Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Levieux60 Le 16/06/2014 à 18:04:49

    Archie Cash, le démon de la violence et de l'horreur dans les pages virginales de Spirou...
    Je me suis souvent demandé comment les gens de chez Dupuis avaient eu le cran de publier cette BD. Peut-être ont-ils eu peur de voir partir chez la concurrence Malik et Brouyère ? Ou bien ces derniers avaient-ils le moyen de les faire chanter ?
    Toujours est-il que les amateurs de Boule et Bill ont pu se délecter des scènes superbement illustrées d'ensorcellement vaudou, de drug parties, de meurtres de masse divers et variés, de têtes coupées, de déminage à l'ancienne, de personnages secondaires victimes en bas de page d'une mort subite (ça change des boum et des oh, censés relancer l'intérêt du récit) et de règlements de comptes au coupe-coupe.
    Lire Archie Cash, c'était passer de l'enfance à l'adolescence en dix minutes. Voire même à l'âge adulte pour les plus impressionnables...
    Et félicitations à Malik pour son trait si réaliste, l'un des premiers (et toujours aussi rares) capables sans artifice de dessiner des Noirs et des métis.
    Et qu'importe si les personnages sont souvent inspirés d'acteurs célèbres, ils n'en sont que plus criants de vérité.
    Pour revenir au dyptique "Le maître de l'épouvante" et "Le carnaval des zombies", c'est une excellente entrée en matière dans l'univers ultra-violent d'Archie Cash.

    Noubealitas Le 22/07/2012 à 20:27:16

    On ne peut pas dire qu'Archie Cash a été une série indispensable, mais je trouve quand-même que les derniers albums à partir de "The Pop-corn brothers" étaient assez intéressants en comparaison des premiers titres plutôt brouillons aussi bien au niveau du dessin qu'au niveau du scénario d'ailleurs. Graphiquement l'Archie Cash des années 80 s'est un peu distancé de l'aspect Charles Bronson des débuts. Avec le temps la série a gagné en maturité et donc en intérêt, mais pas suffisamment sans doute pour durer plus longtemps que ce 15 ème album... Dommage, j'aurais bien aimé connaître une suite à ce "Curare" qui finit sur une note amère: une brouille avec son vieil ami Teng englué dans une sale affaire!

    noreu64 Le 30/01/2010 à 23:25:17

    Le scénario n'est pas top top mais le dessin est exellent . Mais alors archie cash est trés charismatique et l'on a trés envie de tourner les pages pour suivre ce personnage auquel on s'attache trés vite . Trés bon ouvrage !