Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    BobArdKor Le 10/04/2021 à 12:30:28

    Une catastrophe, à la limite de l'accident industriel. Scénario inepte, et sans doute un peu raciste/réac, dessins minimalistes et souvent sans décors, les rares blagues sont explicitées par des petites notes en bas de page... heureusement qu'Uderzo a lâché la rampe après cet album. Une purge de bout en bout

    Mehdinho Le 20/02/2021 à 19:13:36

    Mettre des extra terrestres dans Astérix. Une horreur.
    Une belle bouse .
    Parmi les extra terrestres. On a des clones de Superman. Incroyable.....

    crazybuyer1 Le 09/12/2020 à 11:51:30

    Je me dois de prendre la parole pour mettre un "ZERO" pointé à toutes les personnes qui se permettent de donner une note au travaux réalisés par les différents dessinateurs et scénaristes de BD.
    Ces personnes se croient supérieures en se permettant de quantifier leur travail par une note. Nous ne sommes pas à l'école, bandes de nazes !!

    Jacquadix Le 11/11/2020 à 00:37:32

    Toujours aussi nul , les repreneur du flambeau en sont a leur 3 éme album , toujours aussi insipide.pourtant c est de l or qu ils avaient en barre...Reprendre le flambeau.Pour le dessin ca va...C est vraiment le scénario qui est nul...Je pense le mec est pistonné...

    Jacquadix Le 11/11/2020 à 00:34:52

    Un peu mieux que le précédant mais on touche quand même bien le fond...Pourtant c est pas compliqué de faire un bon album...La cela manque totalement de créativité...On lit et on oublie.Ils sont clairement plus nul qu Uderzo...

    Jacquadix Le 11/11/2020 à 00:29:40

    Cet album est mal dessiné , mal écrit , on s éloigné totalement. on est dans du Uderzo en moi bien.On touche le fond...Je ne comprends pas les critiques positives...

    Jacquadix Le 11/11/2020 à 00:20:55

    On s éloigne complètement du travail de Goscinny.
    C'est un album enfantin...Vite lu , vite oublié ... Le thème de l adolescence avait déjà été traité. avec Asterix et les Normans et beaucoup mieux. C'est un album qui manque d intelligence.Certains passages sont dénués d empathie de la part des auteurs.
    Et le je spoile :
    Il donne la fessé a des enfants.Violence que Goscinny n aurait jamais laissé dans un album ou encore la fin laisse supposer que le traitre se fait manger par un requin hors dans un livre de Goscinny il n y a jamais de mort. C'est comme dans les cartoon.

    Erik67 Le 27/08/2020 à 21:08:33

    Avis portant sur la série:

    Astérix est une bd totalement incontournable érigée en véritable monument culte. Il a baigné toute mon enfance et plus encore. Il s'agit probablement de la bande dessinée française qui a connu le plus de succès, avec 325 millions d'albums vendus dans le monde en 107 langues et dialectes. ::

    C'est un personnage qui existe depuis près de 50 ans. Il a vu le jour dans le premier numéro du journal Pilote en octobre 1959. Petit, pas très beau, il est le portrait fidèle du gaulois finalement assez proche du français avec ses qualités et ses défauts: râleur, bagarreur, têtu et colérique mais également sympathique, courageux, généreux, rusé et fidèle. Il est l'image du copain que nous aimerions tous avoir. Ceci explique probablement l'une des raisons de son immense succès.

    Le meilleur ami d'Astérix est Obélix qui l'accompagne dans toutes ses aventures. Ce personnage emblématique de la série apparaît dès la première page du premier album même s'il ne lui est donné un véritable rôle que dans le deuxième "la serpe d'or". Il est finalement le parfait complément d'Astérix: gourmand, susceptible, soupe au lait et sensible. Obélix passera rapidement du statut de faire valoir à celui de héros à part entière. Des albums lui feront la part belle.

    A eux deux, ils sont les deux principaux défenseurs du village d'irréductibles. La Gaule est en effet envahie par les forces romaines. Toute la Gaule? Non, il n'y a que ce village peuplé d'irréductibles Gaulois qui résistent encore face à César grâce à la potion magique concoctée par le druide Panoramix.

    Quand j'étais plus jeune, j'avais tendance à penser que cette bd véhiculait la dangereuse idée qu'il fallait boire une sorte de drogue pour faire face à l'adversité et que sans cela, on était perdu. Cette force n'était donc pas naturelle un peu comme ces sportifs qui prennent des dopants pour réussir à gagner... J'aurais bien aimé au fond de moi que ces gaulois y arrivent sans utiliser ce subterfuge bien pratique.

    Cependant, il ne faut pas oublier non plus le fidèle compagnon de notre duo de Gaulois à savoir Idéfix. Il n'apparaîtra qu'à partir du cinquième album (Le tour de Gaule). De nombreuses personnalités existantes ou ayant existé sont apparues au fil des albums successifs, sous forme de clins d'œil humoristiques (ex: Lino Ventura dans la Zizanie, Guy Lux dans le domaine des Dieux, Jacques Chirac dans "Obélix et compagnie", les Beatles dans "Astérix chez les Bretons", plus récemment Arnold Schwarzenegger dans "Le ciel lui tombe sur la tête").

    Cependant, ce n'est pas tout. Des personnages d'autres bd y apparaissent également: ainsi le Marsupilami dans "le combat des chefs", les Dupondt de Tintin dans "Astérix chez les Belges", le vizir Iznogoud est évoqué dans "Astérix chez Rahazade". Je pense que le succès mérité de cette série s'explique par le fait que l'humour s'adresse à toutes les tranches d'âge. Les enfants apprécient le dessin et les situations cocasses ainsi que l'effet burlesque de l'histoire alors que les adultes apprécient la parodie de l'histoire officielle et les différentes références culturelles. La série offre beaucoup d'anachronisme au lecteur pour souligner un trait bien précis (exemple: Lutèce sous le flot de la circulation...).

    Par ailleurs, depuis le début de ses aventures, Astérix visite un pays ou une région différente un album sur deux. On a alors l'occasion de se rendre dans de nombreuses contrées loin de son village.

    Les albums avec le regretté scénariste Goscinny sont drôles et inventifs (soit les 24 premiers volumes qui étaient édités chez Dargaud qui en a perdu les droits en 1998 suite à des séries de procès intentés par Uderzo). La mort en 1977 de René Goscinny a entraîné un ralentissement dans la fréquence de parution des albums, Uderzo faisant maintenant les dessins et les textes. Le grand fossé devient l'album de la transition. Quel titre prémonitoire quand même !!!

    Les albums relevant des Editions Albert-René plongent outrancièrement dans l'exploitation commerciale. Le dernier en date est réellement un désastre (quelle idée que de faire intervenir des extraterrestres!) et jette un réel discrédit sur la série. Uderzo est maintenant âgé de plus de 70 ans et gère le plus grand empire de bande dessinée dans la francophonie. Et il n'a pas peur de dénaturer le mythe Astérix en clamant: "Il n’y a pas de raison que les extraterrestres ne nous aient pas visités du temps des Gaulois. C’était mon idée de départ. J’ai voulu représenter ces extraterrestres sous la forme de la science-fiction des mangas et des bandes dessinées américaines avec leurs caractéristiques, comme ces Américains qui débarquent triomphalement en Irak. " Ce tome a battu tous les records de vente avec la complicité de la presse qui n'a rien eu à redire à de rares exceptions près...

    J'aimerais réellement que Uderzo s'arrête car les aventures d'Astérix s'engouffrent de plus en plus vers la voie du paranormal ou du fantastique. Le petit village gaulois est en train de devenir une entité de super héros modernes et perd son âme d’album en album. Les albums d'Uderzo s’égarent complètement de l’esprit originel de l’œuvre depuis la disparition de Goscinny.

    Aujourd'hui, Astérix est un nom qui se vend à lui tout seul. L'histoire, l'humour, le scénario... tout cela passe au second plan! C'est bien dommage qu'il ne confie pas le scénario à quelqu'un digne de ce nom afin de se faire aider! Cependant, il faut reconnaître qu'Uderzo reste un excellent dessinateur qui a un sens intuitif de la mise en scène, du gag visuel, de l’expressivité et de la caricature ! Et puis, tout ce qu'il a scénarisé n'est pas mauvais: j'ai bien aimé par exemple "l'Odyssée d'Astérix". Le public est donc, globalement, légitimement déçu. C’est un fait que personne ne peut nier!

    Et pourtant, dans la préface du livre d'or du 50ème anniversaire d'Astérix et Obélix (1.2 millions d'exemplaires!), il en rajoute en fustigeant ces imbéciles qui possèdent cette immense vertu de toujours croire à ce qu'ils pensent, ce qu'ils disent et ce qu'ils écrivent. Il n'a toujours pas compris que le public voulait qu'Astérix poursuive ses aventures après la mort de l'un de ses deux pères: c'est une évidence. Cependant, le public voulait également retrouver des aventures dignes de ce nom. Dans les 4 derniers tomes qui sont sortis, deux sont des commémorations pompeuses et les deux autres des catastrophes sans nom. Bien entendu, le succès n'a jamais été démenti et c'est sur ce phénomène que l'auteur se base pour se justifier (le phénomène Besson).

    Juste une petite parenthèse pour dire que cela me fait sourire un peu quand on compare cette série avec De Cape et de Crocs qui est fortement apprécié sur ce site pour de très bonnes raisons. De Cape et de Crocs s'est vendu à tout casser à moins de 100000 exemplaires par tome. On est loin du succès d'Astérix en terme de chiffres et de notoriété et il en faudra des renforts pour que cette série puisse un jour percer le marché ne serait-ce que français. Bien entendu, en terme de qualité, cela reste le digne successeur mais cela ne se popularisera pas pour autant. C'est bien ce qui est malheureux car le public est vampirisé par quelques titres phares qui ne sont pourtant plus les meilleurs dans leur catégorie. Nous, lecteurs et passionnés, nous allons plus loin dans notre démarche car nous nous intéressons à ces titres injustement oubliés.

    Pour juger de la série des Astérix, il faut également regarder l’ensemble de l’œuvre et là il n'y a pas photo! Astérix a incontestablement beaucoup apporté à la bande dessinée. Il a fait passer celle-ci de statut de maladie infantile à celui d'art respectable. C'est objectivement une bd culte.

    Le cinéma s'est maintenant emparé de notre petit héros mais je n'approuve pas vraiment cette démarche. Il y a une magie dans la bd que le cinéma ne pourra jamais reproduire même à coup de millions d'euros ! De toute façon, le dernier film "Astérix et les Jeux Olympiques" n'est qu'une débauche d'effets spéciaux, de guest-stars et de peoples. Cela se devait être le film le plus proche de la bd, sans blague!

    Le 35ème Astérix sera celui du passage à un nouveau relais d'auteurs à savoir Didier Convard et Jean-Yves Ferri. Il était temps ! Visiblement, cela n'a pas empêché le succès des ventes et de la série qui ne démord pas. Il s'agissait de faire oublier la déception liée aux derniers albums. De ce côté là, c'est plutôt réussi car le niveau se relève sans atteindre celui de la belle époque de Goscinny qui semble irremplaçable. Certes, les ingrédients sont là : les romains, les pirates, le barde, les disputes entre Astérix et Obélix... Cependant, j'ai l'impression qu'on tourne toujours en rond. Certains jeux de mots et calembours ne fonctionnent pas. On sourit car c'est quand même sympa de retrouver nos héros d'enfance. Bref, c'est ni bon, ni mauvais.

    Le 36ème tome confirme cette vision des choses. Je pense qu'on n'a pas confié Astérix au meilleur scénariste de France. Je me demande qu'est-ce que cela aurait donné avec Joann Sfar ou encore Manu Larcenet. Il manque une certaine créativité afin de booster une licence très lucrative. Et pourtant, cela a été l'ouvrage le plus vendu en France en 2015 avec 1.6 millions d'exemplaires écoulés. C'est dans ces cas-là que je me dis qu'être numéro 1 des ventes ne fait pas forcément la meilleure bd en termes de qualité. C'est surtout la notoriété de ce titre qui fait le reste. Ce n'est point mérité et cela cache toutes les autres bonnes bd qui ne feront pas 10000 exemplaires.

    Pour autant, je dois dire que le 37ème tome sur la Transitalique est plutôt une belle aventure qui renoue un peu avec le passé lorsqu'on allait à la découverte des autres régions du monde. Il n'y aura pas réellement de surprise ou de créativité mais cela demeure plaisant à la lecture. Je retiens surtout une énorme campagne publicitaire qui va assurer les arrières et la pérennité de cette série. Quelque chose s'est véritablement perdu et on ne le retrouvera plus jamais. Au niveau du dessin, c'est du très bon travail. Une belle critique sur le sport et les tricheries ou l'idolâtrie exagérée pour certains sportifs peu méritants.

    Absolutz Le 11/07/2020 à 16:37:00

    Un des plus mauvais de la série, à croire que Gosciny n’a pas écrit les textes (lourds et caricatures de ce qu’il fait habituellement) et un scénario complètement plat et sans intérêt. Même le dessin d’Uderzo semble lourd. Étrange raté.

    Cellophane Le 01/07/2020 à 11:08:50

    Peut-être plus sage dans la trame.
    Astérix et Obélix vont sauver le barde et deviennent gladiateur pour cela. Une histoire assez linéaire et sans réel danger où tout s’enchaîne avec facilité et sans surprise.
    Cela dit, s’il n’y a pas d’esbrouffe dans le retournement de situation ou l’originalité, c’est plein de scènes cocasses et délirante sur le duo qui découvre la ville, les bains, les jeux…
    Des situations décalées avec ces gladiateurs qui préfèrent les charades…
    Et de nombreux personnages sympa, de Plaintcontrix à Epidemaïs en passant

    Cellophane Le 24/06/2020 à 10:19:41

    Un très bon tome.
    L’idée de départ est bonne, la trame est sympa…
    On suit deux parties : Astérix, Obélix et Panoramix dans la forêt avec des décors magnifiques et des angles très sympa ; la partie dans le village, pleine d’humour et de cadrage « nouveaux » (me souvenait même pas être allé une fois dans la hutte du barde ou l’avoir vue du dessous).
    Le dessin est vif, dynamique, plein de détails humoristiques.
    Le scénario est bon avec de bons jeux de mots et un gag répétitif dont aurait été capable Goscinny avec le romain qui imite le pigeon…
    Il y a bien quelques cases qui sont d’un intérêt moindre, mais très peu et si on n’en est qu’à ça…
    Quand on voit les derniers opus d’Uderzo seul, je ne comprends même pas qu’on puisse bouder son plaisir avec ce renouveau plein de souffle !

    aloa35 Le 17/06/2020 à 22:02:00

    Un très bon album sur les pistes du pétrole. Pas de temps mort, des jeux de mots, des caricatures, c'est pour moi le seul Astérix avec Uderzo aux commandes au scénario qui soit digne d'un album de Goscinny. Le dessin est toujours au top. Ce n'est certes pas le meilleur de la série, mais on passe un très bon moment !

    monsieur burp Le 11/06/2020 à 01:02:32

    Un grand moment de la série.

    Une vision décadente de nos héros, proche d'un état dépressif.
    Une histoire d'alcooliques qui se déroule dans deux espaces citadins, Lutèce ((le début) et Rome (les 2/3 de l'histoire).
    C'est rare. Une plongée dans la Rome décadente qui traduit une certaine maturité de nos deux phénomènes. Ici ils sont quasiment dans un concept moderne de nos villes actuelles. La solitude, l’anonymat, l'alcoolisme, la débauche, les amitiés furtives, une potion magique pas si efficace que cela... Leur malice et leur intelligence va les conduire vers la sortie de ce chaudron malsain.
    Un traitement très moderne et réussit sur un concept inattendu. Pas besoin d'horizon lointain et de peuples méconnus. Tout se passe sur un monde très clos et si vaste à la fois. Un jour ou une nuit j'ai du rencontrer un Astérix et Obélix dans un bar...

    Un parcours sordide vaincu difficilement avec brio...

    Un album qui casse la logique de la série.
    Un chef d’œuvre.

    Eric DEMAISON Le 04/03/2020 à 11:28:54

    Je ne suis certainement pas objectif, mais j'ai aimé. J'ai été très heureux de découvrir cet album et de retrouver à travers lui un vrai Astérix avec ce ton inimitable et ce dessin de Uderzo si bien fini. Cela nous change des dernières histoires parues. Bref un bon moment de plaisir sans prise de tête!

    Eric DEMAISON Le 09/01/2020 à 15:24:11

    Dommage, il manque ce recul sur quelques traits de la société qui faisait le charme de la plume de Goscinny et permettait à chaque relecture de découvrir de nouvelles choses toujours plus jouissives.
    Ici la première lecture est plaisante mais pas grand chose de plus malgré tout le soin apporté à cet album tant dans le dessin que dans les jeux de mots, la recherche historique et les clichés qui font le lien avec l'univers tissé au fl des albums précédents.

    willybouze Le 12/12/2019 à 13:14:03

    Bien que n'égalant pas la créativité de Goscinny, cet album n'est pas dénué d'intérêt. Je pense qu'il faudrait connaître les avis des lecteurs qui constituaient le public principal d'Astérix au moment de sa sortie, c'est-à-dire les 8-10 ans.

    Depuis la reprise par Ferri, les histoires sont plus construites mais souffrent peut-être (pour moi) d'aller trop vite, donc de ne pas assez prendre leur temps. Du coup, on a parfois l'impression d'une succession de bons mots ou de saynètes. C'est très "moderne" comme façon de traiter l'humour. C'est moins vrai pour cet opus qui fait une histoire plus construite que les 2 précédents chapitres.

    Les mécanismes de l'humour utilisés par Goscinny sont bien valorisés, que ce soit par les noms des personnages (Letitbix, Adictosérix...), les jeux de mots (la vigie pirate qui trouve qu'elle n'a pas un poste très élevé mais qui y tient, la moue paternelle, le bac (à poissons) du fils d'Ordralfabétix,...), la référence à l'actualité (prélèvement à la source, traverser la rue pour trouver un boulot), ou les hommages (Aznavour en pirate bourré).
    Sans compter que, comme Goscinny le faisait, il y a là aussi un fond de documentation historique qui ajoute à la narration (référence à Thulé, techniques d'abordages des Romains...).

    Donc sans dire que c'est un album indispensable à avoir dans sa bibliothèque, c'est certainement une BD à lire. Et le dessin, comme déjà dit, est conforme à l'héritage d'Uderzo.

    BIBI37 Le 23/11/2019 à 15:04:21

    N'oublions pas que ceux qui notent cet album ont également vieilli.
    Franchement le scénario n'est pas si mal que ça. Ferri a essayé de rajouter des adolescents rebelles au reste de la bande de gaulois et c'est plutôt réussi.
    Certes il y manque quelques jeux de mots bien trouvé mais la BD se laisse lire sans déplaisir.
    Les dessins sont parfaits.
    Au total nette remontée de la série qui était pourtant descendue bien bas.
    6/10

    Pierski Le 19/11/2019 à 17:35:31

    J'ai retrouvé dans cet album les mêmes recettes que dans Un cow-boy à Paris (Lucky Luke) : un assemblage de clichés plus ou moins gros, une absence de scénario et une intrigue dénuée du moindre intérêt. "Série du patrimoine de la BD cherche scénariste de toute urgence". J'ai trouvé le dessin de Conrad très bon, avec des couleur dignes du célèbre Gaulois. Mais c'est bien insuffisant.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:58:18

    "Le scénario ? Il est où? Bon d'accord, on est en joie de retrouver tous les personnages, y a des caricatures, des références… Mais il y a un manque. " Manque de TOUT, ça oui! Zéro.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:55:22

    Zéro sur toute la ligne, c'est vraiment du grand n'importe quoi; j'ai à peine survolé et pas une esquisse de sourire n'est apparue aux lèvres. Bien finie l'époque de franche et grosse rigolade due au seul talent de René Goscinny, les très regretté René! Condoléances Astérix, Lucky Luke, Oumpah Pah et autres...

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:51:15

    Correct sans plus, les nouveaux "auteurs" sont pitoyables. Mais ils se feront du fric parce qu'il y a toujours les gens qui n'y connaissent pas grand-chose et qui acceptent tout tant qu'ils peuvent dire "j'ai tous les Astérix"... Je préfère avoir quelques BONS quitte à ne pas avoir tout mais avoir de la merde ne m'intéresse pas. Les successeurs sont plus que mauvais. S'ils veulent prouver quelque-chose qu'ils créent donc LEUR propre BD, mais il est certain qu'ils n'auront plus aucune clientèle amatrice de bonne BD.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:47:02

    2/5 2/5 2/5 2/5 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 4 sur 10 ----------------------------

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:45:47

    Une seule bonne chose dans cette histoire, c'est la correction cent fois, mille fois méritée du braillard de Jauni à l'idée donnée par Obélix qui aime déguster son saumon bien tranquillement. Comme je le comprends! MDR Sinon encore une histoire gâchée par des amateurs n'arrivant pas à la cheville du plus petit scénariste des sixties. Le BD DOIT s'arrêter comme dit Nimajneb2 toutefois si les successeurs sont indignes, comme c'est indiscutablement le cas. Seule, à ma connaissance (à part un album) la BD de Blake et Mortimer a trouvé de BONS scénaristes qui permettent aux héros de Jacobs d'encore évoluer correctement. L'album loupé est "le dernier pharaon" à cause du dessin de merde.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:38:28

    De la mémerde de récupération faut bien essayer je dis bien essayer de faire du fric. Merde 1.000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000de fois!

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:37:10

    Je "plussoie" à toutes les mauvaises critiques: Uderzo se dépêche de sortir de la m**** pour assurer ses vieux jours; L'argent n'a pas d'odeur. Heureusement pour moi, loin d'être tombé de la dernière pluie, je visite toujours une BD à la bibliothèque communale avant d'aller jeter mon argent par les fenêtres (ou dans les poches des ces massacreursqui font se retourner dans sa tombe le seul VRAI scénariste de cette BD (et de bien d'autres) Zéro!

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:29:47

    Tout a été dit ou presque, c'est pauvre, mauvais même, on dirait que monsieur Uderzo se dépêche de fournir de la matière à vendre (il y a toujours des naïfs qui vont acheter sans penser à emprunter avant d'acheter) Tant qu'il y a des gens qui achètent les yeux fermés, le dessinateur persistera, ça rapporte gros! Et même, il abandonnera tout à ses (mauvais) successeurs qui termineront le massacre.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:25:14

    Sans intérêt, nul, mauvais, si c'est pour vendre, ça ne doit plus rapporter gros. Je suis prudent depuis quelques temps, je n'achète plus d'Astérix sans l'avoir emprunté d'abord à la bibliothèque. Je juge alors seulement si le nouvel opus est digne de ma bibliothèque ou non. 2/10.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:22:37

    A fuir, gros zéro, massacre de l'oeuvre, pas assez de qualificatifs ou épithètes ? (kiva pleuvoir) pour dire mon agacement. Heureusement que j'ai lu ce machin en l'empruntant à la bibliothèque, cela m'a fait épargner quelques sous... Echec total Monsieur Uderzo. (en tout cas pour le lecteur amateur de bonne vieille BD) un sur dix pour le dessin.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:16:34

    Très étonnant de constater les avis très tranchés sur la qualité du scénario d'Uderzo; j'imagine qu'il est très difficile d'arriver à la cheville d'un Goscinny mais il faut bien admettre que c'est nettement moins bon, sans vouloir être méchant. D'autres viendront (après 2010) terminer de massacrer cette admirable série de BONNE BD. 4/10 et c'est bien payé.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:12:56

    J'ai été très déçu, c'est vraiment du gâchis, Monsieur René Goscinny n'aurait pas trop apprécié je pense et ce n'est pas Madame sa fille qui peut me faire changer d'avis; Uderzo s'est planté et bien.
    Mais enfin le complice du "grand" par le talent, Goscinny, a fait ce qu'il pouvait. Ce que je lui ai reproché par la suite a été de "vendre" certaines aventures à un TRES mauvais dessin animé américain. Les gaulois ne sont pas des Superman ou des Araignées, mais des ancêtres des BRETONS (et non des français qui sont descendant des Francs. Lire Eugène Sue: "Les mystères du peuple ou l'histoire d'une famille de prolétaires à travers les âges"

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 16:04:12

    Histoire correcte avec de bonnes caricatures (Blier et Connery) par contre les personnages de Saül Péhyé, commis du marchand Samson Pludechorus et de "Tragicomix (dans Astérix légionnaire) seraient les caricatures (selon certains du moins) de Fernand Raynaud et de Jean Marais; je trouve que ça ressemble beaucoup plus à René Goscinny et Ric Hochet… L'ensemble, cependant m'a laissé sur ma faim.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:55:29

    Bon album, sans plus; on sent trop rapidement l'absence du maître des scénaristes de la BD franco-belge en général. Uderzo a fait de son mieux mais n'est pas René ... mais ça pouvait encore se digérer contrairement à ses successeurs qui massacreront cette BD dans les années qui suivront le retrait du dessinateur et complice du grand Goscinny.

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:51:14

    Me concernant, l'un des tout-meilleurs tomes d'Astérix! La rivalité entre chef gaulois (moi le plus brave) et les belges est irrésistible. C'est à mourir de rire dans certains passages. Les personnages sont excellents ainsi que les caricatures (Annie Cordy, Eddy Merckx, Menneken Pis …) Un bon moment à passer, même en relecture. Dites, si un amerloque passe par ici, il doit savoir qu'on ne doit pas dire "french fries" mais bien "belgian fries" … comme chicon (ou witloof et non "endive", andouilles!

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:43:09

    Bon album , sans plus (à mon humble avis), mais d'autres l'apprécieront selon leurs goûts. Je ne trouve pas les gags très recherchés et les caricatures ne sont pas si terribles surtout celle de Chirac/ l'acheteur de menhirs. (u moins selon certains qui s'avancent un peu au hasard. https://asterixofficiel.tumblr.com/post/49506730086/les-personnages-réels-dans-astérix-petit

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:34:51

    Des glou-glous, des romains à plumes, un centurion qui parle par gestes… quel franche rigolade que cette histoire des deux amis gaulois. Faudra encore expliquer au gr.. euh, bien enveloppé comment on jette un filet de pêche mais bon. M'enfin un très bel opus et l'uns des meilleurs. Chacun ses goûts...

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:28:55

    C'est un excellent album avec les disputes de familles Corses qui sont irrésistibles. L'histoire de "ma sœur" est également savoureuse; les Corses français? Je dirais plutôt siciliens par leur jalousie, leur sens de l'"honneur" etc. heureusement, ça fait rigoler franchement et j'adore ce tome que j'ai relu pas mal de fois toujours avec le même plaisir. J'ai eu beaucoup de chance de naître à l'époque qui serait si riche en bonne BD franco-belge (soyons un peu chauvin pour changer: Bd surtout belge!) A chacun son tour… Les "manœuvres" romaines sont excellentes aussi. "Un prisonnier??? "Oui mais on vous a bien eu hein? vous nous avez déjà massacrés…"

    Aaapollo Le 18/11/2019 à 15:19:47

    Il y en a qui ne sont jamais contents, je me demande quel âge ils peuvent bien avoir pour ne pas apprécier l'humour irrésistible de René Goscinny, le seul scénariste qui m'a fait mourir de rire dans Astérix et Lucky Luke. La suite d'Uderzo est nettement moins bonne mais passable; le dernier "auteur" par contre est innommable tant c'est pauvre et mauvais. cf. le dernier:"la fille de Vercingétorix". ZERO!

    jedibd Le 14/11/2019 à 18:48:24

    Pour moi le dessin est le bon, on n'est pas dépaysé, je n'y trouve rien à redire. Pour le scénario... ça aurait pu être bien.

    kingtoof Le 13/11/2019 à 16:11:56

    J'ai trouvé ce nouvel album très sympa, supérieur au dernier opus.
    Certains avis se plaignent de l'absence d'un scénario... pour moi Astérix est avant tout un divertissement pour enfants donc je suis indulgent sur la construction de l'intrigue.
    La lecture de cet album m'a plu.

    Cellophane Le 12/11/2019 à 18:05:27

    J’avoue, j’ai trouvé le début un peu poussif.
    Pas que ça soit mal fait, on a une histoire qui se pose comme ça a pu être le cas avec l’Hispanie ou d’autres album. Quelques traits d’humour…
    Et puis j’ai trouvé intéressant l’élargissement du village avec la venue des enfants…
    Mais c’est vraiment vers le milieu que ça démarre à fond, qu’on part dans l’action, le rebondissement, les rencontres qui ne devraient pas se faire et se révèlent cocasses…
    L’ensemble n’est pas forcément le plus inventif au monde mais on y retrouve l’humour propre à la série et quelques petits clins d’œil à notre monde actuel. Très agréable.

    yugen Le 11/11/2019 à 12:15:15

    Quelques bons mots...
    ...et c'est tout !
    Un album vide, vide, vide...
    Pour le prochain, pourrait-il y avoir une histoire ?

    bobhard Le 10/11/2019 à 10:33:32

    Le duo Ferri et Conrad nous replonge avec succès dans l'ambiance gauloise créée par Goscinny et Uderzo.
    Le dessin est fidèle aux valeurs d'Astérix et même si le scenario n'atteint pas encore ceux des chefs d’œuvre tels que "Les lauriers de César ou "le domaine des Dieux" il est bien supérieur à un album comme "le ciel lui tombe sur la tête".
    N'oublions pas qu'Astérix a pour objectif de s'adresser à toute la famille (enfants et parents) et à ce titre l'objectif est atteint!
    Les nouveaux personnages (fils du poissonnier et forgeron) apportent de la fraicheur au village gaulois et les calembours rencontrés au fil de l'histoire sont plutôt réussis!

    ODGEST Le 09/11/2019 à 13:08:43

    le dessin est à la hauteur, mais le scénario qui se veut dans l'ère du temps porté par un peu de jeunesse, ponctué d'un peu d'écologie et de quelques valeurs humaines ronronnent un peu seul le traitre apporte un peu de fraicheur, se lit mais une fois suffira

    Commissaire_Juve Le 08/11/2019 à 18:01:08

    Gros ratage. Les blagues sont mauvaises, l'histoire est nulle et l'esprit d'Asterix est complètement oublié. Il vaudrait mieux arreter la franchise. Ca fait trop mal de voir Asterix et Obelix comme ca ....

    philjimmy Le 03/11/2019 à 10:35:17

    Même si on est content de retrouver Astérix et Obélix dans de nouvelles aventures, il faut bien avouer que la contrainte de sortir chaque année au mois d'octobre un nouvel album n'aide pas à maintenir une haute qualité scénaristique. Le procédé, un peu facile, des fils du poissonnier et du forgeron qui n'ont jamais existé jusqu'à ce jour rend cet album très artificiel. D'autant plus qu'il y a de grandes chances qu'on ne les revoie jamais plus.

    Heureusement que Conrad ne nous défigure pas les personnages.
    Sinon, l'intérêt est vraiment minime, malgré quelques bons mots et quelques adaptations réussies à l'actualité ( on a juste à traverser la rue pour trouver du boulot).

    Mikelman Le 03/11/2019 à 09:36:25

    Plutôt déçu cette fois après la bonne impression des précédents.
    Quelques belles trouvailles mais le scénario n’accroche pas. Impression de déjà vu avec les aventures des fils et filles de.
    Une bonne trouvaille néanmoins l’entrée des fils du forgeron et du poissonnier qui amènent un peu de fraicheur. Le dessin est paresseux. Hormis les personnages principaux très bien clonés les decors sont bâclés. Beaucoup de cases sur fond uniforme. Asterix n’est Plus qu’une machine à cash...

    Ricardo de Vega Le 03/11/2019 à 00:01:56

    Je trouve cet album très bon surtout au niveau du dessin. Cotés scenario, l'histoire de départ est bonne, c'est le manque de relation entre Astérix, Obélix et Adrenaline qui fait défaut.

    Dans le passé, on pouvais assimiler Gossinny à Astérix et Uderzo à Obélix. Je pense que Ferri et Conrad devraient utilisés dans les prochains albums les fils de Cétautomatix et d' Ordralfabétix afin que les lecteurs les identifies à ces deux nouveaux personnages.

    Le méchant de cette histoire est intéressant et j'ai apprécier qu'il ne soit pas tourné en ridicule comme c'est souvent le cas dans Astérix.

    fandebd54 Le 02/11/2019 à 15:24:07

    moi aussi , j'ai passé un bon moment à lire cet Astérix .Avec pas mal d'humour dedans . Par contre , j'ai pas compris , moi aussi , le gag concernant le "navire picrate ", en haut de la page 20 . Quelqu'un pourrait expliquer ??
    Et à ceux qui parlent d'un scénario trop leger , n'hésiter pas à faire des propositions sur ce forum , ou directement à M. Ferri . Et je suis sûr que le prochain Astérix aura un tres bon scénario !!! :)

    francoispef Le 02/11/2019 à 12:21:28

    Dessins: rien à redire, excellents!

    Scénario: un peu surpris par les autres critiques.
    C'est un tome qui est conforme aux autres qui se passent au village: Il ne faut s'attendre à rien d'épique mais juste à en apprendre plus sur les villageois, le tout mêlé à une intrigue.

    On y retrouve humour, clins d’œil à l'actualité, caricatures, pirates, romains, potion, disputes.

    Bref, cet album a répondu à mes attentes et j'ai passé un bon moment.

    fabianrobert Le 31/10/2019 à 12:14:17

    Comme Goscinny en son temps, Ferri s'amuse à parodier l'actualité. Ici, l'album traite du choc des générations. Les jeunes Gaulois reprochent à leurs aînés leur manque de sensibilité écologique et leurs comportements consuméristes qui conduisent au gaspillage des ressources naturelles
    ce que j'ai apprécié c'est de voir charles aznavour et d'autres mélange de personnage ludwig amadeus, etc
    ils parlent aussi quand même des familles homosexuels et de l'adoption (les deux hommes qui s'occupent de la fille de vercingétorix comme leur propre fille)
    En effet, l'album souffre hélas d'un scénario très creux. Une aventure d'ASTERIX, ce n'est pas seulement une succession de gags, de jeux de mots et de calembours (ceux de cet album sont pour la plupart très bons), mais c'est avant tout une HISTOIRE, une vraie ! Chose qui manque malheureusement ici.
    La bd se lit trop vite !!!!!!
    j'ai préféré les 3 premiers tomes de conrard et ferri (les pictes, le papyrus et la transitalique)
    Ce qui est d'autant plus dommage car les dessins de Conrad sont - comme d'habitude - remarquables.
    Content de retrouver toute la petite famille gauloise (comme à chaque fois), mais déçu par la faiblesse du scénario (malgré quelques bonnes idées et beaucoup de bons gags).