Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de la bedetheque

Visualiser les 44433 avis postés dans la bedetheque
    dom2001 Le 20/08/2003 à 19:06:51

    EX-TRA-OR-DI-NAIRE !!! La BD la plus prenante que j'ai eu l'occasion de lire et qui nous démontre que ce genre peut traiter un sujet aussi grave comme tout autre support.

    Christophe C. Le 19/08/2003 à 23:47:55

    Voici un album véritabement excellent que ce soit au niveau du dessin que du scénario. On a affaire ici à des anges pas très catholiques qui n'hésitent pas à faire des fiesta arrosés au vin de messe ainsi qu'une bonne baston avec des démons. C'est une album a la fois sérieux et drôle dont le scénario est très développé. L'histoire apporte une certaine fraicheurcar il est agréable de voir la religion et tout le toutim traité de manière déjanté.

    Le dessin de Boiscommun est véritablement superbe. Son trait fin et expressif donne des effet très intéressant. Le mise en couleur est une grande réussite même si je trouve par moment que les couleurs utilisées sont un peu trop clair mais ceci n'est qu'une question de goût.

    dikky_sang Le 19/08/2003 à 22:26:18
    Le nouvel Angyo Onshi - Tome 2 - L'attaque des Yojins

    Les points forts de ce manga sont les suivants:
    -Un graphisme superbe. D'ailleurs, ces deux coréens sont tellement bons, que les japonais leur avaient commandé le Dernier Angyo Onshi
    -Un héros de caractère: il est sensé être un redresseur de tort, mais il n'est pas très euh.. catho (mais alors, pas du tout). Pour les combats, il fait plutôt faire le boulot par une jeune fille ;-)
    -Des infos sur les légendes et coutumes coréennes

    Ne vous fiez pas au premier volume, dans le second, on voit apparaître une ligne directrice dans le scénario. D'ailleurs, la dernière histoire est beaucoup plus longue que les premières.

    Christophe C. Le 19/08/2003 à 16:17:16
    Sambre - Tome 2 - Je sais que tu viendras...

    Cette histoire continue bien sur sa lancé. Le romantisme est toujours résent ainsi que l'émotion. On apprend à mieux connaitre les personnages et le contexte historique dans lequel ces derniers évoluent. Cependant on peut dire que le scénario prend sont temps pour avancer. En effet dans cette album il ne se passe pas grand chose mais ceci est largement compenser par ce que l'on apprend sur Julie et surtout Bernard (ainsi que sa famille). De plus on va de plus en plus vers un grand boulversement historique qui va surement boulverser la vie de Bernard et Julie.

    blacky Le 19/08/2003 à 09:09:43
    Un récit complet Marvel - Tome 31 - Thanos

    Parfait! L'histoire et les combats sont excellents et le personnage Thanos est plus humain que jamais.
    A lire absolument !!!

    speedy Le 19/08/2003 à 07:10:56
    Strange - Tome 93 - Strange 93

    LES ETERNELS : Dernier épisode diffusé dans STRANGE par suite de pression de la censure de l'époque. C'est trés dommageable pour la liberté de diffusion et d'expression mais moins quant à la valeur intrasèque de la série entièrement créée par JACK KIRBY. Remplacée dés le mois suivant par un deuxième épisode de l'ARAIGNEE.

    DAREDEVIL : GERRY CONWAY au scénar s'est adjoint les services de STEVE GERBER pour nous proposer une étrange histoire de messie noire et de disciples. La première partie avec une double intrigue contant d'un coté les origines du messie noir et de l'autre le combat de DD contre des truands est la meilleure. Peut-être du fait du découpage de l'intrigue en petites cases pendant un long moment, les dessins de GENE COLAN ne sont pas aussi intéressants que d'habitude.

    IRON MAN : Fin du combat contre le COLLECTEUR avec GERRY CONWAY au scénar qui il faut l'avouer ne casse pas trois pattes à un canard mais la surprise de la qualité des dessins de GEORGE TUSKA continue. IRON MAN est extraordinairement bien dessiné.

    L'ARAIGNEE : STAN LEE ne fait pratiquement pas apparaitre L'ARAIGNEE dans cet épisode où le héros est PETER PARKER et ses amis. Il est vrai qu'à part GWEN toute cette partie de la vie de l'ARAIGNEE avait été grandement laissée de coté. De plus STAN LEE en profite pour s'attaquer au problème de la drogue et des masse laborieuses. Mais le plus fort dans cet épisode brillament déssiné par GIL KANE est que l'on sait où il veut en venir et que l'on savoure cette dernière page attendue depuis des mois. Un véritable poster pour les fans de la série. Le redécollage de celle-ci est-il définitif ?

    Necroweb Le 17/08/2003 à 13:38:52
    Megalex - Tome 1 - L'anomalie

    Vraiment bien ... mais la vrai beauté de cette BD se révèle dans le T2

    Necroweb Le 17/08/2003 à 13:37:47
    Megalex - Tome 2 - L'Ange bossu

    tout simplement génial
    Complètement époustoufflé

    J'attends avec impatiente le T3 en espérant qu'il n'y aura pas 3 ans d'attente

    jeeay Le 15/08/2003 à 14:04:48
    Naüja - Tome 1 - La Ballade de Raspa

    Pour moi, une des meilleurs séries d'aventures fantastiques! Graphisme et scénario d'une grande qualité! Vivement la suite!

    rio Le 14/08/2003 à 12:43:28
    Spoogue - Tome 1 - Kougna

    spoogue coment dire il est charmant un peu ronchont c'est normal le bourreau n'arrête pas d'écarteler les gens puis après il ne peux plus les mettre dans son cercueil... Amoureux d'une ravissante princesse au dent de lapin, ce personnage des plus curieux va& se promener parmis des planches bien dessinées, avec des petits détails affriolants à remarquer, je n'en dis pas plus.
    Personnellement, j'ai passé un bon moment en sa compagnie, ainsi que le reste des personnages qui sont très bien caricaturés

    rio Le 14/08/2003 à 12:31:13
    Immondys au-delà de l'impossible - Tome 3 - Le Puzzle

    Une peinture de l'angoisse, très beau très intriguant et angoissant, bravo

    rio Le 14/08/2003 à 12:28:03

    Et bien je dirais que cette histoire commence un peu comme beaucoup de nos jours où on aimerait bien prendre la clé des champs et se casser. C'est en l'occurence, ce que fait simon. Cette fuite n'est en fait qu'une occasion de plus de découverte de rencontre et l'on peut suivre derrière son silence c'est penser par le dessin du haut de son crane illustrant dans un premier temps ces pensées mais également son immersion dans les différents milieux rencontré (ex: la mer, la ville...)
    Ce livre est, pour les gens qui manque d'air, une grande bouffée d'oxygène. Merci M.Baudoin et bonne lecture aux autres.

    speedy Le 14/08/2003 à 07:09:54
    Strange - Tome 92 - Strange 92

    ETERNELS : Ce 3eme épisode confirme que la série ne sera pas un chef d'oeuvre. Au niveau scénaristique JACK KIRBY fait trainer les choses en parlottes inutiles. Ses personnages sont fades pour les humains et les Eternels, pas du tout impressionnants pour les "Dieux". Les personnages les plus intéressants sont les déviants. Au niveau du dessin cette impression ressort aussi. KIRBY ne met aucune expression dans le regard d'IKARIS par exemple.

    DAREDEVIL : Le PROJET 4 a transformé un vieux millardaire en HOMME INVINCIBLE que DAREDEVIL et la VEUVE NOIRE doivent combattre avec leurs pauvres moyens. GERRY CONWAY s'attarde assez longuement sur les relations DD/Police ou même police/police. Ce qui rend l'épisode agréable à lire. GENE COLAN est d'ailleurs plus à l'aise au dessin dans cette partie urbaine qu'en dessinant le géant plus sorti d'un film SF que d'un épisode de STARKY et HUTCH.

    IRON MAN : L'étrange guide des FRERES DE SANG des épisodes précédents était LE COLLECTEUR viellle connaissance d'IRON MAN qui sort de sa cachette avec ses esclaves. Le scénar de JIM SHOOTER est somme toute classique mais pour je doir saluer le dessin de GEORGE TUSKA qui a fait de gros efforts surtout au niveau des esclaves du collecteur qui par leur coté naîf sont assez intéressants.

    L'ARAIGNEE : STAN LEE envoie PETER PARKER à LONDRES à la recherche de GWEN. Malheureusement c'est l'ARAIGNEE qui aura du travail avec des terroristes kidnappeurs. Cette histoire simpliste est surtout prétexte à faire voler le TISSEUR dans le décor londonnien. Et ça marche ! On prend énormément de plaisir à le lire grâce au dessin de JOHN ROMITA incontestablement depuis le début de la série le meilleur dessinateur de L'ARAIGNEE.

    speedy Le 12/08/2003 à 07:05:04
    Titans - Tome 9 - Titans 9

    LES CHAMPIONS : TONY ISABELLA met un épisode entier à terminer laborieusement le combat du groupe contre RAVAGE. C'est d'autant plus pathétique que l'exo-squelette de ce super-vilain pas super du tout est endommagé dés le début de l'épisode. GEORGE TUSKA nous remet au dessin une copie digne de lui : passable.

    DOC SAVAGE : Une petite déception car le scénario est à la moitié de l'épisode à peine compréhensible pour accéle la conclusion du mystère des géants. ROSS ANDRU a aussi pour sa part un petit coup de moins bien par rapport à l'épisode précédent (ses dessins demeurent quand même pour la plupart trés bons)

    SKULL : BILL MANTLO au scénar nous fait participer à une bataille aérienne entre deux armées de robots chauvauchant des destriers ailés. SKULL est dans une armée et ses amis miraculeusement réssucités dans l'autre. C'est trés agréable à lire surtout grâce aux excellents dessins de SAL BUSCEMA qui fait ressortir la haine dans le regard des protagonistes.

    LES GARDIENS DE LA GALAXIE : Encore une bonne surprise. STEVE GERBER fait découvrir au groupe une planète inconnue (du moins ce que l'on pense être une planète) sur laquelle ils retrouveront une vieille connaissance. AL MILGROM fournit une excellente prestation aux dessins (pour ma part sa meilleure de ce que j'ai pu lire)

    ajsq Le 11/08/2003 à 15:51:06
    Candélabres - Tome 3 - Incandescence

    Dans un marché de la BD en pleine extension, qui va de records en records, certaines séries restent injustement méconnues.
    Candélabres est l'une d'entre elles. Cette série dispose de tous les éléments narratifs pour devenir l'une des références de la BD fantastique. Algésiras a réussit à mêler harmonieusement une multitude de symboles aussi bien historiques que culturels. Elle nous sert un univers original où Paul, le héros, se sert habilement du feu qui le consume pour s'extraire de son handicap et devenir aussi léger que l'air dans une chorégraphie décoiffante. La danse nous révèle tous les tourments dont souffre Paul et qui l'entraînent dans une interrogation perpétuelle.
    Algésiras révolutionne le fantastique dans la bande dessinée et son trait tout en légèreté séduira l'ensemble de ses lecteurs. Nous assistons à la naissance d'une grande conteuse qui prolongera notre plaisir en adaptant le chef d'oeuvre de Pierre Bordage «Les Guerriers du silence».

    Si vous souhaitez prolonger vos réflexion sur Candélabres, je vous conseille la lecture de Candel'Mag (http://candelmag.site.voila.fr/) :
    Le numéro 1 est consacré à la présentation générale des trois premiers tomes, et à une interview exclusive d'Algésiras.
    Le numéro 2 est parle de Paul Klarheit, le personnage principal. Nous avons essayé d'imaginer ce qu'aurait pu être son passé, ainsi que ce qu'il adviendra de lui à la fin de la série.
    Nos axes de réflexions nous ont donc amené à relater les raisons de sa première paralysie et pourquoi il s'est brusquement coupé de sa famille. Nous avons aussi réussi à retrouver la sœur de Paul qui n'est pas mentionnée dans les BD.
    Sur son futur, nous avons imaginé que les candélabres disparaîtraient de sa vie et qu'il en serait profondément marqué.
    Tous ces axes de réflexions sont le fruit de notre imagination et ne préjugent pas du tout du contenu des tomes 4 et 5.
    Le numéro 3 est un cadeau collectif d'un groupe de discussion sur Candélabres. A l'occasion de Japan-Expo, nous avons tenu à offrir un cadeau approprié à Algésiras. Nous nous sommes alors mobilisés pour écrire une série de haikus (petits poèmes japonais) et pour réaliser des fanarts sur le thème de Candélabres.

    vacom Le 11/08/2003 à 13:47:40

    L'histoire d'une jeune indienne qui a perdu son ombre et qui demande l'aide d'un chaman déchu pour la retrouver. Avec en toile de fond l'histoire d'une ancienne tribu. Très bon scénario, très prenant même si l'album est très court. Au niveau des dessins, je considère cet album comme le meilleur de Comès (c'est pas rien), les ambiances sont fabuleuses (clair/obscur), il nous fait deviner les éléments du décor plus qu'il ne nous les décrits clairement, avec un minimum de traits.

    speedy Le 11/08/2003 à 11:40:37
    Fantastiques (Une aventure des) - Tome 13 - Les jeux du cirque

    STAN LEE nous laisse un peu sur notre faim en concluant en deux pages du deuxième épisode la fin de l'enlèvement par les SKULLS de la CHOSE avec sa participation à un tournoi genre gladiateurs. Là aussi l'idée n'a malheureusement pas été utilisée jusqu'au bout.

    Le 3eme épisode est le plus intéressant et le plus important de l'album car il fait apparaitre la nurse de FRANKLIN : AGATHA ARKNESS car aura une grande importance dans la suite de la série.

    Le 4ème épisode est sans intéret car le méchant (le MONOCLE) est un simple terroriste avec un arme cachée dans une caméra.

    JACK KIRBY est plus à l'aise au dessin dans les deux premièrs épisodes avec les différents esclaves gladiateurs et dans les costumes rétro (année 30) des habitants de la planète SKULL que dans les deux derniers.

    speedy Le 11/08/2003 à 11:34:06
    La planète des singes (LUG) - Tome 5 - La Planète des Singes 5

    LA PLANETE DES SINGES : L'adaptation s'améliore. Les dessins sont au diapason pour une fois dans cette série. On suit avec intéret l'évasion de TAYLOR et NOVA aidés par ZIRA et CORNELIUS.

    LES PROSCRITS DE LA PLANETE DES SINGES : La série continue son bonhomme de chemin avec une attaque de monstres marins et la décourte d'un groupe de gitans composé d'hommes et de singes. Le dessin est véritablement excellent.

    Christophe C. Le 10/08/2003 à 23:44:50
    Les forêts d'Opale - Tome 2 - L'envers du grimoire

    Ce second opus est plutôt réussi. L'histoire avance assez lentement vers un tome 3 qui promet d'être assez riche en information. On en apprend davantage sur les personnages et leur caractère. L'action et l'humour sont encore présent avec la même intensité. L'histoire évolue de manière très lente mais très cohérente, il n'y a pas de raccourcis scénaristique. Ceci nous donne un album équilibré qui prend le lecteur dès les premières pages.

    En ce qui concerne le dessin le trait vif et détaillé de Pellet alliés au couleurs de Goussale traduisent bien le scénario dynamique et sans temps mort d'Arleston.

    capplan Le 10/08/2003 à 20:13:47

    Un petit chef d’œuvre, une petite merveille à admirer et à montrer.
    Le visage, le regard et les expressions de ce pantin sont remarquables, ses émotions sont perceptibles et chacun de ces sourires est un petit bonheur. La mise en page aussi rend bien les effets. Tout le passage dans le parc est dessiné dans des petites cases identiques qui dynamisent les mouvements. Les cases déformées traduisent bien que sa pierre l’attire violemment dans l’eau.
    Il est comique, gai, entreprenant et courageux alors on est triste avec lui, mais pas autant qu’on est heureux avec lui. Bon dieu…….., quel agréable moment, c’est beau, mais alors …………je me suis mouillé les joues. Ben oui.
    Tant d’émotion et de plaisir en quelques pages avec un crayon, du rêve, du talent, un gros cœur et sans un mot.
    J’ai de loin préféré l’édition crayonnée en noir et blanc (Ed Le cycliste collection comix Nr16 17x26, janv 1999) à la version couleur qui aurait été splendide avec les aquarelles de Claude Guth (Pitchi Poï).
    Cette BD est indispensable à ceux qui perçoivent l’émotion et la tendresse, et qui ont gardés des yeux d’enfants.

    Christophe C. Le 10/08/2003 à 10:52:31
    Fog (Seiter/Bonin) - Tome 4 - Les sables du temps

    Ce quatrième opus est assez réussi. Le scénario est dans la continuité du tome 3 et reste prennant. L'enquête est plutôt bien menée sans facilité scénaristique ce qui est appréciable. Tout y est logique mais hélas celà va trop dans le fantastique. Personnellement j'aurais bien aimé que cette série reste dans le style polar bien classique d'autant plus que l'époque où elle se déroule laisse entrevoir la possibilté d'avoir de bon scénario (un peu dans le style de jack l'éventreur). D'autant plus que le brouillard londonnien campe bien l'ambiance. Ici tout est basé sur le fantastique d'autant plus que les personnages on tendance à accepter trop facilement ces évènement fantastique sans réellement rechercher une explication plus crédible. Enfin celà n'empêche pas le lecteur d'être pris dans l'histoire et de prendre du plaisir à la lire.

    kherubim Le 09/08/2003 à 15:43:53
    Green Manor - Tome 2 - De l'inconvénient d'être mort

    Le deuxième opus de la série. Toujours en verve, les auteurs poursuivent sur la lancée du premier album en reprenant le principe identique : une collection de courtes histoires axées autour d'un meurtre ou d'une situation abracadabrantesque. L'inventivité est toujours au rendez-vous et la qualité des dessins, le même. Bref, vivement la suite !

    kherubim Le 09/08/2003 à 15:39:18
    Green Manor - Tome 1 - Assassins et gentlemen

    Le source ayant présidé à l'inspiration du Green Manor, ce "hellfire club" so british, paraît on ne peut plus évidente : le fameux De l'assassinat considéré comme l'un des beaux arts, par Thomas de Quincey (auteur également de Confessions d'un mangeur d'opium). Et justement, tout le talent des auteurs est d'être parvenu à restituer tout ce sel si particulier, mélange d'humour noir, de cynisme grinçant, saupoudré, pour faire bonne mesure, d'un soupçon (pardonnez le jeu de mot) d'ambiance victorienne. La forme est classique : une succession de courtes histoires, toutes censées s'être produites dans les entrailles du club, véritable nid de gentlemen amoraux au goût prononcé pour le sang mais d'une parfaite respectabilité. Le dessin est correct ; il restitue la saveur de l'ambiance victorienne (la fin de cette période, en fait) sans atteindre le chef d'oeuvre. Mais ça n'est pas le but, pas plus que le point fort de la série. Non, ce qui confère indubitablement à Green Manor sa très grande qualité, c'est la force de ses scénarios, de petits bijoux ciselés avec drôlerie, humour et, surtout, une très grande inventivité ! du loufoque au pastiche de meurtre en chambre close, tout y est abordé et écorné. Dans le genre, c'est du grand art.

    Christophe C. Le 09/08/2003 à 10:56:08
    Fog (Seiter/Bonin) - Tome 3 - Le mangeur d'âmes

    Début d'un nouveau dyptique où l'on retrouve l'ambiance des premiers albums dans un londre des années 1870. Cette nouvelle aventure est bien menée. Le suspense présent dès le début de l'album s'intensifie de plus en plus à chaque page. Le lecteur est litérallement plongé dans l'enquête et ne peu s'en dégager avant la fin de ce troisième opus. Il est cependant assez étonnant de voir le surnaturel débarquer et celàlaissele lecteur assez perplexe quand à la suite de cette histoire mais aussi de la série.

    Le dessin reste toujours d'aussi bonne qualité même si par moment il est dommage de voir certaines cases avec un fond blanc ce qui est une chses que j'apprécie très peu car celà donne une impression d'inachevé assez énervante.

    speedy Le 08/08/2003 à 07:35:18
    Strange - Tome 91 - Strange 91

    LES ETERNELS : Un deuxième épisode décevant où la parlotte l'emporte. En plus il est dommage d'assimiler une partie de la Bible aux origines des humains par rapport aux Eternels. L'oeuvre de JACK KIRBY n'en gagne rien en clarté. Comme ses dessins d'ailleurs qui semblent dans cet épisode surchargés sûrement à cause du manque de dynamisme. Le prochain numéro sera crucial pour se donner une idée précise de l'oeuvre.

    DAREDEVIL : GERRY CONWAY commence à donner des explications dans la saga du facteur 4. Celles-ci ne sont pas à la hauteur de l'attente. De plus GENE COLAN n'est pas à l'aise pour dessiner les méchants en armure aux rayons destructeurs.

    IRON MAN : Fin de l'affrontement entre TETE DE FER et les FRERES DE SANG. ARCHIE GOODWIN lui adjoint l'aide de DAREDEVIL. GEORGE TUSKA au dessin s'en sort honnêtement sans plus.

    L'ARAIGNEE : Un épisode où PETER PARKER en pleine déprime suite au départ de GWEN à LONDRE se remémorre son histoire depuis qu'il est l'ARAIGNEE. Il affronte le SCARABEE qui a enlevé TANTE MAY.
    STAN LEE nous plonge dans une ambiance désuette. On se croirait revenus une quarantaine d'épisodes en arrière !!! Les dessins de JOHN ROMITA sont au étrangement et malheureusement au diapason de cette ambiance. La série commence à bafouiller grave !!!!

    speedy Le 08/08/2003 à 07:16:31
    Spécial Strange - Tome 8 - Spécial Strange 8

    LES X-MEN : CHRIS CLAREMONT nous convie à un affrontement improbable entre les X-MEN et ERIC LE ROUGE (ERIC étant un déguisement sous lequel CYCLOPE avait vaincu MAGNETO dans un épisode des PREMIERS X-MEN) qui contôle POLARIS et HAVOK. Celà nous permet d'assister au meilleur passage de l'épisode avec le combat entre les deux frères SUMMER.
    DAVE COCKRUM est d'ailleurs trés à l'aise pour dessiner ces deux personnages, ce qui n'est pas le cas pour TORNADE, le HURLEUR ou même SERVAL qui depuis le début de la parution de la nouvelle série fait pour l'instant vilain petit canard trés peu utilisé.

    L'ARAIGNEE : GERRY CONWAY n'est pas fait pour les histoires de SF ! Une histoire complètement idiote qui voit L'ARAIGNEE et IRON MAN plongé dans un avenir hypothétique. Et que dire des dessins de ROSS ANDRU ! Méconnaissables ! A croire qu'il les a fait avec ses pieds !!!

    L'ARAIGNEE : Suite de l'ineptie précédente. Et cela ne s'arrange pas !! Revenu à notre époque pour sauver le futur, L'ARAIGNEE demande l'aide de la TORCHE. Nos deux héros rallient ainsi en une heure !!! l'un le JAPON l'autre l'AMERIQUE DU SUD. Décidemment GERRY CONWAY au scénar n'était pas dans son assiette. JIM MOONEY au dessin relève au moins le niveau graphique par rapport à l'épisode précédent.

    LA CHOSE : BILL MANTLO convie LA CHOSE à un combat avec une statue vivante le GOLEM. Jamais notre ami BEN n'a semblé aussi puéril et inintéressant.

    Christophe C. Le 07/08/2003 à 23:25:25
    Zone mortelle - Tome 1 - Cronos

    Le scénario de Mosdi est queque peu classique. En effet il s'agit en gros de meutres en séries commis par une personne laissant des indices exprès derrière elle. Mais plus ont avance dans l'album et plus on se rend compte que ce thriller à priori classique devrait évoluer vers une histoire où le surnaturel devrait être assez présent ce qui peut être une bonne chose.

    En tous cas cet album à un rythme assez soutenu et prenant. Le lecteur en apprend donc plus que ce qu'il imaginait. De plus tout indique que l'histoire va prendre par la suite un tour assez inattendu mais très intrigant. a la fin de l'album le lecteur rete quand même très perplexe se posant plein de questions et voulant connaitre la suite très vite.

    Christophe C. Le 06/08/2003 à 23:25:05
    Vlad - Tome 5 - Taïga

    Voici un album meilleur que les autres. En effet l'histoire reprend son cours normal après une petite pause de deux albums. On en apprend plus sur ce que contient la fameuse malette et va entrainer nos héros dans une affaire dont on est encore loin d'imaginer l'importance. De plus dans cet album on rencontre enfin Igor le frère de Vlad.

    Le seul bémol que j'aurais à apporté à cet album c'est bien la psychologie des deux frères qui a tendance à se contredire selon la situation. Par exemple lorsque Vlad retrouve son frère seul compte pour lui l'héritage alors que par la suite c'est un point qui est passé au second plan. Or on a pu s'appercevoir que jusqu'à présent Vlad est surtout quelqu'un de pragmatique qui a tendance à utiliser les gens pour atteindre son but et les laisser par la suite sans réellement s'attaché. C'était ça son originalité. Mais il semble avoir changé en un album ce qui est plutôt déroutant et dommage.

    speedy Le 06/08/2003 à 07:05:43
    Strange - Tome 90 - Strange 90

    LES ETERNELS : Nouvelle série entièrement conçue par JACK KIRBY. Une histoire qui se met bien en place relatant les origines de l'humanité (version KIRBY) et préservant un bon suspens quant à la teneur de ces fameux dieux. Les dessins du grand JACK sont pour la plupart assez fameux (surtout les édifices incas).

    DAREDEVIL : GERRY CONWAY place MATT MURDOCK face à un gros problème. Comment prouver que son arrivée à SAN FRANCISCO coincide avec cellle de DD. Bons dessins de GENE COLAN. A noter que DAREDEVIL s'en sortira en utilisant un stratagème déjà utilisé par L'ARAIGNEE dans STRANGE 84.

    IRON MAN : TETE DE FER face au retour des FRERES DE SANG manipulés par un étrange chef caché. Le scénar d'ARCHIE GOODWIN est assez original par rapport à la dizaine d'épisodes précédents de la série. Mais les dessins de GEORGE TUSKA sont de pire en pire.

    L'ARAIGNEE : STAN LEE n'arrête pas de s'acharner sur le pauvre PETER PARKER. Pendant que l'ARAIGNEE doit prouver au RODEUR son innocence dans la mort du capitaine STACY, il risque de perdre GWEN qui menace de partir vivre à LONDRES. A noter le dessin raffraichissant de JOHN ROMITA qui colle parfaitement à l'épisode.

    Christophe C. Le 05/08/2003 à 23:40:18
    Vlad - Tome 4 - Dernière issue

    Suite des aventures de Vlad et d'Elenstein qui tentent de sévader de la zone rouge. Même si cet album est un peu moins "moralisateur" que le précédent le sujet évoqué n'en est pas moins important et fait réfléchir. Cependant cet album est clairement axé sur l'action et l'évasion des héros de la zone rouge. Maintenant on peut espérer que l'on va rentrer dans le vif de l'histoire dès le prochain album en espérant que lasuite soit aussi intéressante que cet album plutôt sympathique.

    Grimm Le 05/08/2003 à 22:21:08
    Le troisième Testament - Tome 4 - Jean ou le jour du corbeau

    Ce tome final est l'apogée de cette quadrilogie. Je trouve la scène finale sur le glacier digne des batailles à grand spectacle du cinéma : on se prend à rêver d'une adaptation sur grand écran (qui sait?).
    Les 4 tomes sont tous excellents, le dessin est magnifique avec des scènes grandioses comme la poursuite dans le clocher de notreDame (T1), la bibliothèque de Tolède (T2), ou le sac de Jérusalem (T4).
    L'intrigue est dense, pleine de rebondissements et la révélation finale à la hauteur!
    Bien sûr, il y a une forte similitude d'ambiance avec le nom de la Rose mais c'est limité: L'action n'est pas en huis clos et le personnage principal (Marburg) est un homme d'action et non pas seulement un lettré. C'est clair que physiquement, il tient plus de Sean Connery (surtout au début) que de Jacques Villeret, quoi qu'en disent les auteurs...

    C'est pour moi un cycle culte, à la hauteur de la quête de l'oiseau du temps par exemple. A lire absolument !

    Jim Le 05/08/2003 à 07:49:15

    Je suis d'accord avec la critique de PascalB, cette série est vraiment à part et mérite le détour.
    Il faut cependant mettre en garde les futurs lecteurs car c'est d'une extrème violence et que ça ne peut être mis entre toutes les mains.
    Le pire c'est qu'on finit par s'y attacher à Juan Solo...

    speedy Le 05/08/2003 à 07:00:07
    La planète des singes (LUG) - Tome 4 - La Planète des Singes 4

    LA PLANETE DES SINGES : La meilleure partie de l'adaptation en BD du film est paradoxalement la plus statique : le procés de TAYLOR. Par contre les dessins de GEORGE TUSKA sont encore un point faible pour les singes.

    LES PROSCRITS DE LA PLANETE DES SINGES : On a vraiment un melting-pot des genres au niveau des personnages : singes, hommes, mutants, semi homme-bête et même un DAVY CROCKETT chinpanzé. Ce foutoir est néanmoins sympathique à suivre. Les dessins sont trés intéresssants.

    Christophe C. Le 04/08/2003 à 23:23:44
    Vlad - Tome 3 - Zone rouge

    Voici la suite des trépidentes aventures..... enfin des aventures de Vlad ex capitaine des force spécial russe à la recherche de son frère, mélé à on ne sais quel complot internationnal, afin de toucher l'héritage de leur défunte mère. Dans ce troisième opus on entre dans une sorte de pause de l'histoire principal. En effet la situation dans laquelle se trouve Vlad. Cette aventure annexe traite des danger des manipultions génétiques dont on voit une partie des risque dans cet album le reste étant dévellopé dans le quatrième tome. Il est donc normal que ce sujet soit traité à travers les yeux d'Elenstein qui et plus axé science que Vlad afin de conserver toute cohérence.

    Cet album est meilleur que les précédent par le sujet traité et aussi par la façon dont il est traité. Ce n'est pas le genre d'abum à laisser indifférent. Mais tout n'est pas axé sur la science et la génétique tout au long de l'album. Il y a tout une partie qui traite des effort de Vlad pour se sortir du pétrin dans laquel ils se sont mis pour garder un aspect dynamique et pas trop ennuyant pour les lecteurs que la partie scientifique ennuirait trop.

    dikky_sang Le 04/08/2003 à 22:43:42
    Chonchu - Tome 1 - Tome 1

    Voilà un tout bon manwha!
    Malgré une histoire et un héros classiques, cette BD est très prenante.
    -La narration est maîtrisée, avec un bon découpage des planches, des séquences bien choisies et des cadrages qui mettent en valeur les sujets!
    -Les persos sont réussis, tant au niveau graphique que personnalité. J'adore le calme et mince Shinji, qui sait être très efficace...
    -Le graphisme est superbe, c'est du grand art.
    Vivement la suite!

    Signé Fufu Le 04/08/2003 à 19:38:31
    Mobilis - Tome 3 - Manipulations minutieuses

    Mobilis est une série fort bien écrite, les 3 albums se lisant d'une seule traite (même si le dessin est peut être un peu trop "classique" et manque de chaleur).
    Il s'agit d'une sorte de huis clos, les lieux évoluant mais se limitant à quelques espaces, entre une demi-douzaine de personnages dont on ne sait jamais véritablement les motifs de leurs agissements.
    Le rythme est tellement efficace et l'intrique équilibrée qu'on ne sait jamais s'il s'agit d'une histoire policière ou de SF. Le lecteur est constamment balancé d'un genre à l'autre sans possibilité de prendre ses repères.
    Voilà une sorte de one-shot en 3 albums qui mérite largment qu'on y porte attention.

    gregos Le 04/08/2003 à 13:01:20
    Le réseau Bombyce - Tome 1 - Papillons de nuit

    je ne suis pas un grand fan de TL d'une manière générale et certains sont vraiment à la limite de l'abus "marketing".
    Mais le travail réalisé sur celui ci est de toute beauté et vraiment aboutit.
    Si vous aimez la BD et le reseau Bombyce, vous adorerez ce TL.

    speedy Le 04/08/2003 à 07:35:16
    Titans - Tome 8 - Titans 8

    LES CHAMPIONS : Série décidement mauvaise. L'équipe rencontre ou des adversaires trop forts (dieux de l'Olympe) ou trop faible comme ici où TONY ISABELLA au scénar fait mettre l'équipe en échec (dont le demi-dieu HERCULE) par RAVAGE un homme normal avec un simple exo-squelette moins balaise qu'IRON MAN !!! Dessin toujours aussi mauvais de DON HECK

    DOC SAVAGE : Un épisode plein de mystère et de rebondissements imaginé par STEVE ENGLEHART où DOC et ses boys doivent affronter un géant !! Dessins vraiment excellents de ROSS ANDRU.

    SKULL : Le scénar de STEVE ENGLEHART commence à baisser de niveau. L'explication du mystère du triangle des bermudes est trés moyenne. Par contre SKULL est vraiment un anti-héros : il fuit laissant ses compagnons mourrir atrocement. SAL BUSCEMA est trés doué pour dessiner ou suggérer la barbarie !!!

    LES GARDIENS DE LA GALAXIE : Un épisode trés moyen inventé par STEVE GERBER où l'équipe s'échoue sur une planète inconnue au décor terrestre. L'idée finale originale relève un peu l'ensemble. AL MIGROM fournit un travail correct sans plus au dessin.

    speedy Le 04/08/2003 à 07:25:10
    Strange - Tome 89 - Strange 89

    CAPTAIN MARVEL : Le dernier épisode diffusé dans STRANGE (la série reprendra quelques mois plus tard dans TITANS). Il était temps ! Série à bout de souffle malgré la présence au scénario pour cet épisode de CHRIS CLAREMONT. Les dessins d'AL MIGROM sont moyens sans plus.

    DAREDEVIL : GERRY CONWAY a un baclé la fin de l'histoire des angoisses de DD et de la VEUVE NOIRE. Le retour tiré par les cheveux de MISTER PEUR est un peu dur à avaler. Bons dessins de GENE COLAN comme d'hab.

    IRON MAN : Fin de l'affrontement classique entre TETE DE FET et BLIZZARD. BILL MANTLO ne s'est vraiment pas creusée la tête. GEORGE TUSKA est seulement lorsqu'il dessine les deux protagonistes principaux. Pour le reste !!!

    L'ARAIGNEE : Dans la série glaçon on continue avec la présence d'ICEBERG des X-MEN qui aide l'ARAIGNEE à démasquer un politicien véreux. Scénar un peu basique de STAN LEE et des dessins de GIL KANE qui baissent véritablement par rapport au début de sa collaboration à la série. ICEBERG est affreux.

    Christophe C. Le 03/08/2003 à 23:17:43
    Vlad - Tome 2 - Le maître de Novijanka

    Ni pire ni meilleur que le précédent cet album ne marquera pas les mémoires. L'histoire est assez linéaire et manque de rebondisment. Le sujet évoqué est assez intéressant et la série découlera vraiment quand on en saura plus sur cette fameuse malette mais pour l'instant c'est assez plat. En bref c'est un album distrayant qui avait pourtant la possibilitée d'être plus intéressant que ça.

    ar sparfel Le 03/08/2003 à 10:34:56

    Une rencontre régulière entre un enfant et un SDF. peu de textes. Une histoire très émouvante comme la BD arrive certaines fois à faire passer. Un dessin noir et blanc qui ajoute au drame de la vie de cet homme qui à tout laissé tomber. Un petit garçon qui va peut-être réussir à lui redonner le goût de la vie.
    L'histoire est boulversante et on en ressort ému.
    Un album à posséder dans sa bédéthèque.

    Christophe C. Le 02/08/2003 à 23:07:42
    Le collège invisible - Tome 2 - Furor Draconis

    Le principe de cette série est plutôt intéressant. On a des histoires séparées avec une intrigue de fond qui commence à prendre forme petit à petit. Dans ce deuxième opus Ange nous livre certains éléments qui font se dégager petit à petit une trame de fond qui reste cependant assez obscure pour le moment mais devrait s'éclairsir au fur et à mesure. On peut également noter que par rapport au premier tome l'humour est plus efficace. En effet il y a moins de "gags" qui tombent à plat et certains clein d'oeil sont plutôt bien trouvés. Les personnages sont un peu plus développés mais pas suffisament àmon goût.

    C'est un album assez intéressant qui permet de passer un moment agréable et de bien se vider la tête ce qui est parfois pas mal.

    Christophe C. Le 01/08/2003 à 22:57:56
    Vlad - Tome 1 - Igor, mon frère

    Tout d'abord le scénario est violent, pas vraiment passionnant mais tout juste distrayant, les personnages sont assez stéréotypés bref pas de quoi en faire l'album du sciècle. On a une vision du futur très pessimiste mais crédible par certains points. Cet album met bien en place les personnages et lance l'aventure mais c'est à peu près tout.

    Le dessin quant à lui est pas mal et colle bien à l'univers dur et froid de cette série.

    Bref c'est un bon moment de distraction mais pas indispensable non plus.

    vacom Le 01/08/2003 à 17:02:39
    Les chercheurs de trésor - Tome 1 - L'ombre de Dieu

    Un petit conte oriental bien sympathique, des personnages attachants, une histoire intéressante qui baigne dans l'absurde et le surnaturel,...
    Un tout bon poisson pilote! A lire!

    jiriel Le 31/07/2003 à 23:40:01
    Le pouvoir des Innocents - Tome 1 - Joshua

    Grandiose, tout d'abord par le realisme de ce monde que Brunschwig nous decrit : implacable, dur, froid et cruel mais malheuresement bien proche de la realite par cette violence. Et quand on a finit le 5eme et dernier tomes reste les questions qu'on se pose : ont-ils fait le bon choix, etait-ce la bonne solution?
    mais je peux pas vous en dire plus. Enfin dans l'ensemble un pessimisme assez marqué (ce qui n'est pas pour me deplaire) alors depressifs s'abstenir.
    Conclusion : une petite merveille a lire absolument.

    Christophe C. Le 31/07/2003 à 23:37:52
    Le pil - Tome 2 - Le Calice d'Adula

    En ce qui concerne le scénario on peut dire que l'histoire a pris son rythme de croisière et avance à un rythme régulier de façon satisfaisante. On sent moins les "lourdeurs" présentes dans le premier opus ui faisaient qu'on avait du mal à accrocher à l'histoire. De plus le suspense se fait plus sentir ce qui fait qu'une fois l'album refermé on a encore plus envie de connaitre la suite par rapport au premier tome.

    Pour le dessin on note également une nette amélioration selon moi pour deux raisons. La première est due à l'expérience acquise dans l'élaboration du premier tome ce qui à surement permis de se faire la main et d'entammer la deuxième tome avec une vision plus précise de certains aspects graphique de l'histoire ce qui à sans doute permis de se concentrer sur d'autres points. La deuxième raison est due à une mise en couleur bien plus réussie que le premier opus. En effet dans ce dernier j'aivais trouvé la mise en couleur un peu trop chargé ce qui avait tendance à nuir au dessin vue que certains détails disparaissaient. Ici on n'a plus ce problème et la mise en coueur met bien en vaeur le dessin dont on peut apprécier les détails. De plus les jeux d'ombres et de lumière sont véritablement réussi ce qui donne des effets on ne peut plus crédibles.

    bedour Le 31/07/2003 à 14:48:52
    7 secondes - Tome 1 - Venise

    On est littéralement subjugué par le graphisme dès la première case. Ajoutez à cela des points de vue inhabituels style contre-plongée, vues à la verticale,...

    Un peu de mal cependant à accrocher à l'histoire lorsqu'elle dérape vers le surnaturel avec la "resurrection" du coéquipier de Venise.

    On comprendra sans doute tout en lisant le 2.

    bedour Le 31/07/2003 à 14:43:35
    Fox (Dufaux/Charles) - Tome 1 - Le Livre Maudit

    Fox, c'est avant tout une ambiance.

    L'après-guerre, un américain, une jeune et jolie française et donc forcément une belle histoire d'amour.

    L'originalité de Fox, c'est de teinter d'un peu de surnaturel cet album emprunt de romantisme.

    Mais comprenons nous bien. Il s'agit d'un surnaturel bien compris. Juste assez pour titiller notre curiosité, mais pas de plus qu'il n'en faut.

    Belle réussite.

    ar sparfel Le 31/07/2003 à 13:22:35

    Un album plaisant à lire? Un polar agréable.
    Le commissaire Raffini enquête sur une sombre histoire de photos de cadavres dans des tombes profannées pour l'occasion. Le mobil est sombre et il ne faut se fier à personne, le coupable n'est peut-être pas celui que l'on croit.
    L'enquête est classique et sans grande surprise.
    Le dessin de Ferrandez est toujours aussi agréable (pour ceux qui ont aimé l'eau des Collines, l'adaptation de Jean de Florette), les couleurs sont sombres pour accentuer les ambiances un peu oppressantes.
    Bref, un moment de lecture agréable pour les amateurs de polars d'après-guerre.

    didi_la_malice Le 31/07/2003 à 13:09:03
    Le scrameustache - Tome 1 - L'héritier de l'Inca

    La rencontre d'un petit garçon et d'un extra-terrestre marque le début d'aventures, rocambolesques parfois, mais bien ficelées (sauf quelques albums du style bêtisier ou gag).
    C'est sur, ce n'est pas "ce qui se fait en ce moment" question dessins, mais je trouve cela très reposant et il ne faut pas oublier que cette série est surtout pour les jeunes (bon .. et les moins jeunes qui apprécient! Comme moi!).
    Pourtant, cette série n'est pas si supérficielle qu'elle n'en paraît car des thèmes intéressants sont abordés (civilisations disparus, enigme des alignements de Carnac pour ne citer que quelques uns).
    En résumé, Gos a réussi une série distrayante et plein de poesie qui permet de nous évader le temps d'un ou deux albums.

    vavanjukebox Le 31/07/2003 à 11:37:48
    (AUT) Segrelles - Tome 2 - Histoires fantastiques

    Dès le 1er tome, j'ai été séduit... il est vrai que j'apporte plus d'intérêt au dessin qu'au scenario, de prime abord.
    Il n'empêche que cette série est vraiment à lire et c'est encore un grand dessinateur qui n'a pas trouvé la renommée qu'il mérite, malherueusement...

    vavanjukebox Le 31/07/2003 à 11:31:12
    Dar Shak - Tome 2 - La Main des Dieux

    Pour moi, c'est à lire absolument si on aime la S-F !
    dessins hors normes, humour présent, paysages féérique.... et surtout, histoire intéressante !
    Le tome 2 est vraiment superbe et c'est bien dommage que cet artiste soit trop peu connu en France
    allez donc visiter le site de sa dernière sage : http://www.sinkha.com
    vous m'en direz des nouvelles
    ;-)

    vavanjukebox Le 31/07/2003 à 11:28:09

    moi qui suis fan inconditionnel de Patrito, là j'ai pas accroché : dessin différent de ce qu'il a l'habitude de faire (donc moins bien) et histoire fouilli malgré un univers intéressant ... mieux vaut relire Dar Shak ou tout ce qui touche à Sinkha !

    vavanjukebox Le 31/07/2003 à 11:24:19
    Sinkha - Tome 1 - Hyleyn

    Marco Patrito est un artiste qui n'est pas reconnu à sa juste valeur et c'est bien dommage...
    Il est vrai que son univers est déroutant mais c'est justement ça qui fait sa force : on sort vraiment des clichés stéréotypés de la S.F. !
    Et les graphismes sont de toute beauté.
    le nouveau roman multimédia vaut le détour et n'est même pas cher en import d'Italie (- de 17 euros)

    Allez voir aussi ce site : http://www.sinkha.com


    bedour Le 31/07/2003 à 10:54:43
    Loranne - Tome 1 - Clover

    Loranne s'ennuie dans son petit village de Clover ou les jours s'égrennent trop calmement pour elle. Elle ne se sent pas à sa place parmi ces gros lourds qu'elle méprise.

    Contrainte par son richissime père (il possède tout à Clover) de travailler dans une station service pour commencer au bas de l'échelle (son frère se tape un boulot à la quincaillerie du coin), elle rêve de se faire la malle et de filer vers la côte.

    Quelques jours avant le Bill Day (commémoration de la mort d'un sérial killer du cru), un automobiliste, qu'une panne obligera comme par hasard à passer quelques jours sur place, sera l'occasion pour elle de mettre ses desseins à exécution.

    Rien d'exceptionnel ni à l'histoire ni au dessin relativement conventionnel. L'album reste un récit très classique, sans surprise, dans un village comme il en existe des milliers, avec son journal, son bar, son sheriff, sa station service, son motel...

    Peut mieux faire.

    Christophe C. Le 30/07/2003 à 23:26:10
    Le pil - Tome 1 - L'œil de Sirrah

    Je dois dire que ce premier album est plutôt pas mal. En effet le scénario commence plutôt bien malgrès quelques lourdeurs et une quantité d'informations impressionnante un peu difficile à traiter au premier abord. En tout cas on en apprend pas mal sur le monde dans lequel se déroule l'action tout en gardant le mystère sur certains points ce qui fait qu'en fin de compte malgrès toutes les informations présentes le lecteur se pose quand même pas mal de question. De plus à la fin de l'album on se rend compte que l'évolution de l'histoire à de bonnes chances d'être intéressante.

    En ce qui concerne le dessin ce dernier est très réussi. Les personnages sont expressif à souhait et les décors ont été visiblement très travaillés. Cependant là ou on se rend compte vraient de la qualité du dessin c'est dans le carnet de croquis présent dans la première édition plus que dans l'album. En effet la mise en couleur est selon moi un peu trop chargé ce qui a pour conséquence de desservir le dessin plutôt que de le servir. Même si certains passages sont fort réussi j'en conviens d'une manière global j'ai le sentiment d'une surcharge au niveau de la colorisation.

    Globalement il s'agit d'un bon premier album qui laisse prévoir d'autres encore meilleurs.

    tim Le 30/07/2003 à 02:06:06
    Les innommables (Premières maquettes) - Tome 1 - Aventure en jaune

    Superbe bd Un hummour à toute epreuve des dessins a couper le souffle et nettement mieux découpé que la réedition chez dargaud.

    Christophe C. Le 30/07/2003 à 00:28:13
    Insiders - Tome 2 - Opération Offshore

    Je viens de lire ce deuxième opus et comme pour le premier il n'est pas exceptionnel mais il n'est pas mal non plus. En tout cas ça se confirme de plus en plus cet album est plus à rapproché d'un moment de distraction qui ne prend pas la tête qu'autre chose. L'héroïne est parfois imbattable au point qu'elle n'est plus crédible et parfois un peu trop faible au point de se demander si elle est pas malade et ce qu'elle fait dans cet album. On ne peu pas dire que ce soit non plus un personnage à la personnalitée complexevue qu'elle est pour ce qui est bien et contre ce qui est mal. De plus les montages financier de blanchiment d'argent sale à été considérablement simplifié à première vue car je doute que ce soit des combines si simple.

    Pour le dessin là rien à reprocher. Il est toujours aussi bon que dans le premier tome.

    En bref un album pas mal qui fait passer un moment fort sympathique mais sans plus.

    didi_la_malice Le 29/07/2003 à 11:45:32
    Bec-en-fer (1re série) - Tome 2 - Pas d'Armagnacs pour Bec-en-fer !

    Tribulations de nobliaux sartois dans la France moyennageuse. Bec-en-Fer et ses "amis" nous font faire un voyage dans le sud de la France afin de rencontrer le roi. Comme si on y était !!!
    Pas mal du tout, bien documenté, les dessins sont précis, et le scénario bien sympathique.

    Positron Le 29/07/2003 à 11:28:51
    Strain - Tome 1 - Les liens du sang

    Vraiment pas mal ce manga! Plongé dans un environnement que l'on ne connait pas très bien, le héros (mayo) évolue en Malaysie, dans le milieu de la pègre où la vie ne vaut pas plus de 5$. L'auteur garde un halo flou autour du passé de son héros et l'on sent le complot a grand échelle malgré que les principaux protagonistes ne sont que de petites Kaïra. L'intrigue est poussée assez loin, et l'on n'as envie que d'une seule chose, connaitre la suite. Si vous avez aimé Sanctuary (du même auteur) ou le film L'Impasse (avec al Pacino), ce manga est pour vous. Du point de vue graphique, nous sommes en face du pur style d'Ikegami (on a même pas besoin de chercher qui est l'auteur, si on ne pouvais voir que l'image en cover ce serait assez.), style reconnu de tous et qui fera le bonheur des fans, des spécialistes et des lecteurs occasionnels.

    Positron Le 29/07/2003 à 09:07:34
    Blame! - Tome 3 - Tome 3

    Beaucoup mieux que le deuxième tome, l'on rentre un peu plus dans l'action et une lueur de vie brille dans ce monde désolé, a partir du moment que nos deux principaux protagonistes rentrent en contact avec une sorte de tribus mi-archaïque, mi-hitech fort sympathique et attachante. Nous aurons droit a plus de communication et donc plus d'informations à propos de la quête de killy et les règles qui régissent l'univers de Blame. Le seul défaut, toujours ce scénar' fort difficile a comprendre. Mais je resterai toujours ébahi part l'expression que Nihei donne aux visages de ses créatures...froides mais expressives. Encore à suivre. D'ici là, je crois que ceux qui n'ont pas encore accroché à la fin de ce tome, auront du mal avec la suite. Mais bon ce n'est que mon avis. ;)

    Positron Le 29/07/2003 à 08:51:08
    Blame! - Tome 2 - Tome 2

    Ce deuxième tome est indispensable après la lecture du premier, car si bien il n'y a pas foule de phylactères, c'est déjà mieux que le premier. Les dialogues permettrons de comprendre un chouilla plus le monde qui se dessine à chaque pas de Killy. Aussi, l'histoire prend un peu plus de punch avec l'arrivée d'une coéquipière un peu plus loquace que notre héros principal. Néanmoins la fin nous présage déjà une histoire des plus tordues et l'on va devoir lire plusieur fois le final avant de tout saisir (un peu le même effet quand l'on sort du ciné après avoir vu matrix2) mais cela restera interprétable. Car dans toute cette série je crois que l'on ne peut pas parler de compréhensible au sens strict, mais plutot d'interprétable, car chacun voit l'histoire à sa façon. A lire si l'on veut persévérer, la suite sera surement meilleure.

    Christophe C. Le 28/07/2003 à 23:35:33
    Insiders - Tome 1 - Guérilla tchétchène

    Il s'agit selon moi d'un album plutôt pas mal. Le scénario est plutôt distrayant même si l'héroïne est un croisement entre XIII et james bond qui a tout vue tout fait et arriverait à battre Superman avec son petit doigt les yeux fermé et une jambe dans le platre. Pour moi il est évident qu'il s'agit d'une série destiné avant tout à permettre au lecteur de passer un agréable moment en s'évadent un peu du quotidien sans faire d'effort et par moment ce genre d'albums est appréciable. En tout cas si c'est son but la réussite est total sinon euh ben faut revoir le concepte de la série.

    En ce qui concerne le dessin c'est une réussite. Les traits sont fin et précis , la mise en couleur est bien faite rien à redire de ce côté.

    Il s'agit donc d'une série plutôt pas mal qui n'a pas pour but de faire vraiment réfléchir le lecteur ce dernier n'ayant qu'à ce laissé porté par l'histoire. Un genre bien appréciable à certains moment le tout étant justement de bien choisir le moment pour le lire.

    bedour Le 28/07/2003 à 16:04:40
    L'Épervier (Pellerin) - Tome 1 - Le Trépassé de Kermellec

    Un récit haletant qui suscite l'intérêt tant par les détails du dessin que par les références historiques perceptibles dans les dialogues, les costumes, les us et coutumes,...
    Le vaisseau de l'Epervier s'apprête à quitter le port de Brest mais se voit accusé de meurtre et son équipage est jeté en prison.
    Poursuivi par la maréchaussée, l'Epervier parvient à son repaire avec l'aide de ses nombreux amis, qui lui témoignent d'une fidélité sans faille.
    Des entrtiens policés entre aristocrates à la vie du bas peuple, c'est la fresque de toute une époque qui nous est livrée avec brio.
    Plein de rebondissements, l'album annonce une suite passionnante.

    bedour Le 28/07/2003 à 14:46:45
    La mémoire des ogres - Tome 1 - Anthéa

    D'une lenteur pesante, le premier tome de cette série n'a d'autre utilité que d'introduire le second.
    L'auteur ne développe malheureusement pas assez son idée de départ, reste superficiel et fait traîner les choses en longeur.
    Les personnages sont caricaturaux (le héros est un richissime prince arabe policier à Paris !), les dialogues plats, les réparties convenues.
    De temps en temps, un savant fou pète les plombs et une bébête issue du lontain passé (ou est-ce le futur? le temps est, selon l'auteur, tellement relatif) dévore tout sur son pasage.
    Désolant.

    bedour Le 28/07/2003 à 14:31:20
    Exit (Werber/Mounier) - Tome 1 - Exit

    Un scénario original, cohérent, servi par un dessin au trait juste et limpide pour cette adaptation BD d'un roman de l'auteur, qui exploite un thème que n'aurait certe pas renié Van Hamme pour ujn nouvel épisode "SOS Bonheur".
    Une société se fait en effet fort d'assurer à ses membres pour qui la vie est devenue un fardeau, rien moins que la plus belle sortie qui soit...

    Positron Le 28/07/2003 à 14:14:22

    Fans d'Histoire, vous serez fort satisfait. En effet, il est plutôt rare que la bande dessinée aborde l'Histoire à la façon d'un documentaire. Car ici, pas de héros intemporel qui vous fait découvrir l'histoire au travers de ses aventures, mais plutot une série de mini histoires et d'anecdotes, qui en quelques planches vous illustrents des dizaines d'années d'Histoire. Certes c'est fort résumé mais les grandes lignes y sont. Néanmoins, cette BD n'est pas à mettre dans les mains des moins de 14 ans ou de ceux qui ne portent aucun intéret à l'Histoire du centre de l'Europe Moyen-Ageuse car sinon au bout de 30 pages les moins intéressés s'en iront se faire dorloter dans les bras de Morphée. Sinon, du point de vue du graphisme, Franz nous offre de belles illustrations dans un style bien à lui. BD à lire donc, mais pour ceux qui portent de l'intérêt au sujet.

    Positron Le 28/07/2003 à 13:03:17
    Ghost in the Shell - Tome 2 - Tome 2

    Je trouve c'est album un peu moins bon car plus élitiste quand à son approche. En effet, l'on retrouve tous les excellent ingrédient du premier tome, mais quand le principal protagoniste Motoko Kusanagi rentre en contact avec une forme de vie autonome électronique, Masamune Shirow commence à nous plonger dans une histoire électro-philosopho-informatique qui je dois l'avouer, après 4 relectures, n'est pas encore tout fait claire dans mon esprit. Certains lecteurs trouveront alors la fin fort lourdes et peut etre même indigérable. Mais il va sans dire que les fanatiques du genre si retrouveront à merveille. Voilà pourquoi je retire un point à ce tome par rapport au premier. Sinon, que dire de plus de cette série magnifique qui inspira tant de film et tant de scientifiques (en effet, à l'heure où j'écris ces lignes, les japonais sont entrain de mettre au point une ébauche de prototype de cape thermo-optique qui permettrais d'être totalement invisible). A suivre...

    Positron Le 28/07/2003 à 12:47:18
    Ghost in the Shell - Tome 1 - Tome 1

    Premier tome d'une série culte qui pendant très longtemps n'a connut que 2 tomes (on a du attendre 6ans pour le 3ème), je le considère comme un véritable petit bijoux. Shirow ne nous déçoit pas, tant au niveau du graphisme que de l'histoire. Si bien on y voit des relents d'Appleseed (et ce n'est pas une tare les fans en conviendront), ce manga sort du lot car son scénario est vraiment en béton. Difficile a comprendre pour ceux qui n'ont pas lu beaucoup de SF, qui ni connaisent rien en informatique et encore moins en politique, les autres lecteurs seront par contre ravis. L'intrigue nous tient en haleine tout le long des pages et vous vous attachez aux personnages ce qui renforce encore plus notre plongeon dans l'histoire...vous ne déconnecterez plus jusqu'à la fin. D'un point de vue graphique, shirow est au mieux de sa forme et au début de chaque chapitre les premières pages sont en couleurs (c'est le moins qu'on puisse dire car la palette de Shirow est plus que riche) pour progressivement retomber dans le noir est blanc. Dessiné avec une grande fluidité entre les cases, les scènes d'action (qui ne manquent pas) gardent de leur dynamique et l'on a presque l'impression de voir s'animer les personnages devant les yeux. Tou simplement fantastique, ce manga est a posseder absolument pour tout Otaku qui se respecte.

    Positron Le 28/07/2003 à 09:52:18
    Blame! - Tome 1 - Tome 1

    Il faut dire les choses franchement. Si vous rentrez chez votre vendeur habituel et que vous prenez ce manga et l'ouvrez à la première page venue, vous le reposez tout de suite et vous envoyez un mail à Glénat pour leur demander s'ils n'ont pas pété un fusible, tellement le trait de ce dessinateur à l'air brouillon. Car en effet, Blame peut avoir une estéthique épouventable au premier abord, mais faites l'effort d'acheter ce premier tome et vous en redemandrez. Les décors sont immenses, ils donnent le vertige. L'auteur, ancien architecte, exprime sa façon de concevoir cet environnement ainsi: « Je me suis un jour demandé comment une fourmi voyait un immeuble ». Et c'est vrai que l'on a l'impression d'être une foumis face à ces constructions colossales qui s'étendent a perte de vue. Le héros évolue dans un chaos de niveaux architecturaux et dans une violence abominable, mais qui dans ce monde est monnaie courante. Ce premier volume ne contient que de rares dialogues, et seule votre imagination (La première page vous met dailleur au parfum: « Peut-être dans le futur, peut être sur terre »), la suggestion des images et des bribes d'informations que l'auteur laisse entrevoir sur ce monde vous permettront d'avancer, de suivre le jeune humanoïde Killy et de ne pas vous perdre vous même dans ce dédale. Voici un nouveau genre de manga qui repoussera le lecteur traditionnel et envoutera les autres. Cela faisait longtemps que l'on ne voyait pas du neuf. Depuis Gunnm, je crois que c'est ce que j'ai pu "lire" de mieux. Série à suivre, car ce premier tome ne fait qu'introduire une histoire qui promet d'être tortueuse. Ambiance noire, glauque, Quête d'un patrimoine génétique oublié de tous, survie et désolation dans un monde au futur incertain. voici les ingrédients de cette série.

    Christophe C. Le 27/07/2003 à 23:44:58
    L'empreinte de Satan - Tome 1 - L'incrédule

    J'ai acheté cet album car le thème du satanisme et tout le fantastique qui y est attaché est un sujet qui à tendance à me plaire et qui en ce moment est très à la mode. Et bien je n'ai pas été déçu. J'ai passé un agréable moment à lire ce premier opus. Le scénario tiens la route, on fait connaissances avec les personnages de cette série qui sont tous pour le moins mystérieux. Le lecteur se pose de nombreuse question et une fois l'album refermé on a vraiment envie d'avoir immédiatement la suite de l'histoire pour avoir la réponse à ces questions. Certe le scénario n'est pas vraiment originale mais personnellement tant qu'il me fait passer un agréable moment c'est le plus important.

    Le dessin et les couleurs sont réussies. Les personnages sont détaillés avec soin sans être pour autant surchargés. Les jeux d'ombres et de lumière ainsi que les dégradés de couleur sont un vrai succès.

    jolan Le 27/07/2003 à 20:40:44

    Cosey et son monde à part.
    Arthur J. Druey, vétéran du Vietnam, vit dans le Colorado avec Maureen, ancienne infirmière rencontrée sur le front. Une nuit, se laissant guider par son vieux canoë, il retrouve son vieil ami Ian Fraschetti, qui doit se rendre en Italie.
    " On pourrait en profiter pour dire un petit bonjour à Shirley"
    Retrouver l'Italie, retrouver Shirley, c'est un périple qui offre l'occasion d'un retour en arrière sur la vie de Art, entre deux haltes. Aventures réjouissantes et petits moments de vie, mauvaises nouvelles et changements décisifs, c'est la boucle qui est bouclée, même si la vie n'est pas comme on la souhaiterait...

    Cosey et son art de la narration.
    Un dessin qui ne garde que l'essentiel, qui retranscrit l'émotion par ses silences et ses visages. Une grande humanité, un regard tendre sur ses personnages, balottés par le sort, tournoyés par les sentiments. Un monde à part, très proche du nôtre. Une grande authenticité et une belle sincérité. Tout voyage avec Cosey est un émerveillement, pourtant basé sur aucun artifice, seulement sur la vie et ses hasards.
    Ca fait beaucoup de bien de s'offrir un petit voyage en Italie, en sa compagnie.

    Zeiram Le 27/07/2003 à 18:31:37

    Je n'ai pas croché... L'idée de base est intéressante (un personnage est créé par le mélange des effluves du sang d'une personne assasinée et des effluves du sperme de son meurtrier), mais j'ai trouvé le scénario difficile à suivre. En effet, on revoit souvent des souvenirs du meurtrier, sans que l'on sache toujours s'il s'agit du moment présent ou d'un souvenir. Confusion augmentée au début par le fait que l'on ne connaît pas du tout un des personnages présent dans les souvenirs. Par contre, le dessin de De Crécy est d'une qualité excellente. Son style est très adapté à l'histoire qu'il essaie de nous raconter. J'apprécie également beaucoup l'effort fait de rendre cette BD muette. Dommage que le scénario ne suive pas.

    Christophe C. Le 26/07/2003 à 23:20:41
    Le miroir des Alices - Tome 1 - L'ennemie qui est en moi

    Globalement je dois dire que j'ai apprécié l'album. Le scénario est vraiment dense, le lecteur à pas mal de sujets de réflexion sur la façon dont l'Homme fonctionne, le rôle des dieux... Je dois dire qu'au début j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire mais plus l'album avancait plus j'y arrivais. Cpendant je ne suis pas sûr d'avoir tout compris du premier coup et il faudra que je le relise plus au calme mais en tout cas le scénario m'a bien plu.

    En ce qui concerne le dessin c'est là où je suis le plus enthousiaste. On note tout de suite un style très manga (ça tombe bien j'adore les mangas) et une mise en couleur vraiment superbe. Les dessins sont visiblement très travaillés vue le nombre de détail présent dans chacun d'eux. Le dessin illustre parfaitement à mon avis le monde dans lequel l'histoire ce déroule.

    Christophe C. Le 25/07/2003 à 22:53:46
    Les miroirs du temps - Tome 1 - Le retour des veilleurs

    C'est un album plutôt pas mal que je viens de terminer. Le scénario tient la route et met en place une histoire qui a un grand potentiel. Malgrès celà on reste un peu dans le flou, on sent qu'il y a un fond historique qui mérite d'être développé davantage mais pour l'instant c'est assez léger. Par contre le scénariste prend bien son temps pour ammener les personnages dans le rôle qu'ils auront à jouer et au moins on ne eut pas dire que c'est fait en vitesse donc un bon point.

    Par contre le fait que sur les trois héroïnes une se mette quasiment dès le départ à déméler tous les fils de l'étrange situation dans laquelles elles se retrouvent embarqués sans aucun septicisme alors que ses deux amies, elles, le sont on ne peut plus est selon moi assez bizarre. On a vraiment l'impression que cette professeur de littérature n'a pas vraiment la tête sur les épaules pour croire à des histoires qui tiennent plus du roman de fiction que de la vie réelle même si au final il se trouve qu'elle ait raison.

    Le dessin quant à lui est assez sympatique même si à priori ce n'est pas trop mon style. Les personnages ont un trait plutôt "simpliste" et assez peu recherché et ce sans parler des coupes de cheveux parfois fantaisistes. Par contre je trouve les décors plutôt réussis.

    En conclusion nous voici devant un album assez distrayant mais qui ne marquera sans doute pas les mémoires.

    Glouba Le 25/07/2003 à 10:09:59
    Calvin et Hobbes - Tome 2 - En avant, tête de thon !

    Parmi les (nombreuses) choses que j'apprecie dans Calvin et Hobbes, il y a effectivement l'imagination de Calvin qui transpose la realite dans ses univers delirants (prehistoire, Spaceman Spiff...). Il y a aussi sa capacite a transformer sa peluche de tigre en authentique compagnon de jeu, un compagnon-miroir, aussi tete de mule et dejante que peut l'etre Calvin... A noter les explications paternelles parfois assez hallucinantes !
    Une serie adorable, a decouvrir en VO si possible.

    Christophe C. Le 24/07/2003 à 23:54:47
    Les arcanes du "Midi-Minuit" - Tome 2 - L'affaire de la ligne 11

    Ayant bien aimé le premier tome je ne pouvais pas rater ce deuxième opus. Je dois avoué que je suis satisfait. L'intrigue est prennante et bien ficelé. De plus il y a un petit côté "james bond" qui me plait bien. Cependant je regrette que l'on découvre le coupable un peut trop tôt. En effet il y a un élément qui selon moi fait que l'on découvre le complice des voleur dans les 15 premières planches ce qui me parraît très rapide. Je dirais qu'il n'y a pas assez de susense à mon goût mais 'histoire est vraiment intéressante et sais combler ce petit défaut. On peut dire aussi que le personnage de Beltran prend dans cet album une autre dimention puisque ses qualités d'agent spécial du roi (stagiaire) jouent un rôle plus important que dans le premier album. Par contre ce qui m'étonne un peu c'est qu'il n'ai pas encore compris le secret de Jim et Jena alors qu'il a tous les éléments entre les mains et qu'il est plutôt intelligent (il n'y a qu'à voir ses raisonnements) c'est un peu illogique.

    Le dessins et la mise en couleur de ce deuxième tome sont davantage réussis que pour le premier. En effet je n'ai pas retrouvé ici les défauts que j'avais remarqué dans le premier album ce qui est une bonne chose.

    jolan Le 24/07/2003 à 18:16:46
    Le sursis - Tome 1 - Tome 1

    Une BD qui se doit de figurer au programme scolaire, au même titre qu'un PAGNOL ou un PENNAC.
    Une belle leçon d'humanisme, en même temps qu'une histoire d'amour digne des plus beaux films de CARNE et PREVERT, la noirceur en moins. car ici tout est bonheur : bonheur de lecture, ballotté entre un dessin aux couleurs directes superbes et des dialogues savoureux, ironiques à souhait; bonheur de se retrouver plonger dans cette situation si féconde en rebondissements et en trouvailles vivantes; bonheur de s'éprendre de la belle Cécile, qui illustre à merveille ce qu'est la femme rêvée et attendue... admirée.
    Julien admire, depuis sa cachette, et se fait aussi le temoin d'un drame mondial, reclus, déserteur de l'injustice et du chaos qui engendre tant de douleurs.
    Il n'y a qu'un bonheur constant et croissant, au fil des pages, et l'on n'y resterait bien de 39 à 45 si la vie était aussi belle...

    Une façon de réinventer le bonheur, et en même temps une oeuvre qui prouve que la BD peut encore générer de grands classiques, au même titre que "Zoo".

    jolan Le 24/07/2003 à 17:56:38
    Jérôme K. Jérôme Bloche - Tome 4 - Passé recomposé

    Une série très attachante, au ton unique et décalé.
    Typiquement encrés dans les années 80 ( les meilleurs albums, jusqu'à "Zelda" ), les premiers scénarios de MAKYO et LE TENDRE offrent des intrigues à la CHABROL, où le héros fait montre de toute sa naïveté et de sa gaminerie non dénuée de malice.
    Puis la série, uniquement menée par DODIER, s'envole vers d'autres horizons plus diversifiés et inégaux ( et aux couleurs de Cerise à mon goût trop affirmées ), mais garde néanmoins cette ambiance et cet attrait si particuliers.
    Je reste très sensible à la nostalgie des années où je l'ai découverte, plus sombre et mélancolique, plus apte à susciter mon intérêt, mais lire un JKJB reste un très bon moment.

    jolan Le 24/07/2003 à 17:36:18
    Freddy Lombard - Tome 3 - La comète de Carthage

    "La plage de Cassis. Alors que la tempête se déchaîne, des enfants découvrent le cadavre d'Ava, une jeune tunisienne. C'est alors le début d'une étrange histoire d'amour entre Freddy et Alaïa, la jeune modèle du tyrannique sculpteur Carrier-Deleuze, alias Phidias. Une histoire d'amour marquée par l'atmosphère de fin du monde qui règne sur un Cassis traumatisé par le passage de la comète, et par la légende de Salammbô de Carthage..."

    Cette petite BD est une énigme. On est en fait bien loin du Freddy Lombard, mais plus proche d'un FELLINI revu par HERGE. Des fulgurances, des images, une enquête policière, une passion aveugle, un port coupé du monde, une parabole d'après FLAUBERT, et un héros absent, une narration assez déroutante.
    J'en garde un très bon souvenir, et chaque relecture m'est agréable.
    Je ne voudrais pas qu'on oublie cet auteur qui avait beaucoup de talent.

    jolan Le 24/07/2003 à 17:00:52

    Vient un jour où Simon n'en peut plus. La famille, le travail, la ville, non... c'est fini. C'est le moment de partir, de fuir la vie qui se faisait sans lui, de quitter cet être qu'il ne voulait pas devenir.
    Une rencontre. Puis deux. D'autres gens qui sont partis, qui font leur propre voyage pour revenir vers eux-mêmes. L'un fait des spectacles de marionnettes, l'autre veut aller rejoindre son amour qui s'est noyée...
    Et puis, il y a Léa, qui l'aime et le rejoint, qui ne peux pas rester avec lui, mais qui danse pour lui et le garde dans sa tête, sa tête qui semble parfois sur le point d'éclater. Qui lui ressemble, car Simon vit aussi au rythme de ses images qui naissent dans sa tête et qui le font ressentir chaque chose de la manière la plus accrue, comme s'il devait tout avaler du monde.
    Simon accomplit son voyage, et se retrouve enfin, au détour d'un regard, d'une parole nouvelle.

    Cette BD est une merveille, il suffit d'y plonger, tout simplement.

    jolan Le 24/07/2003 à 16:17:50

    Poésie tendre et naïve.
    Légèreté de ton, graphismeaux courbes douces.
    Un univers magique et triste, une époque et une période magiques, les premiers sentiments amoureux, un romantisme d'écolier, c'est un bonheur de lire Bidouille et Violette, où rien n'est sérieux, où tout est rêverie, même si parfois le rêve à des allures de cauchemar.
    Témoignage de l'évolution rapide d'un auteur inclassable, prémices d'une oeuvre à venir et d'un pessimisme nuancé, cette chronique adolescente d'un autre âge a la saveur magique des premiers baisers sous la pluie, quand plus rien n'existe, pas même nous...

    jolan Le 24/07/2003 à 16:08:39

    Bran Ruz, ou la légende de la cité d'Ys
    Il était une fois, en vieille Bretagne, l'histoire d'un jeune garçon appelé Bran Ruz, "Corbeau rouge", frère du roi-poisson, et de la cité d'Ys, bâtie par le roi Gradlon, offerte aux caprices de la mer.
    Il était une fois la vengeance de Malgven, épouse muette du roi, à travers sa fille Dahud, engrossée mystérieusement par une nuit d'orage. Vengeance d'un peuple privé de ses dieux et réduit à l'esclavage.
    Mais l'union de Dahud avec Bran Ruz est une offense, et Gradlon décide que leur sort doit être rendu à la mer.
    Après L'Armor, l'Argoat, pour refaire surface, découvrir la vérité, retrouver un peuple endormi, et assouvir la vengeance.
    "N'oublie pas ce matin à Ker-Is. La couronne de Gradlon était sur ta tête, et sur la mienne, et j'étais reine et tu étais roi. Le peuple nous acclamait et mon père n'était plus qu'un usurpateur."
    Justice est faite, mais la cité est recouverte par les flots. Dans les profondeurs, où nage la sirène Dahud, les pierres maudites gardent le secret des rêves les plus profonds de l'humanité, la mémoire oubliée, et la clef du mystère.

    Scénario remarquable, dessin magnifique, oeuvre magistrale et méconnue, Bran Ruz est le joyau d'une Bretagne mythique et ensorcelante.

    jolan Le 23/07/2003 à 23:32:50
    Zoo - Tome 1 - Tome 1

    Zoo, la consécration d'un auteur de génie, Frank Pé, sur un scénario de Bonifay.
    Zoo, la deuxième facette de ce dessinateur immense déjà coupable des trois superbes premiers tomes de BROUSSAILLE, le personnage qu'il a crée dans les années 70 et auquel il fait vivre des histoires superbes, entre quotidien et merveilleux, rêverie et nostalgie d'un aautre temps, cetemps qui est si décalé en BD, toujours plus précieurx à nos yeux lorsqu'il réinvente notre passé et lui donne ses couleurs.
    Zoo, le paroxisme de son art graphique, en couleurs directes, avec toute la liberté pour ne pas raconter d'histoire, mais plutôt susciter des émotions, faire ressentir la magie des couleurs, des odeurs, du silence, des personnages, des animaux, des lieux - ce zoo imaginaire ( pas loin de chez moi, en normandie :D ), creuset de toutes les vissiscitudes de la vie du début du siècle.
    Car Zoo c'est avant tout une métaphore sur l'existence, notre rapport à la nature maîtresse, à notre propre nature humaine, avec l'ambivalence entre l'amour omniprésent pour les êtres et les animaux, et la bêtise des hommes qui engendre la plus ignoble des violence, la guerre qui s'annonce...
    Il ne nous reste donc plus qu'à goûter au plus insignifiant bonheur, dans la vie simple et surréaliste de ce zoo, entre les sculptures de Buggy, artiste secret et conscient du monde; les regards ravageurs de Manon, enfant faite de sensualité et d'innocence; la douceur d'Anna, symbole de la douleur ( car ce sont les hommes qui font souffir et les femmes qui souffrent ), et les grognements bourrus de Célestin, "père orphelin", médecin malgré tout.
    Zoo, c'est une arche de Noé, et vous êtes tous conviés à bord !!

    Christophe C. Le 23/07/2003 à 23:19:45
    Les arcanes du "Midi-Minuit" - Tome 1 - L'affaire du Nalta P312

    Le scénario est plutôt bien mené et intéressant. Il s'agit d'un bon polar qui tient bien en haleine le lecteur avec des raisonnements plutôt intéressants, du sentiment et de l'action pour accompagner le tout. Les personnages de Jim et Jena se ressemblent un peu et on se demande quel est l'origine de leur secret. Le seul petit reproche que j'aurais à faire c'est que le lecteur comprend dès le début quel est leur secret. Personnellement je pense qu'il aurait été plus intéressant de le cacher au lecteur jusqu'à la fin de l'album pour créer une véritable surprise. Mais à par ça l'histoire est on ne peu plus correcte. Le monde dans lequel nos héros évoluent est étrange et plein de mystère. On a vraiment envie d'en savoir plus et j'espère quil sera développé davantage par la suite.

    Le dessin quant à lui est plutôt réussi. Les personnages sont bien faits malgrès quelquee détails par ci par là qui lochent un peu sans que celà se remarque trop. De plus les décors et les ambiances sont bien rendu.

    jolan Le 23/07/2003 à 20:06:54
    Le combat ordinaire - Tome 1 - Le combat ordinaire

    Une découverte.
    Et quelle découverte !!!
    C'est le quotidien d'un photographe dans ce qu'il a de plus ordinaire, avec son lot de névroses, de joies et de souffrance : les relations familliales tangeantes, la trentaine qui bat de l'aile, les souvenirs en "gris" qui développent une introspection intime, sans filets, une certaine quête de la sérénité, alors que le héros est parti vivre seul à la campagne... avec son chat.
    En parenthèse de sa propre vie, comme de son travail, qui ne lui correspond plus mais qu'il essaie d'envisager autrement, Manu se complait dans sa solitude, jusque dans la rencontre de l'amour, qu'il n'arrive pas à vivre pleinement.
    Le combat, c'est de vivre, mais aussi de s'améliorer, de se changer pour mieux vivre. La vie n'est que ce qu'on en fait, le fruit de nos actes.
    "La vie nous donne beaucoup. Nous ne comprenons pas parce que nous avons obstinément appris à nous contenter de peu" lui dit le vieux voisin.

    Cet album est une réflexion amère, mais l'humour y jaillit par étincelles, comme une panacée lucide - l'espoir d'un jour meilleur, d'une reconversion, d'un renouveau, n'est pas exclu

    Hellohehehe Le 23/07/2003 à 20:02:50
    Bouncer - Tome 2 - La Pitié des Bourreaux

    Sous de bien belles couvertures se cache un western très violent, agressif, malsain mais remarquablement mis en image par Boucq.

    Les décors sont somptueux, les sales gueules présentes dans toutes les cases, les couleurs collent parfaitement avec le style.

    Bref, très bon niveau pour les dessins.

    Pour ce qui est du scénario, je le dis tout de suite, je ne suis pas un grand amateur de westerns... Loin de là...

    Mais je dois bien reconnaître que sans être passionnant, l'histoire est accrocheuse même si le T2 ne vaut pas le T1.

    Le début est plaisant, se lit bien, on entre dans l'histoire rapidement, mais le T2 vient un peu gâcher le plaisir du 1er volume. Ca sent le scénario baclé pour avoir fini à temps.

    Un peu plus de développement dans l'intrigue, dans l'enchainement des séquences, dans la relation entre les acteurs aurait été les bienvenus... mais non... on reste sur sa faim.

    Maintenant, pour ce qui est de l'ambiance "western", on est dedans à 200%. Ca saigne de partout, il y a des morts, des viols, des revolvers et des bars à toutes les pages. Bref, c'est malsain à souhait pour le genre.

    Un truc dont je me serais bien passé, c'est la séquence "peace and love" après le peyotl. Rien ne vaut une Chimay mais bon... :) Disons que ça sort du cadre.

    En conclusion:

    Dessins excellents tout comme les couleurs, mais scénario pas assez creusé et bien trop réduit en 2 tomes.

    jolan Le 23/07/2003 à 19:43:21
    Sasmira - Tome 1 - L'appel

    Sasmira, chef d'oeuvre rare.
    Tout commence par une rencontre étrange : une vielle femme apostrophe Stanislas, sur l'Ile de la Cité, et meurt dans ses bras, après lui avoir récité un poème et remis une bague représentant un scarabée.
    Nous allons ensuite suivre l'enquête dans laquelle se lance le héros, qui s'est pris de passion pour la photo d'une femme que la vieille femme portait dans sa poche. Tout devient énigme, indice mystérieux, et nous reconstruisons au fur et à mesure le puzzle de cette histoire, devinant ou croyant deviner certains éléments à venir. Qu'est-ce que cette boîte rouge qui est enterrée avec elle ?
    Qui était cette vielle femme ? Et Sasmira ? Qu'est-ce que l'orichalque, qui semble maintenir en vie Sasmira éternellement ? D'où vient-elle ? Et quel est le rapport avec l'Egypte ancienne ?
    Le scénario est distillé de manière très intelligente et savemment dosée, différenciant cette BD de la production actuelle : un scénario très poétique et aux accents fantastiques plus nuancés ( à la façon des premiers tomes de "La Balade au bout du monde" déjà dessinés par VICOMTE ), nous plongeant avant tout dans une atmosphère et un univers très personnels.
    Le dessin, quant à lui, souffre de quelques approximations, d'écarts importants entre les personnages et les décors, ce qui nuit quelque peu à la cohérence stylistique de l'ensemble, mais l'album gagne en richesse graphique au fil des pages, à mesure que l'intrigue se fait plus forte. Mais, sans se replonger dans la lecture, juste en feuilletant, il m'arrive d'être un peu décontenancé...
    C'est ce qui en fait un chef d'oeuvre rare : un album tellement beau que quelques imperfections ne sont pas de trop...

    jolan Le 23/07/2003 à 19:15:57
    Thorgal - Tome 9 - Les archers

    Thorgal, une série mythique, absolument incontournable.
    Ma passion pour cette BD a commencé avec ce 9ème tome, qui peut se lire en one-shot. Thorgal, échoué sur des falaises et devant se racheter un bateau pour retourner dans son île, accepte de participer à un tournoi d'archers, avec pour partenaire Kriss de Valnor. Complots, trahisons, affrontements, confiance et défis, c'est toute la saveur de cette première rencontre entre la belle tigresse perfide et le héros du nord.
    Mais il y en aura beaucoup d'autres, pour notre plus grand plaisir.

    ( Autre album pouvant se lire indépendamment "Le Maître des montagnes" tome 15. )

    jolan Le 23/07/2003 à 18:55:58
    Névé - Tome 3 - Rouge Passion

    Névé est un jeune orphelin qui vit avec son cousin, après la mort tragique de ses parents en montagne. Dans ce troisième épisode, il fait la connaissance d'Emily, une jeune irlandaise dont il tombe aussitôt amoureux et qu'il part rejoindre sur un coup de tête. Mais il est loin de se douter de ce qui va advenir, car la famille d'Emily est déchirée et vit un drame intime, une "passion rouge" qui va l'anéantir.
    Névé est basculé dans le monde sombre et aveugle des adultes, où l'amour n'est que souffrance et malheur, et s'interroge sur les autres, sur lui-même, rappelant au lecteur sa propre adolescence, ses propres doutes et questionnements face aux émotions et aux trajectoires aléatoires que prend l'existence, la nôtre au milieu de celle des autres.
    Le scénario de DIETER se déroule de manière très subtile, à la manière d'un CHABROL, dans les paysages tourmentés d'un bord de mer irlandais, et le dessin d'Emmanuel LEPAGE commence enfin à s'affirmer, offrant ici l'un des meilleur album de la série.

    Christophe C. Le 23/07/2003 à 00:06:28
    Psychometrer Eiji - Tome 4 - Tome 4

    On peut dire qu'il est dans la lignée des deux premiers albums. L'enquête est bien mené même si le raisonnement de nos héros est un peu moins bien mis en avant et moins intéressant par rapport aux albums précéent. Cependant on retrouve un intrigue complexe qu'il est quasiment impossible de déjouer avant la fin ce qui est un bon point. Le suspense est très présent et le lecteur à vraiment hâte d'être à la fin de l'album pour savoir qui est le coupable. Les personnages ont une psychologie de plus en plus précise ce qui fait que l'on apprend à mieux les cerner et ainsi prévoir leur réaction à tel ou tel situation. Un très bon album qui fait passé un agréable moment.

    Hellohehehe Le 22/07/2003 à 17:23:24
    Chimères (Mosdi/Béhé) - Tome 1 - Aphrodite

    Avant toute chose concernant le dessin et le scénario, il faut souligner le grand luxe de cette collection de Vent d'Ouest. La qualité du papier est exemplaire, très épais. Le cahier est cousu et la couverture très solide. Bref, impeccable, digne d'un tirage de luxe!

    Un cahier de plusieurs pages de coquis est inclus à la fin de la BD, le tout commenté par des proses et poèmes de Baudelaire, Verlaine et Rimbaud! mmMMmm! Excellent! Il ne manque que Mallarmé

    Un jeune homme psychotique quitte l'hopital psychiatrique qui l'accueillait depuis près de 10 ans pour aller vivre seul dans un petit appartement, sous surveillance des médecins. Ses pensées se perdent et se mêlent à d'étranges phénomènes...

    L'histoire est très bien amenée, on entre dans les délires du sujet de l'histoire et l'on en vient à se demander si tout cela est vrai ou seulement le fruit de ses pensées. C'est à ce moment que vient se greffer une touche de para-normale qui nous laisse encore plus songeur. Ca se lit facilement malgré tout. Le temps passe et l'on ne s'en rend pas compte. On entre complètement dans l'histoire. La fin laisse présager une suite très intéressante mais n'en dévoile rien!

    Le style narratif de Mosdi est bien agréable et remarquablement mis en image par Béhé. Ce dessin colle parfaitement avec le scénario. Les grandes planches illustrant les délires psychotiques de Daniel sont somptueuses. Elles sont un mélange de crayonné, de pastels et d'aquarelles. Cela donne un style réaliste au dessin.

    Pour ma part, j'ai beaucoup aimé cette découverte! Vraiment très intéressant, on entre dans l'histoire, on s'y perd et on se pose 1000 questions!

    Ghostdog_rm Le 22/07/2003 à 15:50:33
    Le réseau Bombyce - Tome 1 - Papillons de nuit

    Une histoire captivante mais aussi très sombre. Il vaut mieux ne pas être trop sensible quand on lit cette BD. Les dessins "collent" bien à l'histoire et la fin surprenante nous laisse scotchée. On a hâte de lire la suite.

    Maximus Le 22/07/2003 à 14:32:00
    Algernon Woodcock - Tome 2 - L'œil Fé - seconde partie

    On replonge avec volupté dans cet univers graphique qui avit fait du tome 1 l'un des albums phares de 2002.

    C'est incontestablement la force de la deuxième partie, l'histoire passant quant à elle au second plan.
    En effet, à dessein, les auteurs ne délivrent que des bribes de leur histoire qui laissent la part belle à l'interprétation... et à la confusion.
    C'est sans importance : les légendes comportent toujours leur part d'ombre, ce qui les rend attachantes.

    Cette première histoire en deux volumes pose donc les bases de l'univers d'Algernon Woodcock, qu'on aura incontestablement du plaisir à retourver dans d'autres aventures.

    Maximus Le 22/07/2003 à 13:53:00
    Algernon Woodcock - Tome 1 - L'œil Fé - première partie

    Voilà un album original, hors normes et qui mérite bien d'appartenir à la collection Terres de légendes.

    L'ambiance graphique est splendide, faite de jeux de couleurs subtils, de plans audacieux et de découpages non conformistes. Certaines planches sont tellement réussies qu'on les parcourt pour le plaisir, avant mêm de s'attacher à l'histoire.
    Celle-ci est justement à la mesure de l'époque : l'Ecosse du début de siècle, avec ses légendes et ses mystères. Deux jeunes médecins dont un nain sont lâchés dans une contrée reculée et obscurantiste, et confrontés aux limites de leur science.
    Beaucoup d'interrogations qui ne trouveront leur réponse que dans la suite, et une narration volontairement obscure, décourageront peut etre le lecteur inattentif.
    Les autres, passionnés, savoureront -c'est vraiment le terme- cet album pas comme les autres.

    Christophe C. Le 21/07/2003 à 23:08:30
    Psychometrer Eiji - Tome 3 - Tome 3

    Encore un très bon album qui m'a passionné d'un bout à l'autre. Il est vrai que finalement pour cette enquête il a été plus facile de deviner qui était le vrai coupable et ce dès le début. Mais bon le cheminement pour arriver à la fin et ainsi comprendre la motivation des poseurs de bombes était vraiment intéressante. Les scènes d'humour sont toujours aussi bien mise en place de façon à faire une sorte de pose. De plus l'exagération de dessin à ce moment marque bien l'intermède.

    lleywen Le 21/07/2003 à 15:35:03
    Aliénor - Tome 1 - Le Bracelet de Malte

    Un premier tome qui pose evidemment les personnages, les mondes, l' ambiance. Coté dessin, influence manga très légère mais à la limite les persos sont plus proches d' un Monster Allergy que d' une oeuvre nippone.
    Coté décors et mondes, le classique de l' heroic fantasy un chateau et tout ce qui l'entoure avec evidemment une bataille (félonie) pour le pouvoir.
    Un grand point sur les dialogues, puisqu' on est sur l' echelle de la parodie... Les dialogues devraient vous faire sourire plus d' une fois et le scénario devrait plaire à beaucoup.

    Glouba Le 21/07/2003 à 11:15:20
    Jonathan - Tome 1 - Souviens-toi, Jonathan...

    Jonathan, LA serie BD des nostalgiques de la grande epoque baba cool, celle ou les jeunes partaient chercher l'aventure a Katmandhu en combi VW a fleurs... C'est meme etonnant qu'il n'y ait pas eu plus de series qui se soient inspire d'un mouvement aussi vaste...

    Perso j'aime bien Cosey, et cette serie fait pas exception a la regle. Le personnage est evidemment trop beau pour etre vraisemblable, mais on se laisse prendre quand meme. Et puis il evolue, Jonathan. Au fil de la serie il devient carrement plus mur et complexe qu'au depart, ce qui rend les derniers albums plus appreciables encore que les premiers.

    L'un des plus representatifs est sans doute "L'espace bleu entre les nuages", peut-etre celui a partir duquel Jonathan a pris de l'epaisseur.

    Christophe C. Le 20/07/2003 à 23:33:00
    Psychometrer Eiji - Tome 2 - Tome 2

    Ce second volume est aussi excellent que le premier si ce n'est plus. L'histoire est passionnante de bout en bout. On a ici la fin de la première enquête d'Eiji et Shima ainsi que le début de la seconde. Même si à mon avis il aurait été mieux de faire une enquêtepar la album je doit bien avouer que les coupures sont faites de manière efficace. A la fin de l'album on a vraiment envie de savoir la suite immédiatement histoire de connaitre le coupable. Les raisonnements de nos enquêteurs sont présenté de manière passionnate et sont tout à fait crédible. De plus le pouvoir D'Eiji joue encore un rôle limité et intervient à des moments précis ce qui est appréciable.

    Bref une excellent manga à lire et à relire.

    HervB Le 20/07/2003 à 19:47:47
    Journal (Neaud) - Tome 4 - Journal (4) - Les riches heures

    Cette BD fait déjà partie des BD majeure, un monument que tout fan de BD se doit d'avoir lu même si elle est très complexe.

    Tout d’abord, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas d’une BD comme les autres, il s’agit d’un Journal qui se veut personnel. Nous avons donc là une œuvre très intime. Il s'agit d'une auto-biographie dessinée. Le genre est à la mode actuellement mais était plus original à l’époque. L’œuvre est très riche du fait des nombreux thèmes et idées évoqués, il ne s'agit pas d'une histoire à proprement dit. Disons qu’il s’agit de la vie au quotidien d’un homme mais d’une vie riche en réflexion, en questionnement sur sa place au sein de notre société, de la construction de sa personnalité. Mais cette réflexion est alimentée par tous les problèmes quotidiens, certains même très terre à terre, que l’on peut connaître comme le chômage, le manque d’argent, les déceptions amoureuses, les disputes, ... En fait, comme j'ai eu l'occasion de le lire sur un site, on peut dire que le Journal possède "une véritable ambition littéraire, artistique et philosophique".

    Impossible de parler de l'histoire en dehors de la brève présentation faite, cela prendrait des pages et des pages (je me suis déjà essayé à cet exercice et il ne s'agissait que d'une présentation parcellaire). Quand au dessin, on peut dire qu’il est fin, plutôt éloigné des canons de la BD d’auteur, des publications indépendantes. Le trait est clair, précis, travaillé même s'il peut donner une impression de brouillon, une apparence parfois "lâchée". Si la mise en page, le découpage peuvent sembler assez classiques avec le sacro-saint "gaufrier" comme base (encore que le rythme et la taille des cases est très lié au temps qui passe, que l’alternance de vues subjectives et objectives peut dérouter, que le dessin jaillit des cases parfois), je trouve que cela a pour effet d’amplifier l’impact du contenu, les propos n’étant pas parasités par un contenant voyant, exubérant. Mais on ne pourra pas dire la même chose du dessin qui peut être très réaliste mais aussi très fantaisiste, l'utilisation régulière d'iconographies symboliques, de floutages peut surprendre. Il faut lire attentivement les textes, regarder les images une à une et dans leur ensemble pour mieux se rendre compte que derrière une certaine sobriété, on a une réflexion en profondeur de ce qui est présenté au lecteur.

    Personnellement, cette lecture, ainsi que la recherche sur Internet des différents propos tenus par Fabrice Neaud (interviews, participations à des forums), sans parler des discussions que j’ai pu avoir à ce propos avec certaines personnes fait de cette BD une expérience enrichissante. Enrichissante par l’émotion suscitée par certains passages (surtout dans le Journal III) mais aussi par la réflexion que chacun doit avoir devant une oeuvre aussi puissante (je pense tout particulièrement au Journal I et 4), obligeant à remettre en question certaines certitudes, certains comportements que l’on peut avoir, même (et surtout) inconsciemment.

    Concernant le Journal 4, on peut dire qu'il est très intéressant par le contenu, plus reposé, moins agressif que le Journal (III), l'auteur se diversifie dans le dessin, proposant de sublimes paysages, des superbes double-pages, de superbes scènes de la nature... Très contemplatif parfois. Notons l'utilisation fréquentes de personnages Super-Déformés (à la Neaud).