Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Julien Blin

Visualiser les 21 avis postés dans la bedetheque
    Julien Blin Le 09/04/2014 à 15:04:25
    La nuit (Druillet) - Tome 1 - La nuit

    Comme Corben, Crumb ou Barry Windor-Smith, ma rencontre avec Druillet s'est faite sur le tard, lorsque je me suis intéressé aux auteurs de la génération me précédant. En premier lieu, j'ai découvert ses couvertures sur les livres de Conan le Barbare. Et j'ai adoré d'emblée ce dessin baroque contrastant avec l'aplat rouge vif du fond, des yeux et de la bouche. C'est énigmatique et terrifiant. C'est cet aspect graphique lugubre qui m'a alors incité à feuilleter l'une de ses BD récemment. Et puis… Ce titre, "La Nuit"… Le texte d'introduction avec ce message violent, son cri de haine face à la mort et à l'amour… Enfin, ce road trip en guise de deuil suite au décès d'un être cher… Je savais que son travail allait me parler. Alors voilà, la lecture de "La Nuit" pourra désarçonner beaucoup de personnes et offrir une lecture éprouvante : texte délirant, enjeux scénaristiques presque inexistants, planches montées en portrait sur 2 pages dégueulant de couleurs psychédéliques… C'est Mad Max revue par Michaux sous mescaline ! Mais hormis ce look et ce traitement branque, "La Nuit" traduit d'une façon terrible et fascinante ce sentiment de colère fulgurante qu'il arrive que nous connaissions malgré nous, à certains moments de la vie : une ultime vague de sauvagerie qui nous emporte.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 11:27:36
    Martha Jane Cannary - Tome 1 - Les années 1852-1869

    Voilà la BD d’un pote, une excellent dessinateur, Matthieu Blanchin. Martha Jane Cannary, plus connue sous le nom de Calamity Jane décrit la vie de cette pistolera, pionnière de l’indépendance et de l’émancipation des femmes. L’histoire est très bien documentée et se déploie sur 3 tomes. Dans ce premier opus, le côté graphique un peu vintage country avec ces tons sépias m’a d’emblée séduit. C’est léger et poétique. Et ce choix esthétique permet une distance avec les évènements terribles que subit notre héroïne. Le texte des bulles avec les lettres liées accentue aussi cette mise en forme. Je n’avais pas vu ça depuis Tom et Nana et c’est très sympa. Certains passages sont mêmes émouvants comme celui où elle retrouve la tombe de sa mère. Bref ! C’est réussi, c’est unique ! Et malgré le prix de la BD, ça vaut vraiment le coup de lire cette trilogie.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 11:26:27
    X-Men (New) (Marvel Deluxe) - Tome 1 - E comme extinction

    Je n’avais plus lu d’aventures x-meniennes depuis au moins 20 piges. A l’époque, on pouvait les suivre dans Spidey. Et, comment dire… je n’étais plus séduit par cet univers trop gentil et classique, comme dans beaucoup d’histoires Marvel. Alors j’ai tenté le coup avec cette trilogie dont je finis le 1er tome aujourd’hui. Premier constat, dans l’ensemble, cela correspond à mes attentes : scénario plus dark et mature, graphismes assez singuliers. Néanmoins, y a quelques passages trop vite expédiés et cela aura surement désarçonné un grand nombre de lecteurs plus sensible à la narration que moi. Côté dessin, c’est pas mal mais c’est par encore ça. Y a des planches qui sont vraiment limites, comme celles de Kordey. Cependant, ce dernier ramène une petite touche punky façon Scalped pas désagréable. Je pense me laisser tenter sur le second opus, car j’avoue que les dernières pages se déroulant dans le psyché de Nova avec Jean et Emma m’ont particulièrement diverti.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 11:22:04
    Aquaman (DC Renaissance) - Tome 1 - Peur abyssale

    Un personnage inscrit au panthéon des icônes de mon enfance. Ses aptitudes sous marines me fascinaient. Côté lecture DC à l’époque chez Aredit, je lisais surtout les aventures de la Créature du Marais dans SPECTRAL ou encore celles de Firestorm dans DC FLASH. Tout ça pour dire qu’il s’agit donc de mon 1er comic Aquaman, découvert sur Comicsblog. Et c’est super ! Malgré beaucoup de séquences d’action, c’est une histoire assez mature : les souvenirs de son père, l’incompréhension de ses semblables terrestres, le dilemme face aux choix de ses actes qui entraineront des impacts intéressants dans les épisodes à suivre. Pour le dessin, Ivan Reis s’en sort très bien, un trait propre et une mise en case efficace. Petite déception en revanche pour le dernier chapitre de Prado, qui ne m’a pas encore convaincu. Un comic honnête, pas transcendant mais qui offre un réel plaisir de lecture, c’est déjà beaucoup de nos jours.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 11:09:12
    La princesse du sang - Tome 1 - Première partie

    Très bonne série en 2 volumes, découverte chez mon libraire favori. Une BD-polar noire avec un scénario en béton de Manchette. Des personnages lugubres, liés par la destinée d’une enfant, et enchevêtrés dans les méandres d’une intrigue géopolitique de haute envergure. Malgré un dessin classique et un découpage assez académique, mon goût se portant généralement sur des œuvres plus graphiques, le rythme soutenu de la narration offre une belle lecture. Je recommande ces 2 épisodes sans hésiter à tous les fans de BD, et en particulier aux amateurs de romans d’espionnage.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:42:34

    Dépaysement assuré avec cette BD, qui derrière un traitement graphique et une mise en case à première vue plutôt classique, offre une histoire empreinte de fraîcheur et de romantisme. Un bon moment de lecture et une illustration délicate de cette nature belle et sauvage au cœur de nos montagnes.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:41:21
    Wolverine (Comics Culture) - Tome 4 - L'Arme X

    Découvert grâce à Sullivan de COMICSBLOG, cet épisode de la naissance du mythe de Wolverine peut pratiquement se comparer à une fable. Une fable cauchemardesque illustrant cette fameuse citation, « l’homme est un loup pour l’homme ». Barry Smith a tout créé : depuis les dessins jusqu’aux bulles, en passant par la mise en couleur. Un dessin noir et dense, voire oppressant. Des bulles placées de façon stratégique, qui génèrent très vite le sentiment que cette BD va relever de l’expérience de lecture. Une mise en couleur old-school, inspirée du mode en quadri, comme pour les débuts de l’auteur dans ses reprises de Conan le Barbare. Ces effets de couleur qui vous plongent dans un environnement psychédélique saturé de lumières d’écrans de laboratoires. Arme X est une immersion dans les abîmes baroques de la folie, autant pour Logan que pour ses lecteurs. Prenez votre souffle, c’est énorme !

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:36:22
    Soul Saga - Tome 1 - Soul Saga 1

    Soul Saga : un comic mixant testostérone, mega mamelles et science fantasy. Alors bien sur ça peut s’adresser aux ados libidineux ou aux narcissiques érotomaniaques amateurs de bodybuilding. Mais bon, y a un beau travail graphique tant sur la mise en page que sur les couleurs avec Liquid!, un coloriste excellent (Battle Chasers, Aphrodite IX, Ascension… entre autres). De belles planches mêlant vaisseaux d’attaques titanesques et architecture de mégalo. Série en recueil de 3 volets à dos carré, tranquilou quoi !

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:34:50
    Batman (DC Renaissance) - Tome 2 - La Nuit des Hiboux

    Grand final du team Capullo/Snyder sur cette aventure du gardien de Gotham affrontant une secte d’assassins complètement barrés dont le guru n’est autre que… ah ah !!! A découvrir dans la première partie du recueil donc. Oui, le duo n’exploite pas l’ensemble de ce dernier tome des hiboux. Et ce sera là juste la petite déception. D’autres auteurs viennent compléter l’histoire à coup de petits one shot qui n’apportent rien de spécial mais alimentent néanmoins certains éléments périphériques. L’occasion de retrouver Becky Cloonan, entre autre. Par ailleurs cette dernière est plus convaincante sur ses planches de Conan et la Reine de la Côte Noire.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:33:22
    Batman (DC Renaissance) - Tome 1 - La Cour des Hiboux

    Une aventure très bien menée, qui décrit l’investigation du Batman complétement addict à son enquête sur son prochain assassinat … enfin celui de Bruce Wayne. Une immersion dark dans l’histoire de Gotham et ses légendes urbaines, un Batman proche de la démence, une menace sournoise sortie du bestiaire des prédateurs nocturnes, tout ça enchainé par un dessin pointu et une mise en case rythmée signée Capullo. Ici le tome 1, j’attends la suite avec impatience.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:31:41

    Après 100%, voici le second ouvrage de Paul Pope que je découvre (suite aux conseils bien avisés de Librairie 16). Dans le paysage des comics, Pope dénote littéralement avec un trait calligraphique qu’il exploite magnifiquement pour dynamiser le look des cases et fluidifier la lecture. Ce Batman est donc très original : un costume un peu ringard, des gadgets un peu space et même un dentier un peu flippant. Malgré quelques planches redondantes, l’enquête prend forme petit à petit et le puzzle se complète, pour offrir finalement un épisode unique du protecteur de Gotham.

    Julien Blin Le 09/04/2014 à 10:30:31

    Gros book avec Batounet ! Plus de 350 pages quand même ! Alors vous l’aurez compris en lisant d’autres critiques, que le scénar ne laisse pas une empreinte mémorable dans l’univers de Batman. Mais Silence est un très bon cru. Une mise en page très aboutie, soutenue par un excellent dessinateur : Jim Lee. C’est MON principal mobile pour cet achat. Je ne suis pas trop fans des personnages qu’il a pu traité dans les autres comics… Avec Batman, ça le fait. C’est fun, ça bouge bien. Pas trop de suspens mais une intrigue pas mal menée. Du coup, on profite d’une lecture agréable en parcourant ces vignettes parfaitement illustrées. Ce n’est pas du niveau de la Cour des Hiboux, mais ça surpasse les épisodes de Finch. A découvrir pour les néophytes de la gargouille de Gotham, ce book datant de 2002.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:48:38
    Tigre - Tome 1 - Tome 1

    Suite à quelques échanges avec Librairie BD 16 sur L’âge des reptiles et Bêtes de somme, il me recommande une BD coréenne d’un dessinateur hors pair, passionné des grands chats, les tigres. Si vous êtes séduits par le dessin académique propre aux naturalistes ou admiratifs devant les vélinx du Jardin des Plantes, je vous invite à découvrir cet auteur au travers de plusieurs ouvrages. Celui qui m’a interpellé, c’est Tigre, une série en 2 volumes. Ahn Soo-Gil nous raconte les péripéties de ce fauve emblématique de l’Asie et de sa lutte pour préserver la faune de la forêt. Alors, on n’évite pas un traitement narratif un peu naïf, mais nous suivons les réflexions d’un petit tigre après tout. L’histoire n’en demeure pas moins réaliste et la nature toujours aussi belle et dure à la fois. C’est un superbe travail graphique en noir et blanc.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:46:22
    Ténèbres (Bec/Iko) - Tome 4 - Le Roi Ti-Harnog

    C’est tout d’abord le travail graphique attrayant des couvertures qui m’a convaincu de feuilleter Ténèbres chez Librairie 16. C’est juste magnifique et illustre parfaitement l’atmosphère d’Heroic-Fantasy que l’on retrouvera en parcourant les pages : guerriers aux parures énigmatiques, cités façonnées de bâtiments colossaux qui fourmillent de détails, marâtre perverse … mais surtout d’imposants dragons qui seront la menace permanente de ce récit. Donc une mise en forme détaillée comme par exemple l’introduction de l’architecture d’une ville sur 3 planches sans bulles, décrivant l’arrivée d’un messager. C’est fantastique et cohérent à la fois, de la pure magie. Un très beau dessin d’Iko donc qui peut rappeler certaines BD de Jean-Claude Gal, comme sa série « Arn ». La trame scénaristique de Bec reste assez classique au demeurant, pas de grosses surprises pour les aficionados de cet univers D’HF. Mais ça tourne suffisamment bien pour nous projeter dans les aventures du héro et rafraichir les souvenirs de nos années de rôlistes.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:40:47

    Du lourd chez Marvel Universe, qui débute ses sagas avec des gros vilains. La face bien dark de ce géant du comic US nous offre en effet une histoire complète sur les origines du plus flippant des serial killers de l’espace : Thanos. Il fabrique lui même ses scalpels pour écorcher ses victimes ! Trop noyé dans la nébuleuse de la diaspora des Super Heros, je recherche avant-tout des dessinateurs hors pairs ou des personnages très sombres comme Wolverine, Ghost Rider, Moon Knight ou le Punisher. Et Thanos Rising réunit ces ingrédients. Master Bianchi aux crayons, ça donne un peu comme du Liberatore. Surtout lorsqu’il gère aussi la couleur. Pas le cas dans tout les épisodes du recueil mais ça le fait quand même. Une bonne découverte pour moi et une lecture moins chaotique que son travail sur Wolverine Evolution ou sur Thor for Asgard. Une adaptation au ciné des aventures macabres de Thanos par Kronenberg me brancherait bien.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:37:30

    Après avoir questionné mon libraire au sujet de cet auteur découvert par hasard au fil des méandres de la toile, il m’a recommandé cet ouvrage. Belle BD : format atypique, dos carré épais, on a du plaisir simplement à le voir orner sa bédéthèque. Son contenu : du noir et blanc, une encre bien noire, des tracés plein de matière aux nuances de contrastes brossés. Pour le fond : bah si on est fan, comme moi, des mélodies envoûtantes du Delta Blues(cf: Charley Patton ou Robert Johnson), on se délecte des aventures tragi-comiques de Meteor Slim ! A lire de préférence avec un verre de Reimonenq et un album de Robert Nighthawk.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:36:00

    BD en N&B avec une maîtrise parfaite des nuances claires/obscures et surtout, SURTOUT, un dessin unique. Paul Pope a un coup de crayon génial, très dynamique et cela offre une lecture rythmée. On enchaine les pages avec beaucoup de plaisir. Voici pour la partie graphique. L’histoire, elle, n’a pas su me transcender : Elle se fonde sur des relations entre différents personnages liés plus ou moins indirectement. Et c’est un peu trop plat pour moi, malgré une belle introduction qui me rappelait le Summer of Sam de Spike Lee. Cela n’empêche pas Pope d’apporter du lyrisme et de la poésie dans la narration, pas évident dans cet univers où les êtres évoluent dans un milieu saturé de communication et d’agression urbaine en tous genres.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:25:35
    Mjöllnir - Tome 2 - Ragnarök

    Soleil Celtic nous surprend une nouvelle fois en éditant des légendes fantastiques scandinaves. Oubliez le Thor de chez Marvel, Gou et Peru nous offre un cru de chez nous, loin des clichés du Super-héro. Gros challenge en effet de sublimer cette icône de la mythologie nordique, représentée ici sous l’apparence d’un membre d’un clan de nains. Approche scénaristique très intelligente : Thor devra découvrir qui il est, et comment il doit agir au travers d’une quête de rédemption qui dévoilera tout l’éventail bien connu de cet univers. Le tout porté par un dessin d’une rare beauté et de nuances chromatiques soignées par Gou. En 2 tomes ou une version intégrale.

    Julien Blin Le 08/04/2014 à 17:15:22

    Texas, trafic de mexicaine, bled paumé, crapules ritales, 50′s : le ton est donné pour ce rétro-polar sombre et chaud. C’est très bien narré. On se plait à suivre les péripéties et les ellipses des personnages de ce premier tome sur ce vaurien futé, Tyler Cross. Le texte cynique des bulles façon voix-off offre des phases nihilistes assez poilantes. On s’immerge facilement dans cet univers dark et perdu, bien connu dans le cinéma : le facteur sonne toujours deux fois, U-turn, Hot Spot et j’en passe … Humour noir, suspens, syndicat du crime, sexe. Voilà pour l’histoire. Côté illustration, c’est bien foutu. Une couverture « Blue note » qui joue sur les segments en bichromie. Un look atemporel, tantôt rappelant les aventures de Jodelle par Peellaert, tantôt les contrastes bourrins de Mignola. Ces étiquettes d’auteurs ne sont qu’à titre indicatif, Bruno est juste excellent ! Je l’avais découvert chez Librairie 16 avec Atar Gull (bien dark aussi). Un artiste moderne avec un sens de la mise en case intéressant. Ici, l’aspect de certaines vignettes sont clairement alimentées de références cinématographiques, en particulier sur les passages en caisse. Il semble qu’un prochain épisode de Tyler soit à venir … J’ai hâte.

    Julien Blin Le 06/03/2014 à 10:21:23
    Asgard - Tome 2 - Le Serpent-Monde

    Les vikings ont aussi un Godzilla au panthéon de leurs démons mythologiques. Un affreux monstre aquatique qui terrorise les fjords en s'attaquant sauvagement aux pêcheurs et condamne les sessions de pillage des guerriers... Dès lors un équipage se compose pour traquer la bête. Commence un drakkar trip réunissant des personnages pittoresques, et plus particulièrement un estropié, ancien vétéran des razzias vikings, et une jeune esclave : deux êtres marqués cruellement par le poids des traditions scandinaves.

    Julien Blin Le 06/03/2014 à 09:55:41
    Ténèbres (Bec/Iko) - Tome 1 - Ioen

    C’est tout d’abord le travail graphique attrayant des couvertures qui m’a convaincu de feuilleter Ténèbres chez Librairie 16. C’est juste magnifique et illustre parfaitement l’atmosphère d’Heroic-Fantasy que l’on retrouvera en parcourant les pages : guerriers aux parures énigmatiques, cités façonnées de bâtiments colossaux qui fourmillent de détails, marâtre perverse … mais surtout d’imposants dragons qui seront la menace permanente de ce récit. Donc une mise en forme détaillée comme par exemple l’introduction de l’architecture d’une ville sur 3 planches sans bulles, décrivant l’arrivée d’un messager. C’est fantastique et cohérent à la fois, de la pure magie. Un très beau dessin d’Iko qui peut rappeler certaines BD de Jean-Claude Gal, comme sa série « Arn ». La trame scénaristique de Bec reste assez classique au demeurant, pas de grosses surprises pour les aficionados de cet univers D’HF. Mais ça tourne suffisamment bien pour nous projeter dans les aventures du héro et rafraichir les souvenirs de nos années de rôlistes.