Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Al Simmons

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    Al Simmons Le 02/12/2010 à 20:59:51
    HellSpawn - Tome 3 - Tome 3

    Le duo Niles/Templesmith (qu'on retrouvera pour 30 jours de nuit) fait des ravages ! Un graphisme et une narration cauchemardesques, pour un tome véritablement réussi.
    A noter que Templesmith, de son propre aveu, reste très influencé par Ashley Wood, pour notre plus grand plaisir !

    Al Simmons Le 15/07/2010 à 09:38:31
    Losers (Diggle/Jock, Semic) - Tome 1 - Tome 1

    Les fans de comics en auront pour leur argent, pour une édition antérieure aux albums Panini et bien moins chère, mais qui s'en est arrêtée là, malheureusement !
    L'action est le mot d'ordre, ça pète de partout et le dessin et les couleurs confèrent un côté spectaculaire très réussi.
    C'est speed, violent et finalement assez jouissif !

    Al Simmons Le 14/07/2010 à 16:02:44

    Les fans d'épouvante y trouveront leur compte, bien que ce premier épisode se distingue plus pour la qualité de dessins, vraiment très beaux et bien mis en valeur par la grand format.
    Côté scénario, on navigue en plein classique du genre : les gentils humains d'un côté, les monstres contagieux de l'autre. Ça fleure bon la série B mais c'est tout de même bien fait. On apprend en effet les origines de la FVZA et les maux qui se sont depuis longtemps dispersés parmi la population américaine.
    Dernière précision : ça se lit en moins de temps qu'il ne faut au virus du Zombisme ou du Vampirisme pour passer dans le sang...

    Al Simmons Le 14/07/2010 à 14:47:10

    Quatre épisodes jusque là inédits, Moore au scénario, le parfum alléchant du crossover pour deux séries cultes d'Image (même si WildC.A.T.S. a été revendu par Lee et Choi à D.C.), il y avait de quoi se réjouir...
    Je n'ai pourtant pas été convaincu.
    Deux raisons majeures pour cette légère déception. D'une part le dessin, plutôt gauche, même s'il a le mérite de respecter le graphisme des deux séries. On est bien loin des McFarlane, Capullo, Haberlin ou même Daniel. Globalement, ça n'a pas très bien vieilli... D'autre part, il m'est apparu évident que Moore s'est retrouvé dans un carcan éditorial qui a grandement limité sa légendaire créativité.
    Cette histoire de remontée dans le temps offre pourtant des moments cocasses : de nombreux personnages sont confrontés à leur moi futur, c'est même le postulat de départ puisque Spawn va contribuer à contrecarrer son propre destin sous l'impulsion des WildC.A.T.S. Mais le côté action/bastons, qui semble être un impératif, fait aussi que le récit est très linéaire.
    L'issue est prévisible, mais elle reste bonne dans sa forme, bien que je sois persuadé que ceux qui ne connaissent pas la série régulière de Spawn n'y comprendront goutte...
    Un album anecdotique, qui ne pourra séduire que ceux qui sont déjà acquis à la cause, et encore...