Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - DamBDfan

Visualiser les 208 avis postés dans la bedetheque
    DamBDfan Le 11/01/2014 à 02:11:38
    ApocalypseMania - Tome 8 - Arena

    Avis pour la série complète.

    Voici une série que j’ai beaucoup apprécié dans l’ensemble (j’ai dévoré les 8 tomes à la suite) mais qui m’a laissé un peu perplexe au final.
    Je trouve que les deux fins alternatives que l’auteur propose à la fin du tome 8 sont de trop et de plus, pas très bien amenées.
    Je pense qu’il y avait moyen de conclure la série en faisant moins ambigu. Je suis pas fan des fins où il y a diverses interprétations possibles et de manière générale, quand on laisse des points inexpliqués dans le scénario.
    A part ça, le suspense est bien présent et donne toujours envie d'en savoir plus mais ça s’étire un peu en longueur au fil des tomes pour pas grand-chose au final.
    Le tome 6 (les lois du hasard) est un peu bizarre (avec le changement de période XVIII ème siècle), on dirait un épisode entre parenthèse et la transition avec les tomes suivants n’est pas très réussie. On passe d’une branche à l’autre de manière pas très heureuse, ce qui est assez frustrant, pour ensuite finir avec un condensé dans le tome 7. Apparemment la série a dû être écourtée faute de succès (ceci explique peut-être cela). Les dessins d’Aymond sont corrects et soignés.

    DamBDfan Le 08/01/2014 à 18:36:40
    Jérôme K. Jérôme Bloche - Tome 20 - Fin de contrat

    Très bon diptyque assez rythmé où l’action et le suspense sont omniprésents, rendant la lecture des plus savoureuses.
    La scène de filature dans le tome 19 est géniale et sans doute l’une des plus réussies de ce que j’ai pu voir en BD. Point de textes, Dodier prend tout son temps, c’est rempli de détails, les couleurs sont belles et le talent graphique se charge de la narration. Je me suis vraiment régalé avec cette séquence. Les expressions des personnages sont aussi forts réalistes, subtiles, notamment dans les « grimaces » faciales et les gestes du quotidien dans lesquels on peut se reconnaître.
    On sent que le scénario et les dessins sont travaillés avec minutie et conviction. Du bon boulot, j’en redemande!

    DamBDfan Le 07/01/2014 à 15:44:26
    Jérôme K. Jérôme Bloche - Tome 17 - La marionnette

    « La marionnette », c’est le cas de le dire avec ce titre de JKJB. Tout comme une marionnette, on est ballotté d’un coin à l’autre dans cette intrigue assez dense et costaude, avec de nombreuses fausses pistes et de contradictions qui demanderont une certaine attention de lecture. Certaines situations me paraissent, toutefois, un peu invraisemblables (comment peut-on avoir une relation extraconjugale qui dure depuis un an sans savoir le nom, le métier, l' adresse, le numéro de téléphone, ni même avoir une photos de son conjoint ?) J’ai un peu de mal à y croire mais pourquoi pas…Quelques détails sur la chronologie des événements n’auraient pas été de refus pour une meilleure fluidité (mais je chipote).
    Dessins toujours très sympas et soignés. Bien bon album.

    DamBDfan Le 05/01/2014 à 20:37:12
    Jérôme K. Jérôme Bloche - Tome 11 - Le cœur à droite

    Mouais…pas le meilleur album de JKJB. L’idée du clochard, ancien tueur à gages repenti, est intéressante (même si déjà vue), par contre, nous faire croire qu’il aurait été celui qui aurait abattu le président Kennedy à la place de Lee Harvey Oswald est un brin loufoque et pas très crédible. Je trouve que Dodier aurait pu trouver autre chose sur ce coup-là et les diverses situations sont un peu exagérées à mon goût. La fin relève un peu la qualité de l’intrigue mais on a connu mieux.
    A part ça, ça se lit toujours très bien, comme d’habitude avec notre détective au grand cœur qui est incontestablement l'un de mes héros favoris en BD. 2.5/5

    DamBDfan Le 04/01/2014 à 02:00:20

    Comme au cinéma ! C’est le cas de le dire avec ce très bon one shot de De Metter.
    Ok, ce tome ne révolutionne pas le genre du drame psychologique, mais il reste très efficace et noir à souhait. L’auteur ne tourne pas au tour du pot, ça va vite, on sent une tension et une haine dès les premières pages. Les dialogues sont percutants, réalistes et la psychologie des différents protagonistes est traitée avec beaucoup de naturel.
    Plusieurs thèmes sont abordés (alcoolisme, la remise en question de soi, la vengeance,…) et font réfléchir.
    Au niveau des graphismes, j’avoue être assez admiratif concernant le bon nombre d’expressions faciales très vivantes et expressives que De Metter a accompli dans cet ouvrage.

    DamBDfan Le 04/01/2014 à 01:57:59

    On retrouve à travers cette BD, l'ambiance typique des love story à l'américaine :
    un homme, une femme, ils ne connaissaient pas, ils vont s'aimer mais la fatalité de la vie fera que....
    C'est un récit sincère, humaniste et contemplatif qui se lit bien mais qui reste assez convenu au final.
    L'histoire est sympathique avec une dose d'émotion mais je n'ai pas été touché plus que ça.
    Il manque quelque chose. J'aurai aimé plus de psychologie concernant les personnages, des dialogues plus longs, plus fouillés, un peu plus de complicité également...
    Quelques clichés concernant les routiers sont présents mais n'entachent en rien la fluidité et le plaisir de lecture.
    Côté dessins, on sent que Gamberini s'est fait plaisir car on a droit à des planches vraiment magnifiques, à la limite de la carte postale qui donnent envie de découvrir les grands espaces du fin fond de l'amérique. A découvrir.

    DamBDfan Le 28/12/2013 à 18:07:34
    Wayne Shelton - Tome 11 - Cent millions de pesos

    Une lecture distrayante mais un scénario trop classique et fort prévisible. A peine quelques pages de lues qu’on a déjà deviné la fin (qui à mon goût, est un peu exagérée). Je trouve aussi que l’album manque de saveur, les personnages ne sont pas très charismatiques (spécialement l’ennemie) et expriment peu de chose niveau émotion. C'est peu crédible, un peu mou et superficiel! Au final on ne retient rien grand-chose de cette énième aventure du père Shelton qui est vite lue et vite oubliée.
    Les dessins manquent un peu de folie mais sont comme d’habitude avec Denayer, très propres et soignés. 2,5/5

    DamBDfan Le 27/12/2013 à 23:11:39
    Luka - Tome 4 - Vies gâchées, vies perdues

    Ce deuxième diptyque est un cran au-dessus du premier.
    L’histoire est plus approfondie, travaillée avec toujours avec une dose de complexité qui rend le tout assez solide et convaincant.
    J’ai bien apprécié le petit côté fantastique avec « l’esprit » de l'infirmière qui peut circuler où bon lui semble dans l’hôpital et apercevoir ainsi toutes les magouilles qui s’y trament. Le procédé n’est pas nouveau, c’est un coup classique mais souvent intéressant.
    A noter qu’un nouveau personnage important apparaît pour la première fois dans cette série : la ravissante commissaire Ingrid Autissier qui sera la fidèle comparse de Luka.
    Je trouve parfois qu’elle prend un peu le dessus par rapport à lui…
    Il faudrait que notre héros s’affirme un peu plus car il manque un peu de personnalité.
    A suivre.

    DamBDfan Le 25/12/2013 à 21:57:50

    Lecture extrêmement laborieuse et pénible! Pourquoi ?
    Tout d’abord, l’intrigue ne manque pas d’ambition, elle est même très intéressante mais est malheureusement très décousue, mal racontée et inutilement compliquée.
    A mon avis, Yves H n’arrive pas à restituer de manière cohérente le fond de son idée en quelque de chose de compréhensible pour tous. Lui seul se comprend et c’est au final assez frustrant pour une grande majorité du lectorat.
    Il m’a fallut trouver une analyse de ce one-shot sur le net expliquant tant bien que mal toute cette confusion, pour mieux saisir toutes les ficelles scénaristiques qui sont franchement, difficilement décelables lors d’une simple lecture d’album.
    A partir de cette analyse et lors d’une relecture, on peut se rendre compte à quel point le scénario est mal élaboré, peu structuré et rempli de raccourcis.
    Bref, il faut vraiment en vouloir et j’espère sincèrement qu’Yves H écrira à l’avenir des récits plus fluides et moins alambiqués car sinon ça se fera sans moi. 2/5

    DamBDfan Le 20/12/2013 à 01:00:17

    BAM…la nostalgie m’est littéralement tombée dessus lors de la lecture de ce petit bijou que je ne connaissais pas du tout. Difficile d’expliquer mon ressenti mais cette lecture a été un véritable coup de cœur.
    Le personnage de Bidouille avec cette bouille si particulière et celui de Violette sont adorables et franchement inoubliables.
    C’est bizarre que je n’en ai jamais entendu parler car l’histoire est tout de même assez forte, parfois sombre et à la fois pleine de douceur, de sensibilité et de fraîcheur.
    Et puis, les prises de vue, les décors (le banc des amoureux, le toit des maisons,…), et l’ambiance post hippie représentés par Yslaire sont des éléments immersifs qui évoquent chez moi des émotions et souvenirs de jeunesse immense.
    J’ai lu l’intégrale d’une traite, impossible pour moi de décrocher avant la fin.
    Un hymne à l’amour et au romantisme à découvrir ou redécouvrir. Qu’est-ce que ça fait du bien !

    DamBDfan Le 17/12/2013 à 20:52:58
    Luka - Tome 2 - La peur est la couleur de la mort

    Un peu déçu par ce premier diptyque.
    Après un premier tome plutôt correct et prenant, la suite et fin dans le deuxième tome n’est franchement pas convaincante et bâclée.
    Je me demande parfois si les scénaristes relisent leurs copies tant les trous scénaristiques, les invraisemblances, les raccourcis sont énormes et carrément sidérants.
    J’ai dû relire plusieurs fois certaines séquences pour essayer de trouver un semblant de crédibilité à cette histoire mais rien à faire…Lapière a tellement bousillé maladroitement et rapidement le final de son intrigue que s’en est affligeant. Il faut lire pour le croire (que vient faire soudainement le personnage de l’alpiniste dans l’enquête alors qu’il (Lapière) ne l’a pratiquement jamais évoqué auparavant ?)
    Bref, ça finit en eau de boudin, c’est dommage ! 2/5

    DamBDfan Le 16/12/2013 à 15:51:00
    Yo-Yo post mortem - Tome 1 - Mourir nuit gravement à la santé

    Mitigé ! Le monde après la mort que propose l’auteur est intéressant et original, il y a de bonnes idées mais malheureusement elles ne sont pas assez approfondies.
    Par ex : on ne sait rien grand-chose sur ce nabuchodonosor, qui est-il vraiment ? Ce personnage aurait pu être plus développé. Aussi, que devient le squelette James Bône à la fin ? A quoi servent les passeurs d’âmes dans cette histoire ? L’histoire de la veuve n’apporte rien non plus… Bref, tout ça n’est pas assez fouillé à mon goût et beaucoup trop de questions restent en suspens. Très frustrant ! On a l’impression que l’auteur n’exploite pas à fond son sujet et au final, on se dit : Et alors, quoi ? C’est fini?…Bin ouais. Bof, donc.
    Dessins et couleurs perfectibles. 2,5/5

    DamBDfan Le 13/12/2013 à 21:57:29
    Evropa - Tome 2 - Circuit

    Un bon diptyque à l’ambiance sombre et violente.
    L’univers mafieux serbo-albano-yougoslave est très bien retranscrit par TBC avec des vraies gueules du genre, on a pas envie d’être parmi eux. Le personnage principal (Le Mordu) est plus désenchanté que jamais et la paix qu’il espérait trouver en quittant son pays en guerre (la Yougoslavie) pour se joindre en Europe ne sera pas franchement au rendez-vous. Le sang, la cruauté et l’intolérance sont aussi bien présent sur notre continent, peut-être pire encore que ce qu’il a connu en Yougoslavie et l’auteur ne mâche pas ses mots, tout le monde en prend un peu pour son grade (les allemands, américains, prolos…).
    Les dialogues parfois crus sont réussis et finalement assez proche de la réalité dans certain milieu. Une bonne lecture !

    DamBDfan Le 08/12/2013 à 12:50:18
    La tchalette - Tome 1 - La Tchalette

    Un bon album où le conte, la magie et la sorcellerie sont mis à l’honneur.
    J’avoue avoir été assez dubitatif après la lecture de la première nouvelle assez courte (7-8 planches), ne sachant pas trop où Servais voulait en venir.
    C’est seulement par après, en comprenant mieux le propos de l’auteur (un hommage aux vieilles légendes ardennaises), que la magie a opéré. Le monde représenté (les fées, lutins, loups, diablotins) est souvent mystérieux et même parfois glauque, avec le diable exposé sous diverses apparences...
    La campagne des Ardennes belges que Servais connaît très bien, est aussi propice à ce genre d’histoire surnaturelle et envoûtante. Cela m'a intrigué et l'album s'est avéré au final, bien plaisant.

    DamBDfan Le 06/12/2013 à 21:31:41

    J’ai lu cette BD avec le sourire en coin pratiquement du début jusqu’à la fin. Pourquoi ?
    Parce que la situation insolite dans laquelle se trouve notre « héros » est cocasse, inattendue, pleine de suspense mais aussi dramatique. Que feriez-vous si du jour au lendemain vous changiez de visage et que plus personne ne vous reconnaît ? Quel serait votre comportement face à vos proches ?
    Cyril Bonin adapte ici le roman de Marcel Aymé avec beaucoup d’intelligence, de psychologie et de remise en question sur l'amour, la vie et celle du couple.
    Les illustrations sont dynamiques avec une belle galerie de personnages attachants et une ambiance des années 50 très bien reconstituée.
    A lire!

    DamBDfan Le 04/12/2013 à 17:57:18
    Durango - Tome 16 - Le crépuscule du vautour

    Avis pour le triptyque (tome 14, 15, 16)

    Durango est cette fois-ci entre les mains de Thierry Girod en ce qui concerne les graphismes et franchement, je dois dire que c’est du très bon travail. Le changement n’a pas été agressif, on reconnaît bien notre cow-boy. Les décors de l’Ouest, les trognes des ennemis ainsi que les couleurs sont remarquables et dans l’esprit de Swolfs.

    Durango a évolué, on le sent plus désabusé, impitoyable que jamais et ça peut se comprendre vu ce qui lui est arrivé (voir sa relation avec l'héritière tome 12). La vengeance sera terrible et loin de tout repos face à un adversaire charismatique sans scrupules, capitaliste, que rien n’arrête dans sa soif de pouvoir.
    Encore une fois, je me suis délecté à la lecture des dialogues, spécialement ceux en voix-off très psychologique et des nombreuses scènes d’action qui prouvent bien que la série reste une incontournable du style « Western »
    L’histoire du dernier tome est plus dense (corruption, magouille,...) et demandera plus d’attention que les deux précédents albums.
    Je serai présent pour d’autres aventures en espérant qu’il y en aura d’autres.

    DamBDfan Le 02/12/2013 à 15:59:50

    Un chef d’œuvre !!
    Je reste sans voix devant tant de beauté, de maîtrise pour faire passer les émotions,…c’est magnifique, quelle poésie !
    L’auteur, grâce à une foule de détails très réalistes et à un texte restreint, arrive à nous plonger par la seule force des images, dans la solitude d’un être difforme isolé dans un phare, au milieu de nulle part.
    Pour un peu, on aurait presque envie de rencontrer cet ermite tant son vécu est touchant.
    L’immersion atteint ici, des sommets. J’ai presque entendu les vents de la mer, le bruit des vagues, le cri des goélands,...Le tout en noir et blanc.
    De la très grande BD à posséder et à ranger chaudement auprès des meilleurs Comès.
    Merci Mr. Chabouté

    DamBDfan Le 02/12/2013 à 11:19:36
    Jeremiah - Tome 32 - Le caïd

    Divertissant ! Du classique mais efficace.
    Hermann revient à la couleur directe et c’est toujours un vrai régal pour les yeux.
    L’intrigue ne vole pas haut, elle tient sur une ligne mais sert de prétexte pour revoir nos deux compères (Jeremiah et Kurdy) en pleine guerre de gang où ils ne comprennent pas ce qu’il se passe. On a l’impression qu’ils sont en second plan tant ils n’agissent pas vraiment dans l’action. L’histoire aurait quand même pu être un peu plus développée, elle manque de consistance. On a connu beaucoup mieux.
    A part ça, les dialogues sont souvent savoureux et certaines situations bien poilantes. 2,5/5

    DamBDfan Le 01/12/2013 à 18:50:37
    Jeremiah - Tome 31 - Le panier de crabes

    Bof, pas convaincu par ce 31ème tome tant au niveau dessin que de l'histoire.
    On sent une grande rapidité d’exécution à tous les niveaux et ça se ressent fortement à la lecture.
    L’intrigue même si elle reste distrayante est quand même très minimaliste, peu développée et sans réel profondeur. Il manque aussi énormément de détails concernant les personnages secondaires assez mal exploités et peu fouillés, de même que leurs intentions (Le truand Roskov, la soeur jalouse,...Qui sont ces gens du villages qui chassent les étrangers à coups de pierres ? Que sont devenus Fernando ainsi que le serviteur Pedro? Et j’en passe…) Bref, il y a beaucoup trop de zones d’ombres et le final trop vite expédié.
    Reste des dialogues aux petits oignons et des séquences assez drôles mais c’est bien trop peu pour rendre cet album un incontournable. 2/5

    Ps: STP Hermann fait un effort pour les gonzesses et encore plus quand elles sont en couverture, parce qu'ici c'est le pompon!

    DamBDfan Le 17/11/2013 à 15:27:03

    Bof, franchement pas du grand Cosey. Ok, on retrouve quelques petites touches poétiques par-ci, par-là mais aucune histoire est réellement aboutie, ça va trop vite, pas le temps de s’attacher à quoi que ce soit.
    A part peut-être le troisième récit que j’ai bien aimé et qui tient la route, le reste est pas très convaincant, limite sans intérêt.
    La première nouvelle est vraiment pas crédible : Tout d’un coup, le vieux retrouve son amour d’enfance comme ça, par hasard, au milieu de nulle part?…Ensuite je n’ai pas bien saisi les motivations de la vieille, pourquoi elle le renie ?
    Je suis resté de marbre concernant la deuxième nouvelle. Celle-ci est complexe, mal structurée et les dialogues partent un peu dans tout les sens.
    Les deux autres récits sont potables mais rien de transcendant. Vite lus et vite oubliés.
    Un Cosey dispensable. 2/5

    DamBDfan Le 16/11/2013 à 16:04:46
    Dock 21 - Tome 7 - Le temps volé

    Avis pour la série complète.

    Après un premier tome un peu fade, je dois dire que la suite devient vite prenante grâce notamment à une bonne approche psychologique du personnage principal, de bons dialogues et un mystère bien présent (qui est ce fameux Jack Forster, victime d'hallucinations étranges?)

    L’intrigue est intéressante jusqu’au tome 5 qui apparemment clôture la série. Malgré tout, une fois cet album terminé, on reste sur sa faim et c’est loin d’être inoubliable tant le final est vite expédié et sans épices. Il manque quelque chose.
    Vient ensuite quatre ans plus tard, le deuxième cycle qui est pas mal mais encore une fois et très fréquemment, dès qu’il s’agit de trouver une fin, et bien ça se gâte. A force de trop tirer en longueur son récit, Rodolphe finit par embrouiller le lecteur inutilement. Les explications finales me semblent pas très claires, certaines choses m’échappent (rêves ou réalités ?…) et me procure un sentiment de frustration une fois la lecture achevée. Tout ça pour ça.

    Les dessins de Mounier sont convenables mais pourraient être améliorés.
    Série qui reste tout de même à découvrir.

    DamBDfan Le 10/11/2013 à 15:50:04
    L'usine - Tome 1 - L'usine Tome 1

    Bof, ça se laisse lire mais faut vraiment en vouloir car cette BD a vraiment pris un méchant coup de vieux dans tout les sens du terme. C'est typique de ce qui se faisait dans les années 70 (révolution des femmes, rébellion diverses,...) L'histoire est un chouilla vieillotte et le mépris de l'auteur pour la gente féminine est quand même fort présent. Quel machisme!
    Les dessins ne sont pas brillants, sans saveurs (toutes les femmes se ressemblent) et les couleurs ternes rendent le tout insipide. 2.3/5

    DamBDfan Le 08/11/2013 à 17:45:15

    Il faut reconnaître que cette BD a pas mal de qualités mais le petit côté « théâtrale » de l’histoire n’est pas ce que je préfère. Ca tire un peu en longueur et il y a pas mal de retournements de situations pas toujours très clairs. Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris la fin qui est un peu floue. A part ça, le montage du scénario est assez costaud, bien écrit et les dessins en noir et blanc au lavis très réussis. Le procédé de suivre une intrigue vue de trois manières différentes n’est pas nouveau, mais est ici fort bien maîtrisé de la part de Delphine Rieu. Ca vaut le coup d’être lu, rien que pour l'ambiance.

    DamBDfan Le 05/11/2013 à 21:27:30
    Niklos Koda - Tome 11 - La danse du Diable

    Après relecture du premier cycle (qui pour moi n’en est pas franchement un), je dois dire que « Niklos Koda » est une série globalement assez réussie et prenante.

    Malgré des intrigues bien souvent sous forme de diptyque, il faut prendre le temps de découvrir les albums dans l’ordre et ne pas s’arrêter au premier tome car toutes les histoires se croisent entre elles avec un fil conducteur bien précis et c’est ce qui fait le charme et l’intérêt de cette série. Au final, le tout forme un ensemble cohérent, original, addictif, qui nous surprend positivement la plupart du temps.

    Le personnage de Koda au passé trouble, est intrigant, tout en retenue, parfois froid et il faudra pas mal d’albums pour commencer à le cerner et à s'attacher.
    J’ai aussi pris beaucoup de plaisirs à suivre l’évolution d'une belle brochette de personnages bien croqués (la belle Aïcha, Seleni, Souleva, Antioche, Mirvic, le club Osiris,..), de leurs sentiments, des ambiances et retournements de situations au fil des tomes.
    Le mystère et le suspense sont omniprésent et ceux qui croyaient à de simples enquêtes d’espionnages seront étonnés par l’univers de la magie, sorcellerie et du paranormal que les auteurs nous proposent. On a souvent droit à des séquences de haut vol qui impulse une véritable dynamique de l’émotion. Et puis, les dessins de Grenson sont vraiment très esthétiques (mention spéciale pour les visages des femmes), ça aide pour l'immersion.

    Je viens de finir le 11ème tome qui débute le deuxième « faux » cycle et je n’ai qu’une envie : Vivement la suite !
    A mon humble avis, cette série est pour moi l'une des plus abouties de la collection "Troisième vague" du Lombard.

    DamBDfan Le 01/11/2013 à 17:51:47
    Niklos Koda - Tome 5 - Hali Mirvic

    Un diptyque à l’intrigue solide, bien ficelée avec pas mal de retournements de situations. On délaisse le côté fantastique pour se plonger dans une histoire d’espionnage pure et dure (trahison, complot, lutte de clans,…). On commence à en savoir un peu plus sur le passé de Koda avec notamment la découverte de l’existence de sa fille Seleni. Cela rend le personnage plus intrigant et attachant. Les autres protagonistes (Hali Mirvic, Souleva, Antioche) prennent de l’épaisseur et on a hâte de découvrir l'évolution de tout ce beau monde dans les prochaines aventures qui devraient être assez mouvementée (je l’espère). Affaire à suivre.

    DamBDfan Le 31/10/2013 à 14:02:41

    Du très bon travail et surtout une bonne claque une fois la lecture terminée.
    L’auteur traite de manière intelligente, sans jugement et non rébarbative un sujet assez rare en BD : le génocide au Rwanda.
    Point de détails historiques et d’actions superflues ici, mais plutôt un témoignage à travers l’histoire bouleversante d’un adolescent (Déogratias) détruit mentalement par les conséquences d’une guerre civile. Quel talent ce Stassen ! Tout est relativement bien maîtrisé : les graphismes, les couleurs, les personnages, le petit côté fantastique, les différents flash-back…Je l’ai lu deux fois et la relecture est encore meilleure.
    A découvrir si ce n’est pas encore fait.

    DamBDfan Le 30/10/2013 à 12:30:19

    Spécial, très spécial. A travers beaucoup de poésie, de nostalgie, de mélancolie et d’ambiguité l’auteur nous conte l’histoire d’un personnage à la recherche du sens de sa vie, de sa propre note à travers ce monde cacophonique. Tout ce qu’il a accompli dans sa vie et ce qu’il continue à accomplir est sans cesse régi par la question du « Pourquoi ? »
    Le problème dans ce récit c’est qu’on passe d’une branche à l’autre sans réel but, ça a parfois ni queue ni tête et on ne sait pas où l’auteur veut en venir…
    Pour ma part, la lecture a quand même été agréable, je me suis pris au jeu et certaines citations valent le coup d’œil.
    Dommage que la fin patauge dans la semoule car on en saura pas plus concernant les intentions du « héros ».
    Les dessins sont ce qu’ils sont, pas très folichons mais pour les plus curieux, c’est une BD à découvrir d’occase, ou à l’emprunt.

    DamBDfan Le 29/10/2013 à 19:22:17

    Bof, cet album ne m’a pas convaincu des masses, je suis rester de marbre toute ma lecture. Ca ne veut pas dire que c’est mauvais mais ça ne m’a pas interpellé plus que ça.
    J’ai trouvé les anecdotes de comptoir mièvres, pas très marrantes et limite sans intérêt. Je n’ai pas bien saisi la fin (le théâtre)…
    Le point positif est l’ambiance des cafés assez bien représentée, immersive et on pourra se reconnaître à travers certaines situations. C’est en quelque sorte un hommage à la vie de café avec ses odeurs, ses habitués et l’ambiance chahutée qui y règnent mais ça s’arrête là pour ma part.
    Les dessins d’Alfred ne me dérangent pas, ils sont originaux et personnels mais par contre c’est quoi ces petits montages photos tout pourris ? Il aurait pu s’abstenir sur ce coup-là…
    Bref, il y a vraiment un goût de trop peu et ça se lit trop vite.

    DamBDfan Le 29/10/2013 à 19:19:36
    Red Bridge - Tome 2 - Mister Joe and Willoagby tome 2

    Malgré une ambiance mystérieuse prenante, une belle galerie de personnages énigmatiques (mention spéciale au vieillard Willoagby et son chat Mister Joe) et des dialogues bien écrits, j’avoue ne pas croire beaucoup à cette histoire un brin rocambolesque et « cluedoesque ».
    Il faut lire pour le croire. Le dénouement de fin est à mon goût pas des plus crédibles mais est tout de même surprenant voire renversant. L’effet de surprise est bien présent et j’aurai jamais pu deviner cela à l’avance. Un bon point donc !
    Les dessins et couleurs de Gamberini sont tout simplement sublimes, j’adore ce côté rétro!

    DamBDfan Le 08/10/2013 à 19:31:53
    Niklos Koda - Tome 3 - 'Inch Allah'

    Il faudra s’accrocher un peu plus concernant ce 3ème tome car l’intrigue est assez dense et demandera une certaine attention de lecture.
    Le côté surnaturel des deux premiers tomes est ici absent et c’est un peu dommage.
    Complots, trahisons et écologies sont les maîtres-mots pour cette aventure qui se passe au Maroc.
    Rien à dire sur les dessins toujours beaux, immersifs et les couleurs chaudes, lumineuses qui correspondent bien à la chaleur de ce pays.
    A savoir que l’histoire se boucle en un tome mais qu’il y a un fil conducteur qui nous maintient en haleine pour la suite.

    DamBDfan Le 08/10/2013 à 19:03:16
    Niklos Koda - Tome 2 - Le Dieu des chacals

    Un bon premier diptyque qui mélange habilement espionnage et sorcellerie.
    Le héros, Niklos Koda est très énigmatique et on sait peu de choses le concernant, il faudra attendre la suite pour que son personnage se dévoile petit à petit.
    L’ennemi, un étrange vaudou nommé Barrio Jésus doté de pouvoirs maléfiques est très intriguant car il n'apparait à aucun moment, on ne sait pas vraiment à quoi il ressemble physiquement et demeure une ombre qui laisse libre court à l'imagination du lecteur. J’espère sincèrement (peut-être) le revoir dans de futures aventures car il y a vraiment matière à exploiter.
    Les dessins et décors sont efficaces et un réel plaisir pour les yeux.
    Peut-être que certains esprits cartésiens trouveront sans doute à redire mais pour moi, étant amateur de surnaturel, la sauce à bien fonctionner.

    DamBDfan Le 04/10/2013 à 02:35:47
    Trop mortel - Tome 2 - Trop mortel 2/2

    Un bon petit diptyque bien trippant que voici!
    Corbeyran reprend tout les codes du film d’horreur à l’américaine et c’est assez réussi et très efficace. Pleins de clins d’œil sont faits aux slashers américains et même si l’histoire n’est pas des plus originales, elle reste bien écrite avec une bonne dose de fantastique et de suspense. L’atmosphère de cette école en pleine montagne enneigée au milieu de nulle part est prenante et la tension bien au rendez-vous.
    Bref, une lecture sympathique, fluide, rapide que je conseille aux amateurs du genre.

    DamBDfan Le 02/10/2013 à 18:43:17
    En sautant dans le vide - Tome 5 - Le dernier pas

    Voici une série très franchement réussie qui, j’ai l’impression, n’a pas fait grand bruit lors de sa sortie. Faut dire qu’avec la surproduction actuelle, certaines collections sont noyées dans la masse et passent parfois inaperçues. C’est bien dommage.
    Pour ma part, ça été un véritable coup de cœur.
    J’ai beaucoup apprécié et je n’ai pu résister à lire les 5 tomes d’une traite tant l’histoire est prenante, rafraîchissante, très moderne et crédible. Tout coule de source, rien n’est précipité, l’intrigue prend le temps de s’installer et on découvre avec émotion ces « djeuns » qui sont bien croqués et vraiment très attachants.
    Chaque fin de tome, grâce à un suspense bien dosé et maîtrisé, donne envie d’en savoir toujours plus jusqu’au dénouement final surprenant et assez réussi.
    A découvrir car ça en vaut vraiment la peine.
    Merci à Man et son équipe pour leur très bon travail.

    DamBDfan Le 02/10/2013 à 18:16:34
    La femme accident - Tome 2 - Seconde partie

    Après lecture de ce diptyque, je dois dire que je suis un peu mitigé.

    Tout d’abord, la grosse claque est sans aucun doute les dessins de Grenson qui sont vraiment très beaux, élégants et réalistes.
    Je connaissais le travail du dessinateur via la série Niklos Koda mais ici, grâce aux couleurs directes c’est encore plus admirable.
    Les expressions des visages sont bluffant de beauté, spécialement celui de Julie (le personnage principal) qui est très communicant, touchant et très humain. L'héroïne est très attachante, complexe et on a parfois l’impression qu’elle nous regarde à travers les planches.

    L’histoire quant à elle est très prenante, se lit sans déplaisir mais se termine pour ma part de manière pas très convaincante à l’issue du tome 2 ce qui m’empêche de mettre un 4 étoiles.
    La fin est bien trop vite expédiée et il y a vraiment un goût de trop peu. J’aurais aimé plus d’explications et de détails concernant le verdict des juges. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais.
    A lire pour vous faire votre propre avis.

    DamBDfan Le 28/09/2013 à 23:38:01
    Les enquêtes du commissaire Raffini - Tome 6 - Pierrot la lune

    Une histoire assez faible, sans surprises, milles fois vues et donc très très classique! C’est bien simple, n’importe qui aurait pu l’écrire tant l’intrigue est simpliste au possible, vite expédiée avec peu de recherches et de détails. Ca se lit en 10 minutes et Rodolphe semble vraiment en panne d’inspiration pour ce 6ème tome.
    A lire quand on a vraiment pas envie de se prendre la tête.
    En même temps, je préfère ça qu'un scénario tarabiscoté et indigeste mais bon…faut un minimum quand même.
    Sinon, l’ambiance polar année 50 est très agréable et les dessins assez réussis et efficaces. 2,5/5

    DamBDfan Le 26/09/2013 à 16:00:00

    Un drame psychologique agréable qui ravira les amateurs d’étrange, de mystère et de suspense Hitchcockien.
    Nul doute d’ailleurs que Comès ait été influencé par le maître Hitchcock pour l’élaboration de son œuvre tant les différents clins d’œil abondent le récit.
    Pour ma part, ça été un plaisir et j’ai été conquis dès la première page grâce aux superbes dessins en noir et blanc qui restituent parfaitement cette ambiance oppressante et glauque.
    Même si au final l’histoire reste classique, on passe un excellent moment de lecture que je conseille.
    La fin est flippante et très réussie.

    DamBDfan Le 23/09/2013 à 14:20:49
    Jojo (Geerts) - Tome 1 - Le temps des copains

    "Jojo" c’est se déconnecter du monde réel pour s’évader l’espace d’un instant dans le monde de l’enfance.
    Ce premier tome plante le décor et on découvre ce qui fera le charme de cette série unique : des dessins arrondis très personnels et inimitables, des personnages aux bouilles adorables et expressives, des histoires gentillettes, rafraîchissantes et pleine de chaleur.
    Ce premier album est sympa mais les tomes suivants seront bien meilleurs.
    Les jeunes lecteurs seront ravis (je l'espère) et un brin de nostalgie pour les plus vieux ne fait jamais de tort.

    DamBDfan Le 22/09/2013 à 20:01:55

    Malgré un titre de série un peu primaire et réducteur, cette série vaut vraiment la peine d’être lue par tout amateur de polar.
    Certes, ça flingue par moments à tout-va mais il n’y a pas que ça, loin de là, ça reste intelligent et cela sert efficacement l’intrigue.
    L’histoire digne d’un Tarantino ( clin d'oeil à Reservoir Dogs avec le flic sur la chaise), aux dialogues très cinématographique est bien ficelée et intéressante jusqu’au bout.

    On suit avec intérêt le périple de trois personnages ( Wendy, Hamlet le tueur à gages, Huevo jeune chicanos sans états d'âmes) que tout séparent et qui devront faire face au FBI et à la mafia.
    Le scénario est parfois hasardeux et les coïncidences de rencontres entre les différents protagonistes tombent un peu comme un cheveu sur la soupe mais bon… rien de bien grave ceci dit.

    La fin au léger goût amer est excellente !

    DamBDfan Le 18/09/2013 à 17:37:25
    Blake et Mortimer - Tome 3 - Le secret de l'Espadon T3

    Avis pour les 3 tomes du "secret de l'espadon"

    Du bon, du très très bon !
    Ok, l’intrigue est relativement simple mais by jove, que c’est efficace et jouissif !
    Le « secret de l’espadon » est une pure merveille du 9ème art !
    Jacobs, à la manière d’un enfant jouant aux petits soldats nous décrit avec brio, intelligence, actions et suspense, les combats d’une troisième guerre mondiale entre le camp de nos héros et une puissance chinoise dirigée par Olrik (l’ennemi sans scrupules).

    Il y a beaucoup de scènes mémorables à travers cette trilogie (la lutte de fin, les couloirs de la base secrète, la cavale dans le désert, la captivité de Mortimer, le mystère et la puissance de l’espadon,…) , grâce aux descriptifs très détaillés de l’auteur qui immerge le lecteur dans l’ambiance et surtout beaucoup d’actions qui maintiennent l’intérêt de lecture jusqu’au bout.
    Quelle excitation à la fin du tome 3, un vrai plaisir !
    Bref, ça se savoure au même titre qu’un bon film de guerre à l’américaine.
    Un S.Spielberg devrait nous adapter ça à l’écran ! J’en rêve !

    DamBDfan Le 14/09/2013 à 15:38:56

    Chef-d’œuvre !! Je reste sans voix devant tant de maîtrises scénaristiques et graphiques.
    L’histoire est tellement belle, réaliste, humaine que tout bédéphile qui se respecte devrait lire au moins une fois.
    On a envie de rencontrer les personnages tant ils sont expressifs, chaleureux et attachants spécialement Leila, Célestin et le vieux français.
    Le voyage est aussi bien présent et je me suis laissé transporté à travers l’Espagne, le Maroc et l’Afrique grâce à la puissance des images de Stassen et couleurs chaudes, lumineuses qui sont un vrai régal pour les yeux.
    Lapière quant à lui n’a décidément plus rien à prouver, il est pour moi l’un des meilleurs scénaristes qui sait rester très proche du lecteur grâce à la fluidité, le rythme et l’humanité qui se dégagent de ses dialogues. Et puis le découpage est quand même vachement bien foutu, c’est du grand art. Merci aux auteurs.

    DamBDfan Le 14/09/2013 à 01:39:38

    Un album très spécial et prenant.
    La première chose qui frappe dans cette histoire est l’ambiance froide presque clinique de cette ville de Russie à l’aspect vide où les habitants se terrent, de peur des représailles du chef maffieux local. On ne sait pas grand chose de cette région ce qui renforce le côté mystérieux. Tout paraît désolant, presque sans espoir et on ne voudrait pas y être.
    Le personnage de Spéracédes est complexe, on connaît peu de choses sur son passé, l'origine de ses névroses et certaines séquences vont assez vite (l’histoire d’amour entre Jules et Anja). Dommage, j'ai au final une sensation d'inachevé concernant le scénario qui reste quand même fluide et agréable à lire jusqu'au bout.

    DamBDfan Le 12/09/2013 à 15:17:47
    Blueberry - Tome 1 - Fort Navajo

    Excellent premier tome. Tout est déjà bien présent pour faire de cette série une oeuvre culte du 9ème art : beauté de l'histoire, fluidité des dialogues, décors immersifs, actions, suspense, belles brochettes de personnages en tout genre et attachants (l'ingrat Major Bascom, le lieutenant Craig, le jeune soldat Crowe, l'indien Cochise, et enfin notre légendaire Blueberry)
    Bref, on sent que les auteurs ont déjà mis la barre très haut et c'est un vrai régal de lecture. Incontournable!

    DamBDfan Le 12/09/2013 à 15:01:47
    Les enquêtes du commissaire Raffini - Tome 4 - Martin squelette

    Album à l'intrigue laborieuse et confuse. Les 30 premières pages sont très agréables (on se croirait dans un bon vieux J. Gabin) mais après ça se gâtent. Certains détails et dialogues sont troublants et demandent une certaine relecture attentive.
    Bref, j'ai la net impression que tout n'est pas réellement expliqué ou alors de manière assez maladroite de la part du scénariste. Dommage.
    Les dessins sont bons et les couleurs (claires-obscures) correspondent bien à l'ambiance du polar des années 50. Résultat : 2,5/5

    DamBDfan Le 05/09/2013 à 00:40:25
    Spirou et Fantasio - Tome 10 - Les pirates du silence

    Divertissant! L'intrigue n'est pas des plus élaborées et tient sur une ligne mais le principal est le plaisir de lecture qui est plutôt réussi.
    La ville d'Incognito-City est relativement intrigante pour qu'on ait envie de poursuivre l'aventure avec nos héros.
    Le gag de fin avec le marsupilami et les policiers est super (il fallait le trouver).
    Un tome que je ne me lasse pas de relire.

    DamBDfan Le 04/09/2013 à 16:53:45
    Jeremiah - Tome 1 - La nuit des rapaces

    Lu, relu et 34 ans après sa parution, ce premier tome reste toujours une vraie tuerie. Aucun coup de vieux, tout est parfaitement maîtrisé de la part d’Hermann. Ici, on découvrira la rencontre entre Kurdy et Jeremiah et même si ce dernier n’est pas encore tout à fait dans le feu de l’action, on a déjà beaucoup d’attachement pour ce personnage. L’assaut de la forteresse à la fin est jubilatoire à souhait et les premières vannes de Kurdy, jouissantes !! Culte!

    DamBDfan Le 04/09/2013 à 00:19:34

    Une très bonne BD qui vaut la peine d’être redécouverte car mine de rien, les années passent et certaines séries sont parfois un peu oubliées.
    C’est un peu le cas avec « Flag » qui illustre de manière très réaliste et sans artifices l’univers des flics en civil.
    Le ton est juste et la tension omniprésente. Chauvel est un des spécialistes pour ce genre d’histoire et c’est ce qu’il faisait de mieux à l’époque j’ai l’impression.
    Le récit et les dialogues sont prenants mais certaines séquences longues et démonstratives auraient pu être évitées (par exemple : la description et le fonctionnement d’une arme à feu) n’apportant finalement rien grand-chose à l’intrigue. A lire.

    DamBDfan Le 03/09/2013 à 23:43:00
    Spirou et Fantasio - Tome 41 - La vallée des bannis

    Un vrai régal ! Tout y est pour passer un agréable moment : les décors, l’action, l’imagination des auteurs et un chouia d’émotion à la fin du tome font de celui-ci un indispensable de la série. Impossible de s’ennuyer ! A lire et relire.

    DamBDfan Le 03/09/2013 à 23:32:36
    Spirou et Fantasio - Tome 40 - La frousse aux trousses

    Un bon spirou et fantasio de derrière les fagots, de temps en temps ça fait pas de mal. C’est le cas ici avec ce tome « La frousse aux trousses » qui est un vrai concentré d’énergies, d’actions et d’humours. C’est simple, je me poile pratiquement à toutes les pages tant c’est rigolo. Moi, des albums ainsi, j’en redemande jusqu’à plus soif. La suite au prochain numéro avec « La vallée des bannis ». Génial !

    DamBDfan Le 03/09/2013 à 23:30:30
    Pour l'amour de l'art - Tome 3 - La Comédie Royale

    J’ai toujours du mal avec les enquêtes abracadabrantes et poussives. C’est le cas ici avec ce tome 3 qui démarrait bien mais la fin est un peu touffue et demande une certaine relecture. A part ça l’univers de l’intrigue est original (les coulisses et l’ambiance des théâtres) et il y a de bons moments « humoristiques/romantiques » entre les deux héros qui sont toujours sympathiques. On sent quand même que la série a pris un petit coup de vieux notamment lorsque l’auteur mentionne le mot « internet » suivit de son explication par un astérisque. Bref, ça m’a fait sourire. 2,5/5

    DamBDfan Le 03/09/2013 à 23:27:57

    Quelle lecture fastidieuse !! Pourtant je n’en suis pas à mon premier Bilal/Christin mais ici, je n’y ai trouvé que de l’ennui et j’ai dû lutter pour arriver jusqu’au bout.
    L’histoire sur fond de politique soviétique est complexe (faut dire que j’ai pas mal de lacunes dans ce domaine), froide et pas des plus réjouissantes. En dehors de la trame principale, j’avoue n’avoir rien compris grand-chose car à moins d’être un expert du sujet, Christin se contente de balancer des événements politiques historiques (des pays de l’Est de surcroît) les uns à la suite des autres sans rentrer dans les détails, ce qui nuit à la compréhension et devient indigeste.
    Seul, les dessins et la mise en couleurs valent le coup mais le reste est franchement pas très folichon.

    DamBDfan Le 29/08/2013 à 14:51:37
    Pour l'amour de l'art - Tome 2 - Les anneaux de Babel

    Histoire assez légère pour ce tome 2 qui se situe toujours dans le milieu des objets d’arts. Cette fois-ci, nos deux héros seront confrontés innocemment à un anneau qui provoque bien des convoitises de la part de plusieurs camps. Ca reste sympas à lire, ça divertit mais rien de bien transcendant, on a fait mieux depuis. Béhé laisse la place à Danard concernant les dessins et ceux-ci sont plutôt agréables. Une série typique des années 90.

    DamBDfan Le 28/08/2013 à 13:22:36

    Même si l’histoire pousse à la réflexion, j’ai trouvé sa lecture un poil ennuyante et peu percutante. Les dialogues sont parfois flous, complexes et manquent de détails surtout qu’on ne saura rien grand-chose de cette « Ville qui n’existe pas ». Dommage car il y avait de quoi exploiter. A part ça, l’ambiance pessimiste sur fond de crise sociale est bien retranscrite par les dessins de Bilal que j’aime toujours autant, accompagnés de couleurs froides, grisâtres propres au style. Une demi déception. 2.5/5

    DamBDfan Le 27/08/2013 à 17:07:37
    Pour l'amour de l'art - Tome 1 - L'affaire Van Rotten

    Pfff, quelle histoire!! C'est pas mauvais du tout, loin de là, mais c'est quand même un peu tiré par les cheveux! Sur ce, je félicite Le Tendre pour le montage de son intrigue, car mine de rien, il faut savoir les faire ces retournements de situations. Mais ce que j’ai le plus apprécié dans ce tome, c’est d’abord les personnages principaux, son ambiance parfois nostalgique me rappelant mes années d’étudiant (les rencontres, travaux scolaires) et ensuite les décors de la ville de Genève très bien restitué de la part du dessinateur Béhé. On s’y croirait presque surtout avec les dernières planches de fin qui sont très belles et encore une fois nostalgiques lorsque le héros s'en va. A découvrir en occasion.

    DamBDfan Le 26/08/2013 à 18:32:55
    Pour l'amour de l'art - Tome 4 - Les convoyeurs

    Bof bof, ce tome 4 divertit sans problème mais l'histoire n'est pas des plus intéressantes. A moins d'être super naïf, mais je trouve que l'intrigue est franchement pas crédible sans compter les facilités scénaristiques qui concluent assez rapidement ce tome 4 sans grandes surprises. Bref, ça n’a pas beaucoup de saveur. Les dessins aux traits très fins sont pas mal et les couleurs plutôt jolies. A part ça, il n' y a pas grand-chose à retenir.

    DamBDfan Le 25/08/2013 à 15:46:15
    Haute sécurité - Tome 6 - L'ombre d'Ezekiel - Tome 2/2

    Fantastique série !! J’en reste sans voix devant tant de beautés et maîtrises scénaristiques.
    Callède arrive vraiment à donner vie à ses personnages grâce à la force, la psychologie et l’intensité de ses dialogues. C’est trop réaliste et ce dernier diptyque n’échappe pas à la règle, il est remarquable. Du vrai cinéma en BD.
    On n’en sait aussi beaucoup plus sur Aleks et on se rend compte que sa vie n’a pas été facile, c’est terrible !! Cela renforce évidemment encore plus notre sympathie envers lui.
    Apparemment, il n’y aura plus de suite, mais je le regrette car je me suis beaucoup attaché à tous ces fabuleux personnages (Aleks, Eva, Skinner, Georges,…) et j’aurais aimé encore les suivre dans d’autres aventures mais bon, je crois que c’est mieux comme ça car la conclusion est plus que correcte.
    5 étoiles car cette série fait partie des meilleures à découvrir et à posséder.

    DamBDfan Le 23/08/2013 à 15:38:45
    Les loups (Riu) - Tome 1 - Les loups

    Cette histoire de loups affamés semant la terreur dans un petit village luttant contre un hiver froid et interminable est très prenante et efficace. J’ai passé un excellent moment de lecture, ça se lit sans prise de tête et c’est très bien écrit.
    L’ambiance des décors enneigés est très immersive et la solitude du personnage principal assez mystérieuse. Même sans paroles, il y a de l'émotion dans les illustrations. La fin est réconfortante.
    Je ne comprends toujours pas pourquoi Michel Riu ait produit si peu de BD. Il avait un potentiel énorme à mon humble avis.

    DamBDfan Le 23/08/2013 à 15:33:53

    Un bon moment en compagnie du duo Tardi-Pennac.
    Cette histoire policière sur fond de vengeance, chômage, abus de pouvoir des patrons d’entreprises est vraiment agréable à lire. On sent bien l’acharnement des auteurs sur ces chefs d’entreprises sans scrupules qui licencient leurs ouvriers à tout-va, ça frise un peu parfois la caricature mais c’est très réussi.
    Le montage du scénario est quand même remarquable, faut le reconnaître (en même temps, c’est du Pennac). Les dialogues sont fluides et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.
    L’ambiance de la ville (Paris) est bien représentée avec une belle galerie de personnages somme toute assez marrants ( les animaux, le capitaine, le commissaire,…) et Tardi aux dessins est en pleine forme. Je ne mets pas 5 étoiles car certaines situations sont un peu exagérées mais sinon c’est à lire sans modération.
    La fin est juste énorme.

    DamBDfan Le 22/08/2013 à 01:18:09
    Blake et Mortimer - Tome 6 - La marque jaune

    Je me rappelle étant ado n’avoir jamais su arriver au bout d’un Blake et Mortimer.
    Après une certaine maturité de lecture, j’ai tenté de réessayer avec ce tome « La marque jaune » et quelle claque !!
    Cet opus est sans aucun doute un chef-d’œuvre du neuvième art.
    L’ambiance très particulière y est pour beaucoup et l'immersion réussie : les ruelles de Londres, le brouillard, la pluie,… tout y est, sans oublier le petit côté fantastique et mystérieux propre à Jacobs.
    Le scénario en béton est très bien écrit, fluide mais parfois un peu trop copieux (c’est ce qui me rebuté avant et encore maintenant). L’auteur décrit à chaque fois tous les détails alors que les dessins suffisent pour comprendre, du coup ça alourdit le récit inutilement et la lecture peut sembler longue. Mais c’est ce qui fait aussi le charme et la marque de fabrique de la série.
    Bref, cet album est devenu culte et incontournable pour ma part. Si on devrait en retenir qu’un, ça serait bien celui-ci. Du grand art!

    DamBDfan Le 20/08/2013 à 14:25:12

    Aaaaah ces auteurs « espagnols » plus je les découvre et plus j’adhère à ce qu’ils font, tant au niveau graphismes que scénarios.
    Tony Sandoval n’échappe donc pas à la règle. Il signe ici une oeuvre remarquable qui nous enchantent dès la lecture de la première planche. Impossible de décrocher tant les dialogues sont beaux et captivants.
    Ensuite les personnages sont vraiment mignons et en même temps mystérieux spécialement la jeune fille au look gothique avec ses petits yeux noirs au regard perçant. Les dessins et les couleurs sont magnifiques, rien que ça, vaut l’achat !!
    L’histoire quant à elle, est superbe avec de l’émotion, du rêve, de l’étrange et mérite vraiment qu’on s’y attardent surtout que ça se lit assez vite donc pas d’excuses.

    DamBDfan Le 18/08/2013 à 14:15:14

    Une BD assez correcte dans l’ensemble, sans fioritures, même si j’avoue n’avoir pas été transporté plus que ça. Ca manquait parfois un peu de rythme et cette histoire de guerre sur fond de résistances françaises, et de trahisons a déjà beaucoup été exploitée. Le point fort se trouve plutôt dans la partie romantique entre Augustin et Marianne qui ne laisse pas indifférent et procure une belle émotion. La fin est à mon goût un peu poussée mais bon…Les dessins de Sokal sont beaux, très détaillés et raviront les amateurs du genre. A découvrir.

    DamBDfan Le 11/08/2013 à 17:12:39

    Une BD tout simplement sur la vie. Plusieurs thèmes sont abordés : les relations humaines/amoureuses, la famille, la mort, la politique, les grèves, les doutes du quotidien,…bref, le combat ordinaire quoi. L’ensemble est assez réaliste et très humain et on ne peut que se reconnaître par moments à travers l’histoire du personnage principal, Marco. On s’interroge aussi parfois sur les discours de Larcenet tant ceux-ci sentent le vécu et l’authenticité, ce qui rend le récit crédible et passionnant. Les dessins sont ce qu’ils sont et ne correspondront peut-être pas à tout le monde mais ils collent très bien à ce style d’ambiance et de scénario. Un indispensable à découvrir et même à relire.

    DamBDfan Le 04/08/2013 à 20:43:05
    Les cités obscures - Tome 1 - Les murailles de Samaris

    Ouille, ouille, ouille, que tout cela est mystérieux mais surtout très confus. Les 32 premières pages sont pourtant très captivantes, intéressantes avec une ambiance très prenante mais au final, l’histoire se termine dans une complexité et incompréhension la plus totale. Déçu et grosse frustration donc, car je m’attendais à quelque chose de plus cohérent et facile d’accès. Reste les dessins qui sont vraiment très bien avec des décors architecturaux sublimes et originaux dont Schuiten a le secret. Bref, c’est pas le meilleur album pour rentrer dans l’univers de la série « les Cités obscures » car cela pourrait en rebuter plus d’un.

    DamBDfan Le 30/07/2013 à 23:30:30
    Jo

    Je la trouve bien cette BD. Je pensais avoir affaire à un récit sur le sida, gnangnan à l’eau de rose, mais pas du tout, loin de là. L’histoire est simple mais bien ficelée, assez tragique pour toucher le coeur des ados comme celui des plus vieux... J’essaye d’ailleurs de lui trouver des défauts mais je n’en trouve pas ou peu (peut-être la réaction des parents qui n'est pas des plus crédibles). Il n’y a rien de dérangeant, le thème du sida est traité avec pudeur, réalisme (je trouve), sans chichis et ça se lit avec plaisir. Les personnages sont pour la plupart très attachants, Jo en tête mais aussi Laurent son fiancé, ses amis,…et l’ensemble procure pas mal d’émotion grâce notamment aux magnifiques dessins de Derib. Bref, une BD intéressante, un peu oubliée mais dont le sujet est malheureusement toujours d’actualité. Un livre à mettre entre toutes les mains.

    DamBDfan Le 29/07/2013 à 14:16:29

    Une BD assez particulière au ton assez mélancolique, énigmatique et poétique où l’absence de héros est totale. Il s’agit ici d’une métaphore sur la solitude et la mort que l’auteur a essayé de décrire à travers sept chroniques. Les histoires sont courtes, très brèves (pas de détails concernant les personnages) et le principe est intéressant quand on n’y regarde de plus près. Les dessins en noir et blanc sont sympas et correspondent bien à l’ambiance « pessimiste » du tome. Malheureusement, il y a un goût de trop peu, ça se lit en cinq minutes. Dommage que Michel Riu s’est fait rare par la suite car il y a quand même de bonnes idées et il aurait pu apporter de bonnes choses dans le monde du neuvième art. 2,5/5

    DamBDfan Le 27/07/2013 à 14:23:43

    J'ai bien aimé mais au final, on ne peut s’empêcher de se dire : tout ça pour ça. Je pense tout simplement qu’à travers cette BD, Schuiten a voulu rendre hommage aux cheminots et à cette fameuse locomotive de type 12 (très belle d'ailleurs) qui a fait la gloire des chemins de fers belges durant pas mal d’années comme le témoigne le dossier en fin de tome. On rencontre bien sûr les thèmes chers à l’auteur comme : l’évolution des villes, le progrès, la modernité...et je reste toujours bluffé par son côté visionnaire au goût parfois mélancolique, mystérieux, son interprétation de l’architecture et son trait à l’encre de chine toujours très maîtrisé et vivant. Un artiste que j’apprécie beaucoup. Même si certaines situations ne sont pas toujours crédibles, l’histoire a l’avantage d’être simple, humaine et de se lire rapidement. A découvrir.

    DamBDfan Le 27/07/2013 à 00:01:27

    Une bien belle surprise que voici. J’ai été très vite embarqué dans cette histoire dès la lecture des premières planches tant les dialogues sont fluides, percutants et accrocheurs. Difficile d’expliquer mais cette BD à vraiment quelque chose de particulier que je ne peux décrire. Elle est à la fois mystérieuse et très charismatique. Peut-être est-ce du aux dessins anguleux, très étranges et personnels de Oriol (les défauts physiques sur les visages sont vraiment étonnants : longs nez, figures étirées, corps maigres,…) sans oublier les couleurs très vives, chaudes (on sent par moment la chaleur méditerranée à travers certaines planches). Seule la fin m’a un peu laissé de marbre, je m’attendais à quelque chose de plus frappant et moins artificiel mais ça reste tout de même dans l’ensemble très bon. A découvrir.

    DamBDfan Le 25/07/2013 à 13:49:48

    C’est pas mal mais faut avouer que le scénario n’a rien d’exceptionnel, pas de quoi tomber de sa chaise. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’une histoire sur la célèbre bière d’Orval et sa brasserie mais sur l’origine de l’abbaye d’Orval avec sa légende, ses moines, ses richesses ( les sidérurgies, les forges, les terres agricoles,…) mais aussi son déclin à cause de la Révolution française. Bref, un récit assez intéressant et enrichissant car j’ignorais pas mal de choses mais sans plus. Ceci-dit, Servais évite quand même le côté rébarbatif historique et intègre aussi une histoire d’amour romantique comme il aime le faire. Les dessins sont toujours excellents sans oublier les couleurs très jolies qui sentent bon la campagne et la sérénité chère à l’auteur.

    DamBDfan Le 24/07/2013 à 15:19:16
    Alexe - Tome 3 - Kay siang

    Les pires choses que je déteste en BD sont réunies dans ce tome mais même dans la série : complots, magouilles politiques confuses rendant la lecture longue, fatigante et désagréable, situations invraisemblables et pas crédibles, manque de fluidité au niveau du scénario très ennuyeux, c’est mal expliqué ce qui fait qu’on a l’impression que des choses nous échappent et le comble : l’absence totale de la présence de l’héroïne (on ne la voit que 4/5 fois et en plus, elle ne sert à rien). Bref c’est vraiment pas brillant, seul le dessin tient la route mais un peu vieillot quand même. Une série bien morte et bien enterrée.

    DamBDfan Le 23/07/2013 à 15:57:48
    Alexe - Tome 2 - Le souffle du dragon

    Bon, ça ne s’arrange pas pour ce tome 2, on ne sait toujours pas grand-chose sur Alexe, pire encore son rôle dans cette histoire limite ringarde et invraisemblable est très maigre. Ca manque de peps, j'ai encore du mal à m'attacher à l'héroïne. Les dessins sont pas mal spécialement les véhicules et décors très réalistes, par contre les personnages sont moyens. Globalement la série a quand même pris à un sacré coup de vieux.

    DamBDfan Le 23/07/2013 à 15:29:50
    Alexe - Tome 1 - L'imprévu

    Un premier tome assez mauvais!! La faute à un scénario mal ficelé, décousu et guère passionnant. L'histoire est survolée, ça manque de détails. L'héroïne a un physique plutôt sympathique et différent de ce qu’on a l’habitude de voir (coupe de cheveux, teint,…) mais manque cruellement de charisme, on la voit rarement dans le feu de l’action et semble effacée, sans compter qu’on ne sait rien d’elle (origine, sentiment, psychologie du perso…) Dommage. Je vais quand même m’attarder sur le tome 2 mais je reste sceptique.

    DamBDfan Le 22/07/2013 à 19:37:57

    Mazette ! Quelle histoire mais surtout quelle originalité et imagination dans le propos. Cette BD illustre de façons assez extraordinaires et surréalistes la lutte pour l’écologie et l’antimilitarisme. L’ambiance très particulière, l’humour et le héros assez mystérieux (un espèce de médium révolutionnaire possédant des pouvoirs de téléportation qui lutte pour un monde meilleur et recherché par les services secrets) font de cette satire une bien belle réussite. Les dessins de Bilal pour l’époque sont déjà très bons avec une abondance de détails correspondant bien à l’univers décalé d’un Pierre Christin (engagé?). A lire.

    DamBDfan Le 22/07/2013 à 13:31:57

    Bon dieu que c’est beau !! J’ai lu ce diptyque d’une traite tant cette histoire d’amitié, de rivalité, d’amour, de guerre est belle, sensible et prenante. C’est loin d’être du « déjà vu » car le tout est traité avec beaucoup de subtilités, de non-dits et de psychologie (le destin de Pierre est déchirant). Mais la grosse claque de cette BD, ce sont les dessins qui sont tout simplement époustouflants : la sensation de vitesse des avions, les combats dans les airs, les courses, sont d’une réalité scotchante ainsi que les expressions des visages humains assez expressifs sans oublier les couleurs éclatantes, fraîches et vives. Une BD à acheter sans hésitation.

    DamBDfan Le 20/07/2013 à 14:24:37

    Aaahhh Denis Lapière avec ces histoires souvent marquées de beaucoup d’humanité, je ne m’en lasse pas. La preuve encore avec cette petite merveille « La saison des anguilles » qui conte l’histoire d’une descendance subissant la débauche et le mépris du chef de famille cruel et immorale. L’ensemble est teinté de pas mal d’émotion, de mélancolie rendant le tout assez savoureux. J’ai beaucoup apprécié les couleurs et les dessins stylés, expressifs illustrant de beaux décors campagnards (les marais, forêts..) et les différentes saisons traitées avec soin. Mention spéciale pour les dernières planches à la fois bouleversantes et sereines. A lire.

    DamBDfan Le 19/07/2013 à 22:09:29

    C’est pas trop mal même si j’avoue que je n’ai pas été touché plus que ça. L’idée de départ est intéressante (Une conversation téléphonique entre un vétéran du Vietnam et une jeune inconnue de 11 ans) mais le scénario est un peu trop léger à mon goût ce qui fait que je n’ai pas vraiment ressenti une grande émotion. Ceci dit ça reste un beau livre tout de même avec de superbes dessins signés Cosey. Rien que les premières planches muettes avec les décors enneigés valent le détour, c’est nostalgique à souhait sans oublier les paysages ensoleillés du Vietnam vraiment maîtrisés. Ca vaut toutefois la peine de s’attarder dessus si vous en avez l’occase.

    DamBDfan Le 18/07/2013 à 00:29:04

    Je viens de terminer la lecture de l’intégrale à l’instant et je dois dire que c’est du costaud. Je suis même un peu secouer car ça part dans tous les sens mais dans le bon, c’est moi qui suis un peu dans le choco (la fin a de quoi dérouter…). Faut dire que les histoires de mafia ne sont jamais simples avec les luttes de clans, les trahisons, complots,…Cette série n’échappe pas à la règle mais ça reste très bien écrit et prenant faisant penser à des films comme « Les incorruptibles », « Il était une fois en Amérique » et même « Le parrain » avec toutes ses gueules de gangsters typiques des années 30 et la cruauté de leurs actes sans oublier les décors et véhicules très fidèlement représentés. Les aspects les plus réussis sont sans aucun doute les dessins, très fins, soignés, vivants ainsi que le personnage principal, un jeune garçon de 13 ans Anthony Poucet qui a tout perdu et à qui il n’arrive que la misère. Une belle chronique à découvrir.

    DamBDfan Le 14/07/2013 à 23:07:20

    Un diptyque bien sympathique!! Ici, pas de fioritures, d'actions, fusillades à tire larigot. Le tout est assez réaliste, simple puisque la BD est tirée d'une histoire vraie, celle d'un fermier français qui recueille sous son toit à ses risques et périls un aviateur américain pendant l'occupation allemande (guerre 40-45). Le scénario est super fluide et naturelle ce qui rend la lecture très agréable, j'ai d'ailleurs lu l'intégrale d'une traite. Une belle découverte que je conseille.

    DamBDfan Le 14/07/2013 à 01:21:37

    Vraiment très bien !! Une histoire très humaine qui procure beaucoup de bien lors de la lecture. Le thème abordé est plutôt rare en BD : La vieillesse avec ses craintes, ses espoirs, ses doutes et la recherche d’amour. C’est traité avec beaucoup de douceur et d’optimisme de la part de l’auteur. Ce que j’ai vraiment apprécié avant tout, ce sont les expressions sur les visages des différents protagonistes, spécialement le vieux Emile qui procure une certaine émotion et sensibilité. Peut-être que certains passages ne sont pas toujours crédibles ( la rencontre un peu insolite avec la troupe d’hippies et la relation du vieux Emile avec l’une d’elles dans la caravane,….mais bon, pourquoi pas après tout) mais ce n'est pas bien grave, ça reste un beau voyage. Sans aucun doute un chef-d'oeuvre à lire et relire.

    DamBDfan Le 13/07/2013 à 21:05:41

    J'ai encore bien aimé cette petite BD. Certes, il y a des petits défauts (la scène de l'ascenseur, comment elle a eu les clés pour rentrer dans l'appartement?!,...) mais le scénario est bien ficelé avec une ambiance générale très plaisante et mystérieuse. On a aussi une certaine compassion pour l'héroïne Luna qu'on accuse à tort du meurtre de sa mère. Enfin, le style polar convient très bien aux dessins expressifs de Clarke, dommage qu'on le voit rarement dans ce genre. A découvrir.

    DamBDfan Le 11/07/2013 à 20:40:20

    Houlà ! Ici, au temps vous prévenir tout de suite, on a à faire à du lourd de chez lourd. Les auteurs ne font pas dans la dentelle et ç’est vachement réussi voir par moment jouissif. Cette BD n’est pas pour les peureuses car elle est tout simplement impure et crue. Je crois que je n’ai jamais vu pire crapule que le « héros » de cette histoire à travers d’autres BD (j’exagère un peu là) et le pire c’est qu’on s’attache à ce pourri provoquant parfois une franche rigolade mais un rire jaune. Sous ces airs de faux « playboy », il est répugnant au possible par tout ce qu’il commet et à la particularité de se gratter constamment ce qui augmente fortement l’envie de le massacrer (c’est ça qui est bien). Il est le diable à lui tout seul en quelque sorte. Le dessin est une sorte d’aquarelle assez spéciale et le rendu est lumineux et chaleureux. Un ovni à lire car c’est vraiment bien foutu mais lecteur de « petit mickey » s’abstenir.

    DamBDfan Le 11/07/2013 à 17:21:59

    Une BD assez paisible dans l’ensemble qui nous rappelle parfois notre quotidien ( vie à la campagne, jardinages, l’insouciance des enfants, amitiés, blagues diverses,…). C’est réaliste et on y croit. J’avoue être assez surpris car je m’attendais à vraiment autre chose mais ça reste plaisant à lire. Le thème de la rédemption pour le personnage de Toussaint est aussi bien présent et décrit de manière originale, imprévisible créant ainsi un certain suspens, mystère jusqu’à la fin. Les dessins sont réussis avec de belles prises de vues et cadrages. A découvrir.

    DamBDfan Le 10/07/2013 à 23:18:24

    Sympas!! Un témoignage sur l'absurdité de la guerre (40-45) mais cette fois-ci vu par l'ennemi, un soldat italien qui se retrouve en quelque sorte innocent, fatigué et dépassé par tout ce qui se passe (je peux le comprendre). C'est humain et traité de manière simple, réaliste sans tirer en longueur avec un bon rythme de lecture. Pas révolutionnaire mais à découvrir tout de même.

    DamBDfan Le 09/07/2013 à 02:23:06

    Génial!! Histoire simple, réaliste et terriblement efficace, proche d'un fait divers comme on en rencontre tous les jours. J'apprécie les dessins de Baru qui sont très expressifs avec des trognes patibulaires (j'aime bien comment il fait ressortir la haine et la colère des visages), et des décors pluvieux superbement glauques. Malgré ces 84 pages, la BD m'a paru trop courte, dommage, j'aurais aimé que le plaisir dure plus longtemps mais bon...

    DamBDfan Le 05/07/2013 à 22:49:35

    Mouais, bof,…j’avoue que je me suis un peu ennuyer lors de cette lecture. Cependant, l’idée de départ est originale : on suit le voyage d’un billet de 20 euros qui va de main en main parmi la population espagnole, ce qui fait qu’on rencontre toute une brochette de personnages du quotidien qui n’ont rien d’exceptionnels ( vieillards, barman, prostituée, pickpocket, artiste de rue...). On n’arrive jamais à s’attacher à aucun des persos car tout va trop vite et on ne les découvre jamais en profondeur. A part ça, les dessins et couleurs directes de Mirallès restent excellents. En résumé, cette BD est une fable sur la vie : « Tu vois, nous (les humains) sommes comme ce billet. Un jour, on l’imprime, il vit sa vie plus ou moins malheureuse et au final, on le retire de la circulation ».

    DamBDfan Le 04/07/2013 à 14:58:06
    Les 4x4 - Tome 4 - La dernière rencontre

    Après la lecture de ce tome 4 qui clôture la série, je dirais que l’ensemble n’est pas mauvais mais souffre de pas mal de défauts en ce qui concerne le scénario. Il y a beaucoup trop de raccourcis, de facilités, d’invraisemblance au niveau du déroulement de certaines scènes et la crédibilité n’est donc pas toujours aux rendez-vous. On prend quand même un certain plaisir à découvrir le destin de ces 4 jeunes plutôt sympathiques et au final ça divertit. Les dessins d'Aymond sont toujours au top. A lire en bibliothèque mais sans plus.

    DamBDfan Le 03/07/2013 à 02:14:42
    Les 4x4 - Tome 3 - L'ombre du triangle

    Autant le tome 2 tenait encore la route mais ce troisième épisode est plutôt médiocre. Tout est exagéré, rien n’est crédible, on ne croit pas une seule seconde à cette histoire d’infiltration parmi des trafiquants de drogue au Vietnam. La fin est risible au possible et vaut le détour tant c'est naze. Le plus gros défaut est sans aucun doute l’humour assez lourd et mal placé, ce qui fait que l’intrigue n’est jamais prise au sérieux. Bref c’est maladroit et superflu de la part du scénariste. Ca se laisse lire quand même mais bon…

    DamBDfan Le 02/07/2013 à 23:06:05
    Les 4x4 - Tome 2 - La vitrine de la honte

    Bah c’est pas mal tout ça, il y a de bonnes idées mais faut avouer que les situations sont quand même fort tirées par les cheveux et assez invraisemblables que ça en devient presque comique. Ca n’empêche qu’on passe tout de même un bon moment de lecture mais il ne faudra pas être trop exigeant concernant cette série. Le tout est assez léger, c’est de la pure aventure de chez aventure. Nos héros voyagent beaucoup dans ce tome 2, de Paris en passant par Amsterdam pour finir en Belgique dans le but de libérer leur amie prise en otage par un dangereux islamiste. Le tout à la vitesse grand V. Les dessins d’Aymond que j’apprécie beaucoup sont frais et jolis.

    DamBDfan Le 02/07/2013 à 03:22:59
    Les 4x4 - Tome 1 - Première rencontre

    Ce tome est une blague!! Ce qui aurait pu être raconter en 6 pages est dit en 48, il n'y a pas d'histoire, on suit simplement la rencontre entre 4 adolescents qui n'ont plus rien à perdre. C'est très naïf, gentillet et lu en 5min. Ces jeunes ont des bonnes têtes et j'ai quand même envie de suivre leur futurs aventures.

    DamBDfan Le 01/07/2013 à 15:26:52

    Un récit poignant sur un sujet difficile : l’inceste. La BD est l’adaptation du roman d’Amélie Sarn et c’est assez bien repris de la part de Corbeyran. Celui-ci décrit avec justesse et sans fioritures ce drame dont on ne peut être insensible, c’est évident. Le dessin assez neutre fait penser à de la sérigraphie et convient bien à l’esprit froid et peu joyeux de l’histoire. J’ai bien aimé la dernière case très astucieuse et intelligente de la part du dessinateur où l’on peut apercevoir un petit point blanc (une lueur d’espoir) dans l’œil de Laura (la victime) alors que d’habitude les yeux sont dessinés/représentés par de simples points noirs avec peu d’expressions. Respect.

    DamBDfan Le 01/07/2013 à 10:21:28
    L'assassin qui parle aux oiseaux - Tome 2 - L'assassin qui parle aux oiseaux - 2

    Sentiment un peu mitigé par ce diptyque. Certes, les dessins sont jolis, les visages sont expressifs, la campagne est magnifiquement représentée (comme souvent chez Servais), et de belles séquences émouvantes et poétiques accompagnent ces 2 tomes. Par contre, le scénario est moins à la hauteur et la relation avec la petite fille me semble tirée par les cheveux et surtout peu crédible, j’ai un peu du mal à y croire. La fin est plutôt médiocre et pas très convaincante surtout qu’on ne sait pas trop ce qu’il va advenir de la situation du personnage principal (Blaise). Ca reste tout de même agréable à lire. 2,5/5

    DamBDfan Le 29/06/2013 à 22:56:31
    XHG-C3 - Tome 1 - Le vaisseau rebelle

    Malgré les avis assez négatifs et sévères concernant cette BD entièrement réalisée par W.Vance (XIII), je trouve personnellement que c'est pas encore trop mal (même si les raccourcis scénaristiques sont violents). Le tome est constitué de 2 nouvelles très courtes relativement simples qui se lisent vite. La 1ère est peu originale et le scénario tient sur un ticket de métro, par contre j'ai bien aimé la 2ème qui est plus intéressante même réussie. Certes, ça a pris un coup de vieux (ambiance 70, 80) mais ça détend. Le dessin et les couleurs sont propres et correctes dans l'ensemble. A découvrir par curiosité si vous avez l'occasion pour 1 ou 2 euros mais vraiment sans plus.

    DamBDfan Le 29/06/2013 à 18:34:34

    Tout simplement magnifique!! Je viens de m'enfiler l'intégrale complète et je n'ai qu'une envie, la relire. Cette série est digne des meilleurs contes de Walt Disney, me rappelant parfois celui de "Pinocchio". C'est intelligent, original, poétique avec une morale réaliste et bien décrite par le scénariste. Les personnages sont géniaux et attachants au possible : Garulfo en tête mais aussi la princesse, l'ogre, Romuald, le lutin, Noémie, et bien d'autres. Il y a naturellement beaucoup d'humour mais aussi de l'action et de très beaux moments d'émotion, notamment entre la princesse Héphylie et l'ogre. Les auteurs ont vraiment mis la barre très haut et je ne peux que les féliciter. J'encourage fortement les bédéphiles à découvrir cette collection, vous ne serez pas déçus. Unique.

    DamBDfan Le 26/06/2013 à 21:13:16

    Je viens de lire les 2 premiers tomes de la série "Garulfo" et je dois dire que c'est très réussi et vraiment originale. Quelle poésie, c'est beau !! Cette grenouille est fantastique et marrante provoquant parfois une franche rigolade. Le scénario est très bien écrit et très enrichissant (j'en ai appris des mots, expressions..) sans oublier le dessin assez stylé avec pas mal d'expression. Hâte de découvrir la suite.

    DamBDfan Le 26/06/2013 à 11:00:31

    Mouais, rien de bien extraordinaire. Les dessins sont bons mais l'histoire et le scénario sont très très classique et n'ont rien de surprenant, sans compter que ça se lit assez vite. Certains passages procurent quelques frissons mais sans plus. Cette BD a l'avantage de divertir un court instant mais n'en vaut pas pour autant son achat. A lire en bibliothèque.

    DamBDfan Le 24/06/2013 à 00:33:12

    Un conte philosophique sur l’absurdité de la guerre traité de manière très simple de la part du scénariste mais qui au final fait réfléchir. Ca se lit aussi très vite. Il y a à la fois beaucoup de mélancolie et de compréhension entre ces deux soldats ennemis ( un russe et un allemand ) qui n'en peuvent plus de combattre. Le dessin très flou, nébuleux décrit très bien cette période sombre et violente de l’histoire (guerre 40-45). Une belle réalisation de la part des auteurs.

    DamBDfan Le 23/06/2013 à 03:31:04

    Terrible!! Dès la lecture des premières planches, on est subjugué par le scénario et une ambiance qui s'annonce des plus intéressantes. On rentre dans l'univers du Ku Klux Klan avec ses règles, ses codes,... qui est décrit avec brio et justesse de la part du scénariste. Ca ma fait penser au très bon film "Mississippi Burning". Le dessin très brouillon mais beau et les couleurs conviennent parfaitement à cet univers brute et sans pitié. C'est violent, rempli de suspense, de tension. Bref, c'est monstrueux! J'ai adoré!

    DamBDfan Le 21/06/2013 à 12:12:44

    Sympas. L'histoire en elle-même n'est pas des plus originales mais toute sa force réside dans la psychologie du personnage principal et des différents événements qui vont le pousser à commettre un carnage. Le dessin peu paraître brouillon, vulgaire au premier abord mais finalement correspond bien au mal-être du "héros" et à l'ambiance campagnarde de ce One shot. Le scénario est clair, net, sans fioritures et procure un excellent moment de lecture. A découvrir.

    DamBDfan Le 20/06/2013 à 20:54:34

    Typiquement le genre de BD que j'aime lire. Tout y est : réalisme, personnages attachants avec de vraie personnalité, dialogues justes et sincères. Le dessin de Berlion (que j'apprécie beaucoup) est léger, beau et parfaitement adapté à cette histoire remplie de sensibilité. L' interview des auteurs qui accompagne cet opus est très intéressant également. "Rosangella", un personnage féminin de BD que je ne suis pas prêt d’oublier.

    DamBDfan Le 19/06/2013 à 18:49:29

    Correcte dans l'ensemble. L'histoire est prenante et les dessins de Baru même si au départ peuvent déplaire pour certains (ce qui n'est pas mon cas), sont très efficaces au fil de la lecture et assez expressifs, agressifs finalement quand on y pense bien. La crédibilité de l'intrigue n'est pas toujours au rendez-vous mais ça se laisse lire volontiers.

    DamBDfan Le 19/06/2013 à 18:38:52

    Histoire assez correcte dans l'ensemble et même très enrichissante car le scénario est tiré de faits réelles ce dont j'ignorais au départ ( en gros, la lutte et la survie d'un groupe de paysans révolutionnaires dans le Brésil des années 30). Hermann est fidèle à lui-même avec des dessins et des couleurs directes magnifiques remplies de luminosités et de chaleurs. Un bon one shot.

    DamBDfan Le 19/06/2013 à 18:26:49

    Un chef-d'oeuvre de la BD. A la fois poétique, visionnaire et cruelle, on est complètement happé par cette oeuvre d'Enki Bilal. J'ai rarement vu une ambiance aussi glauque et froide de fin du monde sans pour autant tomber dans le malsain. Ici, tout est réalisé avec finesse et intelligence. Le bleu/gris est la couleur prédominante dans ce livre ce qui renforce à merveille son côté suffoquant. On a l'impression d'étouffer au même titre que le/les héros. Un classique.