Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Saigneurdeguerre Le 12/01/2020 à 19:00:47

    Seamus O' Brady fait partie de l'escadrille Lafayette en 1917. Suite à des ennuis mécaniques, il se plante avec son avion. Un pilote allemand en profite pour le mitrailler alors qu'il est sans défense. Touché par de nombreuses balles, il survit miraculeusement, mais ses deux jambes brisées vont non seulement l'empêcher de voler, mais aussi, probablement l'empêcher de marcher normalement un jour. Il rentre à Boston le 23 décembre 1917 où l'attendent sa femme et son fils, James. C'est un homme aigri qui ne va faire de cadeau à personne. Seule compte son ascension sociale et l'accroissement de la richesse familiale. La crise de 1929 va sérieusement contribuer à l'engraisser car il se montre sans pitié envers les faibles. Petit à petit, il se met à admirer les nazis…

    Contrairement à son cousin, Joe, qui ne pense qu'à s'amuser, James, le fils de Seamus, est le garçon sérieux de la famille. Il brille dans les études et dans les sports. Il passe deux années à Berlin où il se lie à Erika, la fille d'un professeur, fière nazie. Choqué par la lâche agression de deux policiers sur un enfant juif, James intervient et flanque une belle ratatouille aux deux cerbères. C'est le début des ennuis…

    Critique :

    Cette série repose sur l'idée d'un bouleversement dans la vie de deux hommes, deux pilotes, qui au cours d'un orage se retrouvent intervertis dans le corps l'un de l'autre.

    Autre particularité, chacun des pilotes bénéficie d'un scénariste et d'un dessinateur différent. Etrange pour des histoires complémentaires ! J'aime beaucoup les dessins et les couleurs de Julien Camp. Ses avions sont particulièrement réussis. le scénario de Wallace, qui fait démarrer l'histoire en 1917 est un petit rappel des grands événements entre 1917 et 1942.
    Je regrette le changement de dessinateur vu que le style Damien Andrieu n'a rien de similaire.

    J'ai lu beaucoup d'âneries à propos de cette BD. Non, le dessinateur ne s'est pas trompé dans les couleurs des uniformes des fantassins français qui tirent vers le kaki au lieu du bleu horizon… Ce sont des troupes coloniales françaises, probablement des Marocains ! Jetez un oeil à https://www.guerre1914-1918.fr/category/uniformes-1914-1918/page/5/

    Autre critique, le svastika sur un avion de l'escadrille Lafayette ! Normal ! Rien à voir avec les nazis ! http://fandavion.free.fr/lafayette.htm
    Raoul Lufbery, as américano-français ou franco-américain, comme vous préférez, l'a affichée en grand sur l'un de ses avions : http://www.as14-18.net/Lufbery
    Bref ! C'est pour moi de l'excellent boulot !

    cdubet Le 12/06/2018 à 15:30:06

    bon dessins, concept de serie parrallele (eagle/adler) interressant. Helas le secenario (surtout cote eagle) peche. On a ici un bon nazi bien mechant qui le reste

    Exoskeleton Le 11/10/2017 à 19:26:48

    En réponse @ l'avis de feldmur

    1 - les uniformes sont ceux des régiments d'Afrique du Nord (marocains en particulier) et ils étaient bien kaki.
    2 - le Spad aux couleurs françaises de l'aviateur américain Raoul Lufbery arborait bien une swastika, symbole d'éternité fréquemment utilisé en 14-18 bien avant que le régime nazi en fasse son emblème.
    3 - La phrase en Allemand a été traduite par quelqu'un qui parle la langue.

    Je vous laisse, bien entendu, vérifier tout ça.

    feldmur Le 10/10/2017 à 15:07:47

    L'album commence par des poilus en uniforme kaki (et non bleu horizon), se poursuit par un avion de l'escadron Lafayette avec une svastika sur le flanc et se termine par la seule phrase en allemand de la BD, mal formulée. Lorsque l'on prétend vouloir faire une série historique, on se renseigne quelque peu. Surpris et déçu.