Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - yannzeman

Visualiser les 408 avis postés dans la bedetheque
    yannzeman Le 16/04/2016 à 16:37:42
    Exo - Tome 1 - Darwin II

    Je n'ai pas accroché.

    C'est peut-être du au fait qu'il s'agit d'un album introductif, d'une présentation de l'histoire et des personnages, mais en tout cas, j'ai lu cet album sans vraiment m'attacher aux personnages, qui ne sont pas spécialement attachants.

    On passe trop souvent d'un personnage à l'autre, d'une situation à l'autre (sur terre, sur la lune) et si cela fonctionne en roman, en tout cas ici, je n'ai pas aimé.

    La "nervosité" dont parle le chroniqueur (O Vrignon) me semble artificielle, alors que l'ensemble a un gout de "déjà vu" un peu (trop) planplan.

    J'avais beaucoup aimé la précédente mini-série du dessinateur ("Milo"), mais là, si son dessin est très correct, il ne m'a pas transporté, peu aidé par le scénario il est vrai.

    J'attendais peut-être trop de cet album...

    yannzeman Le 16/04/2016 à 09:27:03

    Tout ce que je n'aime pas.

    une histoire en un album, des couleurs affreuses, un dessin "moche", des personnages oubliables, une histoire malsaine et sans intérêt.

    a fuir.

    yannzeman Le 15/04/2016 à 18:40:24
    Buck Danny "Classic" - Tome 2 - Duel sur Mig Alley

    En général, les reprises évoquent le passé, la nostalgie, mais c'est du canada dry ; ça a le gout de, la couleur de, mais ce n'est pas l'original. Ca manque de force, de sève, de suspense, de puissance...

    Là, c'est un rare exemple de reprise à la fois totalement nostalgique, et totalement réussie, avec des dessins superbes et un vrai scénario à la Charlier.

    Le 3è tome sort aujourd'hui, précipitez-vous pour l'acheter !!!!
    (comme je vais le faire moi-même)

    yannzeman Le 15/04/2016 à 18:35:11
    Buck Danny "Classic" - Tome 1 - Sabre sur la Corée

    Quelle surprise, quand cet album est sorti !!!

    Je ne suis pas du tout l'actualité des sorties, je découvre les albums une fois dans les bacs ; alors quand j'avais vu cet album, je n'en revenais pas !

    Et le plus incroyable, c'est que le dessin est aussi génial que le scénario est bon. Du pur Charlier, incroyable !!!!!

    Quel pied !!!!!
    Le 3è tome sort aujourd'hui, je ne le savais pas, alors je vais me précipiter l'acheter !!!!

    yannzeman Le 15/04/2016 à 18:28:59
    Lefranc - Tome 27 - L'Homme-oiseau

    Album sans intérêt.

    La couverture est moche et donne le ton de cet album, le scénario est indigent, indigne d'un "Lefranc", et le dessin est moisi ; pas assez 50's à mon gout, fade et sans suspense.

    Pour un "enfant Staline" vivifiant, combien de "cuba libre" sans intérêt ?

    Si jacques Martin voyait ce que les éditeurs autorisent à sortir en album, il se retournerait dans sa tombe...

    J'ai trop de respect pour cet immense auteur pour être un tant soit peu conciliant avec ce genre de navet.

    yannzeman Le 13/04/2016 à 23:42:06
    WW 2.2 - Tome 7 - Paris, mon amour

    Mouais...

    Effectivement, cette ucrhonie en 7 tomes connait des hauts et des bas. Il est dommage qu'elle se termine par une histoire maladroite et finalement absurde.

    L'auteur a voulu placer les camps de concentration dans sa série, mais le résultat est absurde.

    Un comble.
    Pour tenter de sauver quelques centaines de personnes, dans une opération vouée à l'échec, le sergent-chef Meunier, même mis devant le fait accompli de sa désertion (ou du moins de l'abandon de sa mission, pourtant cruciale), qui a conduit a des dizaines de milliers de victimes françaises en une seule journée, puis à 150 000 victimes côté allemand (dont beaucoup de civils), ne regrette rien !

    Il fallait aborder le thème des camps de la mort avant, ou autrement, mais pas comme ça, dans un récit absurde.

    Et puis, pourquoi toujours aborder les camps de concentration de l'Allemagne nazie, et JAMAIS ceux de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques ?
    Ou ceux de la Chine Communiste ?
    Ils ont pourtant fait beaucoup plus de victimes, dans des actes de cruauté équivalents.

    Les victimes russes ou chinoises n'ont donc aucune valeur, aux yeux des occidentaux ?

    Autre reproche, après la lecture des 7 tomes :
    Quel était le but de cette uchronie ?

    Je n'ai pas très bien compris ce qui motivait les auteurs ; il aurait sans doute été préférable de raconter la vraie Seconde Guerre mondiale, parce que là, je n'ai pas compris l'intérêt du cheminement de cette série...

    yannzeman Le 13/04/2016 à 15:14:39
    WW 2.2 - Tome 6 - Chien jaune

    Cet album a ses défauts, mais il ne peut pas laisser insensible.
    Et des 6 tomes, c'est définitivement le meilleur, pas tant par son graphisme que par son scénario.

    Le scénariste est parvenu à mêler une histoire personnelle au drame de la guerre, et je ressors très ému de la lecture de ce tome.
    Ce n'était pas le cas des précédents.

    Particulier, mais justement, particulier.

    Un très fort moment de lecture.

    yannzeman Le 13/04/2016 à 13:59:16
    Centaurus - Tome 2 - Terre étrangère

    Je ne vais pas bouder mon plaisir.
    J'ai adoré ce tome 2.

    J'adore les BD de Léo ; j'ai mis du temps à entrer dans son univers, mais grâce à cela, j'ai pu lire la quasi totalité de son oeuvre, sans avoir à attendre la suite pendant des années.

    Mais du coup, je suis maintenant dans l'attente de chaque nouvel opus de ses séries en cours...

    ...et cette attente va devenir insupportable, maintenant que j'ai lu le tome 2 de "Centaurus" !

    C'est graphiquement irréprochable ; Janjetov propose un dessin plus proche de celui de Léo que de celui auquel il nous a habitué dans le passé. Sur le moment, ça m'a un peu embêté, mais finalement, c'est aussi bien comme cela, et l'album parait moins "froid", plus "classique".

    Le scénario est toujours aussi bon, du Léo tout craché, et si original dans le monde de la BD franco-belge.

    Vous pouvez l'acheter sans crainte, c'est un excellent album.

    yannzeman Le 12/04/2016 à 23:19:39
    WW 2.2 - Tome 5 - Une odyssée sicilienne

    L'histoire de ce tome 5 n'est pas très compliquée à lire.
    C'est le seul atout de cet album, moins réussi que les précédents.

    Pas d'ennui, mais rien de réjouissant non plus.
    Et le dessin est tout juste passable, mais pas au niveau de celui des précédents.

    Comme chaque album de cette série est indépendant des autres, celui-là peut être "oublié".

    yannzeman Le 12/04/2016 à 22:37:12
    WW 2.2 - Tome 4 - Éliminer Vassili Zaïtsev

    Ce 4ème volume est pour l'instant le meilleur de la "série".

    D'abord, graphiquement, c'est une petite merveille ; décors et personnages sont très bien dessinés, sans fioritures mais de façon très solide, et chaque personnage est immédiatement reconnaissable.

    Ramon Rosanas est un super dessinateur (je me demande si ce n'est pas celui de la série "and-man" dans les comics Marvel actuels ? si c'est le cas, il dessine décidément très vite et très bien).

    Le scénario nous replonge un peu dans l'ambiance du film "stalingrad" de jean-jacques Annaud, et c'est normal, car il s'agit des mêmes protagonistes (une histoire de snipers russes et allemands).

    J'ai lu l'histoire sans tout comprendre ; mais c'est assez prenant tout de même et cet album en vaut vraiment la peine.

    Dommage que le dessinateur soit pris par cette série Marvel (si c'est bien lui) car j'aurais aimé le voir sur une autre BD.

    yannzeman Le 11/04/2016 à 22:32:37
    WW 2.2 - Tome 3 - Secret Service

    Bon album, au scénario effectivement en béton armé, totalement dans le genre de l'espionnage pur et dur, le tout en temps de guerre.

    Le dessin est superbe au début, mais le dessinateur (qui m'a donné envie de lire "reign", juste pour voir) ne tient pas la cadence sur 60 pages.

    Reste l'éternel problème des histoires sur 60 pages ; pas assez de pages pour développer les personnages, qui sont un peu froids et sans âme (à part Mister X, mais enfin même lui...).

    En tout cas, une série anthologie décidément bien née.

    yannzeman Le 11/04/2016 à 14:43:35
    WW 2.2 - Tome 2 - Opération Felix

    Le tome 1 était foutraque, plombé par un début raté et une entrée en matière difficile.

    Le tome 2 est nettement plus réussi.
    Graphiquement, d'abord (même si le 1 avait ses bons moments), mais aussi dans son scénario.

    Comme il s'agit d'une uchronie, et que je ne suis pas assez calé pour tout connaitre de la Seconde Guerre mondiale, j'ignore si la bataille de Gibraltar a existé.
    Mais c'est assez prenant pour ne pas nécessiter de connaissances particulières sur cette période.

    Je vais lire la suite, toujours avec ce regret qu'il n'y ait pas de personnage récurrent.

    yannzeman Le 11/04/2016 à 14:39:09
    WW 2.2 - Tome 1 - La bataille de Paris

    Cet album est mal fichu et aurait pu mettre en danger la thématique.
    Mais en persévérant dans la lecture, j'ai accroché.

    Le début est raté.
    Trop de bla-bla inutile, des cases répétitives alors qu'un explicatif limité à une seule planche aurait suffit.

    Quant enfin l'histoire commence, on a envie de décrocher.
    la profusion de personnages mal identifiés graphiquement n'aide pas à continuer la lecture.

    Et puis, petit à petit, parce que j'aime beaucoup cette période (j'aime par exemple "un village français", formidable série diffusée sur 5 saisons sur F3 ; ou bien l'incontournable et cultisme mini-série "band of brothers"), j'ai commencé à rentrer dans cette (petite) histoire de la bataille de Paris.

    Je ne suis pas fan des uchronies, "jour J" m'ennuie profondément par exemple, mais là, j'ai fini par accrocher.

    Seul bémol :
    chaque album relate une histoire autonome, et on ne retrouvera pas certains personnages auxquels ont s'est attaché.
    dommage.

    par contre, pour ce que j'ai pu en voir, les dessinateurs choisis (je n'ai pas encore lu les albums, donc je ne peux juger des scénarii) sont d'un excellent niveau graphique.
    Ce n'est pas courant dans ce genre de projets.

    yannzeman Le 09/04/2016 à 15:44:50
    Lucky Luke (vu par...) - Tome 1 - L'Homme qui tua Lucky Luke

    Album sans intérêt, parce que l'histoire n'est pas intéressante.

    On devine dès le début qu'il n'arrivera rien à Lucky Luke, mais ce qui fait le charme d'un album de Lucky Luke, c'est l'humour.
    ici, il n'est pas présent, et on s'ennuie ferme.

    L'album est trop long, j'ai commencé à ne plus lire les dialogues et à attendre la fin dès la 40éme page (sur 60...).

    Je suis sidéré du nombre d'albums qui sortent, où le scénario est bâclé, mal fichu, sans intérêt.

    Avant, les magazines de pré-publication garantissaient des BD de qualité, parce qu'un travail était fait en amont pour ne sélectionner que les projets matures, les histoires qui en valaient la peine.

    Et le lecteur du Journal de Spirou, de Tintin ou de pilote, par son courrier, permettait de faire le tri dans toutes les séries qui étaient pré-publiées ; ne sortaient alors en album que les meilleures séries, celles plébiscitées par les lecteurs.

    Les auteurs se formaient au contact des anciens, qui prenaient des stagiaires ; il a fallut des années pour qu'un Jean Graton, par exemple, puisse proposer son Michel Vaillant.

    On a l'impression qu'aujourd'hui, il suffit de savoir dessiner un peu pour avoir le droit de sortir un album, et que personne ne relit cet album avant sa publication.

    La BD se meurt de trop de publications non maitrisées, bas de gamme et fades.

    J'ai bien aimé "le marquis d'anaon", même si ce n'était pas la Bd du siècle. Mais là, ce Lucky Luke est vraiment sans intérêt...

    yannzeman Le 04/04/2016 à 01:50:21
    Daddy (Durand/Follet) - Tome 1 - Daddy 1

    L'histoire est adaptée d'un roman, et c'est son auteur qui en a réalisé le scénario (aidé, sans doute par le dessinateur, René Follet ?).

    Le résultat est bancal.
    Le dessin est solide, à mi-chemin entre Mitacq (la patrouille du castor, jacques legall) et Jijé (qu'on ne présente plus).
    Ce n'est pas si mal !

    L'histoire est prenante au départ, car assez originale ; mais là où le roman (en général, pas celui-là précisément, que je n'ai pas lu) permet de développer les choses (les sentiments, les réflexions intérieures), la BD empreinte d'autres artifices.

    Ici, ces artifices manquent un peu.

    Mais l'histoire se laisse lire, et le tome 2 ne déçoit pas.
    Alors, à défaut d'être génial, cette histoire est prenante ; c'est déjà ça.

    yannzeman Le 04/04/2016 à 01:42:39
    Saria - Tome 2 - La Porte de l'ange

    super dessin, histoire nulle.
    à fuir.

    L'art est difficile et j'aime trop la bande dessinée et les auteurs de bande dessinée, pour leur vouloir du mal.
    mais il est préférable d'avertir l'acheteur hésitant, quand une BD est ratée.
    C'est le cas ici.

    (et puis, le tome 3 n'est jamais sorti, alors...)

    yannzeman Le 04/04/2016 à 01:38:29
    Saria - Tome 1 - Les Trois Clés

    J'aime Serpieri, son dessin si particulier, ses décors, même si je ne m'intéresse pas du tout au scénario de ses albums de la série "druuna" (mais est-ce vraiment important ?).

    J'apprécie le travail de Duffaux, en général, comme par exemple "la complainte des landes perdues".

    Mais là, je n'ai pas accroché.
    Ni aux personnages, ni à l'histoire ; trop de laideur, trop de noirceur, pas d'empathie (mais pour qui ? Saria n'est finalement qu'une fille de riche qui s'encanaille et cherche à se donner des airs du peuple).

    Et ENCORE une fois, l'Eglise est la cible, le méchant de l'histoire...

    Pire encore, l'auteur donne à l'Islam des airs de libérateur ; totalement incongru, quand on voit, depuis des siècles, comment se comporte cette religion de soumission !
    Le monde à l'envers.

    A fuir.
    (visiblement, les lecteurs n'ont pas accroché, car la série n'a pas eu de fin)

    yannzeman Le 29/03/2016 à 00:00:41
    Pornhollywood - Tome 2 - Crépuscule

    Le tome 1 était mauvais, le 2 n'est pas mieux.

    je me suis encore plus ennuyé à le lire ; la (mauvaise) surprise de l'accumulation de vulgarité du 1er tome a laissé place à l'ennuie profond.

    On est très loin d'un "dahlia noir", par exemple.

    Le scénario est indigent, les personnages plus creux les uns que les autres, on n'y croit pas une seule seconde.

    Enfin, bref, 2 tomes sortis très vite, mais très mauvais.

    A fuir.

    yannzeman Le 28/03/2016 à 23:53:55
    Pornhollywood - Tome 1 - Engrenages

    L'exemple même de la mauvaise BD racoleuse et sans âme.

    La vulgarité inonde cet album, les personnages sont tous affreux, sales et méchants/cons.

    Ce polar n'a pas beaucoup d'ambition, et on ne s'attache à aucun personnage ; quand ils meurent, on passe aux suivants, et on arrive à la fin de cet album en se posant la question de savoir comment un éditeur digne de ce nom a pu accepter un tel projet...

    Economisez votre argent, passez votre chemin.

    yannzeman Le 25/03/2016 à 15:27:59
    Siberia 56 - Tome 3 - Pyramide

    Quel dommage...

    Une planète glaciale, des monstres horribles, des dangers permanents, des monuments gigantesques et mystérieux...

    Ce triptyque de SF horrifique, tendance survie, aurait pu délivrer quelque chose d'intéressant, de passionnant même, et le dessin est très bon (sauf pour distinguer qui est qui, parfois).

    Mais entre des personnages fades, pratiquement peu de réponses aux questions posées, et une fin annoncée dès le début de l'album, je suis resté sur ma faim avec le sentiment d'avoir été grugé.

    Décevant, très décevant.
    Et donc, tant mieux si il n'y a pas de suite.

    yannzeman Le 22/03/2016 à 08:03:47
    Travis - Tome 11 - Les Enfants de Marcos

    J'ai sous-noté cet album, dans un 1er temps, mais je le regrette car il surnage dans un genre (action pure et SF) assez pauvre en bonnes surprises.

    Je n'ai encore jamais été déçu par un album de cette collection "série B", qui n'a rien d'une série B tant les scénarios sont de qualités, et les thèmes abordés faussement d'action.

    La BD peut se lire comme une Bd d'action pure, mais il est évident que les auteurs se creusent la cervelle pour intégrer l'action dans un contexte très riche et sans cesse connecté au monde réel, celui d'aujourd'hui et de très bientôt.

    Le dessin n'a jamais baissé en qualité, ce qui est rare, et le dessinateur est resté le même, ce qui est très bien (et rare aussi !).

    Le personnage titre n'est même pas présent dans cet album, sans que cela ne pose problème, ce qui prouve bien que l'univers de cette série est riche et les personnages "secondaires" très bien écrits.

    Et puis, Vlad est un personnage incroyable de charisme ; il mériterait sa propre série, si d'aventure les auteurs en ont l'envie.

    L'histoire est prenante, comme toujours, et comme dans "Carmen Mc Callum", "ou dans une moindre mesure "Golden City", le plaisir de lecture est total.

    Que vive encore longtemps cette série !

    yannzeman Le 21/03/2016 à 08:00:10

    Mon ressenti sur cet album est mitigé.

    En terme de scénario, c'est très sympathique, du roman graphique proche de l'univers d'un "Monsieur Jean" de Dupuy et Berberian.

    Le personnage principal est une femme, mais je n'ai eu aucun mal à m'identifier (ou plutôt à m'attacher) au personnage.
    Ce n'est pas une BD réservée aux filles.

    Maintenant, j'ai 2 réserves :

    - la Bretagne qui sert de décors à cette histoire ne ressemble pas beaucoup à celle que je connais (c'est la terre de mes ancêtres). La ville imaginaire de Klervi manque de réalisme, ses habitants aussi.

    Et imaginer de la viticulture, dans une région qui s'est vue interdire toute culture de la vigne et du vin pendant des siècles pour ne pas concurrencer d'autres régions... Grosse erreur mal venue !

    - le dessin est un peu trop simple à mon gout.
    Ca manque de décors, et j'ai souvent l'impression que je pourrais en faire autant.
    Au final, je ne sais pas si la dessinatrice sait réellement dessiner ou pas, ce qui est embêtant.

    Je n'ai rien contre les graphismes moins académiques mais je préfère quand il est un minimum élaboré (exemple : "Aya de Yopougon").

    Au final, je n'ai pas passé un mauvais moment de lecture, mais le dessin m'a un peu déçu, et je n'ai pas retrouvé ma Bretagne.

    yannzeman Le 20/03/2016 à 23:10:30

    J'ai beaucoup aimé (vraiment beaucoup) les précédentes réalisations de Vanyda.

    Alors j'ai attaqué cette histoire complète plein d'espoir. Et l'histoire m'a déçu.

    Je n'ai pas encore fini de la lire, mais l'envie m'a quittée.
    Ca partait bien, du Vanyda de bonne facture, un dessin toujours aussi efficace et très plaisant à lire.

    Et cette force chez Vanyda d'utiliser à merveille les silences, les respirations, et ce quotidien si bien reconstitué (d'habitude, en tout cas).

    Et puis le propos est devenu plus embrouillé, plus politique. Le racisme a fait son apparition, et comme d'habitude, ce sont les français blancs de souche qui sont les affreux jojos, quand tous les autres, les noirs, les arabes et les asiatiques sont gentils tout pleins.

    Encore une fois, un livre (une oeuvre, un auteur, un documentaire, une initiative gouvernementale,...) veut nous faire croire que le racisme n'est que l'affaire des français blancs de souche (et catholiques, pour bien faire).

    Le monde entier se fout sur la gueule, la haine se développe entre les ethnies, les pays se détruisent pour des querelles de frontières, les organisations criminelles se cachent derrière l'islamisme politique, l'esclavage existe encore dans certains coins du monde, la femme est reléguée au 2nd plan dans une bonne partie de l'hémisphère sud de la planète, mais ce sont encore et toujours les mêmes qui sont taxés de racisme, dans un pays qui n'a rien demandé mais se retrouve avec des millions d'étrangers sur son sol, bien forcé de faire avec et de respecter même l'inacceptable.

    J'en ai marre qu'on ne considère jamais le racisme autrement que comme la haine des blancs envers les noirs, les arabes, les asiatiques.

    Le racisme est partout, et il y a autant de noirs racistes qu'il y a d'arabes racistes; il y a autant de haine chez les arabes que chez les blancs, et autant de volonté d'entre soi chez les asiatiques que chez les arabes.

    Ce serait bien, aussi, de le montrer, des fois.

    Bref, cet album m'a déçu, parce que le propos est bancale et trop cliché à mon gout. Je n'y ai pas retrouvé ce qui faisait la force des précédentes réalisations de l'auteur.

    Mise à jour :

    Je vais mettre un peu d'eau dans mon vin.
    J'ai repris la lecture de ce livre, et je dois avouer que l'auteur a fini par ajouter un couplet sur l'universalité du racisme (ou plutôt de la difficulté à admettre les différences).

    Mais si dans ses propos, Vanyda (puisqu'elle fait parler ses personnages) reconnait que chaque coin du monde a ses préjugés, rien n'est dit sur le communautarisme qui se développe en France.
    Le racisme qu'elle évoque se déroule en dehors de France.

    En France, il n'y a donc que les français blancs de souche qui sont racistes, dans sa BD.

    Et puis, déduire le racisme de propos comme "c'est fou comme il y en a beaucoup" (sous-entendu "des arabes")..., c'est complètement débile ; stopper une relation parce que son copain, qu'elle connait à peine, a des amis qui disent cela est absurde et démontre très peu d'ouverture d'esprit.

    je suis français, breton 100%, catholique et marié à une algérienne authentique (pas issue des banlieues françaises) et musulmane très pratiquante.

    Il arrive que ma femme me dise qu'elle trouve qu'il y a beaucoup trop d'arabes dans tel ou tel endroit.
    Aurais-je du la quitter, pour de tels propos ?
    Est-elle la seule qui aurait le droit de dire cela, sous prétexte qu'elle est elle-même arabe ?

    Et que devrais-je dire de l'attitude de la famille de ma femme, qui refuse de m'accepter, parce que je suis "français" ?
    Les mêmes y verront des "différences culturelles", mais crieront au racisme si d'aventure (ce qui n'est pas le cas), ma famille française de souche avait la même attitude vis à vis de ma femme immigrée.

    Bref, quand on parle de racisme, entre autre, je trouve qu'en France, ceux qui se disent "ouvert d'esprit" et "progressiste", sont souvent les plus fermés à la discussion et refuse qu'on ne pense pas comme eux !
    Un comble...

    Je maintiens que cet album est bancale, et s'il a le mérite d'aborder un sujet sensible, il le fait en utilisant beaucoup de clichés, et comme souvent, est très conciliant avec l'immigration (ses excès) et très exigeant avec les français de souche (qui subissent sans trop pouvoir se défendre).

    yannzeman Le 10/03/2016 à 22:28:17
    Galkiddek - Tome 3 - Le Transfert

    Mouais...

    Encore une histoire bouclée en 3 petits tomes...
    Ce n'est pas vraiment passionnant, ni très original (une vengeance).

    Et puis, les personnages principaux sont tous mauvais, alors il est difficile de s'attacher à eux.

    Tout ça pour ça.
    Encore une BD que je ne relirai pas ; il en sort beaucoup trop, qui ne laissent aucun souvenirs.

    La disparition des périodiques de pré-publication est vraiment préjudiciable à la BD franco-belge, et aux lecteurs que nous sommes, condamnés à acheter très cher et à l'aveugle des albums BD qui n'en valent pas la peine.

    yannzeman Le 10/03/2016 à 14:54:36
    Kaplan & Masson (Une aventure de) - Tome 2 - Il faut sauver Hitler

    Thibert a mis le temps, mais il nous propose un album très beau, et avec un scénario plus foufou que le précédent, qui colle mieux à cette série.

    Pour autant, est-ce un très bon album ?
    Pas tout à fait.

    De plus en plus, je trouve qu'il y a 3 groupes de BD :
    -les ratées (type "le maitre d'arme" ou "la présidente"),
    -les sympathiques à lire, mais qu'on ne relira pas (exemple : "horacio d'Alba"),
    -et les réussites, celles qu'on relira encore et encore, dans 30 ans.

    Dans les réussites, j'y met bien évidemment les classiques ("Tintin", "Spirou", "Black et Mortimer", "Michel Vaillant", "Alix", "Lefranc", "Buck Danny", "Tanguy et Laverdure", Astérix"...) et certaines créations plus récentes ("XIII", "complaintes des landes perdues", "Blacksad", "Ghost Money", "Karen Springwell - le convoi",...).

    Pour moi, "Kaplan et Masson" ne figure pas dans les réussites, et ne constituera pas un classique que je relirai régulièrement.

    Le dessin n'est pas en cause ; il s'est même amélioré depuis le 1er album, où j'avais trouvé les dessins un peu "gros", comme si je lisais avec une loupe.

    Cette fois, les cases sont plus réduites, plus nombreuses, et encore plus fournies ; les visages sont mieux travaillés, et le résultat final est sublime. Pour qui, comme moi, adore les années 50 et les voitures anciennes, c'est un pur plaisir visuel.

    Il y a plein de références au passé, de "l'emmerdeur" aux "tontons flingueurs", les dialogues sont savoureux par moments (on se rapproche des dialogues d'Audiard), et les situations sont comiques à souhait.

    ce 2ème album est complètement déjanté, ce que j'attendais d'une telle série à lire au 2nd degré (rien que le titre, fallait oser !).

    Alors, pourquoi suis-je un peu déçu ?

    D'abord, comparer cette série à "Black et Mortimer" n'a pas de sens.
    La série de E.P Jacobs était à lire au 1er degré, l'humour n'y figurait pas, et c'était très bien comme ça.
    ici, trop d'humour peut amuser, sur le moment, mais cela ne me donne pas forcément envie de relire cet album par la suite, le frisson de la grande aventure n'y figurant pas.

    Ensuite, je trouvais déjà que dans le 1er album, le duo était déséquilibré, entre un Kaplan sans personnalité, un Masson potable et un Watabé trop peu utilisé (alors qu'il contient une force comique proche d'un professeur Tournesol).

    Si Kaplan a gagné en personnalité, et ressemble un peu plus à un barbouze, il n'est toujours pas l'équivalent papier d'un Lino Ventura ou d'un Gabin.

    Quant à Masson, il m'agace ; il est sensé être un scientifique, mais en 2 albums, on ne l'a jamais vu réaliser quoi que ce soit de "scientifique" alors à quoi bon ?
    Il passe son temps à cogner (gala de boxe, dans le train), à tirer des coups de feu, à embrasser sa secrétaire, mais à part ça ?

    Depuis le début, je trouve que Masson a le physique d'un Barbouze, et qu'il devrait former un duo d'enquêteurs avec Kaplan.

    Enfin, Watabé s'éteint progressivement.
    Autant supprimer ce personnage. C'est lui, le scientifique de la bande, le "savant fou" du trio qui permettrait d'aborder toutes les thématiques du progrès années 50.

    Seule Line Valmont devient intéressante, presque trop ; dans la dernière scène d'action, ce ne devrait pas être elle qui tient le bazooka, mais Watabé, et elle qui conduit. Petite incohérence, mais enfin, pas dramatique.

    Enfin, dans le 1er album, nous faisons la connaissance d'un mécène aussi fou que philanthrope ; hypocondriaque, il refuse tout contact avec l'extérieur, sauf dans les toutes dernières cases.
    J'imaginais que son attitude serait expliquée dans l'album suivant, qu'on allait le revoir ; et bien non.
    Quel dommage...

    Au final si le dessin est époustouflant, le scénario n'est pas réussi, il manque quelque chose, un juste milieu entre parodie et action, pour en faire une BD classique.

    Dans le registre "humour et suspense", Jean-Michel Charlier avait trouvé ce juste milieu, avec son compère Uderzo, dans la série "Tanguy et Laverdure". Un exemple à suivre ?

    yannzeman Le 09/03/2016 à 08:52:58
    Les démons d'Armoises - Tome 2 - Jehanne des Garous

    Vous aimez l'Histoire de France, l'époque médiévale, Jeanne d'Arc, Gilles de Rais et les histoires de loup-garou ?

    Cette histoire est pour vous !

    Le dessin est excellent, précis, détaillé, l'ambiance est formidable et les personnages intéressants.

    Chaudement recommandé.

    yannzeman Le 09/03/2016 à 08:50:01
    Les démons d'Armoises - Tome 3 - Gilles l'hérétique

    A la sortie du 3ème (et dernier ?) tome, j'ai pris le temps de relire les précédents, pour me remettre dans l'histoire, car du temps a passé et ma mémoire est perfectible.

    J'aime toujours cette série, même avec ses défauts.

    Le dessin est impeccable, et le contexte historique est bien amené. Il est parfois difficile de reconnaitre qui est qui, car tous les personnages se ressemblent un peu, graphiquement, mais je suis quand même arrivé à suivre l'histoire.

    La fin est un peu ratée, dans le sens où on ne comprend pas tout de suite que c'est la fin, mais ce n'est pas très grave pour une fois.

    Mon seul reproche :
    Visiblement, cette série est la suite d'une précédente série ("Garou") que je n'ai pas lu, et rien n'indique, dans le 1er tome qu'il s'agit d'une suite officielle.

    Par contre, le tome 2, et plus encore le tome 3, font sans cesse référence à des personnages de la série "Garou", et c'est agaçant.

    Cela va m'obliger à lire "Garou", ce qui n'est pas grave, mais enfin, j'aurais aimé le savoir avant.

    En tout cas, ce triptyque est une bonne alternative à "Jhen" de Jacques Martin, pour qui aime cette période et le personnage de Gilles de Rais (ou Retz), le fantastique en plus.

    Dommage que, cette fois encore, la série se termine dès le 3è tome ; où sont passées les séries d'antan, qui pouvait atteindre les 20 albums sans souci ?

    yannzeman Le 08/03/2016 à 23:01:14
    Kaplan & Masson (Une aventure de) - Tome 1 - La Théorie du Chaos

    Assurément, c'est un bon album.

    Je l'avais acheté à sa sortie, séduit par le dessin et l'ambiance années 50.

    Mais pour une raison que j'ignore, si j'en avais commencé la lecture, je ne l'ai jamais finie. Je m'en rends compte, 7 ans plus tard, au moment de la sortie du 2è tome (il faut être patient !).

    J'avais gardé de cet album un mauvais souvenirs, mais je pense que je confondais en réalité avec une autre série, "Simon Hardy", dont le dessin est aussi très années 50, mais avec un scénario... euh... oubliable.

    J'ai donc relu (ou plutôt fini de lire) cet album, et si le scénario ne casse pas des briques, le dessin est assez agréable et l'ensemble donne envie de laisser une chance au tome 2.

    Cet album me fait penser à la reprise de "Black et Mortimer", par des auteurs d'aujourd'hui ; ils revisitent les années 50, mais l'ensemble manque de "chair". Il n'y a pas d'âme dans ces histoires.

    ici, les personnages principaux sont Kaplan et Masson ; autant Masson, scientifique tombeur de ces dames, a un peu de personnalité (pas des masses, mais un peu), autant Kaplan n'évoque rien, et je lui préfère nettement le sensei Watabé.

    A Kaplan, il manque la gouaille d'un Lino Ventura ou d'un Gabin, leur façon de s'exprimer avec les poings. Le scénario pourrait aussi tirer du côté des "tontons flingueurs", mais l'histoire reste bien trop sage.

    Bon, enfin, j'ai lu bien pire, dans le genre alors ne boudons pas trop ce 1er tome.

    J'espère que le 2è tome, où ne figure plus Convard au scénario, et fort de ces 7 ans de maturation (pire qu'un Cabrel ou un Voulzy !), saura se dérider un peu.

    Rien que le titre, "il faut sauver Hitler" (fallait oser !) laisse espérer du déjanté ; on verra à l'usage.

    yannzeman Le 05/03/2016 à 23:37:29
    Spirou et Fantasio - Tome 55 - La colère du Marsupilami

    Mais quel dommage...

    Les reprises de Spirou, après le départ de Franquin, il faut le reconnaitre, ont toujours un peu déçu (même la période Tome & Janry). Forcément, les uns et les autres ont souffert de la comparaison avec le génie de Franquin.

    Je n'attendais plus grand chose de Spirou & fantasio, sinon la perpétuation (ça se dit ?) d'un duo que j'avais tant aimé.

    Quant Vehlmann et Yoann ont repris la série, je n'avais ni attente particulière ni préjugé spécialement négatif.

    Leurs débuts m'ont semblé très sympathiques, avec de bonne surprises ; à défaut d'un graphisme parfait, du moins cela se laissait lire sans déplaisir, et parfois avec bcp de plaisir (les tomes 51, 53 et un peu aussi le 52, faut avouer).

    Jusqu'à "Sniper alley" (tome 54), que je n'ai pas aimé.
    Mais enfin, on ne peut pas être bon tout le temps. Le tome 54 était juste raté, ça arrive.

    Le tome 54 contenait pourtant une nouvelle qui m'a ravi au plus haut point : le Marsupilami, animal fabuleux, merveilleux, indispensable aux aventures des compères Spirou et Fantasio (et Spip, bien sur), allait revenir dans la série, après le rachat par Dupuis de Marsu production (si je ne me trompe) !!!!!!

    J'avais hate de lire la suite, de voir enfin ce retour tant espéré pendant des années (j'ai 46 ans).

    Si le tome 55 me déçoit un peu, c'est d'abord parce que le graphisme n'est pas à la hauteur d'un Spirou ; son visage est le plus souvent raté, ses attitudes corporelles aussi, et les mots qu'on lui fait dire ne sont pas dignes de ce personnage. La vulgarité, déjà trop présente dans le monde réel, n'a vraiment pas besoin de figurer dans une oeuvre aussi poétique.

    Mais la magie opère quand même, quand apparait le Marsupilami.
    J'attends les retrouvailles, je dévore l'album.

    (je ne vais évidemment pas raconter l'histoire, par respect pour les lecteurs)

    Il y a même de très grands moments d'émotion, que l'on attend pas forcément, et qui touchent d'autant plus.

    Mais la fin me déçoit ENORMEMENT.
    Est-ce vraiment la volonté des auteurs ?
    Ou la demande de la maison d"édition ?

    En tout cas, je suis très déçu par cette fin.
    Je n'achèterai sans doute pas les albums à venir (je ne peux pas expliquer pourquoi, mais ceux qui ont lu cet album comprendront).

    Encore une fois, quel dommage, après tant d'espoir.

    yannzeman Le 01/03/2016 à 16:55:15
    Les aventures de Betsy - Tome 1 - Le Sortilège de l'Atalante

    J'aime ce qui est rétro, sans vulgarité et sans prétention. Et j'aime les voitures anciennes et les années 50-60, les tontons flingueurs, les pin up, l'ambiance du "Corniaud" et de "la grande vadrouille"..

    Alors j'ai lu les albums de la "grande cousine" Margot, et si les scenarii ne cassent pas des briques, le dessin est séduisant (à défaut d'être inoubliable) et donc j'ai essayé cet album sur la "petite cousine" garagiste et enquêtrice privée à ses heures perdues.

    Le scénario, pourtant écrit par le même scénariste que la série "Margot", coule plus de source, les scènes s'enchainent plus naturellement.

    Est-ce le fait du dessinateur ?
    Peut-être, même si graphiquement Betsy mériterait d'être mieux définie, un peu plus jolie si possible.

    Par contre, les décors sont irréprochables, et les couleurs sont bien meilleures que pour "Margot". On a moins l'impression que tout ça a été colorié par ordinateur, le rendu est moins froid.

    Au final, un sympathique moment de lecture, dans un genre pas révolutionnaire mais pas désagréable.

    yannzeman Le 27/02/2016 à 00:50:29
    Les seigneurs de la terre - Tome 1 - L'appel de Cérès

    Cet album est riche en informations, en questions (sur nos choix de société notamment), sur le métier d'agriculteur, sans misérabilisme ni manichéisme.

    L'agriculteur ressort à la fois victime et complice des "multinationales de l'empoisonnement" de type Monsanto, sans que la démonstration ne paraisse outrancière. C'est probablement la terrible vérité qui est dénoncée dans cet album. Et encore, je pense avoir vu au travers de reportages que la vérité est pire encore.

    Le dessin est très solide ; les personnages sont facilement reconnaissables (sauf la fiancée du personnage principal, c'est ballot car elle apparait souvent, et a un rôle déterminant pour la suite, visiblement), et les décors sont bien dessinés.

    Cependant, comme le dessinateur sait dessiner, il est dommage qu'il n'ait pas plus proposé de décors un peu grandioses, comme celui où se donnent rendez-vous l'avocat et sa fiancée.
    De ce point de vue, la couverture en promet plus que son contenu.

    Pour la suite, et pour conserver des lecteurs, il faudra sans doute lever un peu le pied sur le didactique (par moment, j'avais l'impression de relire un "michel Vaillant" des années 90, quand Graton - que j'aime énormément pour son travail des années 50-60 - est devenu plus journaliste automobile que auteur de BD et décrit les paddocks de course pendant des pages parce que l'histoire n'est pas des plus excitantes).

    On se cultive, mais est-ce qu'on se soucie des personnages ?
    Pas tant que ça.

    Pourtant, de l'émotion était possible : la famille sud-américaine expropriée par la multinationale, qui se retrouve à la rue, elle m'a touchée, mais on ne saura pas ce qu'elle devient.
    (comme dans la vie, bien sur, mais enfin, une BD permet des fois de s'échapper du réel...)

    Au final, si le scénariste sait raconter une histoire, et si le dessinateur sait dessiner, je ne suis pas certain d'avoir envie de lire la suite. Pas du fait que cela se passe dans le monde paysan (mes livres de chevet sont "des grives aux loups" et "les palombes ne passeront plus", de Michelet, ils ont façonné ma vie), mais parce que le rendu final laisse un peu sur sa faim le lecteur de BD.

    yannzeman Le 26/02/2016 à 23:50:36
    Druuna - Tome 0 - Les origines

    je suis d'accord avec "edounig", cet album est une arnaque.

    je n'ai de oute façon jamais vraiment été intéressé par les scénarios des "druuna", mais j'ai tout de même acheté, il y a 10 ans, les 2 coffrets de l'intégrale car le graphisme de Serpieri est remarquable.

    mais les scénarii...
    ça n'a jamais volé bien haut.

    et bien, c'est encore pire cette fois.
    aucun intérêt pour cet album sans queue ni tête, qu'on feuillette en 3 mn, et qu'on regrette aussitôt d'avoir acheté.

    A fuir.

    yannzeman Le 23/02/2016 à 23:44:44
    Alix - Tome 33 - Britannia

    Pouah...

    Je me rends compte, à la lecture de cet album, que j'ai surnoté le précédent, "la dernière conquête", et que les défauts que j'avais occulté me sautent cette fois aux yeux, tant ils sont nombreux.

    le scénario est un peu improbable, et ne permet pas toujours de s'attacher aux personnages ; et puis, j'ai du mal à croire à la noblesse de certaines alliances entre un empire romain expansionniste (boulimie qui le mènera à sa perte) qui écrabouille et réduit à l'esclavage tout ses ennemis et une partie du peuple Breton contre une autre partie du peuple Breton...

    la vérité devait plutôt receler son lot de corruption des chefs, à l'image de ceux qui sont sensés nous représenter et nous défendre aujourd'hui, à commencer par nos chers présidents de la république, face à une administration européenne elle-même corrompue, et qui nous vend aux plus offrants des multinationales.

    Mais comme Alix est un affranchi romain, et combat dans le camp des oppresseurs, il fallait bien trouver une idée de scénario qui annoblisse quelque peu ce qui n'est finalement que de la basse corruption.

    Mais bon, ce n'est qu'une BD, et il faut bien divertir, même au prix du délire historique.

    Le dessin me gène beaucoup plus que le scénario invraisemblable.
    Dans le précédent album, "la dernière conquête", j'étais tellement heureux de retrouver des personnages dont le graphisme faisait vraiment penser à celui de jacques Martin que je n'ai pas fait attention à un ENORME défauts du dessinateur marc Jailloux :

    Les décors sont affreux !!!
    A croire que ce dessinateur ne sait effectivement pas dessiner des décors, que ce soit des paysages ou des villes ou villages ???
    Soit le dessinateur fait l'impasse de décors, soit ce qu'il dessine est tellement flou qu'on n'y voit rien.

    passé la 1ère rangée de soldats (de personnage, plus généralement), si vous prenez la peine de regarder un peu, il n'y a rien de défini, tout est flou, alors que le dessin du maître Martin était la précision même, et chaque figurant, chaque maison, de chaque ville ou village, étaient dessinés avec précision.

    Maintenant que je m'en rends compte, je regrette doublement d'avoir acheté cet album.

    D'abord, parce que le scénario est du grand n'importe quoi. Et ensuite parce que le dessin n'est pas à la hauteur de la qualité légendaire de cette série (même les personnages de 1er plan, à commencer par Alix, ne sont pas si bien dessinés que ça ; les proportions sont souvent ratées, les bras difformes, les têtes peu reconnaissables).

    Pour me laver les yeux, je pense que je vais devoir relire les 1ers albums de jacques Martin...

    yannzeman Le 22/02/2016 à 01:00:32

    J'ai fini la lecture de cet album en me disant :
    "tout ça pour ça ??"

    Il n'y a pas de secret : lorsqu'un auteur rédige une histoire qui tient en un seul album, c'est que bien souvent elle n'en vaut pas la peine.

    c'est le cas, ici encore, et si Henninot a toujours un beau coup de crayon (avec effectivement du william Vance comme inspiration), les couleurs ne sont pas à la hauteur du dessin, et le scénario est quelconque.

    je ne me suis pas attaché aux personnages, dont le personnage principal antipathique david Grief (qui porte bien son nom, tant il est imbuvable et imbu de sa personne). On dirait aussi du corto maltese, par moments (ce qui n'est pas un compliment, pour moi).

    Enfin bref, pour les amateurs d'aventure, lisez plutôt les "bernard Prince" ; moins prétentieux et plus réussi.

    yannzeman Le 20/02/2016 à 18:34:19
    Alix - Tome 32 - La Dernière Conquête

    La 1ère partie de l'album impressionne et fait vraiment penser que la série a trouvé de dignes successeurs à Monsieur jacques Martin.

    La 2è partie, moins réussie aussi bien sur le plan graphique que scénaristique, déçoit un peu.
    Je ne vais rien dire de l'histoire, pour ne pas trop la dévoiler (juste cette remarque : à quoi bon donner une place centrale à un lion qui ne sert à rien, au final ?).

    Par contre, le dessin, qui donne très bien le change dans la 1ère moitié de l'album, laisse ensuite à désirer ; certaines proportions des personnages ne sont pas toujours très bien maîtrisées, certaines cases sont bâclées (impensable, pour du "jacques Martin") et moches. C'est dommage, car le dessinateur sait visiblement dessiner.

    Au final, je suis resté un peu sur ma faim.
    Et comme d'autres, j'imagine, cela m'a redonné envie de lire les albums du Maître. C'est déjà ça.

    yannzeman Le 19/02/2016 à 11:17:36
    Taï-Dor - Tome 1 - Les gants de Taï Dor

    Oh lala !
    J'ai du lire ça il y a des années, mais j'ai gardé un excellent souvenirs de cette série.

    Plus légère et avec un graphisme plus rond (au départ) que "la quête de l'oiseau du temps", cette saga ne laisse pas supposer le ton plus sombre qu'elle va prendre par la suite.

    Le dessin est très bien maitrisé, et l'histoire se lit très facilement.
    L'idée de départ est géniale, même si certains diront qu'elle n'est pas révolutionnaire. En tout cas, on s'attache énormément aux personnages, et on a envie de lire la suite.

    Un classique, à lire absolument.

    yannzeman Le 17/02/2016 à 15:38:33
    Cerebus (Une histoire de) - Tome 1 - High Society

    Qu'est-ce que je me suis ennuyé à lire ce pavé...

    Le dessin n'est pas en cause, Dave Sim sait visiblement dessiner, mais son scénario par contre...

    Pfff...
    Que c'est long, lent et pas très adapté au format de la BD !

    J'ai acheté ce pavé à sa sortie en France, pensant lire quelque chose dans la veine de "Bone", mais j'ai vite déchanté.

    je ne m'attendais pas à une histoire identique à celle de "Bone", mais au moins à quelque chose qui contienne un scénario de BD ; les 1ers chapitres m'ont dérouté, alors j'ai remisé ce livre et décidé de laisser le temps faire son oeuvre.

    Parfois, un livre nécessite d'être dans le bon "moment" pour être lu et apprécie.

    6 ans plus tard, malheureusement, rien n'a changé, je trouve ce livre toujours aussi lent, ennuyeux (même si j'ai bien compris la satire du monde politique américain) et au final, je ne suis pas intéressé.

    J'ai mis de semaines à le lire, chapitre après chapitre, dans mes toilettes (pour être sur de ne pas m'esquiver). Mais rien n'y a fait, je n'ai pas aimé.

    Ce pavé n'est pas à fuir, mais je n'y ai trouvé aucun intérêt, et visiblement je ne dois pas être le seul, car sa publication s'est arrêtée (en France) au 2è volume.

    Et c'est tant mieux !

    yannzeman Le 17/02/2016 à 15:26:44
    L'Œil des dobermans - Tome 3 - La Grimace du vieux singe

    Un album plein de contrastes pour une série détonnante et contrastée. Et déjà finie (sniff...).

    Quand j'ai acheté (et lu) le 1er tome, j'achetais à peu près tout ce qui sortait à ce moment là, et cet album me faisait penser à toutes les séries Delcourt/Soleil au dessin attirant (mais finalement pas tant que ça) et au scénario oubliable.

    J'étais persuadé d'avoir fait une grosse bêtise (une fois de plus...) en achetant "l'oeil des dobermans"..

    Et puis, Cothias au scénario, cela ne pouvait que m'effrayer, car j'avoue ne pas être un grand fan de ses séries ("Les 7 vies de l'Epervier" mis à part).

    A ma grande surprise, un bon dessin et un agréable scénario m'avaient donné envie de continuer à lire cette série.

    Ce 3è et dernier opus sort alors que je ne m'y attendais plus. C'est le cas de pas mal de séries, ces derniers temps (comme "horacio d'Alba" ou "les démons d'Armoise"), et c'est tant mieux, car c'est toujours rageant de commencer quelque chose et ne pas pouvoir lire la fin).

    L'histoire se termine, et le reproche que je peux lui faire témoigne de l'intérêt que je porte au sujet : c'est allé trop vite, et c'est déjà fini.

    Quel dommage que les auteurs n'aient pas pris (ou pas pu prendre ?) le temps de développer l'histoire, de s'attarder un peu sur chaque chapitre.

    L'époque choisi est formidable (juste avant la 2ne Guerre Mondiale, les nazis, l'anaherbe...) et certains personnages (dont LE personnage féminin de la métis) auraient tellement mérité plus de présence et de développement que le résultat est frustrant.

    Mention spéciale à la (toute) fin de l'album, que je ne révélerai pas, mais qui donne ses lettres de noblesse à cette série, et qui prouve, par les émotions qu'elle procure au lecteur que je suis, que cette série avait une âme et aurait mérité de s'étirer un peu plus en longueur.

    Le dessin est consistant de bout en bout, et truffé de détails qui prouvent que ce dessinateur est un bon faiseur, dans la plus pure tradition des vrais dessinateurs d'autrefois, un dessin plus contemporain en plus (tendance Malfin mais en plus fouillé, moins cartoon).

    C'est déjà fini ; bin mince alors...

    yannzeman Le 14/02/2016 à 17:24:33
    Le roy des Ribauds - Tome 1 - Livre I

    C'est sympathique, mais pas exceptionnel.

    J'avais adoré "bloc 109", et dans une moindre mesure ses déclinaisons (de même que "chaos team").

    La fine équipe nous propose cette fois un thriller au Moyen-Age, et pour une fois, l'Eglise n'a pas le mauvais rôle (incroyable !!!!).

    Ca se laisse lire.
    Je lirai la suite, annoncée pour la semaine prochaine.

    Mais ce n'est pas une Bd que je relirai plus tard.
    Les gros muscles, le manque de réalisme d'une Bd sensée être historiquement correcte, font que cela ne deviendra pas un classique.

    Préférez-lui "Jhen" de Martin et Pleyers.

    yannzeman Le 14/02/2016 à 17:07:55
    Les démons d'Armoises - Tome 1 - Prelati

    Chic, le tome 3 est annoncé pour la semaine prochaine !!!!!

    Inutile de dire que j'ai adoré cette série, aux dessins époustouflants et au scénario dense et très intéressant.

    Une excellente Bd de genre, dans le sens le plus positif du terme, un médiéval fantastique basé sur l'histoire de France période Jeanne d'Arc.

    Une excellente idée, un résultat excellent.

    yannzeman Le 14/02/2016 à 17:01:48
    La chronique des Immortels - Tome 7 - Le Coup de Grâce - Deuxième partie

    Effectivement, ce n'est pas un album exceptionnel.

    Le dessinateur des 1ers tomes est parti pour réaliser sa propre bd ("gun ho", très sympa et très beau), et si son successeur n'a pas son niveau, c'est tout de même un bon dessinateur.

    L'ambiance n'est pas en cause, le scénariste reprend sans doute (je ne les ai pas lu) les romans dont cette bd est tirée (si j'ai bien compris).

    Mais enfin...

    Encore une fois, l'Eglise représente le mal absolue et la violence gratuite, encore une fois les musulmans sont de gentils garçons (même un marchand d'esclave, ce qu'il y a de pire en ce bas monde... que faut-il faire pour être un méchant musulman ???).

    Et donc, cette série, qui me plaisait bien au début, me lasse, à force de toujours taper sur les mêmes, les chrétiens.

    Ce révisionnisme historique, à force, m'ennuie profondément.
    Si la série se poursuit, ce sera sans moi.

    yannzeman Le 11/02/2016 à 22:29:32
    Celle que... - Tome 3 - Celle que je suis

    Souvent, on est un peu déçu par la fin d'une histoire.
    Ca part souvent fort, et puis ça s'étiole, fait pschitt, parce que bien souvent, l'auteur ignore où il va aller.

    Là, le 3è tome conclut en beauté une histoire sans fausse note, personnelle et pourtant universelle.

    J'ai beau être un homme, père de famille de 45 ans maintenant, j'ai adoré cette histoire en 3 tomes, sur une adolescente normale et ses amours contrariés.

    Merci pour tout ça.

    yannzeman Le 11/02/2016 à 22:26:27
    Celle que... - Tome 2 - Celle que je voudrais être

    J'ai déjà dit tout le bien que je pensais du tome 1.
    Je le pense aussi du tome 2.

    A lire absolument.
    C'est beau, c'est bon, c'est vrai.

    yannzeman Le 11/02/2016 à 22:25:03
    Celle que... - Tome 1 - Celle que je ne suis pas

    A priori, je n'étais pas le lecteur type de ce genre de BD.
    Une histoire de filles, en pleine adolescence, avec le lycée, les histoires de coeur... et moi qui atteint les 40 ans (au moment ou j'ai lu ces livres, au moment de leur sortie).

    La rencontre de la carpe et du lapin.

    Mais la magie opère, et j'adore cette "trilogie", ou plutôt cette histoire en 3 tomes.

    J'avais déjà aimé ses précédentes bd-manga," l'année du dragon" et "l'immeuble d'en face" alors j'avais acheté "celle que je ne suis pas", mais en ayant l'intention de le lire du bout des doigts.

    A ma grande surprise, j'ai dévoré ce livre (et les 2 suivants), car il m'a replongé en enfance, en adolescence, la vraie, pas celle des séries AB ou de ce que l'on peut voir à la TV en général.

    Bien sur, c'est vu côté fille, et je n'en suis pas.
    Mais c'est tellement bien écrit, dessiné, rythmé, ambiancé, que n'importe quel lecteur s'y identifiera, ou y trouvera des choses de son passé adolescent.

    Je suis entièrement d'accord avec la chronique de F Mayaud, il est souvent plus facile de montrer l'adolescence sous un jour outrancier, excessif ; le tour de force de cette BD, c'est de nous montrer la normalité et d'en ressortir toute la substantifique moelle, jusqu'à nous accrocher.

    En tout cas, moi, ça m'a plu !
    Depuis, je guette chaque production de cette artiste à part.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:08:36
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 23 - Le Bâton de Plutarque

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:08:01
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 22 - L'Onde Septimus

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:07:35
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 21 - Le Serment des cinq lords

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:07:15
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 20 - La Malédiction des trente deniers - Tome 2

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:06:45
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 19 - La Malédiction des trente deniers - Tome 1

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:06:21
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 18 - Le Sanctuaire du Gondwana

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:06:01
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 17 - Les Sarcophages du 6e continent - Tome 2

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:05:43
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 16 - Les Sarcophages du 6e continent - Tome 1

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:05:06
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 15 - L'Étrange Rendez-vous

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:04:33
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 14 - La Machination Voronov

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 11:03:43
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 13 - L'affaire Francis Blake

    A la mort de Jacobs, la maison d'édition a souhaité relancer la série.

    la faute à ces générations de lecteurs qui avaient adoré ces personnages, leurs aventures et le génie de son auteur.

    Le parti pris est celui d'ancrer la série dans une époque, celle qui lui conviendrait le mieux (les années 50), et ce fut une excellente idée.

    L'autre idée fut de confier la série à plusieurs équipes de scénaristes et de dessinateurs, et ce fut aussi une bonne idée ; les albums sortent avec une régularité exemplaire et bien venue (c'est aussi la preuve que ces albums, pour faciles qu'ils paraissent, sont très difficiles à concevoir, car le scénario et le dessin sont exigeants et excluent toute erreur).

    Le résultat est assez égal, d'un album à l'autre.
    cela se laisse lire, ce n'est pas déplaisant; mais pas génial non plus.

    Il n'y a plus de magie, mais reste l'enveloppe, de qualité.
    A lire comme méthadone pour les accros de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:57:15
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 12 - Les 3 Formules du Professeur Satô - Tome 2

    J'adore Bob de Moor.
    Il était le talent caché de Hergé, et on ne le dit pas assez.
    Derrière Tintin, et les albums redessinés (ceux que tout le monde connait), il y a son talent.

    Mais là, il s'est planté.
    Le scénario est sans doute en cause, l'époque a changé et Black et Mortimer n'en font peut-être plus parti ; mais le dessin n'est pas bon, un comble pour un génie tel que celui de Bob de Moor.

    A oublier.
    Lisez plutôt l'intégrale des aventures de "Barelli" ; chaque album est une claque graphique, injustement méprisée.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:52:30
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 11 - Les 3 Formules du Professeur Satô - Tome 1

    Dernier album dessiné par Jacobs, qui revient à la SF après des critiques sur son album précédent qui n'en contenait pas.

    Mais le temps a passé, et l'époque n'est plus aux "gentlemen" héros en Tweed et fumant la pipe.

    Si l'histoire est intéressante, les décors ne s'y prêtent plus, car la fin des années 60 et les horribles années 70 sont passées par là.

    Le Maître a vieilli, mais son époque ne le mérite plus.
    Le laid a remplacé le beau, cet cela se voit (trop).

    A lire, mais par curiosité, moins par passion.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:46:46
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 10 - L'affaire du collier

    Un excellent album, aux dessins parfaits.
    Après celui là, plus rien ne sera comme avant. La série va ensuite décliner.

    Jacobs a régulièrement subi les foudres des critiques et de la censure (pour ses scénarios apocalyptiques, ses vignettes copieuses, l'absence de femmes dans les scénarios, etc...).

    Il a donc concocté un scénario plus consensuel, moins morose, et sans SF.
    Cela n'a pas empêché certains pisse-froids de critiquer cette histoire, lui reprochant l'absence de tout ce qu'ils avaient critiqué dans les précédents !

    Au final cet album est graphiquement très réussi, et très plaisant à lire. Au début des années 60, le polar est très présent à l'écran (la série du Gorille, les Tontons flingueurs, les films de truands de Jean Gabin et Lino Ventura...) et cet album évolue dans cette vague.

    Cet album est une réussite.
    Mineure, dans la série des aventures de Black et Mortimer, mais une réussite quand même.
    Avec des tentatives pour aider l'auteur à le dessiner (certains personnages féminins, au début de l'album, sont dessinés par quelqu'un d'autre, le papa de Dan Cooper si je ne m'abuse), mais de la main du maitre tout de même, qui maitrise parfaitement son dessin.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:37:05
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 9 - Le Piège diabolique

    Quel album...

    L'histoire est véritablement angoissante, prenante et sa lecture imprimera en vous des images pour la vie.

    Certains ont critiqué l'abondance de textes à un moment clé de l'histoire (mais il faut bien expliquer des siècles d'évènements), mais honnêtement, cela ne gène absolument pas la lecture (et ce n'est pas parce qu'on lit des BD qu'on ne sait pas lire du texte, enfin...).

    Un pur bonheur (et d'horreur).

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:31:30
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 8 - S.O.S. météores

    Pour moi, cet album est le meilleur de la série.
    Après, c'est affaire de gout.

    L'histoire est extrêmement prenante, et évoque (déjà !) les bouleversements climatiques ; notre n'a décidément rien inventé.

    Les dessins sont sublimes, les plus beaux de cette série, un peu moins stylisés que dans "la marque jaune" par exemple, plus fouillés.

    Le scénario est à la croisée entre la course-poursuite infernale (au début) et l'enquête policière. Le résultat est génial.

    A lire absolument.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:26:35
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 7 - L'énigme de l'Atlantide

    Un pur chef d'oeuvre.

    L'histoire est prenante, on découvre, émerveillé, un univers insoupçonné, ses règles, ses codes et l'on se demande où un auteur va puiser son inspiration.

    Comme on aimerait que les auteurs d'aujourd'hui soient aussi bon...

    Si vous aimez la SF nostalgique, le space opéra (l'opéra tout court, on le sait, Jacobs aurait voulu être baryton et s'est tourné vers la BD par dépit) et la grande aventure, cet album vous tend les bras !

    Un des meilleurs de la série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:21:39
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 6 - La marque jaune

    Cet album est considéré par beaucoup comme le chef d'oeuvre de Jacobs.
    C'est assez vident, même si je lui préfère d'autres albums ("SOS Météores" est pour moi le meilleur de la série, mais c'est question de subjectivité, et "le piège diabolique" est d'évidence un summum de récit de SF).

    L'album marqua les (jeunes) esprits des années 50, et on comprend pourquoi à sa lecture.

    Certains voient dans la narration un défaut de fabrique, quand d'autres y voient une marque de fabrique.

    Au final, quasiment tout le monde y trouve son compte, et la lecture d'albums de cette formidable série, plus récents, confiés à des gens pourtant compétents, démontre bien (si c'est encore nécessaire) combien Jacobs avait du talent.

    Comment ne pas être émerveillé par la lecture des "Black et Mortimer" ?
    Je ne sais pas.

    Pour qui ne connait pas cette série, plongez avec délice. l'âge n'y fait rien à l'affaire, quand c'est bon, c'est bon.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:13:25
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 5 - Le mystère de la grande pyramide T2

    Le nombre d'éditions, et la survivance de cette série, parlent d'eux même.

    Vous êtes en présence d'un chef d'oeuvre de la BD.

    A lire en toute confiance, parce que cet album est génial, comme tous les autres de Monsieur E P Jacobs.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 10:12:39
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 4 - Le mystère de la grande pyramide T1

    Le nombre d'éditions, et la survivance de cette série, parlent d'eux même.

    Vous êtes en présence d'un chef d'oeuvre de la BD.

    A lire en toute confiance, parce que cet album est génial, comme tous les autres de Monsieur E P Jacobs.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 09:50:58
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 1 - Le Secret de l'Espadon T1

    Oui, on ne raconte plus une histoire tout à fait de la même manière.
    Oui, depuis, on a amélioré le coloriage des albums.
    Oui, les idées et la façon de penser des années 40 ne sont plus celles des médias d'aujourd'hui.

    Mais on s'en fout !

    En lisant cet album, on découvre un pan d'Histoire de la BD, en même temps que la génèse d'une formidable série.

    L'auteur devait produire si vite (partition chaque semaine dans le journal Tintin oblige) qu'il lui fallait inventer l'histoire au fur et à mesure ; le résultat est incroyable, parce que l'auteur est en train de créer un genre.

    Le résultat est exceptionnel, et a fourni la matrice de toutes les Bd d'aventure (et tous les films, à commencer par Star Wars et Indiana Jones).

    Prenez une grande claque en lisant cet album, puis les suivants.
    J'envie celles et ceux qui vont découvrir cette série.

    yannzeman Le 04/02/2016 à 09:28:47

    Je n'ai pas réussi, moi non plus, à aller au terme de cet album.
    Je me suis ennuyé, la forme ne m'a pas plu.

    J'aurais préféré un récit chronologique, plutôt qu'une série de témoignages recueillis par un journaliste et un dessinateur de BD sur un sujet que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre (je le sais, j'ai 45 ans et le SAC ne me disait rien).

    L'objectivité des auteurs est peut-être à remettre en cause (après tout, pourquoi ne s'intéresser qu'à ce SAC, un service d'ordre parmi d'autres, très en vogue dans les partis politiques et certains syndicats, autrefois ?), mais je manque de culture historique pour en juger vraiment.

    Tout juste ai-je déjà entendu parler du SAC, et pas en des termes élogieux, dans un "faites entrer l'accusé", sur la tuerie abominable d'une famille entière par d'anciens membres de ce service d'ordre.
    Je n'en sais pas plus.

    Mais c'est le traitement sur la forme qui m'a ennuyé, plus que sur le fond (même si, encore une fois, ce sont les "gentils" socialistes qui dénoncent les actions des "méchants" de droite ; à croire que l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, les Khmers rouges et la Chine Communiste n'ont jamais existé et n'ont jamais commis aucun méfait dans le monde et dans notre beau pays...).

    Ce qui aurait (peut-être) constitué un bon sujet d'investigation à la TV (de type "faites entrer l'accusé"), devient une ennuyeuse balade de discussions et de rencontres de témoins.
    Je n'ai pas réussi à aller au bout, et aucun moment ne me revient, une fois le livre refermé.

    J'ai pourtant lu des choses beaucoup plus difficiles à lire, plus touffues et sur des sujets dont je ne connaissais rien non plus, qui m'ont autrement marqué.

    Par exemple, lisez plutôt "La pieuvre" de Gifone, Longo et Parodi, sur le combat de la justice italienne contre la mafia dans les années 70-80.

    Bref, un album de BD raté, sur un sujet qui aurait mérité un autre traitement, plus ambitieux.

    yannzeman Le 30/01/2016 à 23:43:44

    Je reste sur ma fin, à la lecture de cet album.

    Au début, passé les premiers instants de lecture, je me suis habitué au dessin si particulier, mélange de références très 007 période "Goldfinger" ou "Bon baiser de Russie" et de couleurs flashy un peu étranges (des paysages rouges, violet, orange... au début, ça déroute !).

    Comme l'histoire est très bien racontée, aussi bien par le scénariste que par son dessinateur, le livre se lit très facilement, et sans lassitude ni temps mort inutile.

    Franchement, j'ai aimé le début de l'album.
    Ce n'était pas très réaliste, mais pas désagréable ni invraisemblable que ça (sauf la mort rapide d'un père de famille, dont le fils, le jour de son enterrement, ne trouve rien de mieux que d'aller jouer au tennis avec un pote, sans montrer la moindre tristesse pour son père décédé !).

    En quelque sorte, le début de l'album est un souvenirs de vacance, comme il en existe dans des films comme "l'hôtel de la plage", la drôlerie en moins.

    Et puis, l'album bascule dans le bizarre, le psychédélique, l'action sans queue ni tête (avant que ne viennent les explications), le sordide.
    Et les mots prononcés par cet ado de 15 ans paraissent trop matures, réfléchis, pour être crédible.

    La 2ème partie de l'album donne l'explication du mystère, mais tout ne tient pas (enfin, je veux dire que certaines ficelles sont un peu grosses).

    Bon, au final, je n'ai pas été totalement déçu, mais un peu quand même, car j'espérais une histoire moins tordue et mieux maitrisée graphiquement.

    La preuve qu'un excellent scénariste et visiblement un bon dessinateur, peuvent produire un album moyen ou du moins pas totalement réussi.

    Mais cela m'a quand même donné envie de lire leur précédent album, "souvenirs de l'empire de l'atome".

    yannzeman Le 28/01/2016 à 23:10:27
    Terra prime - Tome 2 - Déicide

    Le 1er tome était une très bonne surprise.
    Le 2ème tome confirme tout à fait cette impression, et donne vraiment envie de lire la suite.

    L'histoire est riche en personnages, décors et rebondissements.

    Certes, certains évènements se déroulent à grande vitesse, et pourraient faire l'objet d'un peu plus de développement scénaristique (le massacre, que l'on devine au visionnage de la couverture, n'est pas géré de manière à créer une réelle émotion, sauf pour le papa que je suis, mais cela ne dure pas assez à mon gout).

    En tout cas, la fusion entre bd franco-belge, comics américains (tendance "invincible", de kirkman) et manga (années 80, la grande époque de la SF, avec Mazamune Shirow ou katsuhiro otomo pour certains décors de ville ou les mecas par exemple) est très réussie, je trouve.

    Il ne faut pas se fier aux couvertures.
    Ce n'est pas une bd destinée à un lectorat purement féminin, mais bien une bd classique et tout public, ce qui n'est pas si courant.

    On peut suivre les péripéties des personnages principaux, sans chercher à approfondir le contexte et toutes les questions philosophiques qui sont évoquées (l'évolution de l'humanité, nécessaire ou dangereuse ?).
    Ou bien, comme les personnages, s'interroger sur la bonne attitude à avoir, confrontés à un monde différent du leur, et à toutes les questions que posent la difficile cohabitation.

    Franchement, c'est assez réussi, et ça donne envie de connaitre la suite.

    yannzeman Le 25/01/2016 à 10:33:11
    Fox-Boy - Tome 1 - La Nuit du renard

    Quel plaisir de lire les aventures de ce (futur) superhéros breton !

    J'ai été nourri aux superhéros des éditions Lug (puis Semic), à ces fascicules souples qu'on ne trouvait que dans les kiosques, "Strange", "Special Strange", "Spidey", "Titans", "Nova"...

    On y croisait des héros US, les X-Men de Byrne et Claremont, le Daredevil de Miller, le Thor de Simonsson, le Conan de Roy Thomas et Buscema, le Spiderman de Romita Jr ou Ron Frenz. Et ces héros bien américains laissaient un peu de place, parfois, pour des héros français (Photonik, bien sur).

    J'ai bien aimé cet album qui rend hommage à cette culture d'une bd populaire un peu méprisée jusque là (même si le cinéma a changé la donne).
    Et qu'il se passe en Bretagne, à Rennes, ne gate rien, bien au contraire !

    Le dessin est assez proche de celui de Gene Colan, excusez du peu !

    A lire et à soutenir !

    yannzeman Le 25/01/2016 à 10:19:46
    Terra prime - Tome 1 - La colonie

    Décidément, philippe Ogaki est comme le bon vin.
    Il s'améliore avec le temps.

    ce 1er tome est excellent.

    Je n'étais pas très fan de so travail sur "les guerriers du silence", dont je n'aimais pas le dessin, trop bâclé ; cela ne m'incitait pas à lire les albums.

    Et puis, avec Duval, il a produit "meteors", que j'ai adoré. J'ai trouvé l'histoire formidable, et j'ai regretté que cela se termine au bout du 3ème tome.

    Cette fois, Ogaki produit seul une nouvelle série, dans un format "comics" et avec des inspirations à la frontière entre bd franco-belge, manga et comics de SF.

    Le résultat est excellent, je le redis.
    .
    Cela va vite, pas de temps mort. Cela me fait penser à "Invincible", l'autre grande série du créateur de "the walking dead".
    Derrière un dessin volontairement coloré mais pourtant fourni, l'auteur raconte une histoire en apparence simple, mais riche de personnages et de péripéties.

    J'ai dévoré ce 1er tome, et je craignais, vu le nombre de pages à produire, qu'il me faudrait attendre (trop) longtemps avant de pouvoir lire la suite.

    Et bien non !
    A peine 1 an s'est écoulé entre le 1er et le 2è tome, et c'est un vrai tour de force !
    Chapeau bas !

    Pour les amateurs de "Avatar", le film de Cameron, et sans avoir à attendre aussi longtemps pour connaitre la suite !

    yannzeman Le 25/01/2016 à 09:14:26
    Les pirates de Barataria - Tome 9 - Chalmette

    Le souffle de l'Aventure, la réalité historique en plus.

    Chaque album de cette série nous promet de l'épique, du maritime ou plus généralement de l'aventure, un peu à l'ancienne.

    La série est un mélange entre les "belles histoires de l'oncle Paul" et "Jugurtha" (de Frantz), mais avec les moyens graphiques d'aujourd'hui, et une galerie de personnages dont on suit les péripéties d'album en album.

    C'est très bien dessiné, l'atmosphère très bien rendu est l'un des points forts de cette série, et ce dernier album ne déroge pas à la règle.

    Artemis Delambre poursuit son chemin au milieu de toute cette agitation, mais elle est plus témoin qu'actrice de ses aventures. Ce sont les autres personnages qui se débattent dans le bruit et la fureur de cette guerre pour l'indépendance américaine.

    Encore une fois, on n'est pas déçu par ce nouvel album.
    Encore une fois, on le lit sans déplaisir, on voyage sans bouger de chez soi.
    Il manque juste un peu d'empathie pour le personnage principal.

    (par contre, mention spéciale pour un personnage au destin étonnant, symbole du peuple indien massacré et oublié, qui m'a touché, pour une fois ; j'ai bien aimé l'absence d'explication de son geste, parce que parfois, tout ne s'explique pas)

    yannzeman Le 24/01/2016 à 00:10:38
    La présidente (Durpaire/Boudjellal) - Tome 1 - La Présidente

    A fuir.

    Le dessin est toujours affaire de gout.
    Mais il y a des fondamentaux. Là, ils n'y sont pas.
    En tout cas, pour moi, lecteur de bd "traditionnelle", je n'ai pas aimé le dessin.

    Quant aux idées du scénario, elles frisent tellement le ridicule qu'il vaut mieux en rire. Cela me rappelle ce que l'on pouvait entendre avant l'arrivée au pouvoir de Mitterand, en 81.

    A en croire d'éminents spécialistes, la France de l'époque allait sombrer dans le chaos, devenir soviétique, et certains gogos fortunés s'étaient précipités en Suisse pour y planquer leur magot.

    Bien mal leur en avait pris, car ces années 80, celles de Mitterand, furent aussi parmi les plus belles années du capitalisme triomphant !

    Attention donc aux discours simplistes et caricaturaux des oiseaux de mauvaise augure, ils se trompent généralement dans les grandes largeurs.

    Je ne comprend pas non plus cette haine pour un parti dont les idées n'atteignent même pas le niveau de celles du Parti Républicain américain, un parti pourtant au pouvoir aux USA (pas à la présidence, en ce moment, mais majoritaire au Congrès, si je ne m'abuse, et dans de nombreux Etats et municipalités).
    Personne ne traite les USA d'Etats fascistes, ni ne tente de donner des américains une image de nazis.

    Personne n'ose non plus dire de la Suisse qu'elle est le berceau du fascisme, alors que ses lois sont assez proches des idées du FN. Ce pays a choisi la voie de l'immigration limitée parce que choisie et du droit du sang.
    Mais je n'y ai vu ni camp de concentration, ni déclin économique, mais une vraie application de la démocratie par le peuple et une insolente santé économique, tout en accueillant extrêmement bien les immigrés dont ce pays a besoin.
    Le même cercle vertueux que propose le FN (si j'ai bien compris, car je ne suis pas adhérent de ce parti, ce que mes propos ne laissent pas forcément entendre).

    Et puis, c'est toujours amusant de lire que le FN pourrait "couler la France", l'entrainer dans le chaos, sachant que le pays est actuellement au delà de la banqueroute et en plein déclin, et que pourtant, aucun auteur ne se penche sur la façon dont le pays est géré depuis 35 ans !

    C'est l'histoire du roquefort qui dit au camembert : "tu pues"...

    J'attend un tel travail sur les autres partis politiques de ce pays, qui ne serait pas une fiction, mais simplement un constat, puisqu'ils sont au pouvoir, alternativement.

    Mauvais livre, mauvais dessins.
    A fuir
    (et visiblement, si j'en crois la pile de cette album qui ne descend pas sur le comptoir de ma librairie favorite, les lecteurs ne se précipitent pas pour l'acheter).

    yannzeman Le 22/01/2016 à 19:34:30

    Mon dieu ce que c'est nul...

    Il n'y a pas de scénario, pas de fin, dans cette vision caricaturale et trop engagée des années 80.

    J'ai aussi vécu les années 80, et Dieu merci, ce n'est pas la réalité qui est montrée dans ce livre !

    J'ai acheté ce livre chez un soldeur (book off), quelques jours après sa sortie en librairie, et je comprend pourquoi son 1er propriétaire l'a revendu pour 1 euro !

    yannzeman Le 22/01/2016 à 19:29:45

    Amis lecteurs, passez votre chemin.

    Graphisme amateur, révisionnisme génant.
    Rien à sauver.

    Et ce n'est pas la production ultérieure de ce duo qui améliorera la situation ; leur vision étriquée des années 80 est aussi nulle que leurs scénarios sans queue ni tête.

    yannzeman Le 22/01/2016 à 08:34:42
    Ghost Money - Tome 5 - Le Black Cloud

    Smolderen est décidément un auteur génial, qui nous parle du présent, et ne cherche pas la facilité.
    Sa bande dessinée est pour adulte (dans le bon sens du terme, pas du porno Dieu merci) et on apprend toujours plein de choses en le lisant.

    En 1990, dans sa série en 4 tomes, "convoi" (rebaptisée "karen springwell" sur ce site), ilnous parlait d'internet et des réalités virtuelles alors qu'on ne savait pas ce que c'était.
    Le résultat était brillant, dans le scénario comme dans le dessin de Gauckler.

    20 ans plus tard, il récidive avec son compère Bertail (dont j'attends, sans plus y croire du tout, une suite à "Shandy"...) et nous offre une sublime (le mot n'est pas trop fort) plongée dans un futur très proche et visuellement aussi beau que terrifiant.

    On prend cette fois une leçon de géopolitique et d'économie, mais sans l'aspect ennuyeux de ces matières, en utilisant les ressorts scénaristiques du thriller.

    C'est haletant, prenant, j'ai dévoré ces albums et j'attendais chaque album suivant avec impatience.
    J'ai eu peur que Bercail ne finisse pas, cette fois encore, cette série, mais heureusement je me trompais et c'est tant mieux !

    Smolderen est un auteur qui ne fait pas de vagues, qui n'est pas traité en star par les maisons d"éditions, mais regardez son travail ("convoi", "olivier varese", "ghost money"...) et vous verrez qu'il produit souvent de petits chef d'oeuvre en s'associant toujours avec de super dessinateurs.

    Ce dernier album clos la série avec maestria (malgré quelques coïncidences un peu trop grosses, comme la présence de Ring) et répond VRAIMENT à LA question posée dans le tout 1er tome :
    "d'où vient la fortune de Chamza ? Est-ce celle du banquier d'al quaïda ?"

    Une pure réussite.
    Dargaud, enfermez ces auteurs dans une prison et obligez-les à produire d'autres histoires !!!!!!

    yannzeman Le 19/01/2016 à 15:03:50
    Freaks' Squeele - Tome 7 - A-Move & Z-Movie

    Freak's Squeele, c'est fini.
    C'est bien dommage, mais c'est fini.

    Ce 7ème et dernier opus a certainement été plus dur à réaliser que les précédents, car il fallait terminer l'histoire, sortir par le haut sans décevoir.

    La mission est à moitié réussie.

    Je n'ai pas tout compris, cette fois ; j'ai eu l'impression que l'auteur avait inventé un univers très riche avec plein de sous-histoires dans l'histoire, et qu'il lui fallait tout terminer en même temps, quitte à gâcher certaines choses.

    L'histoire avance très vite, peut-être trop, comparé aux tomes précédents qui prenaient leur temps et avaient le bon rythme.

    Je suis surtout triste de quitter cet univers complètement foufou, rigolo, inventif, et si proche du génial Harry Potter (une école, des élèves "particuliers", des mondes dissimulés, un humour potache, une menace grandissante, des personnages troubles).

    On le sait, c'est une série qui a réussi à mélanger beaucoup d'influences (manga, super-héros, bd franco-belge, séries tv,...).

    Et Maudoux est un fabuleux conteur d'histoire et un dessinateur surdoué (difficile de faire mieux actuellement).

    Au final, deux regrets :
    -c'est fini, trop vite.
    -le formidable dessin aurait mérité un format d'impression plus grand (il existe des rééditions couleurs avec un format plus grand, mais j'avais commencé avec celui-là...)

    Maudoux laisse entendre que l'histoire du trio n'est peut-être pas finie ; espérons-le, mais ce ne sera pas évident de faire aussi bien, sans le contexte si particulier de l'école.

    En tout cas, merci à lui pour ces moments !

    yannzeman Le 19/01/2016 à 14:50:28
    Horacio d'Alba - Tome 3 - Mémoires d'une Vésuvienne

    On ne l'espérait plus.
    Mais c'est la bonne surprise de la rentrée !

    Après les deux premiers opus parus chez 12bis, le troisième sort chez Glenat. Bon, peu importe.

    Ce qui importait, c'était de finir cette histoire assez originale s'agissant du contexte. Je me suis posé la question, tout au long de l'histoire, de savoir si le contexte était historique, ou totalement inventé.

    Au final peu importe là aussi, seul compte le plaisir de lire une histoire très bien racontée et prenante.

    Trois petits bémols :

    - Le dessin des deux premiers tomes était sublime ; pour ce troisième tome, c'est pourtant le même dessinateur, mais son dessin est moins précis par moments (certains visages, notamment).

    - Dans une histoire en 3 tomes, la psychologie des personnages est forcément limitée à sa plus simple expression. On aurait aimé que l'histoire s'étale sur plus d'albums, pour apprendre à connaitre ce petit monde et à s'y attacher (Horacio, son fils Julius, La Grise).

    - Les personnages sont un brin trop caricaturaux ;
    le maitre duelliste (qui épargne à son peuple les affres de la guerre, mais qui est bien content de pouvoir compter sur des esclaves), le fils rebelle Julius (qui est pour la démocratie du peuple, mais fraye avec un sénateur, en bon fils de), le forcément méchant cardinal (ah, si l'Eglise n'existait pas, que deviendraient les scénaristes...).

    Dommage de quitter cet univers, au final, alors qu'on aurait bien voulu que l'histoire continue.

    yannzeman Le 13/01/2016 à 09:41:41
    Lefranc - Tome 21 - Le châtiment

    Cet album est un affreux navet.

    Le scénario est inintéressant, indigne de la série "Lefranc", et le dessin est abominable.

    quelle arnaque.
    A fuir

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:28:09
    Lefranc - Tome 25 - Cuba libre

    Après "éternel shogoun" et surtout "l'enfant staline", j'espérais beaucoup de "cuba libre".

    Je suis finalement déçu par le scénario, qui est raté.

    bah, on ne peut pas toujours réussir...

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:25:26
    Lefranc - Tome 24 - L'enfant Staline

    Je suis d'accord avec kergan666, cet album est très plaisant à lire, et se rapproche des 1ers albums de la série, les meilleurs.

    Le dessin est de grande qualité, et le scénario aussi.

    à lire absolument.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:23:12
    Lefranc - Tome 23 - L'éternel shogun

    La maison d'édition, qui a racheté les droits au regrêté créateur de la série, a décidé d'ancrer le personnage dans sa meilleure période, la fin des années 50.

    Le dessin est bon, et préfigure celui du très beau "l'enfant staline", qui fait du bien aux yeux.

    Du Lefranc comme on l'aime.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:19:48
    Lefranc - Tome 22 - Les enfants du bunker

    A fuir absolument.

    Et pourtant, j'ai été scout et j'aime le scoutisme traditionnel (pas celui des actuels scouts de france, qui s'est perdu durant les années 70, reniant ses fondamentaux).

    Mais enfin, il s'agit d'une série dont le personnage central est Lefranc, et non Jeanjean.
    Là, on nage en plein délires psycho-fantastiques, à mille lieux des albums de Lefranc.

    Si l'album était paru hors collection, pourquoi pas.
    Mais là...

    bref un ratage complet, à fuir pour qui veut lire du "Lefranc".

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:15:37
    Lefranc - Tome 16 - L'ultimatum

    Alternant avec Taymans, Carin s'est mis un temps au service de cette série, aidé aux décors par Desmit.

    Le résultat est encourageant, bien moins décevant que "Londres en péril", par exemple.
    Le scénario est moins improbable que d'autres, et l'album se laisse lire sans crier au scandale ni au génie.

    un album moyen d'une série phare des 50s, devenue culte.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:11:26
    Lefranc - Tome 1 - La grande menace

    Vous adorez "Black et Mortimer" ?
    Vous allez aimer "La grande menace" !

    Cet album de la formidable série "Lefranc" marque l'entrée fracassante d'un personnage moins connu que son cousin "Alix", mais au combien passionnant à lire.

    Le dessin est encore trop ligne claire, trop proche de celui d'E P Jacobs, ce qui lui sera reproché par la maison d"édition (et par Jacobs), qui retardera l'éclosion de la série de quelques années.

    mais tout est déjà présent dans cet album, les 50s, Borg, la menace géopolitique, Jeanjean, les belles voitures et tout ce qui fera le succès de cette série.

    A lire absolument.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:06:28
    Lefranc - Tome 2 - L'ouragan de feu

    Tout lecteur de Bd devrait avoir lu Tintin, Black et Mortimer, et Lefranc (du moins pour les 1ers albums).

    Du pur bonheur, un scénario sublimé par un dessin de génie.

    Difficile de faire mieux.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 23:03:47
    Lefranc - Tome 3 - Le mystère Borg

    Le génie a l'état pur.
    à lire absolument, même pour ceux qui n'aiment pas "Alix" (pour des raisons que j'ignore, mais il y en a) !

    Dessin sublime, scénario génial, du pur bonheur intemporel.

    yannzeman Le 11/01/2016 à 22:59:25
    Lefranc - Tome 11 - La cible

    La série "Lefranc" ose des scénarios peu conventionnels, dans lesquels le héros est le plus souvent balloté par l'avalanche des évènements, où la géopolitique règne en maitre, et où des thématiques très intéressantes sont chaque fois abordées, ici et nul part ailleurs.

    C'est encore le cas dans cet album, surprenant, mais malheureusement un peu gâché par une toute fin ridicule (le vieux danseur étoile, franchement on s'en fout un peu !).

    Mais par rapport à certains "Lefranc" plus récents, c'est encore très correct, aussi bien du côté des dessins (Chaillet, évidemment) que du scénario (Martin, pas assez célébré pour son génie).

    yannzeman Le 11/01/2016 à 22:54:55
    Lefranc - Tome 19 - Londres en péril

    J'adore la série "Lefranc", plus que "Alix" ou "Jhen".
    Mais la succession de scénaristes/dessinateurs rend la lecture de chaque album déroutante, tant le niveau est inégal d'un album à l'autre.

    Cette fois, malheureusement, c'est un navet.
    J'avais apprécié "le maitre de l'atome", qui reprenait l'ambiance du tout 1er album, "la grande menace".
    Le même dessinateur a commis cette suite indigeste, aux personnages creux (sauf Hannah), aux situations trop invraisemblables frisant la plupart du temps le ridicule.

    Et le dessin est ici complètement raté, pas digne des "Lefranc" et du maitre Jacques Martin.

    Heureusement que d'autres équipes ont pris la suite !

    yannzeman Le 04/01/2016 à 10:46:01
    Tanguy et Laverdure - Tome 29 - Taïaut sur bandits !

    Je suis, hélas, d'accord avec les autres avis.

    Cet album est mauvais, scénario indigent rédigé par quelqu'un qui ne sait visiblement pas raconter une histoire ni créer de suspense, dessins confiés à des débutants pas au niveau d'une telle série...

    Qu'il me pardonne, mais JC Laidin n'est pas un scénariste et cela se sent. L'addition de termes techniques, les gags balourds (pour imiter Charlier, mais sans sa science du comique) ne parviennent pas à sauver ses albums.

    Que Dargaud prenne exemple sur les autres séries d'aviation (et notamment Buck Danny) pour prendre enfin la décision de confier cette merveilleuse série à de vrais professionnels (surtout niveau scénario).

    Pitié pour nous...

    yannzeman Le 01/01/2016 à 18:57:30
    L'Épervier (Pellerin) - Tome 9 - Coulez la Méduse !

    Avec Pellerin, on est jamais déçu à chaque sortie d'un album de l'Epervier... jusqu'à celui-là.

    Pourtant, l'histoire est toujours aussi prenante, le dessin parfait, les couleurs stupéfiantes, on arrive ainsi à la fin de l'album et patatra la toute fin de l'album laisse une sale impression de "n'importe quoi scénaristique".

    Je ne vais évidemment pas dévoiler la fin, mais elle est invraisemblable, et semble surtout là pour permettre au héros de changer de théâtre d'opération.

    Du coup, au lieu de 5 étoiles, je n'en décernerai que 3.
    C'est bien dommage, car Pellerin est un excellent faiseur

    yannzeman Le 27/12/2015 à 23:54:38
    Aquablue - Tome 15 - Gan Eden

    J'ai dévoré cet album !

    Quel souffle, quelle maestria pour arriver à décrire l'action et nous faire ressentir ce qui se déroule dans un espace à la fois immense et restreint (le paquebot géant).
    Bravo à la fois au scénariste et au dessinateur.

    L'histoire avance bien, délivre quelques indices sur la piste du mystère.

    Les dessins sont époustouflants, modernisants une série qui stagnait doucement après le départ de Vatine (ce n'est pas faire injure à Tota et Ciro de le dire, ce sont d'excellents faiseurs, mais Reno est dans une autre division).

    Vivement la suite !

    (et après avoir lu les avis des visiteurs, je ne comprendrai jamais les critiques portant sur les couvertures ; oui, bien sur, c'est mieux si c'est réussi, mais je préfère largement un super album doté d'une couverture moyenne, à ces albums à la couverture alléchante mais réalisée sur commande par un artiste ne participant pas à l'intérieur de l'album).

    yannzeman Le 12/12/2015 à 17:49:46

    J'ai gardé presque 4 ans cette Bd dans ma bibliothèque, sans la lire.

    J'aime beaucoup le travail de Ferrandez, sur "Carnets d'Orient", alors j'avais peur d'être déçu par ce polar qui se déroule au même endroit, mais à une autre époque.
    Et puis, les histoires "courtes" en un seul volume ne sont pas ma tasse de thé, comme je l'ai déjà évoqué, en raison des difficultés à rendre intéressant un/des personnage(s) en moins de 100 pages.

    Ici, l'histoire est touffue et va à cent à l'heure.
    Aucun temps mort, on passe d'une semaine à l'autre sans s'attarder.

    Le contexte historique est intéressant car très peu évoqué, ni en BD ni dans un autre genre, ciné, ou tv (sauf peut-être en roman ?).
    L'histoire plaira à ceux qui connaissent le pays (l'Algérie) aussi bien à ceux, comme moi, qui ne le connaissent pas, ni le contexte des "évènements d'Algérie".

    C'est un polar, un vrai, rien à dire à ce sujet.

    Sauf que...
    Sauf que ça ne parle que de sexe pendant tout l'album.
    A croire qu'en 62, toute l'Algérie, française ou pas, ne pensait qu'à deux choses : tuer son voisin et baiser.

    Et c'est là qu'on décroche.
    Ca ne sonne pas "1962".
    Les personnages sont trop "libérés", post-68 pour qu'on y croit. Inceste, pédérastie, limite pédophilie, fellation, sodomie, on a droit à tout, et j'insiste dessus car on a l'impression que c'est le sujet de l'album.

    Ne reste que cela, à l'issue de l'histoire, une partouze animée sur 128 pages, avec un peu de tueries de temps en temps pour reprendre des forces, avant chaque nouvelle scène de sexe.

    Pourtant, il n'y a pas que cela dans cette album.
    Mais c'est ce qui reste quand on l'a fini.

    Après, j'ai un autre sentiment, (et ma femme, qui a lu l'album et qui est algérienne, m'a dit que c'est assez proche de la réalité de l'époque, cette fois), celui que ce polar se déroule en Algérie, mais avec des "français de souche", et que la population algérienne est tenue à l'écart de l'histoire.

    Contrairement aux "Carnets d'Orient", les algériens n'existent quasiment pas dans cette histoire, qui aurait pu se dérouler sur la Cote d'Azur sans que cela ne nuise à ce polar.

    Cet entre-soi me dérange, et pour qu'on puisse vraiment ressentir cette "Alger la noire", il aurait fallut ajouter un peu plus que quelques mots en arabe.

    Mais j'ai quand même lu ce polar jusqu'au bout. Il n'est donc pas si mauvais que cela.

    Je suis d'accord avec l'avis d'un visiteur, la scène de fellation n'apporte rien du tout à l'histoire, elle surprend et donne plutôt envie de refermer le livre.

    Bref, pas un mauvais livre, un contexte historique intéressant et original, mais pas assez bien exploité du fait de l'absence de personnages algériens (avec une vraie personnalité, un rôle dans l'histoire, et pas seulement pour ouvrir une porte ou pousser un fauteuil roulant).

    yannzeman Le 12/12/2015 à 17:26:19
    Les forêts d'Opale - Tome 9 - Un Flot de lumière

    Il était temps que cela se termine...

    D'album en album, la série se délitait, entre un dessin de plus en plus bâclé et un scénario qui ne menait à rien.

    Le dessin était ce qui était le plus séduisant dans cette série, mais depuis quelques albums, on ne reconnaissait plus la patte du dessinateur, comme s'il avait perdu ses lunettes et dessiné au jugé.

    ce qui ne devait pas aider le dessinateur, c'était le scénario.
    Il n'y a rien à faire, Arleston amuse peut-être les ados avec des jeux de mots foireux et des blagues de potaches, mais on ne remplace pas un Goscinny aussi facilement que cela.

    Et la force d'un Astérix, c'est de raconter une histoire qui peut être lue à tous les ages, au 1er degré comme au 2nd. Mais c'était avant tout des histoires, qui nous faisaient rêver, voyager, à travers toute la Gaulle et au delà.

    Avec les séries d'Arleston, rien de tout cela.
    Il n'y a pas d'histoire, ou alors elle est gnian-gnian, on assiste à une séance d'improvisation, parsemée d'humour (enfin... ça se veut visiblement drôle), avec des caricatures de personnages dans lesquels on peut difficilement se transposer.

    Malheureusement, "Les forêts d'Opale" n'échappe pas à la règle, et à force de trainer en longueur, après un postulat de départ pour une fois qui tenait la route, la série s'éteint à petits feux.

    On est soulagé, il n'y aura pas de suite. On a acheté les albums précédents, en se maudissant de s'être fait piéger par un départ correct, tant chaque album, depuis quelques années, est mauvais.

    Les notes des lecteurs semblent très favorables, et pourtant, je vous l'assure, vous allez être déçu par ce 9ème opus, si vous doutez encore.

    Ouf, c'est fini !
    On va pouvoir passer à d'autres choses !
    Vivement que Lanfeust s'arrête aussi !

    (Puisque c'est dans la même maison d'édition, maintenant, préférez les "séries B" de delcourt, qui tiennent beaucoup mieux la route, "Carmen Mc Callum" ou "Golden City")

    yannzeman Le 06/12/2015 à 17:04:33

    En quelques jours, deux albums racontant une histoire en un tome sont sortis, signés par des "pointures" de la BD classique :
    "le maitre d'armes" (Dorison et Parlote) et donc "Sykes" de Dubois et Armand.

    Mais le résultat final, et ce qui s'en dégage, n'est pas du tout le même.

    Encore une fois, je n'aime pas les histoires racontées sur un unique album, même de 80 pages. Les personnages seront forcément ou caricaturaux ou sans âme, voire les deux.

    Mais je dois avouer que là ou Dorison s'est planté, sur "le maitre d'armes", Dubois n'est pas tombé dans le même écueil du révisionnisme historique, et nous propose une solide histoire bien dans la veine des western désenchantés sauce Sam Peckinpah ou Sergio Leone.

    Et comme j'adore le travail de Sergio Leone, j'ai lu l'album.

    C'est très bien dessiné, perfectible au départ et puis de plus en plus maitrisé, je trouve, au fur et à mesure que Armand a avancé dans l'histoire.

    Sur la fin, certains duels (mention spéciale au "révérend") sont très réussis.

    On s'attache aux personnages, on souffre avec eux, on est surpris de ce qui leur arrive, et on devine la fin sans se sentir trahi par le scénario.

    Au final, un album bien fait, mais qui hélas, n'aura pas de suite, et c'est bien dommage.

    Le même mois, Armand sort un autre album, la reprise de "Bob Morane", et si le dessin n'est pas génial, c'est surtout le scénario qui est complètement raté et n'a pas permis à Armand de s'exprimer vraiment.

    Si, comme moi vous aimez le dessin d'Armand, préférez-lui "Sykes", vous n'aurez pas à le regretter.

    yannzeman Le 05/12/2015 à 22:35:35
    Complainte des Landes perdues - Tome 9 - Tête noire

    Voilà une "série" digne de ce nom, avec des cycles dessinés par un dessinateur différent à chaque fois, mais tous plus doués les uns que les autres, et un scénariste pour maitriser l'ensemble.

    Le résultat est incroyable, s'améliorant de cycle en cycle.
    Rosinsky démontrait en son temps qu'il savait faire autre chose que "Thorgal", puis Delaby nous entrainait dans son univers médiéval (entrevu dans "l'étoile polaire") et maintenant Tillier ("fées et tendres automates", "le bois des vierges") démontre son formidable talent.

    On est saisi par les ambiances, et qui apprécie l'univers celte ne peut que plonger en immersion dans ce nouvel opus.
    L'histoire est solide et pourtant vaporeuse.

    Pour les amateurs de contes et légendes des deux Bretagne et du monde celtique.

    yannzeman Le 05/12/2015 à 00:16:25
    Angel Wings - Tome 2 - Black Widow

    En voilà de la bonne bande dessinée !
    C'est beau, c'est bon et y'a du fond !

    L'album, comme toujours avec Hugault, est magnifique.
    Quand on a aimé "band of brothers", la mini-série TV évènement, on ne peut que ressentir les mêmes émotions devant l'incroyable travail de reconstitution des deux auteurs.

    Pas d'anachronisme stupide mais si courant aujourd'hui, pas de volonté de coller au politiquement correct en ajoutant des minorités trop visibles, Dieu que cela fait du bien.
    Yann est un excellent faiseur et confirme d'album en album.

    Les personnages prennent en épaisseur, petit reproche que je pouvais faire à la série précédente "le grand duc", traitant de la même période. On s'inquiète pour eux, on s'y attache et c'est agréable à ressentir.

    Seul bémol :
    il faudra patienter pour lire la fin...
    (mais c'est si bon d'attendre !!!!)

    yannzeman Le 02/12/2015 à 11:20:16
    Golden City - Tome 11 - Les Fugitifs

    Golden City, c'est de la "série B", de la vraie, de celles qui ne vous trahissent pas et délivrent leur lot d'action, de suspense, de futur qui inquiète autant qu'il fait rêver. Une lecture simple mais si difficile à réaliser, quand on voit bon nombre de caricatures de BD écrites par des tacherons, ou des films pour bas de plafonds (mention spéciale au dernier 007, "Spectre", immense navet écrit par un enfant de 10 ans...).

    Ce tome 11 ne déroge pas à la règle.
    Ca va vite, c'est beau à regarder, élégant à lire et les héros sont increvables.
    On est dans Golden City, pas de doute là dessus.

    ceux qui ont aimé aimeront ; ceux qui ont détesté passeront leur chemin.

    Reste que la psychologie des personnages est un peu faible, et certains retournements de situation ("j'étais avec toi, et maintenant je suis ton quasi-ennemi", ou à l'inverse "j'étais contre toi, et puis il suffit de me pointer une arme en me posant une question pour que je balance tout") un peu trop faciles ou invraisemblables.

    Mais enfin, je lirai la suite, comme d'habitude.
    Du travail de faiseur, comme on en (re)demande.

    yannzeman Le 02/12/2015 à 11:10:09
    Ciel de guerre - Tome 3 - Alerte en Syrie

    J'ai beaucoup aimé, malgré ses défauts (un chien qui parle en fumant le cigare, une fin ratée...) la série précédente des 2 auteurs, sur la 2ème Guerre Mondiale vue par un aviateur allemand. Les albums se laissaient lire avec un réel plaisir.

    Appréciant visiblement les losers magnifiques, les auteurs nous racontent cette fois la guerre côté français, mais de la France qui n'est pas collaboratrice (ou alors n'en a pas conscience) et qui tente de préserver les intérêts du pays contre l'envahisseur anglais.

    Le dessin est magnifique, comme toujours avec Dauger, et les couleurs restent d'un bon niveau d'un album à l'autre (j'ai une préférence pour les couleurs vert-marron-blanc de l'Europe, plutôt que les beige-ocre du Levant -Syrie, Irak).

    Le scénario est instructif, il manque juste un peu de suspense pour rendre cet album vraiment prenant ; les personnages ne sont pas très attachant, et un gros passage très bavard autour de l'art et des philosophes nous détourne un peu du sujet. A vouloir rendre une copie (en théorie) plus adulte, le scénariste rend cet album plus indigeste.

    C'est dommage, mais de toute façon, je prend quand même du plaisir à lire cette série, et j'achèterai le 4ème album sans hésitation.

    Le lecteur amateur d'histoire traitant d'aviation est vraiment gâté, entre les magnifiques reprises de "Buck Danny" (classic comme actuel), "angle wings" (dont le 2è tome vient de sortir ; chic !), et surtout le sublime"Baron Rouge" de Veys et Puerta.

    yannzeman Le 25/11/2015 à 23:22:02
    Excalibur - Chroniques - Tome 4 - Chant 4 - Patricius

    Mais quelle claque, à chaque nouvel opus de cette formidable série BD sur Merlin, Excalibur et toute la faune qui composera par la suite le roman d'Arthur et les chevaliers de la Table Ronde.

    Formidable histoire, formidable dessin.

    La BD d'aujourd'hui est souvent décevante, par rapport aux chefs d'oeuvres du passé (50s à 70s), mais ce genre de série redonne foi en l'avenir.

    Istin a déjà tout raconté sur les légendes arthuriennes, au risque de lasser.
    Il a gardé le meilleur pour la fin, avec ces chroniques qui dépassent en tout ce qu'il a produit jusque là dans ses autres séries sur le même thème.

    Un chef d'oeuvre, tout simplement.

    yannzeman Le 25/11/2015 à 23:16:47
    Amours fragiles - Tome 7 - En finir...

    Mais qu'est-ce qu'elle est plaisante à lire, cette série !
    c'est bien écrit, bien dessiné, hyper réaliste et l'auteur ne prend pas ses lecteurs pour des idiots.

    un vrai roman adapté en BD, qui redonne toutes ses lettres de noblesse à la BD.

    Un chef d'oeuvre en construction.

    Si je devais trouver un défaut à cette série, c'est le titre ("amours fragiles") qui sonne comme un poisson dans un arbre, par rapport au contenu de la BD !
    quelle drôle d'idée de l'avoir appelé ainsi...