Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Cabman93

Visualiser les 5 avis postés dans la bedetheque
    Cabman93 Le 20/02/2006 à 10:45:52
    XXe ciel.com - Tome 0 - Introduction au XXe Ciel

    Que l'on aime ou non, la série XXe ciel.com ne vous laissera pas indifférent et ce fût pour moi un grand moment lorsque je l'ai découverte.
    Mais je ne peux masquer ma déception à la lecture de ce tome 0, Introduction au XXe ciel.
    D'abord il faut souligner que malgré son nom, il faut éviter de lire cette introduction avant les quatre autres albums car elle dévoile une partie de l'intrigue, ce qui est dommage.
    Ensuite, et parce que j'attendais peut-être beaucoup d'explications de la part d'Yslaire sur la conception et la création de sa série (son site internet n'étant apparemment plus accessible), ce volume m'a paru un peu vide. Certes il brille par ses illustrations, véritables chefs d'oeuvres (j'ai même été tenté de découper certaines pages pour en faire des tableaux !) mais à côté de cela on ne retrouve que quelques extraits du fameux journal "le XXe ciel" qui m'auront laissé sur ma faim. Et les biographies des principaux protagonistes ne suffisent pas à éveiller un intérêt majeur, leur histoire étant déjà connue à travers les 4 tomes de la série (et justement, lire les biographies avant l'histoire, c'est se gâcher une excellente série).
    Ce qui m'aura finalement le plus marqué, en dehors des graphismes, sont les extraits des échanges entre Yslaire et l'une des psychanalystes avec qui il aura travaillé sur ce projet.
    Cela reste un très bon album, mais que je conseillerais uniquement à ceux qui ont vraiment apprécié la série.

    Cabman93 Le 17/02/2006 à 08:04:38

    Dommage, le scénario laissait vraiment entrevoir une bd de qualité, mais lorsqu'on rentre dans l'intrigue en elle-même il reste une dizaine de pages à lire... L'essentiel de l'ouvrage est donc consacré à la description de ce paradis sur terre, lieu clos coupé du monde (ces fameux "gated city") et surprotégé. Mais nous restons dans une bande dessinée et ce n'est qu'un survol rapide qui n'abordera pas les raisons profondes qui ont conduit à la création de cités de ce genre.
    De plus le lien entre ce contexte et l'intrigue est trop faible et il n'y a absolument aucune surprise dans le déroulement du scénario. Ce qui arrive dans ce paradis pourrait arriver n'importe où ailleurs... des jeunes désoeuvrés en quête d'idéal.
    Au final une lecture qui ne me marquera pas, sinon pour le graphisme qui est plutôt attrayant et réaliste.

    Cabman93 Le 16/02/2006 à 08:40:47

    Si vous avez aimé Voleurs de chien, vous aimerez Matilda Clarck. Les graphismes de Laperla sont toujours aussi clairs et percutants. Ici, c'est l'ambiance qui prime et la personnalité des protagonistes. Il nous narre avec beaucoup de légèreté les déboires de Matilda, jeune femme, qui voit sa vie chamboulée par le décès d'un proche dont elle ignorait jusqu'à l'existence. Un scénario simple, efficace et... surprenant.
    On regrettera peut-être le manque de variété dans le dessin de Laperla, ses personnages ressemblant parfois un peu trop à ceux qu'on trouve dans son album précédent. A noter la couverture glacée, nouvelle ligne de la collection Blandice, qui fait de cet album est un très bel objet. Une oeuvre à lire, qui ne révolutionne pas le genre, mais qui vous fait passer un moment très agréable...

    Cabman93 Le 15/02/2006 à 23:13:51

    Sceptique au départ je dois avouer que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette nouvelle aventure de Spirou et Fantasio. Que ceux qui craignent que leurs héros favoris se perdent dans un style qui n'est pas le leur se rassurent.
    C'est drôle, ça ne se prend pas trop au sérieux, ça respecte les personnalités des héros. Que vouloir de plus ? Les dialogues ne sont pas inoubliables mais ils auront le mérite de vous faire rire. Les dessins de Yoann et le scénario de Vehlmann se complètent vraiment très bien (après c'est une affaire de goût).
    Un bon début pour cette série, en tout cas un album qui m'a donné envie de lire les suivants.

    Cabman93 Le 15/02/2006 à 22:01:28

    Le 7ème arrondissement de Paris est un lieu de pouvoir. L'Assemblée nationale y cotoie les ministères tandis que les Invalides immortalisent les gloires du passé militaire. En véritable voyageur des villes, Séra a arpenté le quartier pour en donner une vision inquiétante. Avec Stéphan Polonsky il a développé un thriller sur fond de machination qui ne manque pas de références à l'actualité. A l'heure où des taudis brûlent dans certains quartiers de Paris, Secteur 7 a comme cadre principal une maison délaissée par ses habitants et réinvestie par un jeune architecte qui n'est pas au bout de ses découvertes.

    Cet album vaut vraiment le détour pour son univers graphique très particulier et délicieusement glauque et étouffant. Séra travaille avec la peinture, la gravure et la photo et il réussit à travers son approche des scènes à vous plonger dans une sensation de malaise grandissant au fur et à mesure de la lecture. Si vous n'aimez pas la couverture, n'ouvrez pas le livre. Dans le cas contraire attendez vous à passer de longues heures ébahies par le travail des couleurs et des textures. Seul petit bémol, la construction photographique des cases casse un peu le mouvement des personnages et la lecture en devient moins fluide. Mais peut-être est-ce volontaire, chaque case étant un tableau à contempler en soi.

    Côté scénario, il faudra s'accrocher pour tirer ses propres conclusion de tout cet enchevêtrement un peu rapide. Si l'ambiance monte progressivement, le dénouvement est à mon sens un peu précipité et vous n'aurez pas toutes les réponses aux multiples questions que vous vous poserez. Mais c'est aussi un peu le plaisir qui se prolonge une fois la bd refermée...