Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    papetbd Le 12/02/2016 à 13:12:51

    De la BD? Non.. Du copié-collé en changeant les bulles.. . Geluck ferait bien de mettre autant d'énergie à se renouveler qu'à apparaitre dans toutes les émissions télé ou radio pour faire sa promo à chaque parution de "nouvel"album. BD : zéro . Marketting/fric : au top !

    Krompir Le 18/10/2014 à 05:20:40

    Bailler d'ennui en lisant un Chat ? Eh, oui s'il s'agit d'une "histoire" dont les vignettes - une par page - se suivent selon un (prétendu) scénario.
    Avant d'ouvrir le (petit) opuscule, on frissonne d'expectative : comment Geluck va-t-il déconstruire la vache sacrée qu'est la Bible ? Avec un mouton sacré !!
    Ne cherchons pas la logique, ni l'illogique qui fait tout le charme du Chat; ils sont aux abonnés absents.
    Curieusement, la colorisation soignée dépare le propos, car nous sommes tellement habitués au Chat en aplats simplissimes que les quelques couleurs de cet albums semblent de trop.

    BIBI37 Le 20/08/2013 à 23:13:54

    D'accord on a tous lu cette BD au moins une fois et parfois plusieurs pour certains d'entre nous.
    Mais quel régal!!
    La couverture tout d'abord comme un vibrant hommage à Blake et Mortimer.
    Les gags ensuite sorte de monologue philosophico-rigolos (pardon pour le néologisme!!). le tout servi par des dessins minimalistes.
    Un régal à chaque page preuve qu'avec 3 fois rien on peut faire quelque chose.
    8/10

    djem Le 25/04/2012 à 15:22:55

    J'ai trouvé un album, même année, même isbn. Il y a la même composition sur la couverture sauf que c'est en noir et blanc (le sol ou se trouve le chat est en blanc). Il n'y a rien d'inscrit sur la tranche et sur le quatrième plat. Le gag que vous avez mis est en noir et blanc, et se trouve en page 5.

    Aurais-je une première édition?

    (je suis nouveau, je ne sais pas trop ou poster ce genre de demande ^^)

    BIBI37 Le 15/01/2011 à 19:07:57

    La Bd se lit très vite, trop vite.
    Mieux vaut éviter plusieurs épisodes à la suite au risque de lasser.
    les dessins sont réduits à l'essentiel.
    Et pourtant la magie du chat fonctionne.
    6/10.

    BIBI37 Le 15/01/2011 à 18:12:06

    Personnellement j'ai trouvé cet album moins abouti que les autres.
    La lassitude peut-être!!!
    A garder quand même pour cet humour corrosif et ce sens de l'autodérision qui font si souvent défaut dans ce noble art.
    6/10.

    laureune Le 02/12/2010 à 09:18:48

    Autant j'ai aimé le chat d'il y a quelques années, autant je trouve celui-ci médiocre.
    Sur une petite cinquantaine de planches que comptabilise l'album,personnellement, je n'en garderais qu'une petite dizaine!
    Que je suis content de l'avoir lu en bibliothèque...
    Peut-être est-ce moi qui ai changé d'humour au fil du temps. J'attends de voir ce que vous vous en pensez.
    Moi en tous cas je suis très très déçu.

    BIBI37 Le 06/11/2010 à 22:06:28

    Les tomes du chat il ne faut pas les lire les uns derrière les autres, il faut les découvrir à son propres rythme au risque de trouver les gags lassants et de passer à coté de la richesse du tevte.
    Où alors il faut les relire et on y redécouvre quand même quelque chose.
    Un bon moment d'humour.
    7/10.

    BIBI37 Le 06/11/2010 à 21:49:49

    Feuilleter un épisode du chat ce n'est pas être sensible aux beaux dessins et aux belles couleurs. C'est prendre plaisir à savourer des maximes souvent drôles de ce curieux personnages.
    Le style a fait ses preuves auprès des afficionados.
    7/10.

    BIBI37 Le 06/11/2010 à 21:47:13

    Excellent.
    Mais ce style de BD a bien veilli remplacé par des brèves decomptoir ou autres facebookeries.
    Geluck est impertinent et troublion à souhait. Un vrai régal après une dure journée de boulot.
    A découvrir.
    7/10.

    voltaire Le 16/11/2008 à 09:39:45

    Ce 15ème album sensé fêter les 25 ans du Chat se décompose en, deux parties :
    1/ de vieux inédits
    2/ du sang neuf
    Disons le tout de suite, à de rares exceptions près, les inédits avaient de bonnes raisons de le rester et leur exhumation n'apporte pas grand chose au talent du chat et au génie de Geluck.
    Les dessins récents sont eux d'une très bonne cuvée mais l'impression globale donne un arrière-goût d'inachevé.

    voltaire Le 13/05/2008 à 22:03:00

    On revient à un niveau fort intéressant mais ce n'est pas l'éblouissement des albums 10, 11 et 12 qui constituent une sorte de 3 coups tout à fait magistrale.
    Bon, restons logiques, un chat peut avoir des coups de mou (il aime ça d'ailleurs !).
    Cela étant un album du chat fait toujours du bien par où qu'chat passe !

    voltaire Le 13/05/2008 à 21:57:06

    Un chat simplement bon, est-ce possible ?
    Geluck prouve que oui. Ce n'est pas que livre soit mauvais, on rit de bon coeur mais sans l'intensité et la régularité des précédents albums.
    Cela étant un "mauvais" Geluck reste quand même un bon bouquin, alors que de bons bouquins chez d'autres n'atteignent pas le niveau d'un mauvais Geluck.
    Et cette dernière maxime est digne du Chat.

    voltaire Le 13/05/2008 à 21:23:28

    Une grande cuvée assurément.
    Les superlatifs manquent tant Philippe Geluck réussit son coup.
    Calembours, à peu-près, humour, esprit, non-sense, toutes les facettes du rire sont exploitées.
    Si l'Académie Française était un tant soit peu sérieuse, c'est pour notre homme qu'elle voterait !

    voltaire Le 13/05/2008 à 21:19:38

    Un chef d'oeuvre tout simplement !
    Voici le grand livre de philosphie de l'homme moderne. C'est une nouvelle révolution copernicienne dans le domaine de la pensée avec la poilade en plus.
    A conseiller dans les états de morosité, de dépression ou de phase existentielle profonde. A consommer sans modération.
    Merci Professeur Geluck !

    voltaire Le 11/05/2008 à 10:01:32

    De nouveau un cru exceptionnel !
    Impossible de résumer le plaisir pris à la lecture de l'album.
    Le fameux "doit-on craindre un séisme chez nous ?" a fait plusieurs fois le tout d'internet, c'est devenu un classique.
    La planche des "super-chat" l'est devenue tout autant. Et l'on peut multiplier comme cela les exemples.
    Un livre absolument I-N-C-O-N-T-O-U-R-N-A-B-L-E !

    voltaire Le 11/05/2008 à 09:52:22

    Un album un peu plus mou du genou !
    Des gags ça et là, certes mais pas avec le même abondance que précédemment.
    Le dessin sur les frères Daltonov est à replacer dans le cadre de l'époque quand la Russie était engluée dans des problèmes économiques de premier ordre. Compte tenu de leurs réserves de change actuelles, un tel dessin ne veut plus dire grand chose, mais il reste fort drôle.

    voltaire Le 09/05/2008 à 11:05:35

    Quelques vraies beautés, quelques superbes délires mais un album qui reste dans la tonalité usuelle, c'est à dire très bon mais pas forcément génial.
    Il n'en reste pas moins vrai qu'on en redemande et que ce chat là fait plus pour la philosophie que bien des BHL de service.
    Parmi les grandioses on retiendra celle là :
    "Chaque seconde dans le monde quelqu'un dit une connerie, mais pourquoi faut-il que cela tombe si souvent sur moi ?"

    voltaire Le 09/05/2008 à 10:50:22

    "Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement".
    Cette maxime résume quasiment à elle seule la qualité de cet album qui -une fois n'est pas coutume- a davantage de scories que d'habitude avec quelques dessins d'un goût parfois discutable.
    Mais ne boudons pas notre plaisir, on rit bien volontiers quand même.

    voltaire Le 08/05/2008 à 22:00:30

    C'est officiel bien que non encore paru au Journal de l'Académie Française, le Chat est entré de plain-pied dans le monde des références de la pensée française, pardon, francophone compte tenu des origines de notre matou.
    Ses oeuvres complètes sont à ranger aux côtés des Pensées de Pascal et des maximes de Chamfort. Ne serait-ce que pour cette réflexion d'une totale intensité :
    "La mort, c'est un peu comme la connerie. Le mort, lui, ne sait pas qu'il est mort. Ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c'est pareil ..."

    voltaire Le 08/05/2008 à 21:50:11

    Un p'tit coup de moins bien sur cet album. Geluck patine-t-il ou serions nous blasés (déja !).
    En fait, l'explication est toute simple l'album recèle beaucoup de bonnes et très bonnes choses mais rien qui ne soit réellement génial.
    Avouez quand même que c'est merveilleux de dire d'une série qu'un de ses albums est faible parce qu'il n'est pas aussi génial que les autres !

    voltaire Le 08/05/2008 à 21:37:54

    Un peu moins de perles qu'à l'ordinaire et premières apparitions des dessins du XIXème siècle que Geluck remanie pour leur donner un sens comique.
    J'avoue humblement que ce n'est pas ce que je préfère chez lui. Mais il en faut pour tous les goûts !
    Quelques dessins exceptionnels tels les problèmes du patron au cigare ou la discussion philosophique sur les hôtels à étoiles ont fait le tour du net francophone et sont devenus des classiques.

    voltaire Le 08/05/2008 à 21:28:54

    Quelques nouvelles et impérissables pensées profondes :
    "Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes, c'est souvent une bande de cons."
    "Il faut absolument sauver le marché de la moto, c'est la seule manière de maintenir l'emploi dans les hôpitaux."
    "Un type qui ne parle pas français, je le comprends mieux s'il ne dit rien rien que s'il me parle. Tandis qu'un gars qui parle français, c'est l'inverse."

    Après cela qui osera prétendre que Geluck n'est pas un de nos plus grands penseurs ?

    voltaire Le 08/05/2008 à 21:18:40

    Sous des allures de rigolade et de non-sens, Geluck via son Chat en profite pour nous balancer quelques vérités bien cruelles et toujours vraies.
    Ma favorite dans cet album est la suivante :
    "Le rire est la seule chose qui différencie l'homme de la bête, si l'on excepte toutefois ... la veulerie, la méchanceté, l'avarice, la cruauté mentale, l'orgueil, la perfidie, l'alcoolisme, la malhonnêteté, la vulgarité, l'appât du gain et le sens des affaires".
    Cioran aurait pu faire sienne cette formule.

    voltaire Le 08/05/2008 à 21:09:19

    Un premier album au ton très surprenant à l'époque. Un recueil de gags mais qui sont présentés différemment des volumes analogues puisqu'on trouve plusieurs gags ou strips par page.
    Le ton est également novateur. A la fois loufoque dans l'esprit de Pierre Dac mais aussi dans celui de Devos. Mais tout cela dans un univers qui lui est propre.
    On ne savait pas pas à l'époque que nous venions de trouver notre Monsieur Prudhomme moderne.

    gnagna Le 16/03/2004 à 15:55:42

    Cet auteur typiquement belge nous plonge en quelques cases à des reflexions profondes. Certains ne comprendront d'ailleurs pas toujours. Cette justesse du trait et du propos monte à des degrés divers.
    L'humour décalé et autodérisoire (sans accent une fois , allez dit oufti,...) laisse parfois le français dubitatif.

    A ne pas mettre entre toutes les mains!