Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 25/08/2020 à 20:14:32

    Avis portant sur la série:

    Verdict ? Une réussite incomparable au niveau d’un scénario original qui nous tient vraiment en haleine (bien que cela m'a un peu rappelé l'excellent film "entretien avec un vampire"). J’ai dévoré les 4 tomes d’un coup dans la foulée tant c'était prenant.

    Chacun des personnages est doté d’une psychologie qui lui est propre. On suit véritablement leurs évolutions, leurs doutes et leurs songes notamment celui de Paul, jeune handicapé qui ne peut plus marcher à cause de sa moelle épinière, et qui va connaître un miracle en approchant un "candélabre". Mais, au fait, qu'est ce qu'un "candélabre"?

    Un candélabre est une créature fantastique ayant l'apparence humaine, sorte d'esprit issu du feu et le maîtrisant. Ces candélabres interfèrent dans le quotidien des principaux personnages du récit notamment celui de Paul qui va se rendre compte qu'il a deux vies bien séparées : l'une liée à ses créatures fantastiques et l'autre à sa vie quotidienne. J'ai également apprécié ces scènes assez proches du huis-clos pendant un certain nombre de pages.

    Progressivement, on va assister au "coming-out" de Paul notamment dans le 4ème tome. Le thème de l'homosexualité est traité sans esprit manichéen. Il y a quelque chose de véritablement audacieux dans cette oeuvre mais le message pourra être incompris par certains lecteurs ayant du mal avec certains schémas. Il faut faire preuve d'une véritable ouverture d'esprit sans tomber pour autant dans le politiquement correct à tout va. Ce n'est pas une bd commerciale "grand public".

    J'ai vraiment aimé cette série. La véritable faiblesse de cette série viendrait plutôt du côté du dessin (notamment les traits et couleurs) qui reste cependant très correct et qui va en s’améliorant au fil des tomes. Je renonce cependant à lui donner la note culte tant que le dernier chapitre ne nous sera pas révélé. J'ai désormais de sérieux doutes sur l'achèvement de l'oeuvre. C'est juste franchement dommage d'en arriver là.

    En effet, Algésiras n’a toujours pas terminé ce dernier tome. Elle a avoué qu’il n’est pas certain que Delcourt le publie. Diantre mais pourquoi ? Elle refuse d’en donner la raison en arguant que cela ne regarde personne. Même pas le lecteur qui a acquis les 4 premiers tomes? Oui, il semblerait ! Pire encore, elle indique également qu'elle se fiche éperdument des lecteurs qui souhaitent revendre leur série car elle haït cette mentalité. Visiblement, elle n'arrive pas à être en adéquation avec son public: c'est un gros défaut. Il est vrai que Delcourt a tiré un trait non sans raison.

    Note Dessin : 3.5/5 – Note Scénario : 4.5/5 – Note Globale : 4/5

    zaaor Le 21/05/2008 à 03:20:10

    Devrons-nous attendre un autre deux, quatre, six ans avant d'avoir la suite? Quelle attente diabolique!

    Avec le quatrième tome, toute la poésie et l'ambiance émotive et vulnérable sont encore plus présentes. Que de questions encore irrésolues? Qui est Liam? Pourquoi Paul est-il toujours en fauteuil roulant? Qu'est-il advenu de la source?

    Une grande oeuvre qui sort de l'ordinaire avec des personnages plus beaux que nature!

    nic123 Le 30/07/2006 à 20:05:27

    Une BD achetée par hasard, et une bien bonne surprise à sa lecture. Le scénario est vraiment original, il y a des surprises et ca donne envie de connaitre la suite, même si le dessin ne m'a pas emballé.

    alban Le 12/02/2006 à 22:48:00

    4 ans que nous attendions ce tome …

    Certes pendant ce temps, les fans de la série l’ont mis en avant la série sur les principaux forums du net dédiés aux BD, et ainsi nous n’avons pas vu le temps passer. Après tant de spéculations, de trouvailles sur les origines supposées de la série, n’allions nous pas être déçus par l’arrivée de ce nouveau tome ? Algésiras avait-elle surmonté la pression que nous lui avions infligée ?

    Le tome 4 était enfin entre mes mains … Dès que je vis la couverture, je sentis que ce tome allait enfin nous donner des réponses. Aribal qui joue avec le feu, Paul effondré à ces pieds, la série semblait basculer … mais je n’étais pas au bout de mes surprises …

    La première scène est magnifique, telle que j’imagine l’univers des candélabres fait d’ombres et de lumières tamisée. Nadine Thomas éclaire magnifiquement cette scène et ses couleurs seront à la hauteur de l’album tout au long de ce tome 4.
    Le dessin d’Algésiras s’est encore amélioré dans ce tome, elle maîtrise de mieux en mieux son sujet et découpe très habillement son récit.
    Sur ces deux aspects, le tome 4 est le meilleur de la série.

    Concernant le scénario … là le lecteur n’est pas déçu ! Il manquait une touche intimiste au récit, et Algésiras nous la livre enfin dans ce quatrième opus. La scène des planches 14 à 16 est déjà entrée dans la légende de la série mais ce n’est pas là seule … toutes les scènes font brûler les personnages et mettent à nu leurs sentiments.
    Certes il reste énormément de questions en attente, mais le tome 5 arrivera bientôt.

    Pour conclure (provisoirement), le tome 4 est à mon avis le meilleur de la série (mais j’avais déjà dit cela des tomes précédents ;) ) et Algésiras nous démontre une nouvelle fois qu’elle n’avait aucune raison de douter de son talent.

    alban Le 10/02/2006 à 13:22:07

    Deux hommes se regardent, assis de chaque côté d’une table, face à face leurs regards pourraient s’embraser mais pour le moment ils conversent. Paul Klarheit d’un côté est persuadé d’avoir retrouvé la trace de son ami le plus intime dans cet hôpital. Un homme sans nom lui fait face, ses pensées se sont évanouies … il est amnésique. Il est disposé à écouter l’histoire de Paul qui peut être le sortira du brouillard.
    Progressivement, Paul va lui raconter comment il croit l’avoir rencontré… Pour commencer Paul nous parle de son enfance, partagée avec son meilleur ami David, et cette terrible journée où lors d’une promenade à cheval, le feu s’est déclaré en forêt. Il chuta lourdement et se réveilla dans les bras d’un inconnu Julien Solédango et sa vie bascula.
    Julien, un candélabres, était un être fantastique issu du feu, et en ce jour lui donna le plus mystérieux des cadeaux. Une source de feu qui semblait éternelle et qui lui redonna notamment l’usage de ses jambes. Cette source était si forte qu’elle permis à Paul de maîtriser le plus improbable des arts vu son état originel, la danse.
    Paul s’aperçoit rapidement qu’il est le seul à pouvoir apercevoir Julien, mais ce qui l’a amené à venir voir cet homme amnésique est sa persuasion que cet homme ressemble étrangement à un peintre, Liam Lindhosrt, qui fut le seul à pourvoir peindre les … candélabres.
    Pour une première série, Algésiras est entrée directement parmi les grands noms de la BD, son dessin est en parfaite adéquation avec le rythme de son histoire et elle a un talent particulier pour nous présenter les pensées les plus profondes de ses personnages. Nadine Thomas l’accompagne pour la mise en couleur en utilisant tout son talent pour nous faire partager le plus justement toutes les situations où la série nous compte l’histoire des candélabres, ces fantastiques être issus du feu.

    piloupaf Le 07/02/2006 à 20:37:59

    Je suis surpris par l'intérêt que semble susciter cette série.
    J'ai lu les 3 premiers tomes. Certes, l'histoire n'est pas désagréable à lire, mais je ne peux pas dire que j'ai été enthousiasmé. Le dessin ne m'ayant pas emballé non plus, voilà les raisons de mon sentiment mitigé.
    Il faut néanmoins reconnaître l'originalité de l'idée de départ.

    galaxity Le 26/11/2005 à 19:11:49

    Candélabres est une bonne BD :
    - il s'y dégage beaucoup de sensibilité tant au niveau de l'histoire que du dessin
    - l'intrigue est prenante et les réponses aux nombreuses questions sont vivement attendues
    Cela n'en fait pas pour autant un chef d'œuvre … Jugement peut-être à revoir lors du dénouement de cette série !

    edgarmint Le 16/11/2005 à 20:05:45

    Scotché !!! Excellente surprise, un superbe scénario plein d'imagination et de poésie, parfaitement agencé.
    Ce premier tome ouvre de multiples possibilités pour l'avenir de cette série. Les personnages ont des personnalités bien marquées ce qui rajoute au plaisir de la lecture.
    Juste un bémol pour le dessin qui n'est sans doute pas "génial" mais tient néanmoins largement la route.
    Un signe de qualité : je n'ai qu'une hâte, acquérir la suite...

    marcel.d Le 04/11/2005 à 22:56:07

    C'est de la trés bonne bd aucune discussion la dessus.. mais pas le chef d'oeuvre tant encensé.. l'histoire est trés mystérieuse est c'est la le trés gros point fort mais le rest pas si extraordinaire, le dessin notament

    zaaor Le 25/10/2005 à 04:01:52

    Quel dommage que depuis 2002, la suite soit toujours en attente...

    Un poétique, un dessin simple mais efficace. Qui est Julien? Qui est Liam? Aurons-nous un jour la chance de connaître le dénouement?

    Un scénario original qui tisse sa toile pour prendre l'insecte que nous sommes au coeur de son histoire. J'ai adoré; maintenant j'ose espérer que je pourrai un jour connaître la fin...

    nemrod Le 25/07/2004 à 10:51:59

    A lire, à posséder ...ce ke vous voulez ...
    Personnelement, c'est une découverte.
    Merci car c'est vos avis qui m'ont poussés à l'acheter...et je ne le regrette nullement.
    Dessin simple et efficace ( une patte un peu frâiche mais qui va se renforcer, c'est sûr:)
    Un storyboard exellent porté par un scénario trés original.
    Un trés bon mélange entre introspection et fantastique...
    Pour moi cette Bd à la côte ...triple :)

    vacom Le 29/06/2004 à 19:37:52

    j'aime beaucoup! Ca part doucement, puis on est vraiment pris dans cette histoire, on s'attache aux personnages, on essaye de comprendre. Les questions viennent une à une, dans le calme je dirais, et la fin laisse beaucoup de mystère. Bref, je suis plus qu'impatient de lire la suite.

    Niveau dessin, j'aime bien aussi. C'est plein de douceur, vraiment très agréable.

    Asceltis Le 01/05/2004 à 12:52:07

    On ressort de ce tome le souffle coupé, pleins de questions dans la tête et une forte envie de lire la suite dans les minutes qui suivent.

    Un tome magnifique, le plus beau de la série dans toutes ses facettes. Un dessin fragile mais transmettant avec une incroyable pureté toutes les émotions de l'histoire. Des couleurs qui amplifient le phénomène et retranscrivent avec brio la fragilité et la complexité de l'histoire.

    Car contrairement au dessin magnifique qui au premier coup d'oeil semble simple, l'histoire est complexe, tellement qu'on en vient à chercher des explications à chaque case. Une histoire si bien compté que la moindre petite chose prend toute une dimension dans notre esprit. Encore une fois ce tome pose plus de questions qu'il n'en réponds, mais c'est si bon qu'on ne va pas se plaindre !

    Bref un petit chef d'oeuvre d'albums pour une série qui l'est tout autant ! Vivement le 4e tome !!!!!!!!!!!

    Asceltis Le 01/05/2004 à 12:47:37

    Dans la droite lignée du premier tome, cet album est un petit bijou !

    L'histoire est passionante, les questions fusent dans nos têtes, les personnages sont attachants ou repoussants. On en apprend un tout petit peu plus sur les Candélabres.

    Le dessin est toujours aussi simple mais pour la même raison qu'au premier tome, il devient magnifique. En parfaite harmonie avec l'histoire, fragile et fort à la fois. Les couleurs de Nadine Thomas sont elles aussi très belles.

    Un tome à posseder pour une série indispensable !!!!

    Asceltis Le 01/05/2004 à 12:43:57

    Avant toute chose je remercie la personne qui m'a poussé à acheter cette BD qui donne tout son sens au neuvième art...

    Algesiras nous livre une histoire sublime, dans le monde qu'elle a crée et qui foissonne d'originalité. Ce qui arrive à Paul est tout bonnement passionant. Tellement passionant que je ne trouve pas les mots pour résumer. En fait ce tome ne nous donnant pas toutes les cartes en main, on se retrouve un peu comme un inconnu dans l'histoire de Paul et des Candélabres, on ne connait pas leur rôle ni ce qui se passe réellement. Néanmoins, Algésiras arrive à capter notre attention et à faire en sorte que l'on se passionne pour l'histoire. Moi qui pensais lire cet album "petit format" en peu de temps, j'ai mis plus de temps que pour une BD dite grand format...

    En dehors de cela, le dessin d'Algesiras n'est pas sublime pourtant je le trouve très beau, l'auteur arrive à retranscrire de très belle manière l'histoire, les expressions des personnages...etc. Toutes les planches ont leur rôle, pas de planche pour remplir...Le dessin "simple et commun" d'Algesiras colle parfaitement à l'histoire, je ne verrais pas un dessin plus détaillés, l'auteur met en avant l'histoire et comme elle est sublime les dessins aussi :)

    Cette Serie trop injustement méconnues devrait ne plus l'être, je ne saurais que trop vous conseiller d'aller acheter ce premier tome qui est magnifique.

    Lemkor Le 27/04/2004 à 01:33:37

    Candélabres est une série malheureusement méconnue, trop méconnue.
    Pourtant, l'univers créé par Algésiras foisonne d'idée original, nous surprend à
    chaque fois avec ses mystères, ses trâmes et ses grands sujets de société
    (l'homosexualité, le peu d'intérêt de la société envers les personnes souffrant
    d'un handicap (il suffit d'observer les transports en commun et les rampes
    d'accès à ceux-ci, ...)).
    Candélabres est une série aussi riche (sinon plus?) et digne d'intérêt que le
    chant des stryges. On y trouve des "créatures", les Candélabres, être maîtrisant
    parfaitement le feu. Ils vivent près de nous mais se cachent en se rendant
    intangible. Un garçon, paraplégique, Paul Klarheit, retrouve miraculeusement
    l'usage de ses jambes après un accident de cheval. Il rencontre Julien
    Solédango, un candélabre, qui le "sauve" du feu qui avait effrayé le cheval. Mais
    il y a un prix à payer à tout cela, lequel?
    Voilà le début de l'histoire, la suite réserve pleins de suprise, tant l'histoire est
    riche. Un scénario 5 étoiles servi par un dessin plein de sensibilité, tel est la
    série que je vous convie de posséder dans votre bibliothèque,
    INCONTOURNABLE!!!!!!

    rems Le 07/04/2004 à 10:59:14

    C'est à bout de souffle, que je termine ce troisième tome, après avoir lu les 2 premiers d'une traite.

    Et je n'ai plus qu'une idée en tête, connaitre la suite..

    Scenario de plus en plus prenant, apparition de nouveux personnages tous aussi misterieux que Julien.

    Bravo à Algesiras.. et merci.

    rems Le 07/04/2004 à 10:41:07

    j'ai acheté suite aux avis postés......

    Dessins simplistes mais aux couleurs aux combiens intances !!

    Une histoire qui nous tiens en halène, et qui nous pousse vers les tomes suivants !!! Personnelement, je n'avais pas connu cela, depuis le tome 1 de la balade au bout du monde.

    Cette Bd rentre dans mon TOP 3. Un pur MOMENT DE BONHEUR !!!!

    Christophe C. Le 28/03/2004 à 14:15:04

    Voici une série plutôt hors du commun (dans le bon sens du terme) et c'est tant mieux. L'intrigue est construite de manière remarquable ce qui fait qu'on enchaîne les albums avec une facilitée et une rapidité déconcertante. On est vraiment plongé entièrement dans cette histoire magnifique, pleine de poésie dont les personnages nous paraissent tellement humains et réels qu'on oublie le temps de la lecture qu'il ne s'agit là que d'une BD. On a l'impression que l'imaginaire devient réel même si le fantastique est très présent, il s'efface, devient accessoire, devant le réaliste et l'émotion présent dans cette série.

    Le dessin et la mise en couleur de part leur simplicité illustrent parfaitement cette histoire faisant davantage ressortir les diverses émotions présentes.

    En tout cas c'est une série qui ne laisse pas indifférent. Vivement la suite.

    Marion N Le 11/01/2004 à 21:47:18

    Rien ne va plus dans ce 3ème album. Paul qui aide 2 femmes candélabres et apprend que seule la source lui permet de conserver un semblant de vie perd ce qui lui sont chers. Les sentiments (amoureux, amicaux ?) sont plus présents dans ce volume, leur implication dans l'histoire est plus intense.
    Un dessin somptueux, régal pour les yeux par sa simplicité et sa fluidité.
    Un grand moment de bonheur et de rêve, ce qui fait tout le charme de cette série.

    Marion N Le 11/01/2004 à 21:40:50

    Encore un album magnifique. Algésiras ne cesse de nous surprendre et de nous éblouir par son talent de narratrice et de dessinatrice. Paul découvre qu'il existe 9 candélabres et en rencontre quelques uns. Le mystère de l'identité de l'amnésique - en qui Paul reconnaît un certain Liam - s'épaissit. L'histoire aussi devient plus terrible puisqu'on apprend que les candélabres sont divisés en plusieurs groupes s'opposant les uns aux autres, mais Julien semble être le plus puissant.
    Le dessin est toujours aussi splendide, avec de belles touches de sensualité.

    Marion N Le 11/01/2004 à 21:35:59

    Une histoire qui commence sous la pluie et qui intrigue toujours plus au fil des pages. En fait un système de mise en abîme : l'un des personnages principaux raconte son histoire à un amnésique retrové nu dans un parc sous la pluie.
    L'auteur nous offre de magnifique plan, cachant avec brio le visage de l'amnésique jusqu'à la dernière case. Le dessin est magnifique, fluide, simple et pur un peu comme le feu, élément omniprésent dans l'histoire.

    ajsq Le 11/08/2003 à 15:51:06

    Dans un marché de la BD en pleine extension, qui va de records en records, certaines séries restent injustement méconnues.
    Candélabres est l'une d'entre elles. Cette série dispose de tous les éléments narratifs pour devenir l'une des références de la BD fantastique. Algésiras a réussit à mêler harmonieusement une multitude de symboles aussi bien historiques que culturels. Elle nous sert un univers original où Paul, le héros, se sert habilement du feu qui le consume pour s'extraire de son handicap et devenir aussi léger que l'air dans une chorégraphie décoiffante. La danse nous révèle tous les tourments dont souffre Paul et qui l'entraînent dans une interrogation perpétuelle.
    Algésiras révolutionne le fantastique dans la bande dessinée et son trait tout en légèreté séduira l'ensemble de ses lecteurs. Nous assistons à la naissance d'une grande conteuse qui prolongera notre plaisir en adaptant le chef d'oeuvre de Pierre Bordage «Les Guerriers du silence».

    Si vous souhaitez prolonger vos réflexion sur Candélabres, je vous conseille la lecture de Candel'Mag (http://candelmag.site.voila.fr/) :
    Le numéro 1 est consacré à la présentation générale des trois premiers tomes, et à une interview exclusive d'Algésiras.
    Le numéro 2 est parle de Paul Klarheit, le personnage principal. Nous avons essayé d'imaginer ce qu'aurait pu être son passé, ainsi que ce qu'il adviendra de lui à la fin de la série.
    Nos axes de réflexions nous ont donc amené à relater les raisons de sa première paralysie et pourquoi il s'est brusquement coupé de sa famille. Nous avons aussi réussi à retrouver la sœur de Paul qui n'est pas mentionnée dans les BD.
    Sur son futur, nous avons imaginé que les candélabres disparaîtraient de sa vie et qu'il en serait profondément marqué.
    Tous ces axes de réflexions sont le fruit de notre imagination et ne préjugent pas du tout du contenu des tomes 4 et 5.
    Le numéro 3 est un cadeau collectif d'un groupe de discussion sur Candélabres. A l'occasion de Japan-Expo, nous avons tenu à offrir un cadeau approprié à Algésiras. Nous nous sommes alors mobilisés pour écrire une série de haikus (petits poèmes japonais) et pour réaliser des fanarts sur le thème de Candélabres.

    jim Le 05/05/2003 à 13:39:49

    Je restais sur une impression très moyenne de cette série dont j'avais lu les 2 premiers tomes. J'avais été géné par le style un peu mou, statique, tant au niveau de l'histoire que du dessin et je n'avais pas réussi à rentrer dedans
    Je viens de refaire un essai avec le troisième en plus et je suis très agréablement surpris, même des 2 premiers que j'ai finalement beaucoup appréciés !
    Il s'agit d'une histoire fantastique racontée sans fioriture, très accès sur le développement des personnages qui sont mis à nu.
    L'histoire n'avance pas bien vite mais pas trop lentement non plus : Algésiras à su trouver le bon rythme pour faire passer de l'émotion sans pour autant laisser de côté l'intrigue.
    C'est une belle série, originale, et j'espère que la suite sera du même niveau.