phase avec un scénario et une narration maîtrisée de bout en bout.
    Comme le Blueberry de Sfar et Blain, ce fossoyeur devient un personnage moins héroïque et plus humain, avec toutes les faiblesses et les conflits intérieurs que cela entend.
    Le western BD se porte très bien à l'aube de 2020.

    Lakazdelonclepol Le 05/12/2019 à 10:46:36
    Blueberry (Sfar/Blain) - Tome 1 - Amertume Apache

    A l'heure où beaucoup s'évertuent à maintenir sous perfusion des séries à succès moribondes il est réconfortant de découvrir cette nouvelle interprétation des aventures du Lieutenant Myrtille.
    Christophe Blain et Joann Sfar se sont bien approprié le petit monde de Giraud/Charlier en lui insufflant une vision moderne et personnelle.
    La version noir et blanc convient particulièrement bien au dessin minimaliste de Blain qui démontre que l'on peut appliquer un traitement graphiquement différent à un monument de la BD.
    Sfar ouvre les fenêtres pour aérer un genre dévolu à la masculinité, ses dialogues sont ciselés et son histoire échappe aux clichés.
    Une très belle surprise donc, dont il faudra suivre les évolutions ...

    Lakazdelonclepol Le 04/12/2019 à 15:08:20

    Très belle intégrale, idéale pour découvrir cette série classique et le dessin somptueux de Berni WRIGHTSON.

    Lakazdelonclepol Le 04/12/2019 à 15:01:57
    Wunderwaffen - Tome 16 - Cette guerre est nôtre !

    Je ne boude pas mon plaisir. Après 16 albums cette uchronie tient le cap temporel qu'elle s'est fixée. Si l'on considère le caractère heureux et incertain de l'issue du deuxième conflit mondial on trouve dans ce scénario une vision assez réaliste d'une autre réalité possible de l'histoire. Tous les ingrédients étaient réunis pour faire basculer la décision dans l'autre camp, heureusement le pouvoir politique prit le pas sur l'efficience militaire et retourna le cour des choses.
    La série restitue bien ce joug idéologique qui travaille à l'hégémonie d'une nation sur le reste du monde.
    Les psychologies des personnages sont fouillées, les dialogues et situations sonnent juste et ne manquent pas d'humour de second degré.
    Le dessin de Maza donne beaucoup de corps à ces représentations de chimères militaires bien documentées.
    La série devient fleuve et l'on se demande bien où va nous mener cette guerre interminable.

    Lakazdelonclepol Le 08/11/2019 à 17:33:54
    Spirou et Fantasio - Tome 6 - La corne de rhinocéros

    Mon édition originale est ruinée, ma première BD, lue, relue et rererelue. Un compagnon de jeunesse.
    J'ai fini par m'en faire tatouer une vignette sur le bras.
    Peut-on mieux aimer ?
    Merci André.

    Lakazdelonclepol Le 31/10/2019 à 19:06:53
    Le vagabond des Étoiles - Tome 1 - Première partie

    Riff Reb's est un auteur majeur, son graphisme singulier et méticuleux sert admirablement les grands textes.
    Le Vagabond des Etoiles lui permet d'explorer de nouveaux temps et de nouveaux lieux avec le même talent qu'il avait déployé sur sa trilogie de la mer.
    Attention ! Histoire forte qui ne laisse pas indemne, cette destinée carcérale fait remonter des dépôts nauséabonds et enfouis à la surface et vient troubler notre tranquillité d'esprit.

    Lakazdelonclepol Le 28/10/2019 à 17:52:03
    Astérix - Tome 38 - La Fille de Vercingétorix

    Personnellement je préfère quand Conrad fait du Conrad, le trait est plus lâché, plus spontané. Là on sent le labeur du faiseur qui cherche à reproduire le maître.
    Ferri, lui, a tout capté des ressorts comiques de son maître à lui, ça fonctionne, c'est dans l'histoire qui nous est racontée que ça pêche, manque de souffle scénaristique, le plat manque d'assaisonnement et nous laisse un peu sur notre faim.
    Mais, compte tenu de la difficulté de la tâche que ces deux kamikazes se sont fixé, ils méritent la moyenne.

    Lakazdelonclepol Le 18/05/2019 à 17:39:34

    Certainement le recueil qui rend le mieux justice par la qualité de ses reproductions au travail insensé de Richard CORBEN.
    Indispensable à tous les inconditionnels de cet auteur hors-normes.

    Lakazdelonclepol Le 18/04/2019 à 12:10:36
    Marshal Bass - Tome 4 - Yuma

    Ca ne faiblit pas.
    Marshall Bass s'installe comme la série actuelle la plus novatrice et la plus maîtrisée, comme tous les oeuvres fortes elle prend son temps pour s'affirmer auprès du public.
    Pour ma part je lui prévois une postérité glorieuse.

    Lakazdelonclepol Le 18/04/2019 à 12:01:17

    Cet album atypique en tous points (genre, format, histoire, narration) se lit avec plaisir, certaines scènes sont désopilantes et l'incongruité de cette histoire très moderne m'a laissé avec la sensation de plénitude du lecteur surpris et étonné.
    Ce petit bonbon dessiné se suffit à lui-même, il n'appelle pas de suite.

    Lakazdelonclepol Le 15/12/2018 à 18:49:51
    Marshal Bass - Tome 1 - Black & white

    Cette série est à l'image du western 2018 au cinéma, "Hostiles" et les "Frères Sisters", soit du pur plomb fondu dans nos méninges fatiguées.
    Quant au dessin ! du Michelange !

    Lakazdelonclepol Le 15/12/2018 à 18:44:04
    Marshal Bass - Tome 3 - Son nom est personne

    Il y a longtemps que je n'avais pas pris une telle baffe BD.
    Marshal Bass se place très haut dans le panthéon du genre.
    Le trio Macan, Kordey et Vitkovic est un exemple de complémentarité, les planches sont somptueuses et quelques prouesses de montage et mise en page sont jubilatoires.
    Quel régal ! Mais jusqu'où survivra River Bass ? Le plus longtemps possible j'espère.

    Lakazdelonclepol Le 10/11/2018 à 17:41:40
    Chronosquad - Tome 4 - Concerto en la mineur pour timbales et grosses têtes

    Après avoir fait l'acquisition à moitié prix de cette série onéreuse pour me rendre compte de quoi il s'agissait, je fus tout heureux de m'en débarrasser. N'en parlons plus !

    Lakazdelonclepol Le 27/06/2018 à 11:17:30
    Guiby - Tome 5 - L'âme noire

    Déjà 5 opus pour cette série attachante et originale.
    Cette idée de confronter un bambin à peine sevré à la population de Chtulhu était un pari hasardeux que le brio du dessin et l'humour omniprésent gagnent haut la main.
    Les adultes comme les jeunes ados apprécieront les tribulations de ce petit héros indémontable parmi une galerie de personnages tous plus rigolos les uns que les autres.
    Du bel ouvrage.

    Lakazdelonclepol Le 25/04/2018 à 15:27:17
    Big Foot - Tome 2 - Holly Dolly

    Merci Isabelle Merlet pour cette mise en couleur sans laquelle BIG FOOT ne serait pas totalement BIG FOOT. On sent la poussière, la sueur, le crin de cheval, la poudre, l'alcool frelaté, le cuir, les haricots rouges, la chique de tabac, le bois brûlé, la toile enduite, bref ... ça sent le Western.

    Lakazdelonclepol Le 24/04/2018 à 15:52:34
    Bob Morane 3 (Lombard) - Tome 26 - L'empreinte du crapaud

    Scénario inepte. Peut satisfaire les lecteurs amateurs de batraciens et de paysages marécageux. Bob Morane a décidément le charisme d'un tonton Macoute et détient le statut du héros le plus machiste de toute la bande dessinée. Résolument has been.

    Lakazdelonclepol Le 22/04/2018 à 10:25:59

    Un beau western, classique et austère, des paysages à couper le souffle. Tous les ingrédients du genre sont présents.
    Le dessin a la flamboyance de celui de Michel Blanc-Dumont, et la mise en couleurs est un modèle.
    Le format 46 planches est un peu court, on en redemande, avec une intrigue et une narration plus poussées on pourrait faire la comparaison avec Mike S.

    Lakazdelonclepol Le 07/04/2018 à 10:52:38
    Lefranc - Tome 4 - Le repaire du loup

    Pour moi le meilleur Lefranc, scénario et dessin très aboutis.
    Cette série aurait gagné je pense à suivre cette ligne réaliste moins débridée que les élucubrations grand-guignolesques des projets mégalomanes d'Axel Borg.
    Une mention spéciale pour Bob De Moor particulièrement brillant dans l'expression graphique de cette histoire.

    Lakazdelonclepol Le 05/03/2018 à 11:45:07
    Spirou et Fantasio - Tome 9 - Le repaire de la murène

    Deux ingrédients indispensables à l'insolente réussite de cet album : les champignons et le marsupilami.
    Indéniablement une pépite de l'âge d'or, à ranger à coté de La voiture immergée et Les rivaux de Painful Gulch.

    Lakazdelonclepol Le 22/02/2018 à 11:11:33

    J'adhère à la critique de Blackfrag, il m'a fallu une bonne dose d'abnégation objective pour arriver au bout de cette lecture pénible qui enfonce toutes les portes ouvertes sur le cosmos.

    Lakazdelonclepol Le 22/01/2018 à 19:08:48

    Cette saga en 4 opus est assez déroutante. Les deux premiers tomes sont très prometteurs, la suite et la fin sont assez décevantes. Le récit et la narration bien maîtrisés au départ perdent peu à peu leur fluidité. Les flashbacks, l'alternance des scènes, les personnages sont de plus en plus confus, cette belle histoire dérive dans les limbes d'un songe mal remémoré. Le dernier album est particulièrement abscons et nous laisse frustré. Dommage, ça aurait pu être une grande BD, le dessin de Rossi est admirable mais mal servi par le format réduit de cette intégrale et un glaçage papier inadapté au genre.

    Lakazdelonclepol Le 29/12/2017 à 18:38:05
    Finkel - Tome 1 - L'enfant de mer

    Le dessin de Gine est d'une rare élégance et donne toute sa mesure dans cette série maritime qui nous ouvre les grands espaces.
    Certaines vignettes sont de purs tableaux, la mise en page est virtuose et le dessin donne corps à ce monde imaginaire.
    Pour moi une des meilleures références DELCOURT.

    Lakazdelonclepol Le 04/12/2017 à 11:51:43

    Cet album est un véritable bijou.
    André FRANQUIN a changé ma vie, il m'accompagne quotidiennement, et ce nouvel ouvrage vient compléter avec à propos le trésor graphique que nous laisse le grand homme.

    Lakazdelonclepol Le 30/11/2017 à 12:10:41
    (AUT) Franquin - Tome 28 - SPIROU - Toutes les couvertures des recueils du journal, par Franquin

    Cet ouvrage est émotionnellement très fort.
    Les reproductions des planches originales sont époustouflantes.
    Le format rend justice à cette somme, témoin de l'abnégation laborieuse du plus grand d'entre tous.

    Lakazdelonclepol Le 27/10/2017 à 18:54:37
    Solo (Martín) - Tome 3 - Le Monde cannibale

    Le tome 2 m'avait laissé sur ma faim mais celui-ci donne à ce triptyque une tout autre dimension.
    Je ne vais pas vous spolier la fin, je dirais simplement : il a osé !
    Óscar MARTIN est un dessinateur virtuose et son souffle narratif ne faiblit pas. Une des meilleures découvertes récentes.

    Lakazdelonclepol Le 27/10/2017 à 18:45:39

    Pour 4 euros vous pourrez vous faire une idée de cette proposition BD et c'est l'avantage de cette collection de 75 opus qui sera vôtre contre la modique somme de 946,00 €uros.
    La qualité de reproduction en N&B est très inégale tout comme le dessin lui-même, le changement incessant de dessinateur ôte toute cohérence de style à cette série.
    Elle permet de mesurer le fossé abyssal qui sépare la BD américaine du reste du monde. La preuve est faite, considérant ce genre de production, que la BD est aux Etats-Unis un art très mineur réservé aux enfants en bas âges et jetable.
    Je m'arrête au numéro 1.

    Lakazdelonclepol Le 10/03/2016 à 12:25:08
    Les peaux-rouges - Tome 1 - Les maîtres du tonnerre

    Cette belle série s'intéresse à une période très méconnue de l'histoire, la confrontation des tribus indigènes d'Amérique du nord avec les premiers conquistadors espagnols.
    L'originalité du thème et du dessin, la rigueur apportée à ces récits, positionnent les Peaux Rouges d'Hans KRESSE très haut dans le panthéon de la bande dessinée.