Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - GimpUser

Visualiser les 53 avis postés dans la bedetheque
    GimpUser Le 05/12/2018 à 11:58:34
    Jacques Gipar (Une aventure de) - Tome 7 - Gaby le magnifique

    Je suis toujours fan de ces aventures qui fleurent bon la nostalgie des années 50 et 60.
    Le look rétro des voitures, des pompes à essences avec leur gigantesque logo (Esso, Azur, Shell), des restaurants pour routiers, etc.
    Aussi j'achète toujours chaque album sans hésiter.

    Cependant, je m'interroge de savoir comment le scénario de cet album a été fait.
    * Soit il était prévu de faire 2 tomes avec cette histoire et que cela n'a pas pu se faire comme prévu initialement et trop tardivement annoncé aux auteurs.
    * Soit JL Delvaux dessinait au fur et à mesure que Thierry Dubois lui fournissait matière à dessiner et il s'est aperçu qu'il y a eu trop de pages dessinées pour finir l'histoire correctement en 44 pages.
    * Soit les auteurs non pas fait le rappel de tous leurs personnages au moment de boucler l'histoire et qu'ils ne pouvaient pas ajouter des pages supplémentaires.

    Car très sincèrement, rajouter 2 cases d'épilogue en toute fin d'album (après les traditionnelles pages de présentation des véhicules et de la région où se situe l'histoire), on sent qu'ils avaient oublié un personnage dans la nature.
    Je ne dévoilerai pas non plus le geste final d'un des personnages. Incompréhensible !
    À moins que, et là j'en reviens à mon interrogation, était-il prévu de faire 2 tomes de cette histoire et à défaut puisque cela ne semble pas être le cas vu la résolution rapide (pour ne pas dire très rapide) de l'énigme, verra-t-on certains des protagonistes revenir dans un autre tome ?
    J'ose l'espérer sinon c'est à désespérer du scénariste.

    GimpUser Le 01/12/2018 à 11:05:46
    Angel Wings - Tome 5 - Black Sands

    Le dessin est parfaitement maitrisé par Hugault. Un régal.
    Côté scénario, je suis un peu déçu. L'histoire s'éparpille .
    J'ai eu l'impression de lire un condensé de la guerre du pacifique. Condensé commenté par des pilotes, par des services de secours, par des membres d'équipages de bombardiers, par des marins, par ...
    J'ai l'impression que chacun raconte son vécu comme cela s'est beaucoup fait dans les années 60, époque à laquelle tous ceux qui firent la guerre écrivirent leur bouquin (Jusqu'au bout sur nos messerschmidt, la mer cruelle, opération "raz de marée" sur ploesti, le survivant du pacifique, sans oublier "le grand cirque", etc).
    Ce tome me semble être une sorte de "mémorial de la guerre du pacifique". Angela est partout et nulle part. Elle participe à tout mais à pas grand' chose.
    SVP Mr Hugault, recadrez les tomes suivants pour que l'on suive Angela dans une vraie aventure et non pas en diverses anecdotes.

    GimpUser Le 17/11/2018 à 10:53:32
    Sauvage (Meynet) - Tome 4 - Esmeralda

    Aïe, aïe, aïe !
    Cette série avait si bien commencé.
    L'ouest vu du côté des troupes de Napoléon III, le travail de sape en sous-main des USA peu enclin à voir une puissance européenne à leur frontière, la haine d'une fratrie décidée à venger leurs parents.
    Voilà pour le scénario. De quoi faire et que du bon.
    Un dessin parfaitement maitrisé. Je me régalais.

    Ce tome 4 est malheureusement l'exact reflet de ce qu'est devenu Blueberry dans les x derniers tomes : une tuerie à chaque page !
    Dans cet épisode aussi, on massacre, on fusille, on viole à chaque page (ou presque).
    Certes, il ne faut pas confondre guerre et défilé militaire mais cela sert-il vraiment l'histoire de montrer une cantinière qui a été violée (probablement par tout ce qui porte la culotte et âgé de plus de 12 ans) et dont le cadavre dénudé a été jeté aux cochons ? Le suggérer n'était-il pas suffisant ?
    D'autant que le cadavre de la cantinière violée et dénudée, nous y avons déjà eu droit dans un épisode précédent. Nécessité du scénario ou fantasme de scénariste ?

    A contrario, le scénariste a deux bonnes idées qu'il devrait développer plutôt que de s'attarder sur des scènes telles celles rapportées plus avant :
    1- Esmeralda qui n'est plus la petite gamine horrifiée des épisodes précédents et dont on devine qu'elle va devenir un gros problème pour Sauvage.
    2 - Fouad l'algérien récemment "conquis" qui "apprend" les méthodes de l'armée française ...

    Dernière chose, la page 15. De toute évidence, cette page a été corrigée avant publication et le dessinateur s'est contenté de quoi, je ne sais pas mais en tout cas elle surprend quand on y arrive. La taille de la police de caractères est beaucoup plus grande que celle utilisée pour les autres pages. Ce qui me fait dire que cette page n'est pas dans son format normal. Paresse de dessinateur ?

    Bref : sans faute pour le dessin et copie à revoir pour les tomes suivants si ceux-ci sont prévus pour être de la même veine que ce tome 4.

    GimpUser Le 22/05/2018 à 12:52:32
    Alix Senator - Tome 7 - La Puissance et l'éternité

    Cette série avait remarquablement commencé.
    Nous étions passé d'un Alix envoyé spécial de César pour des missions croquignolesques, accompagné d'un Enak pleurnichard qui se faisait systématiquement rattraper par ses poursuivants faute de pouvoir courir 10 mètres sans se vautrer à un Alix plus crédible grâce à un scénario réfléchi et un dessin plus fouillé.

    Hélas, mille fois hélas, ce dernier tome nous montre, une fois de plus, qu'a vouloir exploiter un filon jusqu'au bout on n'en tire plus rien.

    Je viens de finir la lecture. Pour moi, cet épisode est un désastre total.
    Je n'en dirai pas plus, ce serait inutile.

    GimpUser Le 20/05/2018 à 12:57:33
    Mutations (Mermaid project saison 2) - Tome 1 - Épisode 1

    Comme disait mon prof d'anglais (c'était il y a ... bien longtemps !), 20 c'est pour le Bon Dieu, 19 c'est pour le professeur, 18 c'est pour l'élève.
    C'est pourquoi je ne mets que 4/5 à cet album.
    Une suite logique à la précédente série, toujours aussi prenante. J'aime le dessin, parfois moins la morale écolo à 2 sous qui est parfois trop sous-jacente.
    C'est cependant très agréable à lire (et à relire).
    Ne boudons pas notre plaisir.

    GimpUser Le 26/11/2017 à 10:38:57
    Sauvage (Meynet) - Tome 3 - La Youle

    3 tomes pour faire comprendre à ceux qui ne comprennent jamais rien que Sauvage (ainsi que son frère ainé et sa sœur) ont décidé de faire la peau à Trazegnies et voir comment se termine cet album ... c'est aussi frustrant qu'incompréhensible.

    Franchement, le héros et sa confrérie aurait pu s'épargner toutes ces péripéties inutiles et rester douillettement à Paris plutôt que de se lancer dans cette aventure. Le résultat aurait été le même.

    Pour parodier le poème de Victor Hugo (Oceano nox) :
    Oh, combien de marins, combien de capitaines ...
    auraient pu s'épargner la peine de ne jamais revenir !

    En dehors de cela, le dessin est magnifique, c'est vivant. Y est aussi succinctement abordé le rôle trouble des États Unis dans cette guerre franco-mexicaine, en répercussion à la position sécessionniste de Napoléon III.

    C'est agréable à lire et j'attends la suite.

    GimpUser Le 25/11/2017 à 23:05:00
    Lefranc - Tome 28 - Le Principe d'Heisenberg

    Nous avons là le remake ou, pour le moins, une version revisitée de l'OURAGAN DE FEU, le tome 2 de la série.
    Ici aussi un savant humaniste invente, seul dans son coin, un procédé qui va révolutionner le monde, à moindre coût de tout ce qui se fait par ailleurs.
    Dans le tome 2, une petite pilule dans 1 litre d'eau et vous aviez 1 litre d'essence. Imaginez ce qu'en pensaient les producteurs de pétrole et les raffineurs... Tout cela se termina dans une gigantesque explosion.
    Ici, pas de pétrole, soyons moderne ! ce sera, cette fois le nucléaire.
    Soyons toujours moderne, plus de consortium étranger. Les vilains d'aujourd'hui, c'est l'État. Pas n'importe lequel : le nôtre.
    Chacun sait que nos gouvernements ne souhaitent que notre malheur.
    À peu de choses près, l'histoire se terminera avec la même conclusion.

    Ceci dit nous avons échappé à Jean-Jean. Pas de môme qui perd sa godasse, qui tombe dans un trou, qui se tord la cheville, qui se fait enlever ... C'est déjà ça.

    Par contre nous avons une documentation en 2 pages du trajet de Lefranc sur la RN7. Il y a sur le sujet un bouquin bien mieux fourni. On sent que le dessinateur s'est documenté et a voulu le prouver. Il s'est même documenté en lisant Tintin. Le dessin de la plongée de la voiture de Renard dans le Lot est un copier/coller de la plongée du taxi de Tintin dans le lac de Genève dans l'AFFAIRE TOURNESOL.

    J'ai noté 3/5 pour le dessin que je trouve moins figé que dans d'autres histoire de ce personnage mais je m'interroge sur l'utilité de Mélanie Cardo
    Elle n'apporte rien à l'histoire vu qu'elle n'y fait rien.
    À moins qu'il ne s'agisse de féminiser à tout prix les aventures de Lefranc dont on ne connait aucune liaison.

    GimpUser Le 29/10/2017 à 12:40:57
    Solo (Martín) - Tome 3 - Le Monde cannibale

    Une remarque en préambule : Pourquoi mettre en couverture des personnages qui n'apparaissent pas dans ce tome ?

    Reste que ce tome 3 prouve qu'Oscar Martin a un grand talent.
    Avertissement pour ceux qui ne connaissent pas la série : Ça cogne ! Ça cogne dur !

    J'ai beaucoup aimé la série précédente : LA GUILDE et j'ai toujours regretté qu'elle ait été arrêtée au tome 2 sans savoir ce qu'il advenait d'ASTRABAN. La lecture du MONDE CANNIBAL me fait imaginer une fin à LA GUILDE à laquelle je n'aurais jamais pensé avant.

    Un seul bémol à ce dernier tome de SOLO. On comprend à un moment que la quête de notre héros est sans espoir et on voit poindre (ai-je raison ou tort) une nouvelle série ! Les dernières pages sont inutiles puisque la messe est dite à un instant précis.

    PS : Dans le débat "papier" ou "numérique", Oscar Martin fait partie de ceux (ils sont de moins en moins nombreux) que j'estime encore devoir posséder en version papier. Le livre est beau, le touché est agréable, l'odeur particulière.
    Pour un livre de cette qualité, le prix,aussi, est justifié.

    GimpUser Le 09/06/2017 à 10:22:30
    Carthago - Tome 6 - L'héritière des carpates

    Chaque nouveau tome étant moins bon que le précédent, cette fois, je n'ai pas acheté cet album. Je l'ai lu à la Fnac.
    Bien m'en a pris.
    Si j'ai lu entièrement les 3 ou 4 premières pages, à la page 38, je ne lisais déjà plus qu'une case par page ...
    C'est bavard, bourré de sauts chronologiques. Une page entière pour montrer l'héroïne sortir d'un taxi (page 16 - J'ai pris des notes :-)) ).
    Cette série n'en finit pas de mourir. Et voilà que par dessus tout ça, on nous rajoute la page mélo sur les atrocités nazies.
    Je ne saurai donc jamais comment se termine cette histoire car je passerai devant le tome 7 sans même le feuilleter.
    Il manque un scénariste à cette série ou bien un éditeur qui ait assez de c...lles pour dire : "Stop !"

    GimpUser Le 24/12/2016 à 13:26:33
    L'armée de l'Ombre - Tome 4 - Nous étions des hommes

    Autant j'ai lu et relu les 3 précédents épisodes avec un égal plaisir, autant j'ai été déçu par celui-ci.
    Non pas que j'attendais que l'auteur nous fasse vivre un baroud d'honneur de la part de ses personnages, ce qui n'aurait eu aucun intérêt et qui aurait frisé l'apologie mais après avoir lu, je me dis que l'auteur aurait dû développer la fin de l'histoire de façon plus subtile.
    Ses personnages font un "Drang nach Ostern" à rebours d'une manière un peu désinvolte. Ils font péter 2 ou 3 chars ici ou là, on a même droit à l'hitlérien qui se fait "dézinguer" par ses propres soldats. On a déjà vu ça ailleurs, le dernier exemple à peu près semblable que je garde en mémoire se passe dans le film FURY avec Brad Pitt.
    J'aurais aimé plus de subtilité. Voir les personnages se faufiler, se camoufler pour ne pas se faire repérer et traquer par les russes pour tenter de rejoindre les lignes anglo-saxonnes plutôt que cette "promenade" sans réel intérêt.
    Le fanatisme des jeunes allemands est assez bien rendu. Pour ceux que le sujet peut intéresser, je leur suggère de (re)voir le film de Berhard Vicki : LE PONT.
    Kergan666 parle d'erreurs dans le détail des uniformes. Je pense que c'est volontaire de la part de l'auteur (ou de l'éditeur). Ainsi, page 22, le lieutenant allemand qui se fait dézinguer par le gamin porte des pattes de collets noires dépourvues de tout insigne. Il devrait y avoir l'insigne des SS puisque l'individu en question porte la "Totenkopf" sur sa casquette, signe de son appartenance à la SchutzStaffel.
    Quant à la fin, la dernière page, là je me perds en conjectures. Je n'appellerai pas un chat un "chat" pour ne pas révéler la fin à ceux qui n'ont pas lu cet épisode mais la crédibilité en prend un coup !
    Ernst, un des principaux personnages est apparemment originaire d'un village, ou pour le moins une petite bourgade. À cette époque, tout le monde se connaissait. Aussi, comment croire que dans cette Allemagne fanatisée depuis 1933 un des personnages de l'histoire ait pu continuer à (sur)vivre aussi longtemps au milieu de la population et que Ernst n'ait rien su ?
    Qu'a voulu faire l'auteur ? Éviter d'être accusé de parler de l'Allemagne nazie sans parler de ce qui lui est principalement reproché ?
    Côté graphisme, rien à redire, c'est du bel ouvrage.

    GimpUser Le 04/12/2016 à 11:21:08
    Venezia - Tome 1 - Triple Jeu

    Je viens de découvrir cette BD.
    C'est le graphisme qui m'a interpelé. Moi qui fréquente assidument les grosses librairies, je me demande comment j'ai pu passer à côté de cette série que je ne me souviens pas avoir vu sur les présentoirs !
    j'ai trouvé cet album neuf dans une solderie, pour 3 €.
    Le niveau est bien supérieur à d'autres séries, beaucoup plus connues.

    GimpUser Le 01/12/2016 à 10:09:55
    Blake et Mortimer - Tome 24 - Le Testament de William S.

    Bon album de Hergé, malheureusement celui-ci n'a pu s'empêcher de nous offrir la sempiternelle colère du capitaine Haddock (page 10). ;-)

    Mais redevenons sérieux un court instant. Je viens de finir ce dernier album. Je l'ai lu en 3 fois. Quelle déception !

    Comme l'ont dit les intervenants précédents, que vient faire Olrik dans cette histoire ? Quand on se souvient de son importance dans les 1ers Blake et Mortimer, quel contre-emploi fait-on de lui ici !
    Cela me fait penser à Laurel et Hardy ou à Fred Astaire qui, après les heures de gloire qu'ils connurent, finirent leur carrière en cachetonnant pour des petits rôles dans des films sans importance.
    Le déroulement de l'histoire même est sans surprise. Un exemple : Page 47, le texte parle d'un "théatre ressuscité". L'érudition des personnages est sans faille. "Bon sang mais c'est bien sûr !". Le théâtre détruit au XIIème siècle et reconstruit. C'est là qu'il faut aller. Et zou tout le monde monte dans sa petite auto et "file sur les routes comme en 40" (© Audiard) jusqu'à la prochaine énigme.
    On doit trouver un parchemin coincé entre 2 pierres, miracle ! Un vendeur de coupe-papiers se trouve là comme par hasard. Bien utile le coupe-papiers.
    Il y a aussi un manque de recherches pour les personnages secondaires. Page 35, dernière case en bas à droite. le barbu grimé (Sharkey) est le frère jumeau du professeur Grossgrabenstein du "Mystère de la grand pyramide" (Olrik lui aussi grimé). Visiblement la production pioche sans vergogne dans la galerie de portraits des albums précédents. Mon allusion au capitaine Haddock n'est pas innocente.
    Venons-en au graphisme. Je trouve cela trop propre, sans détail. Il manque une profondeur qui donnerait une impression de vécu.
    C'est le côté "usagé" des choses qui me faisait aimer "Alien" ou la "Guerre des étoiles" par rapport à "Star Trek" où tout est clean. Ici c'est pareil, la femme de ménage et les jardiniers viennent de passer ...
    Ceci est mon opinion et je salue néanmoins le travail, moi qui ne suis même pas capable de dessiner un verre.

    GimpUser Le 20/11/2016 à 11:48:19
    Alix Senator - Tome 5 - Le Hurlement de Cybèle

    Alix, le globe-trotter mandaté par César pour des missions plus ou moins ubuesques, accompagné d'un faire valoir qui ne sait pas courir 10 mètres sans perdre sa caliga ou se tordre la cheville et que l'on retrouve tous les 6 mois depuis 30 ans est à mille lieues de cette série-ci que je n'hésite pas à qualifier d'exceptionnelle.
    Avec ce 5ème tome, les auteurs sont allés très loin.
    Je n'aurais jamais imaginé une telle dramaturgie.
    Bravo.

    GimpUser Le 01/11/2016 à 19:08:14
    Alix - Tome 35 - L'or de Saturne

    Je m'étais juré de ne plus acheter d'albums d'Alix (sauf Alix senator) depuis "l'ombre de Sérapis". Mais, comme dit le proverbe : Cochon qui s'en dédit ...
    J'ai brièvement feuilleté ce 35ème tome chez un libraire. Il m'a semblé meilleur que les tomes précédents. J'ai acheté.
    Ai-je bien fait, ai-je eu tort ? Je n'arrive pas à trancher. Je ne l'ai pas lu d'une seule traite, c'est sans doute la raison de mon interrogation.
    Le scénario est plus consistant que ce à quoi on nous habituait depuis quelque temps, c'est indéniable mais les invraisemblances sont légions (sans jeu de mots).
    Mais ce que je reproche le plus, c'est l'indigence des dialogues avec la palme à la réplique sur la dernière case de la page 34.
    Tous les latinistes qui ont traduit Cicéron (les catilinaires) et même les autres connaissent sa célèbre phrase : Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra (jusqu'à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience). Eh bien que dit Alix, dans cette case, quand il s'adresse à Cicéron ? Jusque quand, Cicéron, abuseras-tu de sa patience ? Véridique !
    Sans doute dans le prochain tome,Alix s'adressera-t-il à César dans ces termes : Tu es venu, tu as vu, tu as vaincu !
    Messieurs les scénaristes, de grâce, faites preuve d'un peu plus d'imagination !
    Quant au dessin, rien de particulier à signaler sauf une (modeste) suggestion de ma part aux dessinateurs qui se succèdent aux commandes d'Alix : Repassez-vous en vidéo cette excellente série qu'était "Rome".
    Si vous pouviez faire évoluer les personnages dans les décors de la série plutôt que dans vos décors aseptisés, la série y gagnerait car le port d'Ostie (page 29), la villa de Cicéron (page41) manquent cruellement de réalisme.

    GimpUser Le 29/10/2016 à 00:51:19
    Angel Wings - Tome 3 - Objectif Broadway

    Un peu déçu par ce 3ème tome. L'action s'éparpille sur plusieurs théâtres d'opération. De nombreuses questions restent sans réponse.
    Un tome 4 nous en dira sans doute plus.
    Le dessin est toujours au top.
    Mais la lecture m'a donné envie de revoir 2 films que j'ai immédiatement visionnés pour la Xème fois tant ils sont bons : "Aventures en Birmanie" (avec Errol Flynn) et "Les maraudeurs attaquent" (Merril marauders, avec Jeff Chandler).

    GimpUser Le 02/10/2016 à 23:17:38
    Ciel de guerre - Tome 4 - Opération Torch

    "... J'espère que le Philippe Pinard saura se reprendre pour que le tome 4 nous raconte une véritable histoire avec ces pilotes français si souvent décriés et (presque) toujours oubliés ...".
    C'est ce que je disais en critique du tome 3.
    Hélas , l'auteur n'a pas su se reprendre. Dommage !

    GimpUser Le 02/10/2016 à 23:11:33
    Carthago - Tome 5 - La cité de Platon

    Ça se traine d'albums en albums.

    Le 1er partait sur une bonne idée, le 2ème la développait, le ... 5ème est franchement insipide.
    Un mégalodon ici, un liopleurodon là. Il ne manque que la Sainte Vierge et le Père Noël !
    Il est temps de mettre fin à cette série.

    GimpUser Le 04/05/2016 à 10:52:41
    Lefranc - Tome 27 - L'Homme-oiseau

    J'ai brièvement feuilleté l'album chez le libraire avant de l'acheter.
    Je viens d'en terminer la lecture. Quelle déception !
    Outre l’invraisemblance de l'histoire, les auteurs n'ont même pas fait les recherches nécessaires pour respecter la réalité historique. Un comble lorsqu'on fait la démarche de relancer la série dans les années 50.
    Exemple : Page 27, des hommes débarquent sur la plage d'Anakena. Et que voit-on sur la 3ème case de la page ? Un alignement de Moai ! Or cet alignement ne date que de 1978 et fut mis en place par Sergio Rapu (archéologue pascuan). C'est n'importe quoi. Certains affirment aussi que cela fut fait sans tenir compte de la réalité historique car les Moai n'auraient jamais été alignés ainsi et n'étaient pas chapeautés (mais là, nous sortons de la critique de cet album).
    Avant de lire ce tome 27, j'avais relu la veille "le repaire du loup".
    La comparaison des deux est édifiante.
    Pour moi, Lefranc rejoint désormais les séries qui n'en finissent plus de mourir (Blueberry, Lanfeust, Leo Loden, Tanguy & Laverdure, ...).
    L'euthanasie est un sujet d'actualité dans les médias. Ayons le courage de l'autoriser pour la BD (pour le reste, je laisse chacun à ses convictions).

    GimpUser Le 29/03/2016 à 11:36:35
    Kaplan & Masson (Une aventure de) - Tome 2 - Il faut sauver Hitler

    L'année 2016 commence rudement bien (côté B.D. je précise ...).

    Le tome 2 d'Angel wings et maintenant le 2nd opus de Kaplan et Masson.
    Je n'en rajouterai pas plus que nécessaire sur cet album, Polypropos et Olrik74 ont déjà tout dit.. L'humour, le dessin, tout est parfait à mon goût.
    Certaines scènes sont hallucinantes et dignes, en effet, de certains films déjà cités (les allemands en culottes de peau qui défouraillent en pleine rue sont presque sympathiques comme l'était Horst Frank qui jouait l'allemand Théo et qui dézinguait Lino Ventura avec sa MG42 dans les tontons flingueurs).

    Souhaitons que le 3ème album, si 3ème il doit y avoir, ne soit pas attendu pendant 7 ans comme ce fut le cas de celui-ci.

    GimpUser Le 17/01/2016 à 11:50:02
    Angel Wings - Tome 2 - Black Widow

    Que dire ?

    La prochaine fois qu'une telle série sortira, je ne l'achèterai que lorsque paraitra la dernier tome pour pouvoir tout lire d'un coup.
    Lire 40 pages et patienter 1 an pour avoir la suite, ce n'est pas supportable !
    Il y a des scénaristes et des dessinateurs qu'il faudrait enchainer à leur bureau et planche à dessins pour qu'ils travaillent plus vite.

    "Angel wings" et "Le grand duc" sont les deux séries qui nous font oublier avec plaisir les âneries que sont les derniers opus de "Tanguy et Laverdure" qui nous faisaient, eux aussi, rêver du temps de Charlier, Uderzo et Jijé.

    GimpUser Le 17/01/2016 à 11:22:29
    Ciel de guerre - Tome 3 - Alerte en Syrie

    Cet album était-il indispensable ?

    Oui, si l'on souhaite avoir une transition entre les dernières heures de combat de juin '40 et le débarquement allié de '42 en Afrique du nord.

    Non, au point de vue du scénario tel que celui de ce 3ème tome.
    Une litanie de plaintes (quand aurons-nous des pièces détachées ... quand aurons-nous des avions plus performants ...) et de clichés (une pleine page 43) que reconnaitront tous ceux qui ont déjà vu un documentaire ou lu un livre de photos traitant de l'occupation à Paris.
    Sans oublier les 2 pages de l'exposition d'Arno Breker aux Tuileries ! Les auteurs ont oublié d'y faire figurer l’accueil enthousiaste qu'en fit Jean Cocteau (voir Internet à ce sujet).
    Quant à la conversation philosophique sur Kant entre une personnage et un officier allemand, là, je reste bouche bée !

    J'espère que le Philippe Pinard saura se reprendre pour que le tome 4 nous raconte une véritable histoire avec ces pilotes français si souvent décriés et (presque) toujours oubliés.

    Je suis peut-être dur, c'est vrai, mais je sors aussi de la lecture du tome 2 d'Angel Wings où apparait ce qui est, pour moi, le plus bel avion (avec le Heinkel Uhu) : le Northrop P61 black widow.
    Et là, on vole vraiment avec les héro(ïne)s.

    GimpUser Le 23/12/2015 à 16:37:18
    Bob et Bobette - Tome 74 - Le matou marrant

    Il existe une édition datée du 03.11.1975 non répertoriée ici.
    Le dos comporte la nomenclature des numéros parus à partir du 67 et s'arrête au n° 157.

    GimpUser Le 23/11/2015 à 12:40:07

    Histoire parue dans Tintin, en 1963, du numéro 775 au numéro 789.
    La réédition de cette histoire, en noir et blanc et en format "à l'italienne" est plus une opération de marketing qu'autre chose.
    Mieux vaut relire cette histoire dans l'hebdo (pour ceux qui peuvent l'avoir à disposition).

    GimpUser Le 19/06/2015 à 00:02:26
    Le trône d'Argile - Tome 6 - La Geste d'Orléans

    Dieu sait que cette histoire est connue, reconnue, exploitée et surexploitée ... Pourtant, servie par un pareil graphisme cette épopée vous emporte et vous tournez chaque page en vous demandant ce qui va se passer alors que le savez bien.
    Une série magnifique.

    GimpUser Le 07/09/2014 à 23:58:56
    Harry Dickson - Tome 9 - Les gardiens du gouffre

    Cet album était-il nécessaire ? 10 ans entre ce nouvel opus et l'abum précédent !
    Je pense que les auteurs de cet épisode ont l'ont accouché dans la douleur.
    Tout d'abord, c'est verbeux (sic). Ça parle, ça parle. Page 17, une case de texte fait le 1/4 de la page.
    Des problèmes côté polices de caractères : 1 police jusqu'à la page 32, une autre, plus importante page 33 (on penserait que cette page a été dessinée sur un petit format et a dû être agrandie à l'impression), on revient à la 1ère police de caractère jusqu'à la page 39 puis une 3ème police de caractère est utilisée. Cela laisse de cet album une curieuse impression ...
    Le graphisme quant à lui est toujours égal à lui-même. Les personnages semblent toujours aussi figés. Cela n'est pas dénué de charme.
    Reste l'histoire : Les atlantes réfugiés sur le toit du monde, une grande nouveauté dans la BD !
    Je mets 2 étoiles parce que j'ai acheté l'album. La suite, je la lirai quand ma bibliothèque municipale se l'aura procuré.

    GimpUser Le 02/09/2014 à 21:59:18
    Les grandes batailles de l'histoire en BD - Tome 5 - Les batailles aériennes de la seconde guerre mondiale

    L'art et la manière d'accompagner les restes en (re)diffusant, sous un autre titre, les albums de la collection Biggles !?

    GimpUser Le 24/06/2014 à 23:48:25
    Mermaid Project - Tome 3 - Épisode 3

    Un 3ème tome qui ne faiblit pas. Un dessin parfaitement maîtrisé, un scénario qui tient la route. Un vrai bonheur.

    Juste une crainte : Que les auteurs, forts du succès (que j'espère) n'en fassent des tomes et de tomes dont l'intérêt de l'avant dernier sera toujours supérieur à celui du dernier.

    Ce serait dommage.

    GimpUser Le 24/06/2014 à 23:34:53
    Ciel de guerre - Tome 1 - Les Diables rouges

    Le dessin est maladroit, nous sommes loin de (la plupart des) Biggles ou de la (quasi) perfection graphique du Grand Duc mais cette série a le mérite de s'intéresser à l'aviation française de 1940.
    Quelques stéréotypes inévitables du genre : le pilote va être sanctionné pour défaut de pilotage quand l'arrivée inopinée d'un témoin transforme le blâme en félicitations pour avoir abattu un avion allemand. Cela n'apporte rien à l'histoire et le genre "héros incompris" a déjà été largement utilisé dans la BD.
    Autre chose : Que le dessinateur fasse attention avec sa palette graphique. Cela lui évitera de mettre l'insigne de l'avion (le diable sur son balai) à l'envers comme cela s'est produit page 44, case du bas ...

    Mais bon, une bonne bd à rapprocher de "la bataille de France" de Biggles et qui se lit sans déplaisir. Souhaitons juste une meilleure maîtrise du dessin dans les albums suivants et des personnages physiquement mieux étudiées et moins "Bibi Fricotin".

    GimpUser Le 29/09/2013 à 20:08:49
    Sauvage (Meynet) - Tome 1 - Les Damnés d'Oaxaca

    Une série qui me rappelle Blueberry au mieux de sa forme avant que ça ne devienne une tuerie à toute les pages.
    Ce n'est pas tendre, c'est violent mais c'est si bien dessinée.
    J'ai été emballé et j'espère que la suite sera aussi bien et ne sera pas bâclée comme cela arrive tant d'autres séries dont les auteurs n'arrivent pas à écrire le mot fin.

    GimpUser Le 24/12/2012 à 12:35:46
    Tanguy et Laverdure - Tome 28 - Le vol 501

    Vous souvenez-vous d'un album s'intitulant "Destination pacifique" et de sa suite "Menace sur Mururoa" ?
    Ça date de l'époque où Jijé et Charlier étaient aux commandes de la série.
    De quoi s'agissait-il ?
    Des bandits, des brigands, des sacripants (pour reprendre les imprécations de Buck Danny à l'époque de la censure omniprésente) avaient pour objectif de saboter un essai nucléaire français. Le but avoué, dans la BD, étaient de restituer aux "hommes jaunes" (en toutes lettres, page 5) la maitrise du pacifique.

    Vous dépaysez l'histoire de Mururoa vers la Guyane, vous remplacez la bombe H par la la fusée Ariane, vous faites faire à Laverdure mille pitreries mille fois vues qui remplissent X pages (le plat qui arrive dans la figure du préfet par exemple), vous reprenez le crash du petit avion de tourisme que vous replacez dans le contexte et vous obtenez "Le vol 501" !

    Dommage que Fernandez n'ait pas eu un scénario digne de ce nom, les héros de la série y auraient gagné (et les lecteurs aussi).

    Enfin, cessons de faire croire qu'un pilote peut tout se permettre, jusque et y compris de passer outre les ordres de la TWR. L'histoire n'y gagne rien et la crédibilité y part beaucoup. Tel que cela est décrit page 4, le pilote qui se risquerait à se poser, malgré les ordres, sur une piste engagée, serait renvoyé à la vie civile avant même de s'être rendu compte de quoi que ce soit.
    Le pilotage a des règles que même la BD se devrait d'observer ...

    Ah si, quelque chose de positif pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de visiter le Guyane, vous avez, à partir de la page 14, la visite guidée du bagne de Cayenne. L'album aurait pu aussi s'appeler "Les voyages de Tanguy & Laverdure".

    GimpUser Le 02/12/2012 à 16:05:19

    Je viens de découvrir l'intégrale (avec, dans le même temps, la 2nde partie : le vol du corbeau).

    Comment ai-je pu passer à côté de ces albums sans les voir alors que j'achetais, à l'époque de leur parution, des albums insipides n° 8, 12, 49 ou 2359ème de séries X ou Y ?

    Le graphisme est remarquable, la colorisation façon aquarelle se démarque de tout ce qui se fait actuellement.

    Reste l'histoire. Tout a été dit dans les avis précédent.
    Il faut absolument lire ces albums. Les livres ont même une odeur d'encre et de papier très différente des autres bd. L'ensemble est un pur régal.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 16:21:58
    Jacques Gipar (Une aventure de) - Tome 3 - Une 2CV pour Luciano

    Sans doute pas le meilleur de la série mais cet album plaira toujours aux amateurs des années 50-60 et début 70 (et ils sont nombreux).

    L'époque des embouteillages sur la N7 et des voitures en panne sur le bord des routes après un pétage de durite, des caravanes qui roulaient à 50 km/h et qui généraient des files de voitures derrière elles, des voitures de sport qui doublaient en 3ème position, des petites stations d'essence où le pompiste vous nettoyait la vitre et vous demandait s'il devait vérifier les niveaux, des restaurants en bord de route dont l'odeur de graillon vous prenait à la gorge lorsque vous y entriez ...

    L'auteur nous parle d'un temps "... que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre-eu ...".

    Du tout bon !"

    GimpUser Le 18/11/2012 à 16:07:09
    Les Êtres de lumière - Tome 2 - Le péril extrazorien

    J'ai acheté cette série lors de sa parution et je me suis toujours demandé ce que voulais faire Pleyers dans cette série.

    Il incorpore même dans le scénario des descriptions d'OVNI et d'extraterrestres que l'on retrouve dans de nombreux ouvrage traitant de l'ufologie (y compris dans dans la série "dossier des soucoupes volantes" parue chez Dargaud).

    Cette série reste pour moi un grand point d'interrogation car bien que ne lui trouvant ni queue ni tête, elle me reste indispensable par son originalité.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 15:52:16

    Une série qui a (trop) vite disparu des rayonnages.

    J'aime à la fois le graphisme et ce style de courtes scénettes.
    Les personnages paraitront outranciers à ceux qui vivent dans le même milieu et pas si éloignés de la réalité pour ceux qui les fréquentent.
    De tels personnages sont, sans doute, des cas devenus rares de nos jours mais même si le trait est fort, on se dit que tout n'est pas forcément totalement imaginaire.

    Une façon intelligente de présenter un groupe sans tomber dans la parodie excessive comme le sont les séries sur les motards, les gendarmes, les foutballeux, etc ...

    J'aurais aimé qu'il y ait une suite dans le même style sans forcément se dérouler dans le même milieu mais j'ai peur que cet album soit un one shot définitif

    GimpUser Le 18/11/2012 à 15:26:34
    Jhen - Tome 13 - L'ombre des Cathares

    Le résumé de l'album dit : " ... une nouvelle aventure du héros médiéval de Jacques Martin, qui marque le grand retour de Gilles de Rais".

    La seule chose à dire, c'est que Gilles de Rais n'aurait pas dû revenir et que les auteurs auraient dû avoir le courage d'en rester à l'album précédent.

    Le pire du pire, c'est que j'ai acheté cet album malgré ma critique du précédent !!!
    Je pense très sincèrement que je vais devoir consulter !


    GimpUser Le 18/11/2012 à 15:18:46
    Les voyages de l'Héloïse - Tome 1 - Mer calme Temps variable

    J'ai découvert cet album dans une brocante à Carpentras sur la route des vacances.

    Je connais Counhaye par ses publications dans Spirou mais je connaissais pas cette série.

    Ne rêvons pas, ce n'est pas la série du siècle mais elle n'a pas à rougir comparativement à d'autres plus connues.

    Le graphisme est typique de l'auteur et peut rebuter certains mais cela se laisse lire.
    Il me reste à trouver le second album et là, la partie n'est pas gagnée !

    GimpUser Le 18/11/2012 à 15:12:36
    Sillage - Tome 15 - Chasse gardée

    Le dessin est toujours aussi agréable mais, sans doute deviens-je blasé avec l'âge, cet album, comme pour de nombreux albums d'autres héros de séries, n'apporte plus grand chose à l'histoire.
    Comme pour Blueberry, Lanfeust, et d'autres ... le nouvel album sort à date régulière mais nous sommes désormais loin de cette épopée du début de l'histoire, de l'inventivité qui y régnait, de ces mondes certes irréalistes mais ô combien crédibles. C'est dommage d'autant que j'ai l'impression que l'histoire tourne à la tuerie (spécialité dont les derniers Blueberry se sont fait leur marque de fabrique).
    Il me reste à souhaiter que ceux qui ne connaissent pas Sillage découvriront la série chez leur libraire en feuilletant les premiers albums et non pas celui-ci.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 15:08:25
    Quelques pas vers la lumière - Tome 4 - La Mémoire oubliée

    C'est la 1ère fois que j'achète un album sans avoir les précédents ni même acheté ceux-ci en même temps.
    C'est dire comme je l'ai apprécié en le feuilletant et je n'ai pas été déçu en le lisant.
    J'aime le dessin, le scénario ne se perd pas en vains discours. Ça se lit d'une traite.

    Reste à voir les précédents pour savoir s'il en valent le coût.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 14:55:44
    Léo Loden - Tome 21 - Barigoule au Frioul

    Comme je commence à manquer de place dans ma bibliothèque et que j'en suis arrivé à cette alternative :

    1- Déménager.
    2 - Réduire mes achats de BD.

    La lecture de cet album de Léo Loden me pousse vers la solution n° 2. il n'apporte rien de nouveau si ce n'est de ce dire qu'il faudrait peut-être un nouveau scénariste à cette série.

    Celle-ci est comme le beaujolais nouveau. Tous les ans, un nouveau cru moins bon que le précédent et meilleur que le suivant.

    Reste à déterminer à quelle classe d'âge cette série se destine. Si c'est pour les 5 / 8 ans, mon avis est alors sans objet mais il faudrait alors le dire haut et fort.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 14:42:13
    Alix Senator - Tome 1 - Les Aigles de sang

    Comparativement à ce qu'est devenue la série mère, cette vision revue et corrigée d'Alix mérite beaucoup plus qu'un simple détour.

    J'attends la suite pour dire si nous avons là une grande série mais au vu de cet album, je pense que nous y allons à grands pas.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 14:30:10
    Commando colonial - Tome 3 - Fort Thélème

    J'ai eu mal à acheter les 2 premiers albums car je ne connaissais pas la série.
    Le style me paraissait trop dépouillé.
    Je les ai feuilletés, laissés, revenu et re-feuilletés et enfin achetés. Un pur régal !

    Quant le tome 3 est sorti je l'ai pris sans attendre.

    Je ne peux que souhaiter qu'il y ait d'autres opus aussi bons et que cette série ait le succès qu'elle mérite.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 14:23:37
    Orbital - Tome 5 - Justice

    C'est bon, c'est prenant.

    Les cités monumentales ont tout de 'Blade runner' ou du '5ème élément", c'est vrai mais c'est crédible.

    Je ne suis pas déçu et j'attends la suite.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 14:16:29
    U-Boot - Tome 3 - Jude

    J'ai découvert JY Delitte sur le tard (intégrale 'Neptune') et j'aime beaucoup son style.

    J"attendais donc le dernier tome avec impatience et je suis ne suis pas déçu bien que les allers et retours continuels d'une époque à une autre soit déroutants.

    Pour moi cette série est à posséder.

    Maintenant juste quelques remarques. On y voit un P38 en vol. Nous comprenons qu'il a été restauré mais l'auteur aurait dû respecter l'original car les 2 dérives basses sont trop grandes (page 5). elles empêchent l'avion de cabrer au décollage et l'obligent à un atterrissage long. Faute de quoi la queue de l'appareil frotte.

    Autre détail, et là c'est le peintre de marine qui me surprend. Comment oser dessiner un u-boot dans une mer aussi peu formée (page 31) avec ses hélices hors de l'eau ??? Ces sous-marins n'étaient pas des coquilles noix. Tel que dessiné ici, le u-boot ne serait pas allé bien loin suite à ses emballements de moteur en raison des hélices brassant l'air.

    Je ne suis pas spécialiste des sous-marins (allemands ou autres) mais je sais qu'un sous-marin de l'époque était perpétuellement à la limite de la flottaison ce qui faisait courir un grand risque aux veilleurs sur le kiosque puisqu'une vague un peu forte faisait plonger le SM malgré lui. L'équipage devant donc réagir très rapidement avant que les veilleurs ne se noient.
    Donc page 32, que fait ce sous-marin le nez en l'air ?

    GimpUser Le 18/11/2012 à 13:52:37
    Alix - Tome 31 - L'ombre de Sarapis

    Pour moi, ce volume marque la fin de mon intérêt pour cette série.

    Tous les poncifs y sont :
    * César confie une mission à Alix, vu qu'il n'a personne d'autre sous la main,
    * Alix voyage incognito mais en fait tout le monde le suit,
    * Un personnage se réveille au moment où on va lui trancher la gorge,
    * Un grand prêtre convoite le pouvoir,
    * Les secours arrivent au moment où le héros va mourir,
    * Le roi, la reine, le président (rayez les options inutiles) assiste, voire participe, à une opération de basse police (il (ou elle) n'a rien d'autre à faire, c'est bien connu),
    * etc, etc.

    Il ne manque que les aveux du méchant comme cela se faisait autrefois dans les BD où il avoue au héros, en 6 cases de textes, les raisons de ces actions puis rend l'âme.

    Je sais bien que plus jamais nous n'aurons un album comme 'les légions perdues' ou 'le dernier spartiate' mais de là à nous fournir ça ...

    Je retire l'alerte sur ce personnage dans BDGest et je me recentre sur Alix senator.

    J'ai noté 2/10 uniquement en raison de l'effort fourni pour dessiner pendant plusieurs semaines
    ...

    GimpUser Le 18/11/2012 à 13:28:20
    Blake et Mortimer - Tome 21 - Le Serment des cinq lords

    Je rejoins Pierreyves sur son commentaire et j'y ajoute que l'inspecteur Colombo nous ayant habitué à être observateur, les bris de glace au sol nous laissent penser que la glace a été brisée de l'intérieur après avoir été ouverte. Sans cela, les morceaux de verre seraient tombés dans la vitrine et non au sol ... Le voleur avait donc la clé et a cassé la vitre après le vol.
    Facile à déduire et la supposition que l'auteur met dans la bouche de Mortimer comme quoi le violon aurait pu passer par le trou est, dès lors, surprenante ...

    Rien d'autre à dire si ce n'est que si "final" peut s'écrire avec ou sans e final (grand final ou grand finale), l'écrire sans e aurait été plus judicieux (dernière case page 57).

    À une époque ou l'orthographe est de moins en moins maîtrisé, faisons une distinction simple entre 'grand final' et "grande finale".

    Ceci dit, merci de nous avoir évité l'aventure en 2 tomes avec néanmoins un (tout petit) reproche : la cape et la cagoule, ça fait vraiment serie B des années 50.

    GimpUser Le 18/11/2012 à 12:55:44
    L'armée de l'Ombre - Tome 1 - L'Hiver russe

    Avec les 3 tomes du "Grand Duc", nous avions la vision aérienne de la guerre sur le front russe.
    Avec cette série, nous sommes au niveau de ce qui servait de décor à la série précédemment citée.
    Ça ne m'étonnerait pas pas que dans un des albums, nous ayons un Heinkel 219 qui fasse une courte apparition dans un coin de case ...

    Que dire d'autre ? Que tous les allemands n'étaient pas des salauds et que l'on peut désormais partager leur sort dans une BD ?

    Sans doute vrai à condition de ne pas pousser trop loin en voulant faire croire que la guerre ne transforme un brave petit en rien d'autre qu'en un petit brave.

    GimpUser Le 22/10/2012 à 23:15:00

    Quand je lisais Pilote toute les semaines, je sautais les 2 pages de Rumeur sur le Rouergue car cette bd me semblait, à l'époque, d'un gauchisme sans nom.
    Je l'ai relu avec plaisir quand est sortie la réédition de septembre 2000 mais il est vrai que le message délivré dans l'histoire date énormément.

    À lire par curiosité

    GimpUser Le 22/10/2012 à 22:57:32
    Mermaid Project - Tome 1 - Épisode 1

    Quand j'ai vu cet album chez un libraire, je l'ai feuilleté, j'ai aimé le graphisme puis je l'ai reposé car je trouvait le thème un peu trop écolo ...
    Puis je suis revenu, je l'ai refeuilleté et finalement je l'ai acheté car cet album le mérite.
    Souhaitons que la suite soit du même niveau.

    GimpUser Le 20/02/2011 à 11:46:07
    Jhen - Tome 12 - Le grand duc d'occident

    Il m'est arrivé d'être déçu par un album d'un héros particulier mais ici, le seule note qu'il est possible de donner est une note négative.
    Je ne parle pas du graphisme, c'est histoire de goût. Je critique l'histoire elle-même.

    1 - 48 pages = 3 pages de sexe. Elles peuvent se comprendre dans certaines séries, chez Jhen, c'est un érotisme de cour d'école. D'autre part le dessinateur aime les pubis épilés, cela se voit.

    2 - Des pages qui ne servent à rien si ce n'est parvenir à dessiner les 48 pages.
    Exemples :
    page 7 : Imagine-t-on Gilles de Rais, sur la falaise, à cheval une nuit de tempête apostrophant les navires passant à l'horizon ?
    page 19 : Du remplissage, rien d'autre.
    page 28 : Que cette page figure dans les voyages de Jhen à Bruxelles, passe encore, ici on remplit toujours (foutues 48 pages, comment les remplir) ?

    3 - Une ignorance crasse de la société médiévale.
    Je cite dans le désordre, ce serait trop fastidieux de faire un résumé page par page :
    Quel était le châtiment pour avoir rossé (dans la mesure où cela eut été possible) les piqueurs du Duc de Bourgogne ?
    Qui croira que le fis du Duc, tout bâtard qu'il fût, faisait visiter la ville à un maçon et courrait la ville, seul, comme un quelconque gosse des rues pour retrouver celui-ci ?
    Inviter un maçon à la cérémonie de la Toison d'Or, ordre chevaleresque prestigieux à l'époque, c'est ignorer à la fois la hiérarchie sociale très stricte de l'époque et le protocole de cette réunion.

    Quant à interpeler le Duc lors de cette cérémonie, se battre avec des écuyers et pouvoir quitter la ville sans être inquiété, visiblement le ridicule ne tue plus depuis longtemps !
    Comment croire qu'un simple coup de coude dans l'estomac suffisait pour se dégager de l'emprise d'hommes pour qui le maniement des armes était presque quotidien et qui étaient beaucoup moins "chochottes" que ne l'imagine le dessinateur ? Les hommes d'armes partout présents n'auraient pas réagi au moindre tumulte ?

    Dernier point, les décors. Dessinés à la va-vite, sans recherche ni imagination. La cour de Bourgogne était pratiquement la plus prestigieuse de son époque. Voir comment celle-ci est résumée page 46, de manière aussi terne ... c'est scandaleux.

    Il semble aussi que la personne qui résume l'histoire chez BDGest ait aussi été catastrophée de cet opuscule au pont de n'avoir pas terminé le résumé !?

    GimpUser Le 22/05/2007 à 23:15:53
    Chaminou - Tome 2 - L'affaire Carotassis

    Le plus satyrique de la série. Une parodie de ces révolutions qui enthousiasment les médias (Roumanie) et dont on s'aperçoit après coup que tout n'était que manipulation.
    Les retournements de vestes fusent ...

    GimpUser Le 15/05/2007 à 23:28:42
    Le cycle de Tschaï - Tome 7 - Le Pnume volume I

    Le roman de SF m'avait énormément plus.
    Les couvertures de chaque tome étaient de CAZA et collaient parfaitement au récit. D'où l'énorme déception de voir cette magnifique histoire aussi mal représentée dans cette BD qui manque singulièrement d'imagination ...

    GimpUser Le 15/05/2007 à 23:18:24
    Carthago - Tome 1 - Le Lagon de Fortuna

    Sans avoir lu l'album mais tout en ayant regardé la planche mise en ligne et avoir lu la présentation de l'histoire, il me semble qu'il manque un nom au sommaire de cet album.
    Le nom d'un scénariste. J'ai nommé Michael Crichton qui a écrit voici bien 10 ans (après Jurassic park) un livre intitulé "Mégalodon". Du nom de ce requin qui vivait à l'ère secondaire, le Mégalodon carcarias. Requin géant de la taille d'une baleine et aussi féroce (si ce n'est encore plus compte tenu de sa taille) que le grand requin blanc.

    Il y a d'énormes similitudes entre cette BD et le livre de Crichton... : Le grand requin qui vit dans les fosses océaniques et qui remonte un beau jour en surface dans des circonstances particulières ...

    Alors ? Plagiat ? Libre interprétation ?

    GimpUser Le 20/04/2007 à 00:33:49
    Bicot - Tome 13 - Bicot Général

    Il existe une réédition (Hachette) dont le dépôt légal est : 3e trimestre 1950 - N° 8791.
    Imprimerie S.I.R.E.C. - Liège