Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 06/12/2020 à 12:23:31

    L’auteur Art Spiegelmann semble atteint du syndrome James Cameron. Après l’immense succès rencontré par rapport à son œuvre culte Maus, plus rien ou presque… J’ai toujours considéré que c’était dommage qu’un génie se repose sur ses lauriers sans renouveler un nouvel exploit. Je continue de penser qu’un vrai artiste, c’est celui qui produit dans une certaine période donnée « quelques » œuvres cultes.

    Ici, il aura fallu les attentats terroristes les plus meurtriers au monde, pour que l’auteur se réveille. Il explique qu’il a besoin de dessiner ce qu’il ressent pour exorciser son traumatisme car il se promenait avec son épouse au moment de l’effondrement des tours et qu’il a dû vite récupérer sa fille dans l’école située non loin des bâtiments. C’est louable que de mettre son talent en hommage à ce qui s’est passé. Mais c’est tellement maladroit dans l’approche et finalement également dans son concept.

    Par ailleurs, cet ouvrage qui ressemble à un bel objet à collectionner ou à un premier bouquin pour bébé (au choix) se veut une critique féroce de la politique menée par Bush. Je n’ai pas senti d’attaques virulentes digne du film Fahrenheit 9/11 de Michael Moore que j’avais beaucoup apprécié soi dit en passant.

    Mélanger les premières bd paru au début du XXème siècle comme Pim Pam Poum avec le tragique évènement du 11 Septembre ne m’a pas paru très judicieux. Au total, je me dis que pour l’instant, j’ai plutôt était déçu par les bd ayant pour sujet le 11 Septembre. Aucune jusqu’ici n’arrive véritablement à retranscrire avec un minimum d’impartialité tout ce qui s’est passé pour donner un caractère universaliste.

    Hugui Le 17/03/2012 à 17:58:21

    Je n'avais pas accroché à ce bouquin à sa sortie, trop bizarre, trop cher... Grâce à la bibliothèque de mon quartier j'ai pu me rattraper, et bien c'est une très bonne surprise. On retrouve tout à fait les névroses de l'auteur de Maus qui se retrouve plongé en plein cauchemar et qui sait nous faire partager ses angoisses et son incompréhension des réactions inappropriées des politiciens à travers une variété de styles et une remontée aux origines du comics.
    C'est en fait très lisible malgré l'originalité de la présentation. Un très bon complément à Maus, qui restera "l'oeuvre" de Spiegelman.
    A lire absolument.

    zaaor Le 22/01/2005 à 06:47:30

    Je m'attendais à beaucoup plus de la part de celui qui a créé le chef-d'oeuvre "MAUS". J'ai été déçue par cet album qui émet la vision angoissée de Spiegelman sur les événements du 11/09. C'est un peu n'importe quoi; il en profite pour passer en douce ses théories,ses rapprochements, ses peurs de l'État Bush.(Ce qui en soit est compréhensible). LES TOURS MORTES est un album cartonné du début à la fin qui ne se vend pas à petit prix. J'ai eu l'impression de m'être faite avoir un tantinet. Le fait que seulement la moitié de l'album se rapporte au 11/09 est un point négatif. Non pas que la deuxième moitié n'est pas originale, cependant, on ne veut pas des vieilles planches bd lorsqu'on achète ce livre, on veut la vision du dessinateur sur le 11/09. Ce que malheureusement, on n'obtient qu'à moitié...

    Si les événements du 11/09 vous tiennent vraiment à coeur, jetez plutôt un coup d'oeil sur "MARDI, 11 septembre" qui est une BD plus complète concernant ce qui s'est passé cette journée-là, et cette fois-ci, à petit prix...

    adricube Le 07/01/2005 à 13:33:18

    De cet album, la forme (pages cartonnées, grand format, lecture "de travers") comme le fond étonnent : le tout donne un ensemble vraiment à part, qui sera difficile à classer dans votre BDthèque.
    Art Spiegelman mêle reportage et introspection, entremêle l'attentat du WTC et autoanalyse dans une dizaine de planches extrêmement riches. Il fait ensuite un intéresant et étonnant parallèle avec d'anciens "comics".
    Il est difficile de dire pourquoi c'est enthousiasmant, mais ça l'est : au point qu'après plus d'une heure de lecture (il faut ça, malgré le faible nombre de planches !) on se dit "déjà fini" !
    Ne vous laissez pas rebuter, c'est -encore- une oeuvre indispensable d'Art Spiegelman