Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    thieuthieu79 Le 12/04/2021 à 10:51:39

    Une nouvelle série surprenante dans la collection Daniel Maghen. On retrouve une intrigue construite autour de 2 temporalités parallèles, l'une au présent, l'autre dans une époque beaucoup plus lointaine. On y retrouve une multitudes d'univers complètement différents et que tout oppose, mais qui ici, se complémentarisent parfaitement bien. Ainsi, l'aventure côtoie le fantastique, l'historique, le policier ainsi que l'archéologie et la mythologie. L'histoire est bien construite et exploite au maximum, et d'une bonne efficacité, chacun des univers. L'ensemble gravite autour de La Voleuse, personnage à partir duquel tous ce met en place.
    Le graphisme aux traits aériens, respire le mouvement mais donne parfois une apparence franchement brouillon. Certaines belles cases détaillées, peuvent succéder à d'autres presque vides et aux airs bâclés. C'est dommage. L'ensemble reste quand même très lisible et s'appuie sur une palette de couleurs froides bien dosées.
    Avec La Voleuse, les auteurs signent un ouvrage de qualité, qui nous plonge au cœur d'une poursuite atypique.

    El-Rej Le 28/03/2021 à 09:51:24

    J'ai adoré ! une lecture très fluide, tout en plaisir...
    Le dessin tout en courbe de Yannick Corboz est toujours aussi magnifique et j'aime beaucoup l'écriture des personnages de Stephen Desberg.
    J'ai passé un excellent moment de lecture.

    Johnny Fletcher Le 14/02/2021 à 01:11:53

    En refermant "Les rivières du passé", l'agréable impression d'avoir lu un album des années 70 /80 ne me quittait pas. Un album d'une autre époque mais pas anachronique pour autant. Non, c'est comme si le phénomène décrit dans l'histoire, à savoir des mondes parallèles évoluant différemment (deux paris d'aujourd'hui, l'un tel que nous le connaissons, l'autre aux allures médiévales) s'était produit à la réalisation de cet album: une bd des années 2020 qui télescopait celles d'il y a 40 ans et nous y replongeait.
    Le dessin de Corboz y est sans doute pour beaucoup avec ses faux airs qui rappellent Jean Claude Forest. Le trait est jeté, parfois trop peut-être, mais les couleurs à l'aquarelle le structure parfaitement. L'ensemble est d'un dynamisme exceptionnel et la mise en scène est remarquable; ce sont indéniablement les points forts du dessinateur. Toutes ces qualités ont su emporter mes réticences initiales en feuilletant l'album en librairie, le reposant par deux fois avant de me décider à l'acheter.
    Quant au scénario de Desberg, il participe à son tour à donner le parfum des bandes dessinées des années 80. Le récit est échevelé, mystérieux. A côté de cela, des tics d'écriture donnent par moment à certaines tournures des récitatifs un lustre pompeux qui peut faire sourire à l'instar de Jean Dufaux quand il se pique de vouloir donner à tout prix dans la formule littéraire grandiloquente. Heureusement, ça ne dure pas et l'action reprend le dessus, nous tenant en haleine pour peu que l'on accepte de se laisser embarquer dans cette histoire d'aventure empruntant des chemins à la fois connus et d'autres plus étranges.
    note: 3,5 / 5