Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Igalma

Visualiser les 10 avis postés dans la bedetheque
    Igalma Le 08/11/2015 à 22:34:42

    Une pure petite merveille. Un graphisme envoutant, des couleurs lumineuses pour un conte onirique teinté de chamanisme africain. Une vraie création d'univers avec une belle ambiance envoutante. Une BD dans la lignée des grands Delcourt des années 90.

    En plus, c'est un beau format de 150 pages.

    Faites vous plaisir! C'est de la bonne!

    Igalma Le 03/11/2014 à 14:02:04
    Les vieux fourneaux - Tome 1 - Ceux qui restent

    Lucette est incinérée et les deux compères de toujours n'arrivent que pour le buffet. Demain, il faut passer chez le notaire où une lettre attend. Ce n'est pas une lettre, c'est une bombe qui projette son veuf et ses deux potes dans un road movie vers l'Italie. Drôle, fin, sur fond de nostalgie des luttes ouvrières d'antan, les vieux fourneaux mettent en scène des héros atypiques et attachants, des vieux dans toute leur splendeur et qui donneraient presque envie de vieillir.

    Une scène résume bien l'humour de l'album, lorsque Pierrot menace quelqu'un de lui faire péter la gueule par Mimile. lequel Mimile va mettre une plombe à quitter son siège et se mettre debout...
    Bravo

    Igalma Le 16/03/2014 à 12:43:19

    Atypique, comme on ouvre un très vieux livre d'heures, on se balade au sein de miniatures persanes de toute beauté. C'est un plongeon dans un monde oublié et raffiné, une civilisation qui porte en elle ce qu'elle a de meilleur comme ce qu'elle a de pire. A travers le destin de l'érudit Omar qui bascule, c'est une reflexion sur le relativisme religieux qui transparait en filigranne.

    A lire, parce c'est superbe, c'est raffiné, ça parle d'une culture dont on parle peu dans les médias sinon en mal et c'est intelligent

    Igalma Le 13/02/2014 à 20:53:11

    Une petite merveille graphique, un régal pour les yeux. Certes l'histoire est un grand classique mais elle est illustrée avec une rare beauté. Chaque case est un tableau à elle seule qui mériterait d'être exposée dans une taille plus grande. Le choix de personnages zoomorphes donnent un dimension fantastique et atemporelle du récit, entre le baron de Munchausen et DCDC. Se lit par toute la famille, une vraie invitation au rêve et à l'évasion.

    Igalma Le 25/09/2013 à 22:17:49

    Gros coup de coeur de mon libraire qui en fourgue à chaque habitué qui passe. A 6 euros, ça peut se tenter. C'est très noir, très cynique, totalement politiquement incorrect et ça fait du bien de voir couchées sur le papier au moins une de ces mauvaises pensées qui quelques fois traversent l'esprit.
    Jubilatoire, mais vite lu.

    Igalma Le 24/05/2013 à 23:03:44

    Tout simplement sublime.

    Enfant d'un loup et d'une mère qui s'est ouvert le ventre pour le faire naître, Temudjin est élevé par un chaman qui lui apprend à exorciser et capturer les esprits des morts. Après un long voyage initiatique et mystique, il accomplit sa destinée : devenir le nouveau Gengis Khan.
    C'est une œuvre atypique qui s'offre à nous : rite initiatique, contes et légendes mongols, philosophie chamanique, avec Temudjin, on marche dans un monde onirique et atemporel, une sorte de rêve coloré.
    Il est difficile de décrire la sensation, l'expérience mystique ressentie à la fermeture du volume, peut être celle de se réveiller d'un long sommeil paradoxal.

    Superbe! Jetez vous dessus!

    Igalma Le 18/05/2013 à 18:30:08
    Les fables de l'Humpur - Tome 1 - Les Clans de la Dorgne

    Pierre Bordage fait partie des romanciers que je suis les yeux fermés. Sensible, imaginatif, il trouve les mots justes pour décrire le pire comme le meilleur de l'humanité, le glauque comme le superbe, il joue sur mes peurs et angoisses primaires. C'est lui qui à mes yeux a écrit le plus beau space opéra : les guerriers du silence.
    En bon fan, je déteste l'adaptation par principe et je confirme cette règle pour l'adaptation des guerriers du silence, le graphisme ne rendant pas justice aux merveilles et émotions suscitées par la prose de l'écrivain.

    Les fables de l'humpur n'est pas son roman le plus accessible. D'abord à cause de la barrière de la langue, un patois d'oïl mélé aux néologismes et ensuite parce qu'on ne découvre pas tout de suite la nature d'homme bête des héros. Bordage présente un monde féodal post apocalyptique structuré selon la chaîne alimentaire, les comestibles au service des carnivores.
    Cette adaptation est une bonne surprise, peut-être parce qu'elle est réalisée par l'auteur original. On y retrouve toute l'ambiance et la tension du roman. Le dessin est convainquant et facilite l'immersion.
    Bref, une bonne BD un peu à part dans le domaine héroic fantasy, un accès facilité à l'oeuvre pour ceux que la langue rebute, et même les vieux fans grognons dans mon genre s'y retrouvent.

    Bonne pioche et merci à celui qui a pris le risque de me l'offrir.

    Igalma Le 20/10/2012 à 23:02:15

    La BD qui m'a ouvert l'esprit et forcé à sortir du classique et du mainstream SF/Heroïc Fantasy.
    Je l'ai achetée pour faire plaisir à mon libraire, avec l'impression de gâcher mon temps et mon porte monnaie.
    Quelle erreur. C'est cette petite BD anodine, sur 3 poissons et son graphisme un peu moche qui a été le tournant de ma collection et elle garde une place à part.

    C'est drôle, c'est fin, c'est un récit sur un voyage initiatique qui amène à se poser des questions sur le sens de la vie. C'est 3 poissons qui prennent une voie différente de ce que leur impose la nature, qui franchissent un point de non-retour et moi, lecteur, je les accompagne pour prendre une autre voie.

    C'est une BD qui mérite qu'on s'y attarde.

    Igalma Le 20/10/2012 à 22:46:07
    Les petits Soldats - Tome 2 - D'amour et d'eau fraîche

    Une BD sympathique qui a pas beaucoup eu l'écho qu'elle mérite.
    Je serai passée à côté si mon libraire l'avait pas mis dans ses coups de coeur.

    Graphiquement c'est une réussite, des dessins qui sont des gags à eux seuls. C'est fin, c'est drôle et c'est tellement beau à regarder.

    Pour ceux comme moi qui maîtrisent le moindre détail de l'histoire de l'Autriche entre 1848 et 1914, c'est un vrai régal de traquer les allusions à cette histoire. C'est un pamphlet qui aurait pu être écrit à l'époque.
    Pour les autres, ce sera un conte agréable, qui mérite d'être lu dans tous ses détails, car les messages sont dans les non-dits, les sous-entendus, les symboles.
    C'est une lecture à plusieurs degrés, à plusieurs niveaux, que les auteurs nous proposent. Je viens de la relire et le plaisir reste égal.

    Bref un bon petit dyptique atypique qui mérite qu'on parle de lui.

    Igalma Le 20/10/2012 à 22:29:47

    Avant même l'achat, c'est un objet qui suscite l'envie, édition soignée, couverture qu'on meurt d'envie d'arracher pour la mettre sous verre en bonne place au salon. C'est déjà une oeuvre d'art avant même d'ouvrir le cahier.
    Un objet dense, qui ravira les amateurs de longs récits.

    A la lecture c'est un vrai plaisir, l'auteur parie sur l'intelligence de ses lecteurs et leur livre sans fard les faits, les sensations qu'il rencontre sans jugement dans des cases dont certaines sont de vraies tableaux.
    Et c'est ce qui donne à cette BD toute sa force, sur un sujet politique sensible, elle laisse à chacun sa liberté de conscience. Elle donne des billes et c'est au lecteur de se faire son opinion.

    C'est une BD qui fera plaisir à tout le monde, les pour, les anti, ceux qui s'en foutent, ceux qui aiment les voyages, ceux aiment la peinture...

    Bref, une vraie réussite.

    A lire, à relire, à faire lire et à offrir.

    Sans modération.