Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les avis de - EmpereurMato

Visualiser les 20 avis postés dans la bedetheque
    EmpereurMato Le 11/03/2022 à 09:00:36
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 2 - Acte 2

    Le silence qui entoure Ramirez commence à s’éclaircir. On aspire jamais totalement son passé. Un grain de poussière peut faire ressurgir un mouton de problèmes.
    Dans une course insensée, les vies s’arrêtent aussi rapidement qu’un bon rock énergique. Star sous couvert pour renouer avec les feux de la rampe, hommage là où tout a basculé.
    De la pellicule au papier, des pleines enneigées aux étendus désertiques, il y a du Fargo des frères Coen dans cette histoire.

    EmpereurMato Le 22/10/2021 à 20:02:09
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 1 - Acte 1

    Savoureux quiproquo dans un pays où les douilles et les tuyaux d’aspirateur rois. Dans le viseur un attachant silencieux.
    La satire sociale bien que burlesque dans sa forme s’avère imparable, narcisse d’une société qui existe par sa consommation.
    L’innovation s’anime avec innovation, un délicieux QR code qui vous orientera vers une publicité d’une minute. On arrête pas le progrès, pour le reste il y a le vacumizer 2000 !

    EmpereurMato Le 19/04/2021 à 00:14:27
    Long John Silver - Tome 3 - Le Labyrinthe d'Émeraude

    L’équipage touche au but, l’euphorie galvanise les esprits. Au milieu de terres aussi lointaines, l’angoisse peut vite tout balayer. La vérité se dévoile, la guerre d’égos a masqué le vrai danger.

    EmpereurMato Le 19/04/2021 à 00:13:49
    Long John Silver - Tome 2 - Neptune

    Les hommes s’épient sur le pont et les esprits s’échauffent dans la cale. Le calme avant la tempête, la mutinerie est à portée de vue. La traversée est taciturne même si l’ambiance reste agréablement inquiétante.

    EmpereurMato Le 19/04/2021 à 00:13:03
    Long John Silver - Tome 1 - Lady Vivian Hastings

    Mise en abime efficace du petit monde de la piraterie. Les histoires qu’on narre dans les tavernes comme prémices de la grande histoire. Prendre la voile pour se confronter à la tempête intérieur.

    EmpereurMato Le 18/03/2021 à 00:37:13
    El Niño - Tome 1 - La passagère du Capricorne

    En superposant les paysages, le jeu de piste s’annonce complexe. Le portrait d’une aventurière mystérieuse se dessine mais laisse présager une intrigue sans fin. Je suis resté à quai, je n’ai pas embarqué dans l’aventure.

    EmpereurMato Le 18/03/2021 à 00:30:28
    Le cahier à fleurs - Tome 2 - Dernière mesure

    L’histoire au présent s’émancipe progressivement du contexte historique. Le dénouement est proche, conjugaison des temps entrelacée. Dernière symphonie heureuse qui fait presque regretter que la fouille historique s’arrête là. Le violon comme transmission, dans les gènes de génération en génération.

    EmpereurMato Le 18/03/2021 à 00:25:40
    Le cahier à fleurs - Tome 1 - Mauvaise orchestration

    Se montrer à la hauteur face à l’immondice, combat contre soi-même pour ne pas tomber à son tour dans la haine.
    Preuve parmi tant d’autre que le rejet de son prochain trouve sa genèse dans l’ignorance. Une pudeur émouvante qui contraste sciemment face à l’horreur.

    EmpereurMato Le 20/02/2021 à 23:08:52
    40 éléphants - Tome 1 - Florrie, doigts de fée

    Initialement séduit par l’idée du girl power so british, j’ai plus eu l’impression d’un simple réplica d’association de malfaiteurs conjugué au féminin.
    Quant au dessin, c’est très subjectif mais le style très abstrait ne facilite pas la proximité avec les protagonistes.

    EmpereurMato Le 11/02/2021 à 13:17:11

    Pamphlet sur la guerre d’après, celle qui ronge les âmes. Quand le retour salvateur ne rime qu’avec douleur, le sens de la vie devient bien abstrait. Classique dans son développement mais pas consensuel dans l’idée développée lors de l’épilogue. Grand angle nous offre une nouvelle fois un excellent dossier de fin d’ouvrage pour approfondir le sujet et nourrir notre réflexion.

    EmpereurMato Le 08/02/2021 à 01:31:35

    Petit bout de femme haut en couleur au caractère affirmé et aux souvenirs bien ancrés. L’épilogue esquisse des allures philosophiques, l’émotion se fait ressentir en ne tombant pas dans le larmoyant. Ne jamais oublier son passé pour vivre pleinement le présent.

    EmpereurMato Le 06/02/2021 à 17:18:32
    Les innocents coupables - Tome 3 - La Liberté

    L’union fait la force et la bravoure se conjugue au pluriel. Échappée belle pour des minots au plan audacieux. Fortunes diverses en guise de clap de fin. Une aventure humaine qui traite avant tout de la solidarité comme pour mieux mettre en lumière le destin majeur d’une poignée de mineurs.

    EmpereurMato Le 06/02/2021 à 17:13:40
    Les innocents coupables - Tome 2 - La Trahison

    Retour à la réalité, on ne s’évade pas du destin que la société vous a collé sur le dos. L’ancrage historique se fait plus ressentir et avec lui les personnalités s’aiguisent. Tout comme les parcours de vie, les tourments sont divers. Écorchés par la vie.

    EmpereurMato Le 06/02/2021 à 16:57:52
    Les innocents coupables - Tome 1 - La Fuite

    De façon épuré et sans tomber dans le misérabilisme, la lourdeur du quotidien se dessine au rythme d’une solidarité naissante. Les profils des différents protagonistes se complètent efficacement. Comme bien souvent, Grand Angle nous accompagne avec brillo en dehors des sentiers battus.

    EmpereurMato Le 27/01/2021 à 12:13:50

    Quand la petite histoire est étouffée par les enjeux de la grande, le devoir de mémoire demeure une évidence.
    Narré aussi simplement que possible, le conflit d’intérêt se dépeint efficacement. Bientôt l’injustice qui se dessine sous nos yeux n’en finira plus de nous tordre les entrailles.
    C’est un plaisir de parcourir l’histoire d’une aussi belle manière. Mention spéciale pour le dossier documentaire en fin de bd, l’hommage est brillamment rendu.

    EmpereurMato Le 19/12/2020 à 17:07:32
    Les aigles de Rome - Tome 4 - Livre IV

    Jeu de dupe en haute sphère. Les destins se croisent, les générations aussi. Annonciateur d’une conclusion que l’on imagine épique.

    EmpereurMato Le 19/12/2020 à 17:05:21
    Les aigles de Rome - Tome 3 - Livre III

    Tome résolument plus adulte, les masques tombent. L’enjeu se complexifie, la guerre s’annonce fratricide. En s’enfonçant dans les contrées germaniques, la série prend de l’épaisseur.

    EmpereurMato Le 19/12/2020 à 17:01:34
    Les aigles de Rome - Tome 2 - Livre II

    Au crépuscule de l’adolescence, la passion se mêle la fougue. Bientôt les aspirations personnelles coloniseront les têtes.

    EmpereurMato Le 19/12/2020 à 16:57:53
    Les aigles de Rome - Tome 1 - Livre I

    Une fraternité improbable qui éveille la curiosité. Parfois décalé de par son langage contemporain, le contexte historique semble pour autant justement dépeint. Ébauche prometteuse d’une grande promesse.

    EmpereurMato Le 08/11/2020 à 19:08:04

    Du noir, du blanc et puis c’est tout. Comme pour mieux illustrer la fadeur du quotidien ouvrier.
    Un éternel recommencement au milieu d’une étendue de machines, les âmes sont moroses, à chaque jour sa dose.

    En prenant le parti de l’extrême simplicité dans son approche graphique et narrative, la lourdeur d’un quotidien sans saveur devient inexorablement pesante au fil des chapitres.
    Résolument engagé, le message est livré brut de pomme. Ici bas, le travail ne rend toujours pas libre, résolument enragé.