Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Guehlynois

Visualiser les 9 avis postés dans la bedetheque
    guehlynois Le 06/04/2009 à 13:30:11

    Une grosse déception que ce nouveau Bilal. Evidemment on ne parlera pas de la promotion un peu agressive de l'album (proposé en évidence dans les magasins de BD ou à la FNAC)...

    J'ai tout de suite, en tant qu'amateur de Bilal, été agréablement surpris par le dessin et le style graphique même si tout celà reste assez dans le style du Sommeil Du Monstre. Malheureusement j'ai déchanté bien vite. En effet le scénario ne brille pas particulièrement par son originalité (à part le concept plutôt réussi de l'hybridation.) et justement tout le problème est là. Le scénario est vraiment loin d'être à la hauteur du dessin. Les 4 symboliques de l'homme et de l'animal sont bien décrites et développés mais ce pretexte ne nous fait pas oublier qu'il manque cruellement de rythme et d'action à cet univers. Certains éléments restent flous (y a t'il rapport entre Le Coup De Sang et les hybridations ?) et l'aspect parfois politique de la chose peut rebuter nottament avec cette symbolique des balles pour les deux qui s'affrontent, ces constantes références aux nihilistes (ici représentés par des animaux sanguinaires -cf les cannibales-). L'impression que la nature est proche avec ces humains contraints de négocier avec la nature est plutôt agréable, mais le coup du No Man's Land avec peu de ressources est déjà fait 100 fois.

    On retiendra la dimension symbolique surtout de cette bande-dessinée avec l'Homme qui reprend sa place dans la mer, dans la symbiose avec ses origines -Nos cellules sont bien parties de l'eau, non ?- et le fait que finalement l'Eldorado c'est peut-être ça : le retour en symbiose.

    Mais à mon humble avis le scénario aurait vraiment pu être plus travaillé, avec plus de rythme et d'action. Je ne m'attacherais pas à faire une comparaison avec les oeuvres antérieures de ce monsieur puisque ce serait donner lieu à des débats sans fin, mais je dois dire tout de même que je reste sérieusement sur ma faim. Oui c'est du Bilal, mais loin d'être un grand album, même si celà reste bien au-dessus de la plupart des bds qui sortent actuellement.

    Bilal gagnerait je pense à faire de la bande-dessinée sans paroles ni bulles et à se servir uniquement des images pour monter son histoire.

    Guehlynois Le 29/03/2009 à 11:22:09

    Aussi peu de commentaires pour cette merveille de la bande-dessinnée me paraît tout simplement impensable et injuste. Quand des hordes de fans s'amusent à fanatiser Blacksad qui n'a absolument aucune originalité et se détournent de ce genre de bd intelligente, peaufinée et bien construite que sont Dayak, je me pose de sérieuses questions quand aux lecteurs.

    Déjà ne serait-ce que par le dessin. Les plans, les visages, l'émotion des personnages tout y est absolument superbes jusqu'au jeu de couleurs. Ensuite le scénario est réellement excellent avec ces luttes de pouvoir, ce Haddis-Habeba d'un futur improbable où il ne reste que quelques Blancs, ces scènes de transe réalistes (regardez les documentaires de Jean Rouch sur les transes et vous comprendrez le réalisme), cette plongée dans les cultures de masques et de tribu Africaines et l'humanité qui ressurgit dans cette prétendue sauvagerie. Ces blancs qui ne sèment que le mal et la destruction (message anti-colonialiste ?), symbolisés par Simon, vivant tel un pion par la volonté d'une sorte de machine organique verte. Je crie haut et fort au génie et mets un 10/10 mérité à cette bande-dessinée.

    guehlynois Le 25/03/2009 à 18:06:49
    La caste des Méta-Barons - Tome 3 - Aghnar le bisaïeul

    Là la série décline dangereusement par-contre. Relater un passé qui ne présente pas forcément d'intérêt à part que tout celà me semble un peu trop gonflé et exagéré et une sorte d'addition à l'univers de l'Incal...

    Vraiment ennuyeux, pas mauvais car les dessins restent superbes, m'enfin tout celà manque cruellement de relief

    guehlynois Le 23/03/2009 à 23:08:53
    La quête de l'oiseau du temps - Tome 1 - La conque de Ramor

    Une bonne BD mais personnellement ça ne m'a pas marqué plus que ça. Je n'accroche pas le dessin, c'est beau mais ça ne me "parle" pas. L'univers heroic fantasy est ici plus adulte que du Lanfeust ce qui fait du bien mais vraiment je n'accroche pas le scénario et c'est un peu la même chose avec les deux suivants. Question d'univers sans toute.

    guehlynois Le 23/03/2009 à 17:30:29
    Incal (Après l') - Tome 1 - Le nouveau rêve

    Les chef-d'oeuvres se passent de mots, voilà pourquoi je n'ai fait aucune chronique dessus car cette série avait bouleversé toute ma vision de la BD.

    Ici, hélas, c'est l'inverse. Déjà le trait de Moebius est coincé sous une colorisation abominable (que c'est laid !) et puis le scénario n'a plus trop vraiment de direction. On frise le portnawak total tant et si bien qu'on se demande franchement si cette bd a bien été faite par les deux mêmes qui ont fait l'Incal...

    guehlynois Le 16/03/2009 à 13:13:31
    Arq - Tome 1 - Ailleurs

    L'une des rares bd à m'avoir aussi bien touché en profondeur. Le scénario est génial et le dessin particulier sert de symbolique, de continuité au reste. Andréas est un grand auteur et grâce à lui je suis rentré dans le monde de la BD.

    guehlynois Le 16/03/2009 à 13:01:06
    Blacksad - Tome 2 - Arctic-Nation

    Un poil au-dessus du prédecesseur quand même dans le scénario, mais bon je ne parviens pas vraiment à accrocher l'univers. Ca reste quand même très convenu, et je persiste à dire que je préfère Canardo

    guehlynois Le 16/03/2009 à 12:59:24
    Blacksad - Tome 1 - Quelque part entre les ombres

    Le dessin est magnifique, et les expressions sur le visage des animaux sont très réalistes et expressives. Le souci c'est que le scénario n'est pas franchement original, comme l'a souligné un avis avant moi, et puis je trouve qu'il manque quelque chose de glauque à l'univers. En plus clair je préfère de très loin Canardo. Ceci dit c'est à lire ne serait-ce que pour la beauté du dessin. Mais ne vous laissez pas abuser par la préface de Loisel : on est loin d'un indispensable de la BD.

    Guehlynois Le 06/03/2009 à 10:47:16
    Les eaux de Mortelune - Tome 1 - L'échiquier du rat

    Voilà une bien triste vision du futur, mais ce serait presque de l'anticipation ça ma bonne dame. Ce premier tome nous dévoile ce monde complêtement décadent et barbare, où l'eau vaut sans doute plus chère que la vie ici-bas. Sitôt habitué aux dessins, je me suis plongé avec plaisir dans le scénario. J'attends beaucoup de la suite et en particulier de l'évolution de l'héroïne... Et pour une fois les séquences pornos ou érotiques ne sont pas là pour faire mieux vendre la bd mais sont réellement symptômatiques de la décadence de cet univers. Vivement la suite