Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Cellophane

Visualiser les 485 avis postés dans la bedetheque
    Cellophane Le 18/09/2020 à 14:44:54

    J’adore ce style de dessin, entre le réalisme et la caricature, rond, vivant, burlesque… Il convient parfaitement pour cette histoire et ce personnage loufoque, plein de malléabilité, de couleurs, de détails…
    L’auteur est capable de tout, les décors de montagne, les forêts humides, la ville, les foules comme les lieux secrets… Visuellement très beau.
    Scénaristiquement très bien, même si…
    La première partie, je l’ai trouvé sympa mais bien trop longue. En plus, les road trip, j’accroche pas, on peut aligner les situations à l’infini sans conséquence réelle, comme des petits sketch, et on traverse la forêt, et la rivière, et la montagne, et on rencontre un vieux, une femme, un noble, etc.
    La seconde, en revanche, je l’ai trouvé jubilatoire parce qu’elle met en éclairage la première partie d’une autre façon ; c’est bien fait et ça excuse la longueur.
    La troisième est globalement très bonne mais je ne sais pas, un peu rapide par rapport aux deux premiers tiers, un peu redondante avec l’idée d’avant même si c’est autre chose…
    Bon, ce sont des détails : dans l’ensemble, c’est une excellente BD !

    Cellophane Le 16/09/2020 à 21:06:36
    Sept - Tome 20 - Sept athlètes

    Fluctuant ces histoires de 7 où il faut absolument caser 7 personnages semblables.
    7 athlètes ici, une trame de fond intéressante avec ces Jeux, ce voyage…
    Les personnages sont bien campés, c’est bien dessiné…
    Pourtant, j’ai moyennement accroché avec l’histoire.
    Globalement, elle reste assez classique et n’apporte pas beaucoup de surprises alors que la relation entre chacun était prometteuse mais rapidement mise en retrait.
    Et puis j’ai trouvé que le sport de chacun tombait bien, un peu comme si on avait cherché 7 sports et ce qu’on pouvait en faire dans un combat, pour que l’ensemble colle, mais ça fait trop « fait exprès »…
    Pas totalement convaincu.

    Cellophane Le 16/09/2020 à 21:01:37

    J’étais bien parti, c’était exotique, mystérieux, prometteur…
    Et puis j’avoue, je ne suis pas fan d’Histoire et encore moins à ce qui touche à la seconde guerre.
    Du coup, quand cette curieuse rencontre a plus basculé dans les évènements guerriers et mondiaux, j’ai un petit peu décroché.
    Narration et dessins ont beau être bien fait, je me suis détaché de l’histoire…

    Cellophane Le 07/09/2020 à 20:42:32
    XIII Mystery - Tome 11 - Jonathan Fly

    Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce tome puisque j’ai quitté la série XIII sans m’intéresser aux dérivés.
    Tombé sur cet opus, je m’attendais vaguement à quelque chose de complexe et tortueux…
    Pas du tout !
    C’est une histoire claire, cohérente, simple à suivre et à comprendre, qui révèle tout ce qu’elle a à dire à la dernière page.
    Alors certes, on peut avoir envie de lire le suivant pour savoir ce qu’il adviendra mais le tome se suffit à lui-même et ça fait du bien !
    Des dessins sobres, dans la ligne de la série principale… Sympa.

    Cellophane Le 07/09/2020 à 12:02:47
    Androïdes (Soleil) - Tome 4 - Les larmes de Kielko

    Un tome qui change des précédents puisqu’il n’y a cette fois pas d’apocalypse…
    Quelque chose de plus intérieur, de plus psychologique avec l’évolution intime de ce robot.
    Dessins clairs qui cadrent bien avec l’histoire…
    On ne sait pas bien où nous mène celle-ci pour une bonne partie de l’opus, jusqu’au final, convaincant mais qui manque peut-être un peu d’éclat pour prendre aux tripes…

    Cellophane Le 07/09/2020 à 12:00:11
    Androïdes (Soleil) - Tome 3 - Invasion

    Globalement bien aimé ce tome, les révélations qui arrivent au fur et à mesure, l’importance prenante de l’histoire…
    Les dessins sont bons aussi, surtout les décors apocalyptiques, même si j’ai parfois eu du mal à m’y retrouver dans les personnages ou clairement visualiser ce que faisaient les monstres…
    L’histoire aussi a eu parfois l’art de me perturber, j’ai pas bien compris pourquoi ces humains finissaient ainsi et qui exactement avait fait quoi ou pourquoi…
    Un poil plus de limpidité aurait été nécessaire pour moi mais dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment.

    Cellophane Le 03/09/2020 à 10:54:57

    Amusant mais étrange.
    Ok, cette BD est délirante et les dessins vont bien avec. Les gens trop gentils, les clowns méchants, toutes les réactions sont drôles car absurdes.
    La ligne directe de cette BD est le décalage et ça marche très bien. C’est du Monthy Python en BD, du n’importe quoi mais avec sa logique propre.
    Et l’histoire fonctionne donc très bien d’un bout à l’autre, avec une vraie trame, une vraie fin…
    Mais c’est tellement décalé que c’est comme aller visiter un pays aux mœurs différentes. Si on comprend l’ensemble, parfois, avec ma logique carrée, j’étais un poil décontenancé tant c’est n’importe quoi tout en restant cohérent…
    Bref, sympa mais déconcertant.

    Cellophane Le 01/09/2020 à 14:04:01
    Androïdes (Soleil) - Tome 2 - Heureux qui comme Ulysse

    J’ai moins accroché que le premier.
    L’histoire de base est intéressante et, comme le plaît à le rappeler Ulysse, pleine d’ironies diverses et variées. Et c’est principalement en cela qu’elle est intéressante, par toutes ces choses décalées qui se produisent.
    Mais j’ai moins adhéré aux dessins, jolis mais plus « simplifiés », « lisses ».
    Et puis l’histoire est moins claire que le premier opus – ou en tout cas, m’a donné cette impression.
    Le premier posait ses problèmes et passait le tome à y répondre. Là, on a une situation, puis on découvre un truc, puis un truc qui change le truc qui avait modifié la première situation… Bref, j’avais l’impression (même si tout est cohérent), qu’on nous sortait coup à coup des histoires du chapeau.
    Enfin, si tout est bien fait et très sympa, il y a comme dans le dessin, une sorte de naïveté globale.
    Agréable mais le danger de ces anthologies est que l’on compare. J’ai comparé et préféré le premier… donc moins aimé celui-ci, du coup…

    Cellophane Le 30/08/2020 à 16:38:25

    J’avoue avoir un peu ramé dans la première partie.
    Pourtant, j’adore le duo Hermann et Yves H.
    Mais ce côté espionnage était à la fois trop touffu pour que je m’immerge dedans et trop cliché pour que je m’intéresse.
    Connaissant le duo, j’ai perduré et j’ai bien fait.
    Les révélations et explications qui arrivent ensuite donnent tout son sens à l’histoire et l’ensemble se révèle une excellente surprise (parce que j’ai ramé au début, sinon, le duo est toujours très bon…).
    Dommage qu’il m’ait fallu un peu de temps pour m’immerger mais je suis pas fan d’espionnage ; heureusement que ça dérive ensuite jusqu’à un excellent final !

    Cellophane Le 30/08/2020 à 16:34:12
    White Spirit - Tome 1 - White spirit

    Le dessin cadre super bien à l’histoire, même s’il est un peu simpliste, grossier, facile.
    Cela n’empêche pas de se plonger dans l’histoire qui, malgré une ou deux ellipse moins bien menée dans le début (le rapport de cet homme avec la femme, le fils, tout le monde à la séance de spiritisme…), se révèle très agréable à suivre.
    Parce qu’il y a de l’originalité et, surtout, beaucoup de cynisme noir dans les dialogues qui tombent super bien.
    Une fin qui marche bien et un épilogue qui m’a bien fait marrer…
    Excellent moment.

    Cellophane Le 30/08/2020 à 16:28:39
    Androïdes (Soleil) - Tome 1 - Résurrection

    J’ai pas grand-chose à dire parce que pour moi, il y a tout – sauf peut-être un petit frisson…
    Les dessins sont magnifiquement soignés, le mouvement est présent dans quasi chaque case, on est dans le la bonne SF digne de K. Dick, avec une histoire non seulement parfaitement construite, mais pleine de surprises parfaitement disséminées. Un scénario fort, de superbe dessin, une fin surprenante…
    Tout nickel.

    Cellophane Le 25/08/2020 à 11:27:50

    Excellent !
    Cette histoire longue présentée comme petites histoires d’une ou deux pages qui permettent de suivre l’ensemble sous divers points de vue, est excellente.
    Un dessin minimaliste qui se suffit à lui-même et un absurde logique parfait, qui tourne en dérision les travers de notre société, les discours politiques ou aseptisés des journalistes, les remarques bêtes des gens ignorants…
    Très drôle et cohérent dans son ensemble, excellent moment.

    Cellophane Le 21/08/2020 à 19:45:31
    Nelson - Tome 22 - Super furax

    La BD à lire quand on n’a rien à faire pendant un quart d’heure.
    Les gags prêtent à sourire, mais légèrement.
    Rien de notable, ça s’enchaîne comme les tomes précédents.
    Léger mais pas inoubliable.

    Cellophane Le 21/08/2020 à 19:42:28
    Black Squaw - Tome 1 - Night Hawk

    Après Dent d’Ours, voici Black Squaw.
    Concrètement, si le sujet est différent, j’ai eu l’impression de voir un peu la même chose… On a des avions, les mêmes traits pour les personnages qui, même s’ils sont autres à une autre époque, donne l’impression d’être encore dans Dent d’Ours…
    Et puis on ne peut pas dire que je me passionne pour le sujet. Comme c’est un tome de présentation, il n’y a pas encore beaucoup d’action, de tension, on pose juste les personnages…
    Et dans l’ensemble, si c’est bien fait, j’ai moyennement accroché.

    Cellophane Le 21/08/2020 à 19:31:05

    Un sujet intéressant et bien traité, avec une légèreté du trait qui nous emporte bien dans l’histoire.
    C’est joli, c’est sympa à suivre…
    Un petit côté didactique, derrière, tout de même, qu’on comprenne bien le sujet et ce qu’il en découle, l’avant, l’après, avec également des ficelles qu’on voit venir à l’avance.
    Dommage parce que ça fait plus documentaire que BD autour d’un thème mais ça reste agréable.

    Cellophane Le 17/08/2020 à 17:15:20

    Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris tous les tenants et aboutissants…
    Enfin, globalement si, j’ai tout compris, sauf peut-être le lien entre l’homme qui vient et l’homme qui est venu… Je vois mal comment un type en croisant un autre accepte de faire la moitié de la Terre pour porter une lettre, parce que visiblement, ils ne se connaissent pas…
    La relation de cet homme qui arrive et cette fille est aussi super brusque. D’un coup, paf ? Bon, soit…
    Dommage parce que la narration est bonne, envoûtante.
    Le dessin est simple (trop à mon goût au début mais je me suis laissé emporter).
    L’idée de base avec cette rencontre brève sur la route des dames entre les femmes et le camion et belle, comme le poème de cigarettes…
    Bref, c’est une histoire assez poignante mais avec un final un peu en queue de poisson, même s’il est très joli et satisfaisant.

    Cellophane Le 17/08/2020 à 16:37:50

    Comme beaucoup de ces histoires de Super-Héros actuels, sortant des franchises Marvel ou DC, je trouve en général que ça commence bien mais que ça part toujours en sucette pour finir en eau de boudin.
    On n'y coupe pas.
    Départ intéressant que cette société où les super-héros ont des agents et vivent de sponsor, nominations comme aux oscars, problématique de sortir avec une personne normale, prédiction, gros méchant qui veut détruire ultra...
    Et puis ça vire assez rapidement n'importe quoi, pas de suivi, ça part ailleurs, ce qui est posé ne sert à rien...
    Comme en plus, les dessins sont simplistes, voire maladroits parfois tellement ils paraissent vite fait, on ne peut pas se raccrocher à ça...
    Donc, intérêt pendant 100 pages, déception pendant les autres...

    Cellophane Le 17/08/2020 à 16:30:12

    Dessin simple mais efficace, cette histoire de robot n'a peut-être rien de révolutionnaire mais exploite parfaitement tout ce qu'elle utilise.
    Le hasard développe une histoire drôle et cynique, qui retombe sur ses pattes parfaitement, dans un dénouement noir et amusant.
    Le tout est bien développé avec l'interrogatoire du robot qui raconte l'histoire et les lois de la robotiques sont non seulement respectées mais parfaitement triturées pour en faire quelque chose d'amusant, original dans le classicisme et plaisant.
    Je ne m'attendais pas à passer un si bon moment ; agréable suprise.

    Cellophane Le 17/08/2020 à 16:21:56

    Amusant, noir, cynique mais un peu gamin...
    N'est pas Coluche ou Desproges qui veut, dit l'intro. C'est vrai.
    Ici, on a de l'humour noir, cinglant, voire violent, mais parfois, souvent, un peu gratuit, un peu facile...
    Coluche, c'était cash, Desproges, c'était subtil... Là, ça manque de subtilité, c'est un peu facile, comme un gamin qui veut choquer... Même Gaspard Proust était plus subtil dans son approche...
    ça se lit, quoi...

    Cellophane Le 17/08/2020 à 15:43:26

    Des gags en une planche et, généralement, quatre bandes, qui ont généralement une bonne chute, acide, acerbe, surprenante ; souvent réussie, quoi.
    Les dessins sont sympas.
    Et la petite trame de fond, chez l'éditeur, est amusante.
    L'ensemble permet de passer un bon moment - ce n'est pas impérissable mais c'est très sympa.

    Cellophane Le 17/08/2020 à 15:37:53

    Très joli travail à quatre mains (avec le petit making of en bonus à la fin).
    Super bonne idée que de suivre deux filles sur deux pages, avec chacune leur style de dessin qui correspond parfaitement à leur personnage.
    Le rapprochement est super crédible et bien mené, la vie des deux filles est à la fois réaliste et intéressant et on s'attache à elles, prenant plaisir à les suivre.
    Un joli mélange quand elles se rencontrent jusqu'à une fin (peut-être un peu happy-end) mais très sympa.
    Bref, une réussite.

    Cellophane Le 23/07/2020 à 14:36:27
    Saga Valta - Tome 1 - Tome 1

    Bon, ben j’ai peiné.
    Je ne suis pas fan, a priori, de fantasy ou autre conte moyen-âgeo-baroques.
    Celui-ci n’a rien eu pour m’emballer.
    Déjà, il y a 50 000 noms à rallonge de lieux, personnages et autres.
    Et puis c’est assez bavard pour une histoire classique qui traîne au fil des pages sans réelle surprise.
    Bref, j’ai ramé à suivre qui était qui et l’ensemble classique ne m’a pas réellement intéressé – pas plus que des dessins qui ne m’ont pas happé l’œil.
    Déception.

    Cellophane Le 18/07/2020 à 10:30:45
    Léonard - Tome 18 - Génie en sous-sol

    Un tome agréable bien que surprenant.
    L’histoire se tient sur tout l’album. Fini pour ce coup, les gags en une planche qui tombent à plat – même si ici, on a tout de même un gag en bas de chaque page.
    Idée de base simple, on veut traverser la terre et on rencontre des personnages au centre.
    Tout est parfaitement exploité, de l’idée à la construction, de l’avancée à la rencontre…
    Cela dit, on reste (voir on s’enfonce encore plus) dans les histoires pour (très) jeunes. Les bêbêtes du centre de la Terre sont joufflues sympathique, le gros monstre est mignon et tout le monde est gentil avec un problèmounet qui se résout le plus aisément du monde.
    Donc, si ça n’est pas impérissable, ça reste charmant, on sourit parfois, ça s’enchaîne bien et c’est rafraîchissant car particulièrement improbable et éloigné du monde habituel de Léonard…

    Cellophane Le 18/07/2020 à 10:27:18
    Léonard - Tome 9 - Génie civil

    Quelques gags qui ne vont pas chercher super loin et n’ont pas de chute particulièrement surprenant (le guide des bonnes manière, les pubs, de prévention ou pour des produits, la cuite, Diogène, l’insomnie), quelques autres tellement improbables que ça frise le nawak (nan mais le métro ou le jeu vidéo avec des extraterrestres, quoi…).
    Et pourtant, ils fonctionnent, ces gags, parce que c’est plein de vie, de dynamisme et d’inventivité, dans les réveils du disciple comme ses blessures ou ses punitions. Raoul en arrière-plan est rigolo, la souris ne se borne pas à recoudre…
    Comme il y a quelques autres gags d’un absurde réjouissant (« les hommes préfèrent les ondes », « le canon de sauvetage » ou « la photo qu’on pille »), ça donne un album frais et amusant.

    Cellophane Le 13/07/2020 à 18:07:31
    Le retour à la terre - Tome 1 - La vraie vie

    Anecdotique mais drôle.
    Ok, la confrontation de deux mondes opposés, c’est un truc déjà vu et revu mais efficace quand c’est bien fait.
    Et là, c’est bien fait.
    Rien de révolutionnaire dans le citadin qui se retrouve vivre à la campagne, mais les gags en demi-planche, ça donne du dynamisme, ça se suit bien, c’est souvent efficace dans la chute…
    De l’installation, la découverte des lieux, des gens, les amis qui viennent, il y a matière à s’amuser.
    Et on passe un bon moment, même si ça ne restera pas impérissable.

    Cellophane Le 12/07/2020 à 15:15:17
    Léonard - Tome 46 - Le génie crève l'écran

    Mitigé positif mais mitigé.
    Parce que les histoires en une page, bon, ça n’est pas intéressant (mais ça a toujours été).
    Les histoires en 2, 3 ou 4 pages, souvent, on a comme d’habitude, une bonne base, un développement sympa qui tombe à plat sur la chute.
    Pourtant, on a quelques histoires longues (L’appeau des hôtes, Tout va mal, L’oubli or not l’oubli, un Nain posteur) qui sont très sympas et qui auraient même mérité un développement sur un album complet ! Je vois bien Léonard se dépatouiller avec des hôtes destructeurs, comme là, inventant sur tout un album de quoi les dégager ; un disciple devenu beau et intelligent qui dépasse le maître ; un Léonard amnésique et incapable d’inventer ; un type chargé de surveiller les débordements de Léonard qui ne pourrait plus travailler…
    Sauf que voilà, on n’a que 5 ou 6 pages à chaque fois (je ne parle même pas de la première histoire où la télé traverse l’écran, tellement exagéré dans le modernisme qu’elle n’est même plus drôle).
    Et j’ai l’impression (ce n’est qu’une impression) que De Groot se laisse aller au service minimum : il a de bonnes idées, c’est sympa, mais il n’exploite pas, ne développe pas, et on se retrouve avec un truc sympa mais qui aurait pu être bien meilleur.
    Mais bon, ça reste distrayant.

    Cellophane Le 11/07/2020 à 09:05:32
    Léonard - Tome 45 - Génie de l'insomnie

    Assez mitigé sur celui-là…
    Léonard se suit et se ressemble depuis 45 albums, mais on le sait et si on continue, c’est parce qu’on s’en satisfait.
    Pourtant, là, malgré le sentiment d’une trame sur le sommeil (avec l’insomnie, deux histoires de rêves), l’ensemble m’a déçu.
    Les gags en une page ne fonctionnent quasi jamais – c’est plat, sans intérêt, sans surprise, on cherche le gag en arrivant à la dernière case.
    Des histoires longues qui marchent bien d’habitude et qui là, si elles commencent bien, avec de bonnes idées, finissent en queue de poisson, dans la banalité ou une chute qui tombe dont ne sait où…
    Impression globale : De Groot écrit machinalement, sans se prendre la tête et aller plus loin que la première idée qui lui vient…

    Cellophane Le 09/07/2020 à 11:18:54
    Captain Biceps - Tome 3 - L'invulnérable

    Captain Biceps, c’est comme un centre aéré.
    Ça revient régulièrement, c’est pas super ce qu’on y trouve mais on se laisse porter avec plaisir tout de même, content de retrouver de vieux copains pour un moment…
    Quand c’est fini, on est content d’avoir passé ce moment mais on est tout aussi ravi de passer à autre chose.
    Même chose que les tomes précédents, exactement, le même genre de gags, sans rien de nouveau…
    Pas désagréable mais pas indispensable.

    Cellophane Le 09/07/2020 à 10:47:01
    Léonard - Tome 44 - Tour de génie

    Plusieurs histoires longues (le tour de France, le déshydratateur, le sondage, le néon) qui sont pas forcément originales ou fatigantes (Léonard qui invente le tour, la parade publicitaire, le dopage, l’interview… ça fait beaucoup…) mais qui permettent de se laisser aller dans l’histoire et passer un bon moment parce que si Léonard reste répétitif, il reste sympa aussi.

    Cellophane Le 04/07/2020 à 18:05:14
    Léonard - Tome 43 - Super-génie

    Pas emballé.
    Les histoires en une page sont assez classiques ou basiques.
    Il y a bien des histoires en plusieurs pages avec des bonnes idées de base mais l’ensemble est assez poussif. Pas totalement laborieux mais pas loin, donnant le sentiment que bon, il faut faire une histoire, on a une idée, allez, on la développe mais ça manque de conviction même si tout y est…

    Cellophane Le 01/07/2020 à 11:16:36

    J’ai ramé.
    Pas que ça soit mauvais mais ça a pris un tournant que je n’attendais pas…
    Au début, on ne va pas avec des animaux d’une autre espèce, c’est contre nature, tout ça, symbolisme de l’homosexualité chez nous, je trouvais ça très sympa.
    Un petit côté futuriste dans ce monde qui force à trouver une personne qui nous convienne avant ses 25 ans, l’héroïne qui n’y arrive pas, les amis, tout ça, j’étais à fond.
    Après quoi, on bascule dans le thriller.
    Moi, j’étais parti sur une critique de la société. Le virage m’a moyennement emballé, parti qu’on était dans tout autre chose, abandonnant totalement cette idée de critique.
    Quand j’ai enfin réussi à m’y mettre, nouvelle épingle à cheveu, on bascule dans du shamanisme de pouvoirs surnaturels, tout ça… Et je crois que j’ai jamais réussi à entrer dedans… Il m’a fallu un mois pour finir le tome quand j’avais avalé le début assez rapidement…
    Cela étant, c’est superbement dessiné, dynamique, de chouettes personnages et décors, des couleurs qui vont bien… Mais l’histoire, j’ai pas réussi.

    Cellophane Le 01/07/2020 à 11:08:50
    Astérix - Tome 4 - Astérix Gladiateur

    Peut-être plus sage dans la trame.
    Astérix et Obélix vont sauver le barde et deviennent gladiateur pour cela. Une histoire assez linéaire et sans réel danger où tout s’enchaîne avec facilité et sans surprise.
    Cela dit, s’il n’y a pas d’esbrouffe dans le retournement de situation ou l’originalité, c’est plein de scènes cocasses et délirante sur le duo qui découvre la ville, les bains, les jeux…
    Des situations décalées avec ces gladiateurs qui préfèrent les charades…
    Et de nombreux personnages sympa, de Plaintcontrix à Epidemaïs en passant

    Cellophane Le 01/07/2020 à 10:58:57
    Léonard - Tome 42 - Le génie des grandeurs

    J’ai passé un bon moment, avec ce tome.
    Certes, les 7 ou 8 histoires en une page ne m’ont pas convaincu. La chute est souvent banale, peu surprenante.
    Mais l’opus entrecoupe les longues et courtes histoires. Et les longues m’ont bien amusé.
    Outre que l’auteur prend le temps de s’installer et qu’on n’a pas un coup de tromblon machinal qui vient de nulle part en 8 cases, on est plutôt parti sur du gros délire ici !
    « Le génie des grandeurs » avec un Raoul géant était amusant, « Viens poupoulpe » ou « Issue des gouttes » étaient bien décalés, « Y’a un lézard », classique mais efficace, « Pas nette la planète », totalement délirant…
    Bref, j’ai trouvé ces histoires longues sympas et rafraîchissantes pour du Léonard !

    Cellophane Le 30/06/2020 à 16:32:35
    Léonard - Tome 41 - Génie du stop

    J’ai trouvé ça poussif.
    Pas mauvais mais redondant de tout ce qui a déjà été fait.
    L’impression de manger une 41ème tarte aux pommes d’affilée : c’est pas mauvais mais bourratif.
    Je ne sais pas trop pourquoi j’y trouve moins d’intérêt, les gags sont toujours de qualité…
    Mais le tromblon toutes les 20 cases, j’en peux plus…
    Pourtant, je pense qu’il y a encore matière puisque deux histoires longues (« self-contrôle » et « un bruit qui court ») prennent le temps de développer leur thème avec originalité et humour.

    Cellophane Le 27/06/2020 à 12:01:02
    Léonard - Tome 49 - Génie militaire

    J'ai plutôt bien aimé ce tome.
    Léonard a été répétitif dès le début : on sait qu'il va y avoir une invention contemporaine et que disciple va exploser, c'est toujours pareil.
    Mais il y a pas mal de fraîcheur dans ce tome 49.
    Zidrou a gardé l'esprit mais apporté du dynamisme (j’ai pas lu le premier tome qu’il a scénarisé) et les titres ont des calembours encore meilleurs...
    J'ai pas super accroché avec l’idée des militaires mais ça passe plutôt bien et c’est sympa que ça ponctue le tome plutôt que n’être que la première histoire.
    Et quelques gags m'ont même arraché plus qu'un sourire (le char wash, le blabla char, Basile qui apporte ce qu'on lui demande en serveur...)
    Bon moment.

    Cellophane Le 24/06/2020 à 10:19:41
    Astérix - Tome 36 - Le papyrus de César

    Un très bon tome.
    L’idée de départ est bonne, la trame est sympa…
    On suit deux parties : Astérix, Obélix et Panoramix dans la forêt avec des décors magnifiques et des angles très sympa ; la partie dans le village, pleine d’humour et de cadrage « nouveaux » (me souvenait même pas être allé une fois dans la hutte du barde ou l’avoir vue du dessous).
    Le dessin est vif, dynamique, plein de détails humoristiques.
    Le scénario est bon avec de bons jeux de mots et un gag répétitif dont aurait été capable Goscinny avec le romain qui imite le pigeon…
    Il y a bien quelques cases qui sont d’un intérêt moindre, mais très peu et si on n’en est qu’à ça…
    Quand on voit les derniers opus d’Uderzo seul, je ne comprends même pas qu’on puisse bouder son plaisir avec ce renouveau plein de souffle !

    Cellophane Le 24/06/2020 à 10:11:29
    Léonard - Tome 40 - Trésor de Génie

    Plus classique, celui-ci.
    Il y a bien, comme toujours, des idées, mais rien de super novateur ou surprenant.
    On ne peut pas non plus dire qu’il soit mauvais, il y a toujours des répliques ou situations amusantes…
    Mais c’est comme un énième repas de famille, on est content de se retrouver sans rien avoir à se dire de nouveau…
    Distrayant, sans plus.

    Cellophane Le 19/06/2020 à 20:59:41
    Seuls - Tome 12 - Les révoltés de Néosalem

    Un tome enlevé qui permet de bien accrocher.
    Enfin, au moins à celui-là…
    Parce que pour l’histoire générale, des clans dans les limbes avec des super-pouvoirs qui arrivent de plus en plus, je me perds un peu dans la logique…
    Mais si j’adhère moyennement à l’ensemble, j’ai bien aimé la vivacité de ces jeux, l’évasion…
    Sympa.

    Cellophane Le 19/06/2020 à 20:49:18
    Léonard - Tome 39 - Loué soit le génie

    Si les chutes sont un peu faciles, prévisibles, faibles, ce sont souvent des histoires en 4 pages ou plus qui permettent d'installer les situations avec humour et d'en profiter...
    Du coup, je me suis bien amusé mais si la fin des histoires n'est pas surprenante...

    Cellophane Le 19/06/2020 à 20:46:15
    Léonard - Tome 38 - Y a-t-il un génie pour sauver la planète ?

    Alors oui, c’est bien de parler écologie mais ça marche moyen, je trouve, ces avertissements humoristiques ; on a le cul entre deux chaises, entre le drôle et le pédagogique…
    Plusieurs gags que j’ai trouvé assez facile, une longue histoire avec Raoul qui voyage dans des aéroports de nos jours, ne reculons devant aucun anachronisme nawak, histoire très répétitive et un peu longue…
    Bref, un album un peu en dessous…

    Cellophane Le 15/06/2020 à 16:24:47
    Léonard - Tome 37 - C'est parti, mon génie !

    Voilà longtemps que je n’avais pas lu de Léonard.
    Je suis tombé sur celui-là par hasard et force est de constater qu’au tome 37, je retrouve le souvenir que j’avais des premiers tomes, avec les mêmes avantages et inconvénients.
    C’est toujours aussi réjouissant, dans les dessins comme l’inventivité, les titres amusants et les histoires à la fois déjantées et tordues
    Mais c’est aussi un peu toujours répétitif sur la base des histoires…
    Cela dit, ça emplit son office de bonne distraction !

    Cellophane Le 14/06/2020 à 09:50:20
    Achille Talon - Tome 25 - Achille Talon et l'esprit d'Éloi

    J’ai beaucoup aimé celui-là.
    Si j’ai assez vite capté les astuces finales, ça ne fait rien : il y a la verve de Greg, les phrases ciselées et que je trouve hilarantes de précision sémantique, les réparties qui tombent bien avec subtilité…
    Ce qui ne gâche rien pour une aventure de Talon, c’est qu’Achille participe activement au lieu de suivre ; c’est vraiment lui qui fait tout et c’est réjouissant.
    Avec des scènes exagérées très drôles, de l’inventivité et une ambiance joyeuse. Très bon.

    Cellophane Le 14/06/2020 à 09:43:15
    Seuls - Tome 10 - La machine à Démourir

    Un tome sympa, plutôt centré sur Terry et le Maître des couteaux. L'action est amusante mais n'avance pas à grand-chose dans l'histoire... Celle-ci n'avance d'ailleurs que peu puisque tout le monde est séparé et chaque partie n'apporte pas beaucoup de révélations... L'ensemble reste léger et sympathique.
    On finit presque au point où on a commencé… Distrayant mais c’est tout.

    Cellophane Le 14/06/2020 à 09:40:39
    Seuls - Tome 9 - Avant l'Enfant-Minuit

    Il n'y a pas à dire : Vehlmann a le sens de la narration ! Si je me suis retrouvé un peu perdu au début, ayant eu le temps d'oublier ce qui s'était passé dans les tomes précédents, l'histoire nous happe tout de même. C'est bourré d'action, de tension, les personnages existent et les mystères se développent... C’est assez haletant même s’il serait assez sympa de commencer à fournir des réponses plutôt qu’amener un nouveau personnage à chaque fois, un passif (t’as le maître-fou qui débarque d’un coup avec un contentieux avec l’autre dont j’ai déjà oublié le prénom) qui rend l’ensemble vachement compliqué pour pas grand-chose…

    Cellophane Le 05/06/2020 à 11:29:15
    Seuls - Tome 8 - Les Arènes

    J’ai eu un peu plus de mal sur cet épisode.
    D’abord, on a un paquet de pages explicatives un peu touffues sur des choses auxquelles on ne comprend rien et on ne nous en dit rien.
    Alors qu’est-ce qu’ils cherchent avec leurs interrogatoires et quel est le rôle de cette main et de quoi on se méfie et plein de choses… Je m’y suis un peu perdu.
    Et puis j’étais resté sur des enfants qui sortaient d’un gouffre dans une ville déserte. D’un coup débarquent des gamins qu’on n’a jamais vu, on sait pas d’où ils viennent, ils emmènent tout le monde on ne sait où, dans un endroit qui semble exister depuis super longtemps, sans nous dire vraiment comment tout ça peut cohabiter… Bref, perplexe là aussi.
    Alors heureusement, on a aussi un lot de pages d'action avec des défis originaux sympa à suivre… Même si là aussi, on ne comprend pas trop le but de qui note quoi, pourquoi faire de la guitare électrique ou gagner à un jeu vidéo permettrait de changer de famille, etc.
    Bref, c’est vivant, ça se suit très bien, mais c’est plutôt confus et embrouillé.

    Cellophane Le 03/06/2020 à 15:26:34
    Seuls - Tome 7 - Les Terres Basses

    Excellente ambiance « d’horreur » dans celui-là, avec des « zombis » bien flippant, un brouillard qui fait le job… Une entraide/compétition entre Saul et Dodji qui est à la fois intéressante et réussie… Il y a de l’action, ça avance bien… Alors on finit avec plus de questions que de réponses mais le bouquin fait son effet !

    Cellophane Le 02/06/2020 à 17:46:02
    Seuls - Tome 6 - La quatrième dimension et demie.

    Un peu moins aimé l’ambiance de cet opus. Ça n’avance pas beaucoup sur l’ensemble (à par la fin), le marquage des territoires est anecdotique mais surtout, je trouve que Saul et son groupe son gratuitement méchant sans que ça passe complètement – j’arrive pas à accrocher au fait que des enfants de 10 ans soient à ce point mauvais… Bon, bien mais moins que les précédents.

    Cellophane Le 31/05/2020 à 18:43:03
    Seuls - Tome 5 - Au cœur du Maelström

    Révélations de ouf, pleins de trucs auxquels on s’attend pas, inventivité avec ce grand « immeuble » noir, les quartiers qui tournent, des personnages qui font frissonner avec Sélène et son frère… Excellente fin de cycle !

    Cellophane Le 31/05/2020 à 18:38:25
    Seuls - Tome 4 - Les Cairns rouges

    Retour en arrière puisqu’on revient en ville mais j’aime autant : je préfère l’ambiance à celle du par cet je ne supporte pas Saul… Bourré de nouveautés, ça reste très possible pour des enfants de réaliser tout ça. Et puis cette fin est tellement prenante !

    Cellophane Le 31/05/2020 à 18:36:05
    Seuls - Tome 3 - Le clan du requin

    Nouvel environnement, nouveaux personnages… J’aime un peu moins le ton mais l’ensemble est vachement bien réussi et dose à la perfection le réalisme et la violence.

    Cellophane Le 31/05/2020 à 18:33:38
    Seuls - Tome 2 - Le maître des couteaux

    Très bonne suite ! Le rythme est toujours là, le danger crédible, le mystère… Le nouveau venu marche super bien à mettre des frissons, la fin est touchante… Bref : cool.

    Cellophane Le 31/05/2020 à 09:55:12
    Seuls - Tome 1 - La disparition

    Un chouette premier album.
    Il pose super bien des bases mystérieuses, présente les personnages et donne un ton « jeune », certes, mais mature.
    Les personnages sont variés, l’ambiance bonne, y’a plein d’idées, c’est vivant… Très chouette.

    Cellophane Le 23/05/2020 à 10:23:01
    Walter Appleduck - Tome 2 - Un cow-boy dans la ville

    Hop, méthode classique, après avoir immergé un type de la ville dans le Far-West, on inverse et on plonge le cow-boy in the city.
    Et paf, ça marche.
    Le décalage est toujours là mais dans l’autre sens.
    Toujours de l’humour absurde et plein de non-sens

    Cellophane Le 23/05/2020 à 10:17:30
    Les sœurs Grémillet - Tome 1 - Le Rêve de Sarah

    J’ai adoré jusqu’à presque la fin.
    Les dessins sont superbes, les couleurs douces nous entraînent dans l’histoire, les cadrages sont originaux et prenant, il y a un bon rythme avec un mystère mystérieux, les relations entre les trois sœurs sont réussies et les caractères aussi bien marqués que subtils…
    Bref, tout ce qu’il faut pour être parfait.
    Et puis j’ai été déçu par la fin.
    Elle se tient, certes, mais je m’attendais à quelque chose de plus étrange, plus magique…
    Bon, ça reste agréable à lire toutefois.

    Cellophane Le 07/05/2020 à 08:37:53

    Je n’ai pas réellement réussi à entrer dedans.
    J’aimais assez bien les dessins mais dès qu’il y a plusieurs personnages, surtout du passé, j’ai galéré à savoir qui était qui – et je n’ai jamais vraiment réussi dans la bande…
    Et puis parfois, les formulations du texte m’ont paru lourdes et manquant de clarté, pas trop fluide.
    L’idée de ce policier obnubilé par une question n’est pas mauvaise en soi mais il n’y a pas vraiment de révélation, ça ne va pas dans un excès étonnant, ça ouvre des affres modérés… Et puis ça tourne un peu en rond – et moi, je ne me la posais pas au départ cette question qui ne m’a finalement pas vraiment palpité…
    J’ai bien aimé ce côté vieillot, l’ambiance et plusieurs fois, j’ai bien accroché sur plusieurs pages. Mais pas à l’ensemble.

    Cellophane Le 01/05/2020 à 13:45:35

    J’ai oscillé, au cours de cet album.
    Il y a un style, dans le dessin, vif, fusant à toute allure, dynamique. Mais parfois confus et difficile à totalement cerner.
    Il y a une jolie progression dans cette enquête avec parfois des facilités ou des clichés. Les instants de folie sont réussis, la visite de l’hôpital psy est d’une banalité…
    Et l’histoire en elle-même se tient bien mais en même temps, est très classique et ne renouvelle rien…
    Du coup, j’ai plutôt bien aimé sans totalement accrocher. Œuvre sympa mais pas majeure.

    Cellophane Le 29/04/2020 à 10:47:41
    Achille Talon - Tome 1 - Les idées d'Achille Talon cerveau-choc !

    Les débuts d’Achille Talon avec une évolution du dessin assez épatante entre le début et la fin de l’album.
    Des histoires en une page, avec une chute souvent bien trouvée et bien amenée. Déjà, dans ce premier album, tout ce qui fera Achille ou presque, le voisin, Virgule, le major… Et déjà la verve même si elle est encore assez ténue.
    Ça ne révolutionnera pas la BD parce que ça reste simple, moins poussé que ça ne le sera ensuite, mais c’est plus qu’agréable.

    Cellophane Le 26/04/2020 à 10:10:12
    Achille Talon - Tome 5 - L'indispensable Achille Talon

    Du Greg dans toute sa grandeur.
    C’est varié, plein de fantaisie, d’originalité et de subtilités.
    Un excellent album où quasi tous les gags sont bons ou excellents.

    Cellophane Le 24/04/2020 à 11:10:13

    Très bon.
    Au début, je me suis dit, « Très bon choix », accessoire magique, c’est redondant.
    Et ça l’est un peu mais plus comme un exercice de style.
    Du coup, c’est amusant de voir comment un objet magique peut faire partir une situation en vrille.
    Il y en a des excellentes (j’ai adoré le sablier ou le stylo), des bonnes (le kimono, la BD entre autres) et d’autres auxquelles j’ai moins adhéré (les poissons, le bonzaï). Mais il n’y en a jamais qui soit vraiment mauvaise.
    Comme en plus le dessin est super soigné, on passe un très bon moment.

    Cellophane Le 24/04/2020 à 11:05:45
    Captain Biceps - Tome 2 - Le redoutable

    Comme le premier, agrémenté de quelques petits gags en une page, sur la recherche d’un assistant, par exemple.
    Ça reste sympa mais la découverte étant passée, on se retrouve à revoir le même principe avec de nouveaux héros. Et les plus originaux étant déjà passés, ça reste délirant mais ça s’essouffle un peu, avec le sentiment, parfois, que les auteurs se forcent un peu à trouver un truc rigolo mais ça marche pas à fond.

    Cellophane Le 21/04/2020 à 17:04:30
    Achille Talon - Tome 40 - Achille Talon et le monstre de l'Étang Tacule !

    Globalement, il n’est pas mal du tout, celui-là.
    De l’humour, de la verve, de l’imagination, une critique écolo, un hommage à Franquin, une surprise finale…
    Pourtant, je n’ai pas totalement adhéré malgré une indéniable qualité…
    Je ne sais pas pourquoi mais les dessins m’ont paru moins précis… Et puis le fait qu’Achille Talon soit plus en retrait et que ce soit Papa Talon qui fasse tout m’a moins emballé.
    Ressenti comme une fatigue chez l’auteur, je sais pas pourquoi…

    Cellophane Le 20/04/2020 à 21:13:31
    Les aventures de la Mort et de Lao-Tseu - Tome 1 - La rage de vivre

    Je reste fan des dessins de Bouqc.
    Comme à son habitude, il nous livre des petites histoires pleines d’une nonchalance délirante super plaisante à suivre. Certaines ont cyniques ou acerbes, d’autres absurdes, certaines sont légères ou de grosses blagues… Il y a un peu de tout et c’est donc bien varié.
    Bien sûr, rien de profond, pas de véritable dénonciation de quoi que ce soit, nulle philosophie particulière…
    Juste un gentil délire bien sympa à suivre.

    Cellophane Le 19/04/2020 à 10:51:02

    C’est du Fred.
    C’est donc inventif, décalé, fou.
    Mais ça n’est pas très intéressant – à part les explications du début sur Fred.
    Les planches semblent avoir été créée pour pouvoir être lues indépendamment les unes des autres. On a donc une succession pages où LéonLéon voit diverses scènes sans rapport les unes avec les autres.
    Pas de progression, pas de chose à chercher, un simple voyage dans l’imaginaire.
    Ce qui déstabilise un peu car ça n’est pas super palpitant.
    C’est beau mais pas prenant pour un rond.

    Cellophane Le 17/04/2020 à 18:54:24
    Les contes de la Pieuvre - Tome 1 - La Malédiction de Gustave Babel

    Il y a une jolie ambiance dans ce tome, de bonnes idées et l’ensemble est globalement bien mené.
    Mais au final, un peu comme les dessins, l’histoire m’a parue confuse.
    Pourtant, elle est claire et bien mené mais l’ensemble m’a semblé tentaculaire (normal pour un conte de la Pieuvre…).
    J’ai donc avancé dans le tome avec un mélange de plaisir parce que c’est bien fait et de moins de plaisir parce qu’il fallait que je me force un peu pour continuer.

    Cellophane Le 17/04/2020 à 18:47:32
    Achille Talon - Tome 31 - Il n'y a (Dieu merci) qu'un seul Achille Talon

    Beaucoup aimé cet opus.
    Trois premières histoires pour montrer Talon à travers les siècles – je m’attendais à de la lourdeur et en fait c’est très inventif, très léger et très drôle.
    Puis une suite de gag, comme d’habitude, mais que j’ai trouvé de bonne facture, souvent malin et toujours plein de verve…
    Chouette.

    Cellophane Le 11/04/2020 à 20:57:28

    C’est très bon.
    Les dessins anguleux participent à créer une ambiance glauque que j’ai rarement vu ailleurs (Foerster, peut-être…).
    Les histoires sont sombres, dérangeantes mais sans mettre mal à l’aise.
    C’est souvent sordide – même quand la fin n’est pas claire- mais toujours bien trouvé et bien mené.
    Très agréable à lire (trop rapidement, peut-être).

    Cellophane Le 11/04/2020 à 20:40:45
    Paul - Tome 4 - Paul dans le métro

    Regroupement de diverses histoires plus ou moins courtes, publiées à plus ou moins diverses occasions, ce qui fait que c’est plus ou moins variés et/ou intéressant.
    La visite de Montréal est rapide mais sympa quand on y es déjà allé ; les recettes de cuisines sont bien amenées, la vision des choses différente selon que c’est Paul ou sa femme qui regarde, l’apparence, c’est amusant mais très anecdotique…
    On passe un moment léger mais pas toujours palpitant.

    Cellophane Le 11/04/2020 à 20:38:56
    Captain Biceps - Tome 1 - L'invincible

    Bon.
    C’est un joyeux délire présentant Captain Biceps contre divers adversaires qu’il vainc en une planche (parfois deux).
    Parfois, on a un focus d’une page sur de la pub, un autre héros…
    C’est amusant parce que ça ne se prend pas au sérieux, avec des petits Le Saviez-Vous rigolo sur chaque adversaire.
    Mais ça tourne quand même assez rapidement en rond…
    Amusant parce que léger mais pas palpitant non plus (ça devait être plus rigolo à retrouver dans chaque numéro que tout lire d’affilée)

    Cellophane Le 10/04/2020 à 17:01:13
    Achille Talon - Tome 32 - Achille Talon et la traversée du disert

    Je reste toujours fan des formulations verbeuses de Greg, les envolées lyriques de ses personnages, les tournures riches et vocabulairesques qu’il propose.
    Et si j’ai trouvé l’opus agréable, je reste néanmoins légèrement déçu par l’action, un poil répétitive, manquant de rebondissements, d’ingéniosité, de surprise, tournant globalement en rond (avec trois ou quatre attaque de transistors, plusieurs menaces identiques…)
    Toujours bon mais moins inspiré.

    Cellophane Le 07/04/2020 à 17:27:34
    Max Winson - Tome 2 - L'échange

    Autant j’avais trouvé le premier intéressant avec la recherche du match parfait, l’entraînement aux impondérables, le cas de conscience… autant celui-ci ne m’a pas enthousiasmé.
    Déjà, Max court après quoi, on ne sait pas bien – même s’il le trouve à la fin, c’est amusant mais pas de quoi réellement tenir 160 pages…
    Et puis sa copine m’énerve : elle lui reproche des choses dans le premier volume qu’elle veut que Max laisse absolument faire à Pedro parce que c’est mignon. Aucune cohérence…
    Le récit avance en sinuant, sans qu’on sache vraiment où il va et je m’y suis un peu perdu.
    Le premier tome se suffit.

    Cellophane Le 07/04/2020 à 11:47:43
    Jour J - Tome 2 - Paris, secteur soviétique

    Pffff…
    Moi qui adore ce genre d’histoire à base de « et si », je suis encore une fois très déçu…
    Le postulat de départ n’apporte pas grand-chose (on aurait été à Berlin ou à peut près n’importe où, ça aurait été pareil).
    En plus, j’ai eu du mal à rentrer dedans parce que ça ne m’intéressait pas, il y avait trop de noms…
    Je n’ai dont pas été captivé ni par une histoire un poil confuse qui s’éparpille et n’a rien d’original, ni par l’uchronie dont le principal intérêt est de glisser quelques noms ici et là…
    Des dessins sympas mais qui ne permettent pas à l’ensemble de me paraître satisfaisant…

    Cellophane Le 06/04/2020 à 11:00:45
    Achille Talon - Tome 28 - L'insubmersible Achille Talon

    Verve du texte, fraîcheur du dessin, inventif, on passe un très agréable moment – même si 7 gags, 14 pages, sur Colossyne, la puce savante, c’est un peu beaucoup…

    Cellophane Le 05/04/2020 à 17:58:33
    Max Winson - Tome 1 - La Tyrannie

    Légèrement déroutant, cet album…
    Visuellement, par le dessin un poil manga mais pas totalement, qui va à l’essentiel mais parvient à être presque flou dans certaines actions tant il est sommaire…
    Narrativement aussi – le postulat de base est déjà étonnant puisqu’il part de ce qui serait un final dans la plupart des histoires : Max Winson a tout et est arrivé au sommet ou presque.
    L’histoire nous emmène donc au-delà, dans une façon de s’entraîner décalée, dans un défi final plutôt tordu…
    Une réflexion sur la victoire malgré soi, la prise en main de son destin, qui n’est pas inintéressante dans un album qui coule finalement aisément…

    Cellophane Le 05/04/2020 à 16:40:24
    Dans les yeux de Lya - Tome 2 - Sur les traces du coupable

    J’aime bien l’ambiance qui se trouve dans l’histoire de Lya.
    Le ton des répliques, à la fois doux et vif ; les couleurs un peu pastels, tranquillisantes ; les dessins simples mais efficaces…
    Hélas, j’ai trouvé ce tome bien plus bavard que le précédent ; l’action tourne en rond plutôt que d’avancer pleinement…
    Quasi un coup dans l’eau qui pourrait nous faire passer directement du premier au troisième volume…

    Cellophane Le 05/04/2020 à 16:38:15
    FRNCK - Tome 6 - Dinosaures

    Hop, c’est reparti !
    Nouvel angle avec ce Franck des années 70, des dinosaures et une case finale surprenante…
    Le dessin est toujours aussi vif et agréable, l’action est partout, l’humour parcourt les répliques, il y a de la romance, de l’aventure…
    Un tome bien sympa.

    Cellophane Le 05/04/2020 à 16:35:22
    Olive - Tome 1 - Une lune bleue dans la tête

    Je dois avouer que j’ai été méchamment perdu dans cet album.
    Alors certes, après coup, tout est clair mais sur le moment, on part dans un monde, l’autre, des liens étranges et pas clairs, on ne sait pas trop ce que les autres du lycée viennent faire dans l’histoire…
    Et la dernière page tournée, tout est posé – pas le plus clairement du monde et sans réponse particulière, malheureusement…
    Pas vraiment accroché.

    Cellophane Le 04/04/2020 à 15:52:34
    Deepwater Prison - Tome 3 - Évasion

    Un ouvrage qui tient ses promesses.
    Plus long que les précédents, il prend le temps de terminer son histoire sans aller trop vite.
    Peut-être quelques facilités (le conduit qui va où on veut, les gens qui s’achètent super facilement, la femme qui est forcément trop sympa…).
    Mais l’ambiance est là, on a toutes les réponses à ce qui a été soulevé, c’est toujours bien dessiné (même si je continue de mélanger les types qui se ressemblent).
    Agréable.

    Cellophane Le 04/04/2020 à 15:19:25
    Achille Talon - Tome 6 - Achille Talon au pouvoir

    Pas mal : de la verve, de l’originalité et du décalage (j’adore quand Talon nous explique la BD). Quelques gags faciles ou moins intéressants (10 que j’ai trouvé bons sur 23 contre 4 mauvais)…
    Moment sympa en compagnie de l’ami talon qui varie bien les sujets dans cet opus.

    Cellophane Le 03/04/2020 à 19:56:12
    Achille Talon - Tome 10 - Le roi de la science-diction

    Alors d’un côté, on atteint une excellente qualité ; les textes sont tout aussi intéressants mais plus fluides, les dessins sont plus souples, c’est carrément chouette.
    Et d’un autre côté, on a des blagues qui tombent totalement à plat, à base d’extraterrestre ou autre…
    Mais comme globalement, il y a d’excellentes choses, le moment passé resté plus agréable

    Cellophane Le 01/04/2020 à 18:11:48
    Achille Talon - Tome 19 - Achille Talon et le grain de la folie

    Bon, il faut reconnaître que Talon n’a jamais été l’exemple du réalisme dans les histoires.
    On part donc dans un joyeux délire de sables qui rendent fou quand ils sont combinés, de militaires totalement débiles, de diverses traversées d’océan les doigts dans le nez…
    Mais on s’en fiche : c’est Talon, c’est totalement assumé, c’est drôle, c’est bien écrit et y’a pas de temps mort.
    Très plaisant.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 17:56:22
    Deepwater Prison - Tome 2 - Le Bloc

    Bonne suite que cet opus : les objectifs posés dans le premier sont bien développés, toujours dans la même qualité graphique. Ça ne s’accélère pas ni ne s’embourbe dans la narration, ça suit son cours de façon intéressante et j’attends le T3 avec impatience…

    Cellophane Le 01/04/2020 à 17:52:38
    Deepwater Prison - Tome 1 - Constellation

    Une prison d’hommes profondément enfoui sous l’eau amène forcément une ambiance huis clos testostéronée…
    Et ça marche bien, c’est beau, soigneusement dessiné (même si les types à gueules carrées et cheveux noirs courts, je les confonds un peu tous…), ciselé au niveau du texte.
    Une intrigue qui se pose bien et donne envie de savoir la suite.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 17:50:02
    Les contes ordinaires d'Ersin Karabulut - Tome 1 - Contes ordinaires d'une société résignée

    J’avoue, j’ai mis un petit temps à m’y faire.
    Les dessins ne sont pas classiques, je n’appréciais pas durant les premières pages mais je me suis adapté et j’ai commencé à prendre plaisir à les regarder et chercher les nombreux détails qui peuplent les cases pour, finalement, trouver ça très agréable.
    Les histoires, quant à elles, commencent souvent sur une excellente idée, décalée, pertinente, mais dont la chute m’échappe. Je ne vois pas le message, je ne le comprends pas…
    Bon, il y en a plusieurs qui sont très claires et c’est toujours plaisamment noir – pas pu m’empêcher de penser plusieurs fois à Foerster…
    En tout cas, un ouvrage marquant.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 17:04:28
    Je suis morte - Tome 1 - (apprendre)

    Une histoire intéressante dans l’ensemble : les éléments se posent et se comprennent au fur et à mesure, se dévoilent, c’est plaisant.
    Et puis d’un coup, ça va super vite, on passe les années à une allure dingue.
    Frustration, donc, de n’avoir pu profiter de l’évolution pourtant intéressant de cette enfant…
    Un dessin qui accompagne bien une histoire qui va trop vite alors qu’elle est prévue en plusieurs tomes.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 17:01:17

    J’ai beaucoup aimé ces dessins « difformes », de grosses têtes sur de petits cous, mais réaliste tout de même mais caricatural…
    J’ai plutôt apprécié l’ambiance.
    Mais j’avoue que la narration, que ce soit dans la mise en page ou l’histoire, m’a un poil perdu. J’avais du mal à savoir où j’en étais, ce qui était lié à quoi…
    Et si j’ai aimé l’esthétisme, je n’ai absolument pas accroché à l’histoire.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 16:31:20

    C’est sympathique.
    Rien de méga original dans cette histoire mais un dessin vif qui plonge bien dans l’ambiance, quelques mini-rebondissements et l’ambiance assez pesante fonctionne assez pour qu’on passe un bon moment.

    Cellophane Le 01/04/2020 à 16:14:35
    Harmony - Tome 5 - Dies Irae

    J’avoue, j’aime bien les histoires linéaires, qui se développent, révèlent.
    Là, j’ai l’impression qu’on s’éparpille…
    J’aimais bien Harmony, je me fiche un peu du gros méchant… Du coup, se centrer sur lui, ça ne m’a pas emballé…

    Cellophane Le 20/03/2020 à 11:48:08
    Rosa - Tome 2 - Les hommes

    Je ne sais pas…
    J’étais à fond dans le premier tome.
    Et puis là, moins.
    L’attente du second tome ? La redondance qu’on retrouve un peu dans les situations ?
    Pourtant, il y a des choses nouvelles (la mort de Mathieu, la découverte du plaisir par Rosa, le boulot de garde-champêtre, le curé…).
    C’est peut-être ça : on s’éparpille alors que dans le premier, on se concentrait sur le pari et ce que ressentait Rosa. J’aurais pu me passer, dans ce tome, de l’histoire du curé, de la bonne dame qui vient tout arranger (cette parenthèse ne servant à rien) comme de l’histoire du garde-champêtre.
    Ou alors, il aurait fallu développer ça sur plus de tome pour voir l’incidence du pari sur la vie de Rosa, dans tous les domaines…
    Bref, j’ai eu l’impression d’un entre-deux qui ne m’a pas totalement convaincu.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 18:45:58
    Achille Talon - Tome 22 - Le sort s'acharne sur Achille Talon

    Autant je suis fan de Greg, autant j’ai trouvé cet album un poil poussif.
    Les envolées sont un peu moins lyriques, les situations un peu moins décalées… Et puis on dépasse le côté frères ennemis avec Lefuneste pour entre parfois dans une franche hostilité qui m’avaient échappé jusqu’alors.
    Plus méchant, moins subtil.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 18:43:58
    Achille Talon - Tome 33 - Achille Talon et la vie secrète du journal... Polite !

    J’ai adoré cet album ! Somptueux !
    On a le phrasé de Greg que je trouve désopilant – et qui mettra sûrement bien en peine de jeunes lecteurs, mais tant pis pour eux, moi, je me délecte !
    Et puis le prétexte de faire tous les services du journal fait varier les protagonistes tout en nous mettant faussement dans la confidence de la création d’un journal.
    Très réussi !

    Cellophane Le 16/03/2020 à 18:15:26
    Paul - Tome 3 - Paul en appartement

    J’avais préféré le second tome au premier… Mon emballement est un peu redescendu.
    C’est pas mal en soi mais ce sont vraiment des souvenirs persos et, pour la plupart, aucun rapport avec les miens. C’est donc comme si un type que je ne connais pas me racontait sa vie, sans qu’il n’y ait rien de palpitant, d’original ou d’universel – voir, parfois, du blabla…
    Donc ça se parcourt, mais c’est tout.
    Et puis je me suis fait avoir avec le titre et le début : j’ai cru que Paul serait en appartement. A l’instar des Bidochon en H.L.M., je m’étais imaginé voir Paul avoir des déboires avec son appartement.
    Sauf que c’est plutôt « Paul fait des études de graphisme », « Comment Paul est sorti avec sa copine », « Paul découvre les joies de garder des enfants »… Et l’appartement passe en coup de vent de temps en temps.
    Moyennement convaincu.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 17:47:49

    Je n’ai pas marché du tout.
    Bon, déjà, je l’avais pris sans lire le résumé ni faire très attention à la couverture.
    Mais j’avoue honteusement que ce qui touche à la Seconde Guerre ne m’emballe jamais, au contraire.
    Donc, évidemment, je n’ai pas été emballé.
    Le dessin a un petit côté lisse qui ne m’a pas trop aidé à rentrer dedans, comme s’il y avait une distance.
    Et puis la trame m’a longtemps échappé. Je me disais, ça va être une dystopie, on va découvrir un truc de ouf, il va y avoir un rebondissement…
    Non.
    C’est l’histoire d’un couple, histoire simple comme on en a déjà vu moult fois. Anecdotique dirais-je si j’osais qualifier d’anecdotique une histoire de cette époque…
    Mais non, pas réussi à être ému ni à savoir si c’était une histoire de manipulation, un thriller, un mystère… C’est juste une histoire simple.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 17:25:12

    J’ai beaucoup aimé la douceur qui se dégage de cette BD, malgré les doutes et les drames que vivent les personnages.
    Et puis Pierrot, simple, ouvert, attentif, est un personnage tellement positif que moi, j’ai respiré avec les autres en espérant un jour en rencontrer un, de bonhomme comme ça…
    Alors évidemment, on a une trame où on sent les choses venir… Mais ça reste fait avec subtilité, avec fraîcheur, avec tendresse et plaisir.
    En plus, j’ai adoré ces dessins semi-réalistes qui sont justes dans la caricature et n’hésitent pas à fournir de nombreux détails.
    Bref, j’ai passé un très agréable moment, jusqu’à une fin qui m’a bien plu.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 17:01:25

    Bon.
    D’accord, c’est bien narré, c’est joliment mis en image.
    Adaptation d’un best-seller américain, ça sent cependant la nostalgie (écrit en 1960 pour raconter une histoire des années 30, j’ai eu du mal à entrer dans cette ambiance très américaine…).
    J’ai également eu beaucoup de mal à savoir où l’histoire voulait en venir : acceptation du gamin qui vient en vacances ? Grandir quand on est une fille ? Suit-on l’histoire de l’homme mystérieux dans la demeure ? Le père étrange ?
    Au final, plein de jalons sont posés qui ne servent quasiment pas puisque c’est le procès qui nous intéressera et qui arrive tardivement, le reste n’étant pas réellement primordial.
    Ça a beau être bien dessiné et rendre parfaitement l’époque, je n'ai pas vraiment réussi à entrer dedans et j'ai trouvé ça un peu long (mais beau travail !!)

    Cellophane Le 16/03/2020 à 14:38:45

    Un côté amusant, vif, dans le dessin, la répartie, les répliques.
    L’ensemble fait qu’on se laisse aller, on tourne les pages, parce que c’est dynamique et agréable.
    Pour autant, le « renouveau de la comédie » comme dit en couverture, enchaîne les situations rocambolesques et pas crédibles pour un rond.
    Un employé compétent qu’on veut dégager, un type qui accepte de laisser son supermarché une semaine en acceptant de faire croire qu’il a détourné de l’argent… Nanmého ? Et la marmotte, elle met toujours le chocolat dans le papier alu ?
    Dommage, parce que tout ce dynamisme, cette légèreté de ton et de dessin, est gâché par une histoire bien trop bancale.

    Cellophane Le 16/03/2020 à 06:23:03
    Replay - Tome 3 - La fin... ...et le début

    Un peu plus d’intérêt dans ce dernier tome où le passé rattrape le présent.
    J’ai trouvé que le dessin recollait plutôt bien à l’histoire mais celle-ci ne m’a pas happé.
    Parce que finalement, ça ne va pas aussi loin que ce que j’aurais voulu mais aussi parce que le personnage principal, blasé, détaché, ne permet pas complètement qu’on s’attache à lui. Dommage…

    Cellophane Le 16/03/2020 à 06:18:17
    Replay - Tome 2 - Le plein... ...et le vide

    Si j’ai bien aimé le premier tome, j’ai moins accroché à celui-ci.
    D’abord, contrairement au premier, on n’a pas une histoire de fond ; « juste » plein de petites histoires qui se juxtaposent et semblent ne pas porter à conséquence. On ne voit pas où ça veut en venir.
    Et puis je ne sais pas si j’ai loupé un truc mais la BD onirique qui tombe au milieu comme un cheveu sur la soupe ne m’a pas du tout convaincu. Pas compris ce qu’elle venait faire là…
    Une impression de blabla.
    Le dessin reste le même mais s‘il m’avait convaincu dans le premier qui se penchait sur les souvenirs, il m’a moins plus dans cette histoires contemporaine et éclairée…
    Peu enthousiaste.

    Cellophane Le 15/03/2020 à 19:59:14
    Replay - Tome 1 - Le début... ...et la fin

    Bien aimé ce premier tome de la trilogie Replay.
    Un côté mystérieux dans l’introduction, de jolies ellipses, un flash-back bien fait, une fin aussi mystérieuse que l’ouverture, des personnages intéressants…
    Et puis ce dessin, qui donne une petite impression de flou, met super bien en valeur l’histoire, on est perdu dans des souvenirs, des relations un peu floue…
    Bien aimé.

    Cellophane Le 09/03/2020 à 16:44:13

    D’habitude, quand je prends une BD de Gotlib, c’est dans l’idée assurée que je vais me marrer.
    Là, c’est un peu particulier…
    On n’a pas une continuité d’esprit, comme les DingoDossiers, Gai Luron, Pervers Pépère, les louveteaux ou autres.
    C’est un mélange de choses qui traînaient dans les cartons, rassemblées ici. Le tout passe du coq à l’âne et on peut aussi bien trouver une histoire de Brougret qu’une critique illustrée d’un spectacle de Savary, son premier Gag de 1965 (donc moins précis dans le trait) ou une publicité qui devait inciter les lecteurs de Pilote à écouter l’émission sur Europe 1.
    Ça part dans tous les sens et, grâce au très bref mot de Gotlib en bas de chaque planche, l’ensemble ressemble plus à un document historique pleinement intéressant qu’à un bouquin délirant amusant.
    Agréable à la lecture mais plus pour les grands fans.

    Cellophane Le 09/03/2020 à 15:26:03

    Somptueux recueil qui rassemble les trois premiers tomes avec quelques inédits sympathiques, dans la veine des premiers…
    Imparable, immanquable, excellent.