Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 24/02/2021 à 07:41:29

    Dusk signifie crépuscule. Il faut le savoir pour saisir le sens de ce polar fantastique.

    Graphiquement, je n'ai pas trop aimé. L'ambiance neigeuse de cette petite bourgade américaine un peu isolée est pourtant très bien rendue. Cependant, je n'apprécie guère les visages avec cette colorisation un peu floue. Les cadrages et les plans m'ont paru souvent inappropriés et presque brouillon.Il y a un manque de visibilité.

    Scénaristiquement, je n'ai pas non plus trop aimé. En effet, les dialogues sonnent creux entre les trois principaux personnages, ce qui amène un peu à l'ennui. Et puis, ces histoires de sorcellerie à Salem inspirées par les œuvres d'Arthur Miller ne sont pas très originales.

    Bien sûr, on ne peut que compatir à la morale de cette histoire qui s'en prend à l'uniformisation de la société américaine et qui plaide pour le droit à la différence. Mais le propos n'est guère avenant et cela ne le fait pas malgré une ambiance morbide et des références en tout genre notamment au comics. Bref, cela reste plat et sans grand intérêt.

    Au total, ce polar aux accents de fantastique m'est apparu comme un peu incongru. Fort heureusement, l'auteur a su me séduire par d'autres œuvres réalisées par la suite.

    Meta-Lecteur Le 20/05/2014 à 18:29:08

    Déception pour ma part.

    La fin du premier tome est je trouve complètement bâclée.
    La simplicité du dénouement et de l'intrigue ne collent pas du tout avec la tonalité sombre et adulte de l'atmosphère engendrée.
    Ici j'y ai plus vue une critique sociale qu'une enquête policière.
    Peut-être est-ce volontaire ?

    Le second tome est mon préféré des deux mais idem il y a un très gros problème sur la relation texte/image.
    L'histoire de ce tome est très rude mais encore une fois, il n'y a pas vraiment d'enquête.

    Dans les 2 tomes j'ai plus l'impression d'un constat que d'une investigation.

    Je pense que les scénarios sont très mal mis en image par les dessins et le découpage des planches.

    Le dessin, on adhère ou ou on adhère pas.

    davoustmassena Le 08/03/2011 à 19:57:06

    Je trouve que les histoires des deux volumes sont plutôt pas mal même si elles sont un peu glauques. Les personnages ont du caractère, c’est dommage qu’il n’y ait pas de suite, cela aurait pu être une série. Le dessinateur a un style bien particulier, les couleurs du premier sont très fades, on dirait que l’on est dans une ville fantôme, l’ambiance, pour moi, est vraiment au rendez-vous. Dans le deuxième, les couleurs sont un peu plus gaies. Si vous aimez les histoires sombres avec un dessin singulier, je le conseille. C’est sympa.

    zaaor Le 28/03/2008 à 03:37:33

    Alors que l'histoire aurait eu toutes les caractéristiques pour faire un album-choc,
    le scénario s'embrouille et part dans plusieurs directions qui finalement ne
    mènent pas loin.

    Avec Dusk on danse sur le dur, le trash. On est loin d'Alice au pays des
    merveilles. Le dessin est toujours aussi réaliste, époustouflant mais on s'y perd
    avec les fils blancs du scénario.

    ***************MINISPOILER*************************************




    Que vient faire l'histoire de l'exorcisme dans la trame? J'essaie encore de
    comprendre...

    zaaor Le 24/03/2008 à 22:46:11

    Ce qui fait la beauté de cet album n'est pas le scénario époustouflant même s'il
    présente un certain intérêt: la beauté réside dans les aquarelles réalisées par De
    Metter qui coupent le souffle. J'ai passé plus de temps à regarder les images, à
    les détailler une par une qu'à plonger dans cette ambiance glauque qu'est la ville
    de Salem. Salem et sa chasse aux sorcières, son idiot du village, ses êtres
    pervers et dénaturés qui se croient plus purs que ne l'est le diable en fait.

    De Metter est le même dessinateur qui nous a fournit l'excellent: Le sang des
    Valentines. À saisir pour se délecter de la quitessence de l'art du dessin.

    mougenot Le 23/02/2007 à 14:20:51

    Si l'assertion de Nietzsche en ouverture de l'intégrale, "L'homme est une corde tendue au-dessus de l'abîme", avait de quoi attirer le lecteur, Dusk, (tome 1)demeure tout de même assez soft. Le "mythe revisité des sorcières de Salem" est incongru, et ne prend malheureusement pas. Les auteurs ont bien tenté de balancer à tire-larigot des ambiances morbides et de semer à qui mieux mieux du brouillard partout, tout reste plat et sans grand intérêt. Si Pauvre Tom sent le réchauffé, c'est sans doute que la bd franco-belge et la bd en général a bien du mal à s'imposer dans ce genre "kingien", qui prend davantage en roman...