Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    kurdy1207 Le 24/09/2019 à 16:16:34

    Avis pour les trois tomes de la série.

    Les périples et péripéties d’un jeune breton au milieu du 19ème siècle qui valent le détour. Nous passons de sa jeunesse miséreuse où la mendicité prend une grande part, à l’aventure pendant ses années de service militaire.

    Seul, il apprendra à lire et écrire et s’élèvera intellectuellement. Arrivé au grade de sergent, il quittera l’armée avec comme seul désire devenir ermite. Mais la vie l’entraînera ailleurs jusqu’au mariage dans son pays de Bretagne.

    Grâce à son intelligence et à l’impéritie des paysans miséreux, il épatera la galerie en assainissant des terrains voués aux marécages et en faisant pousser des légumes comme personne n’en avait vu. Mais les paysans y verront l’œuvre du diable car la peur est le fruit de l’ignorance. Il tombera plus d’une fois mais se relèvera encore et encore subissant la bêtise et les quolibets d’une populace miséreuse, envieuse et inculte.

    Trois tomes et 280 pages de magnifiques dessins, Stéphane Betbeder et Christophe Babonneau nous offrent une histoire passionnante et fascinante d’un homme qui voulait s’élever au-dessus de sa misérable condition. La conclusion est pourtant cruelle car elle nous rappelle d’une part la supériorité de la bêtise (hélas !) et d’autre part qu’une personne seule peut avoir raison face à la multitude.

    yannzeman Le 14/06/2018 à 22:52:22

    Le tome 2 d'un titre inclassable.
    Il ne déçoit pas et nous entraine encore une fois dans les mémoires d'un homme hors du commun, et pourtant qui a réellement existé.

    J'ai un tout petit peu moins gouté les aventures militaires du personnage, car ce ne sont pas les batailles qui sont relatées, mais la façon dont il les a vécu. Et le décalage est tel qu'il surprend un peu quand même.

    Mais de toute façon, cette histoire est déroutante, atypique, dans le bon sens du terme.

    Le dessin est toujours aussi bon, et pourtant réalisé rapidement. Chapeau !

    Merci aux auteurs de nous proposer l'adaptation d'une telle oeuvre, qui plus est en restant fidèle à eux-mêmes (et j'imagine, au récit original), sans verser dans l'anachronisme, erreur fatale de bon nombre d'adaptations.

    trugarez deoch !

    ps : à propos de l'avis de LEFJE, comment écrire qu'il s'agit d'un bon album, tiquer sur un détail dont tout le monde se fout, et ne décerner qu'1 malheureuse étoile à cette BD ???

    LEFJE Le 08/04/2018 à 18:53:45

    Jean-Marie Déguignet , le soldat, Tome 2 .
    A l'instar du premier tome , l'histoire est toujours aussi bien ficelée et passionnante . La partie concernant la Bretagne est magnifiquement bien illustrée et figurée. La partie militaire de la vie de Jean-Marie Déguignet souffre cependant d'un évident manque de documentation qui décrédibilise bien trop l'historique de cet album . Monsieur Babonneau ne comprend visiblement pas ce qu'il dessine puisqu'il dote l'ami de Déguignet , le fameux caporal en Crimée , d'épaulettes jaunes (et encore ?) de voltigeur et d'un képi en partie d'officier avec un galon doré sur la coiffe ? Il s'agit d'un caporal (s-o) pas d'un officier et ce n'était en rien les épaulettes qui déterminaient les grades en campagne mais les galons qui étaient cousus au bas du parements des manches . Les voltigeurs avaient des épaulettes jonquille (jaune), les chasseurs des vertes et les grenadiers des rouges . Mais lorsque le scénariste fait justement passer Déguignet dans une compagnie de voltigeurs en Italie, le dessinateur visiblement totalement perdu fait entrer Déguignet dans les voltigeurs de la Garde Impériale (?) reconnaissables aux brandebourgs qui les caractérisaient mais avec des erreurs de coloris !!!??? Ben voyons et pourquoi pas dans la garde papale ! c'est vraiment du n'importe quoi ! La tenue pour les campagnes d'Italie est déconcertante car totalement imaginaire , elle ne tient compte d'aucune source documentaire . Mais le summum du délire vient avec la Kabylie où nous apercevons des fantassins à l'allure décalée actionner des canons Gribeauval du Premier Empire en 1863 (?) et en pleine montagne !!??? Et que dire de la farce du scénariste avec ces fusils Chassepot à culasse mobile qui furent présentés pour la première fois au camp de Châlons qu'en 1866 , et adoptés au mois d'Août de cette même année par les corps privilégiés de l'armée française . Ce fusil connu son premier baptême du feu seulement durant la guerre de 1870 et certainement pas en Kabylie en 1863 puisqu'il ne vit le jour que trois ans plus tard ! ? Le scénariste aurait au moins pu nous épargner dans la BD ce dialogue inutile et mensonger au sujet de ce fusil Chassepot français qui met en avant son évident manque de compétences à traiter de l'histoire militaire sous le Second Empire et du même coup de la vie de Jean-Marie Déguignet pour cette époque qui compta pour beaucoup dans son existence . Des dizaines de lourdes erreurs y sont encore visibles . Au final , un bel album pour le paragraphe Bretagne , mais un raté complet pour ce tome du SOLDAT Jean-Marie Déguignet .

    yannzeman Le 14/01/2018 à 21:33:03

    Album indispensable, et j'espère que les tomes suivants seront du même acabit (c'est à dire dessinés par le même dessinateur, et avec le même scénariste).

    Le titre est classé, à tort, dans la collection "contes de Bretagne", alors que cela devrait s'intituler "témoignages de Bretagne", puisqu'il s'agit d'une autobiographie tout ce qu'il y a de bien réelle.

    Mais, Bretagne oblige, la réalité est rattrapée par les légendes, par les contes bretons dont je vous recommande la lecture, si vous ne les connaissez pas. Il est souvent question de la lutte contre le diable, qui fort heureusement perd souvent et fait preuve d'une vraie stupidité.

    Le mariage entre réalité sociale et légendes bretonnes, religion et paganisme, donne un récit très agréable à lire et à regarder, malgré l'extrême pauvreté des personnages.

    Je n'ai pas lu l'autobiographie dont s'inspire la BD, et je ne peux pas dire si le phénomène de littérature est fidèlement retranscrit ici.

    Mais de ce que je sais de ma Bretagne, et ce que je vois dans l'album, me font dire que l'objet est beau et bien né. Un ovni graphique, mais fort et sans fioriture.
    Une vraie expérience de lecture, pas une BD formatée pour plaire à une certaine intelligentsia.

    fleur Le 15/11/2017 à 21:14:19

    J'ai d'abord été séduite par la beauté de la couverture. Puis j'ai savouré le dessin précis, délicat et expressif tout au long de l'album. Les auteurs plongent avec légèreté le lecteur dans la très grande misère du lieu et de l'époque et expliquent d'une manière étonnante comment l'auteur a échappé aux superstitions de cette population. Très agréable lecture.