Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - BFH

Visualiser les 2 avis postés dans la bedetheque
    BFH Le 15/03/2009 à 23:36:33
    Gabrielle B. - Tome 2 - Masque d'Argent

    Femme corsaire, espionne de Bonaparte…

    Le deuxième opus de la série d'aventures romanesques et maritimes Gabrielle B. de Dominique et Alain Robet (que vous aviez pu découvrir en avant-première sur Auracan.com) nous permet de continuer à découvrir l'originale biographie d'une attachante femme corsaire œuvrant pour la toute jeune République française…

    Ayant échouée dans sa précédente mission (nous noterons la rareté d'une telle situation scénaristique, les auteurs craignant généralement, et trop souvent, de ne pas prêter à leurs héros les meilleurs rôles…), la fougueuse et fort peu expérimentée capitaine Gabrielle Baubriand, plus à l'aise sur son cotre corsaire que sous les lambris des salons de l'aristocratie britannique, découvre et apprivoise rapidement une société qui n'est pas la sienne.

    Il n'empêche, la jeune Gabrielle a du répondant et sait, non sans appréhensions, déjouer certains mauvais tours, et arrive, tout en se laissant charmer, à user des privilèges que sa relation avec Masque d’Argent, étonnant double rôle, peut lui permettre… Sans se faire garce, l'intrépide héroïne des Robet ne se laisse avoir et mène à bien sa mission, tout en laissant le lecteur sur un suspens digne des meilleurs récits à rebondissements !…

    À suivre donc dans la suite de cet épisode qui, soulignons-le, est honoré d'une préface du spécialiste des services secrets Roger Faligot, récemment auteur d'une copieuse Histoire secrète de la Ve République (La Découverte). Il y a pire comme caution…

    BFH Le 15/03/2009 à 23:35:32
    Gabrielle B. - Tome 3 - Naufrages

    Fin de partie

    Depuis avril 2005, Dominique et Alain Robet nous entraînent dans le sillage de leur héroïne Gabrielle Baubriand, jeune femme corsaire de la Ière République. Naufrages clôt avec brio le premier cycle de ses aventures.

    Originaire de Granville en Normandie, la belle et intrépide Gabrielle n’a eu de cesse de tenter de découvrir l’identité de l’assassin de son père, tout en participant aux actions politiques de la toute jeune Ière République. N’est-elle pas devenue, presque malgré elle, l’espionne du jeune Bonaparte en déjouant le complot ourdi par Cadoudal, le dernier des grands royalistes ?

    Ce troisième opus de la série nous permet de retrouver Gabrielle en Angleterre. Évadée des geôles britanniques, trahie par l’infâme Masque d’Argent à qui elle avait donné sa confiance, Gabrielle erre dans les landes du Devon en quête d’un refuge… qu’elle finira par trouver chez un étrange personnage aux troubles agissements. L’homme, voleur de poneys de surcroît, ne fricote-t-il pas avec une bande de naufrageurs ?…

    Alliant aventure avec un grand A et récit psychologique, les auteurs signent ici le meilleur tome de leur série. Dominique Robet, scénariste inspirée, développe une intrigue riche, fourmillante de non-dits, de trouvailles scénaristiques et de fausses pistes entraînant le lecteur là où elle veut le mener… Pour sa part, Alain Robet développe un découpage percutant, rythmé, moderne tout en truffant sa mise en scène de références historiques et académiques. Zéro reproche au final : l’album est magnifiquement abouti.

    « Tous les ingrédients du roman populaire et de la bande dessinée classique d’aventure sont ici réunis : naufrages, duels, complots, trahisons… » déclare Emmanuel Proust, éditeur de la série. Certes, mais il ne s’agit pas que de cela : l’inventivité du scénario allié à un graphisme faussement classique font de Gabrielle B. une série intelligente, riche d’enchevêtrements narratifs et d’images réussies, qu’il faut prendre le temps de lire. Une trilogie à apprécier dans sa complexité.