Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Shaddam4 Le 22/07/2020 à 09:39:00

    Père fondateur du légendaire magazine Métal Hurlant qui révolutionna la Bande-dessinée en en faisant un média adulte avec la postérité qu’on lui connait, Philippe Druillet a créé l’un des univers visuels les plus innovants et originaux qui soit dans les univers fantastiques du neuvième art. N’ayant jamais lu ses albums, l’initiative d’une réinvention par une jeune génération (la dernière publication de Druillet remonte à 1980!) m’a paru une bonne occasion pour monter sur le vaisseau du voyageur galactique…

    La première chose qui saute aux yeux c’est l’univers graphique dantesque posé par le dessinateur, dont c’est la seconde publication BD (de même que son scénariste). Pour des débutants on peut dire que le projet, on ne peut plus casse-gueule, est maîtrisé! Le principal risque était de mécontenter la horde sauvage des fanatiques de Druillet qui ne se contenteront pas de l’adoubement du Maître et décrient, chose prévisible, l’éditeur pour une démarche présentée comme commerciale. Je n’hésite jamais sur ce blog à dénoncer certaines démarches qui me semblent peu respectueuses du lecteur ou des auteurs, y compris quand l’éditeur est partenaire du blog. Pour autant, lorsque un projet artistique permet à une nouvelle génération de découvrir d’autres œuvres, d’autres auteurs, et notamment des créateurs complexes je ne peux qu’applaudir. C’est le cas ici où sans tomber dans une pédagogie qui dénaturerait l’oeuvre inspirant, les auteurs parviennent à initier des nouveaux venus avec un véritable plaisir de lecture imaginaire et intellectuel.[...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2020/07/22/lone-sloane-babel/

    Laurent06 Le 17/01/2020 à 14:17:37

    Les dessins sont beaux et le scénario pas trop mal mais on est vraiment loin de la qualité des originaux de Druillet et sa folie créatrice ! Ça manque de détails et de folie ! dommage !

    yannzeman Le 02/01/2020 à 09:53:46

    Je rappelle que la consommation de drogues est dangereuse pour la santé. Et que toute incitation à sa consommation est interdite par la loi.

    pierre999 Le 27/12/2019 à 20:30:03

    Ah ! Gros soupirsssss !

    Druillet sans être Druillet...

    Donc, ce n'est pas du Druillet, cqfd !

    Même si le dessinateur a été adoubé par The Druillet, ben je me répète, c'est pas Druillet !

    J'ai acheté l'album sans faire attention, tellement j'étais surpris de voir un nouveau "Druillet" et donc j'ai foncé !

    Mais mais... Le dessinateur aurait dû créer sa propre BD en se référent peut-être à Druillet mis certainement pas reprendre la
    suite.

    C'est complexe comme du Druillet mais les dessins, oui, ils sont magnifiques, mais pas comme le "Maître", il n'y a pas cette richesse dans les dessins...
    Pas envie d'en dire plus, cela me fatigue et on ma compris.

    Meilleure note si le gars avait fait da propre série sans se référer autant à Druilet, en fouillant plus son scénario et là j'aurais peut-être aimé...

    Qd on regarde Salambo (et d'autres), c'est une explosion de couleur, dessins qui remplissent les moindre dessins où les cases sont achi "bourrées"... On regarde ça pendat des minutes et des minutes qui n'en finissent plus.... Et on écoute Ummagumma de Pink Folyd pour les non-connaisseurs ou Klaus Schulze + 1 pétard et on et parti....

    PAs le cas ici... Dommage....



    .

    fredd le barbu Le 25/09/2019 à 00:04:37

    Delirius est un album galactique pour un dessinateur qui ne l'est pas moins. Le scénario, signé Lob, est inspiré et vivant. La grosse pincée de nihilisme sur la fin est jouissive : Sloane ne veut pas être un pion pour les autres, et le fait savoir à sa façon ! La mise en image de sieur Druillet défouraille sévère et dépasse toutes les bornes. Il s'affranchit des cases, des pages, et même parfois du sens de lecture, pour laisser son imagination déborder sur nous, pauvre lecteur mortel que nous sommes ! En bref, c'est immersif et délirant comme un bon blockbuster à 1000 milliards de dollars !

    grail2001 Le 06/10/2018 à 05:01:15

    "Flaubert – Druillet : une rencontre" (au sommet !)

    Bien le bonjour aux zamateurs de p’tits Mickeys !

    Ah que, ouais, vraiment : voilà de la très belle ouvrage, à savoir un album vite acquis le jour de sa parution (vendredi 05 octobre 2018), pour 35 €, avant que les étalages soient vides. Je vous le dis tout de go : fans de Philippe Druillet, RUEZ-VOUS sur ce (très) beau livre, car il n’y en aura pas pour tout le monde !

    En effet, cet album n’est tiré qu’à … 1500 exemplaires en tout et pour tout, ce y compris l’édition de tête (déjà épuisée, évidemment) : autant dire qu’il deviendra vite un collector hors de prix !

    Doté d’une présentation superbe (mais sans doute pas autant que la récente monographie, parue il y a deux ans déjà chez MEL Publisher et devenue introuvable sinon à des prix indécents), l’album est enrichi de reproductions en N/B et en couleurs de croquis et de notes de préparation durant la gestation – douloureuse, si on en croit les propos compris dans l’album – de la trilogie « Salammbô » (entre-temps rééditée en un seul tome).

    Magnifique et très instructif pour tous les créateurs en herbe, que ce soit du point de vue de la narration ou du dessin, vraiment un ouvrage à ne pas manquer !

    En voici le sommaire :

    07 Flaubert – Druillet : une rencontre
    14 Salammbô : résumé
    17 Entretien (avec Philippe Druillet, donc)
    42 Du croquis à la planche
    65 Du roman à la bande-dessinée : le texte revisité
    93 « Certains rêveurs vont plus loin » (postface de George Lucas)
    94 Bibliographie

    Les détails – alléchants – sont visibles sur le site de l’éditeur : www.mariebarbier.com

    Bonne lecture, bien à vous & à+

    Dominique Piérard :o)

    Sleap Le 21/11/2016 à 11:16:07

    Après les 6 voyages, Delirius et Gaïl de la série Lone Sloane, je me suis enfin chopé l’intégrale de l’arc Salammbô du dieu Philippe Druillet. Libre adaptation du roman de Flaubert du même nom dans un univers de Science-Fiction bien à lui. Cette réédition de chez Glénat regroupe les 3 tomes Salammbô, Carthage et Mâtho (parus initialement dans le magazine culte Métal Hurlant dans les années 80) et met particulièrement bien en valeur les incroyables doubles pages de l’artiste. Total worship !

    Docteur Jones86 Le 07/10/2014 à 20:24:26

    Un chef d'oeuvre à la fois déconcertant et enivrant! Druillet est un artiste et sa force c'est de savoir sortir des cases, utiliser les erreurs de BD pour révolutionner le genre! Les dessins suffisent à l'histoire mais Lob arrive encore à l'enrichir à mettre le lecteur au pied du mur, Delirius c'est la société dans laquelle je vis et les choses sont (malheureusement) difficilement changeable.
    Un des meilleurs album que j'ai eu l'occasion de lire!

    Drakula666 Le 19/08/2006 à 02:12:47

    J'avoue mon admiration pour le travail graphique de Druillet... et cette présentation en port-folio "Grand Luxe" de l'éditeur Albin Michel est une merveille !
    Mais l'histoire me direz-vous ? Et bien, vu la tournure en rond des aventures de Lone Sloane, on s'en fout un peu. Druillet semble s'en foutre royalement aussi car l'éternel combat contre le Mal ne lui sert que de prétexte à la résurrection de son héros.
    Bref, vive l'univers cosmico-tribalo-baroque de cet artiste de génie. Vous trouvez qu'il y en a beaucoup de cet envergure dans la BD, vous ?