Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - -HS-

Visualiser les 6 avis postés dans la bedetheque
    -HS- Le 06/07/2020 à 23:10:19
    Ice age chronicle of the earth - Tome 2 - Tome 2

    Légèrement mieux que le tome 1.
    Par contre tout repose sur un énorme retournement de situation difficile à admettre : on passe d'une période glaciaire à une période où la végétation foisonne, en quelques instants.
    Sinon il y a toujours aussi peu de développement des personnages, on a l'impression de suivre des coquilles vides.
    Moins de scènes d'actions juste pour avoir de l'action, l'histoire est un peu mieux construite.

    Bref, pas complètement mauvais mais franchement pas une BD à offrir ou à posséder.

    -HS- Le 06/07/2020 à 23:03:42
    Ice age chronicle of the earth - Tome 1 - Tome 1

    J'ai beaucoup apprécié le Sommet des dieux et Quartier lointain.
    Hélas, Ice Age Chronicle of the earth m'a surpris par sa médiocrité. On dirait une parodie de shonen, où tout serait mal dosé.
    Aucun personnage n'est développé, mis à part peut-être le personnage principal qui passe sans transition du statut de voyou incompris à celui de super gentil (puis de sauveur de l'humanité).
    Tout se règle à base de bagarre, il faut une scène d'action toutes les 10 pages... Ça pourrait se concevoir sauf que ce n'est clairement pas le fort de Taniguchi : elles sont souvent sans enjeu, confuses et mal séquencées. Mention spéciale à la longue ascension "sauvetage" j'ai beau relire certains passages, je ne pige rien à ce qui se passe. Et la deuxième ascension ? Elle est juste escamotée ?

    Bref, une BD sans intérêt par un auteur qui mérite d'être découvert par ailleurs.

    -HS- Le 16/11/2019 à 21:07:40
    Freaks' Squeele - Tome 7 - A-Move & Z-Movie

    Conclure une série, c'est compliqué.

    Commençons par le positif : il y a de bons moments (l'histoire de la poussière d'ange c'est pile poil bien amené et bien développé).
    Une envie d'innover qui fait plaisir.
    Et un dessin de folie.


    Florent Maudoux adore les mélanges et là il tente le grand mix : passer d'une ambiance d'insurrection à un roman à l'eau de rose, puis à un jeu d'intrigues politiques, des moments poétiques etc etc.

    Sauf que souvent ça ne prend pas. Pas assez de temps pour poser l'ambiance et surtout l'envie de glisser sans cesse la petite vanne qui casse l'intensité dramatique. Certaines planches n'existent que pour caler un clin d’œil. C'est marrant. Sauf qu'après, faut se remettre dans l'histoire. Histoire qui se veut épique mais qui du coup est sans cesse coupée dans sa narration.

    Et puis bon, c'est un détail mais les super-héros qui entourent Serviant se font systématiquement défoncer par les étudiants façon Astérix contre les romains. (à part les Obliterators, qui eux se font défoncer hors champ par les professeurs qui avaient décidé de ne pas intervenir...).

    -HS- Le 16/11/2019 à 20:45:58
    Freaks' Squeele - Tome 6 - Clémentine

    Un tome 6 raté. J'adore le travail de Florent Maudoux mais là j'ai vraiment du mal à finir la lecture de cette BD tant elle m'ennuie.

    Déjà il y a Cernunnos, mélange ridicule entre le diable et Jar-Jar-Binks. Je ne peux pas blairer ce personnage.
    Il débarque dans une histoire qui se veut nettement plus sérieuse, avec des enjeux énormes. Mais il s'en dégage une ambiance fade car dès que la situation est un peu grave, tout déraille pour partir en vanne nulle.
    Le récit est morcelé en sous-intrigues qui elles-même sont redécoupées jusqu'à aboutir à des mini-scénettes sans rapport les unes avec les autres. Difficile de ressentir la moindre empathie pour la multitude de personnages qui ont droit chacun à trois pages avant de disparaître.

    Heureusement, il reste le dessin, toujours aussi incroyable.

    -HS- Le 16/11/2019 à 20:25:56
    Freaks' Squeele - Tome 1 - Étrange université

    Un tome 1 qui démarre en fanfare une super série (sauf le tome 6, gros ratage selon moi :-( ).
    Florent Maudoux maîtrise parfaitement son art : aucun dessin n'est à jeter, tout est magnifique, dynamique et foisonnant de détails.
    L'histoire contient son lot de situations surprenantes et de clins d’œils à la pop culture. Ça se lit tout seul, ça se relit avec plaisir. Vraiment bien.

    -HS- Le 22/08/2019 à 14:37:37
    Moi, ce que j'aime, c'est les monstres - Tome 1 - Livre premier

    Le gros point fort de cet album, c'est la technique. Il y a des pages vraiment saisissantes (... que côtoient d'autres plus paresseuses, mais passons).

    Les parallèles entre les personnages et des monstres de comics fonctionnent plutôt bien, même si parfois les ficelles sont très grosses. Il y a de bonnes trouvailles.

    Mais en ce qui concerne l'histoire, je ne suis jamais rentré dedans.
    C'est très décousu. Les enjeux colossaux s'additionnent (shoah, assassinat de Luther King, exclusion sociale, cancer etc.) donnant une impression de grand-guignol un peu vain. Faut toujours rajouter une couche avant même que la précédente n'ait le temps de sécher.
    La narration en mode 'enfant qui raconte' (fausse candeur, syntaxe étrange et comparaisons à foison) je ne suis vraiment pas fan. Peut-être que la traduction amplifie le phénomène ? Il y a beaucoup de texte, qui plus est. On est plus face à une histoire illustrée qu'une réelle bande dessinée.

    Et puis les analyse d’œuvres ("l'art expliqué aux nuls"), était-ce vraiment nécessaire ?

    Correct, sans plus.