Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Meendegem Le 16/11/2020 à 10:42:40

    un détective qui devient de plus en plus intéressant.... une histoire de plus et toujours avec beaucoup de suspens, une serie que j'aimerias qu'on continue et que les albums sortent plus vite.....

    Blueberry13 Le 06/11/2020 à 20:03:04

    Très bon album, la série prend vraiment son envol avec cette épisode. Un bon rythme, le suspens nous prend en haleine jusqu'à nous perdre jusqu'à ... je vous garde la surprise de lecture.
    Le héros et les personnages, je trouve, ont gagné en épaisseur.
    Plaisante lecture d'hiver.

    yannzeman Le 24/09/2020 à 15:06:38

    Qui l'eut cru ?

    Une voiture certes emblématique de l'Histoire de l'automobile mais qui ne m'a jamais totalement séduit, et une histoire située cette fois en France, et au final, le meilleur album de cette sympathique série !

    Le graphisme reste constant, les personnages récurrents aussi, mais le plus de cet album, c'est une histoire qui sort un peu du cadre des précédentes.

    L'enquête se double d'un voyage, et il est très agréable.

    J'espère qu'il y aura des suites.
    Comme j'espère aussi que des personnages, de passage dans tel ou tel album, reviendront.

    En tout cas, je suis très content d'avoir pu découvrir cette série, qui, je l'espère, vieillira aussi bien que "jacques Gipar".

    Saigneurdeguerre Le 12/01/2020 à 19:05:07

    Brian Bones, surnommé « Nonosse » par les crétins, est expert-enquêteur auprès d'une société d'assurance automobile, la MAAC.

    Bergson, son boss, en a marre de rembourser pour de sérieux dégâts qui concernent tant la voiture que le conductreur. Dans un tournant, même pas méchant, les voitures sortent de route et finissent contre un rocher dans le fossé. Brian s'en va voir sur place s'il y a une explication à cette étrange loi des séries… 4 accidents 4 Buick Roadmaster…


    Critique :

    Le surnaturel dans les histoires de détectives, est-ce une bonne idée ? Moi, cela ne m'emballe pas trop… Même si un indien, mi-garagiste, mi-shaman, traîne dans le coin. Si j'ai bien un reproche à adresser à l'auteur, Rodolphe (Daniel Jacquette est la suite de son nom), un Français, c'est ce mélange de deux genres qui pour moi ne sont pas très compatibles… J'aime la crédibilité dans une histoire de détectives, alors quand un auteur s'en éloigne, mon sang se fige et l'histoire perd de son intérêt…

    Heureusement, une BD, c'est aussi le dessin (et c'est indispensable, aurait dit La Palisse s'il avait connu ce genre, mais à l'époque de François Ier, ce type de littérature était tellement mineur qu'on n'en a aucune trace) ! Et là, je déguste cette bande dessinée, typiquement franco-belge, grâce à la ligne claire de Georges van Linthout. Ce Belge parvient à reproduire de magistrale façon les lignes des grosses américaines (je parle des Buick et autres engins motorisés, je ne veux pas me ramasser un procès parce que j'aurais offusqué une quelconque ligue de femmes made in USA). Les décors ont l'air d'être tout ce qu'il y a de plus amerloques, du moins pour l'Européen que je suis et qui n'y a jamais mis les pieds. J'apprécie les couleurs qui contribuent à rendre les atmosphères des différentes scènes. Georges van Linthout a retrouvé les formes et les couleurs des véhicules des années cinquante, et c'est un régal pour les yeux de ceux qui s'en souviennent.

    Il n'aurait pas fallu grand-chose dans le scénario pour en faire un vrai polar tout à fait crédible…

    Saigneurdeguerre Le 12/01/2020 à 19:02:00

    Paru dans le « California Stars » :

    « Aujourd'hui, le cinéma est en deuil. C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de la célèbre actrice Carol Goddard survenu lors d'une sortie de route de la magnifique Cadillac Eldorado conduite par son mari, le producteur Claude Goddard.
    Plus connue sous son nom d'actrice, Carol Goddard, n'est autre que Carol Lorraine.

    L'accident s'est produit peu après la station-service de Beppo. Monsieur Goddard était au volant lorsque le véhicule a échappé à son contrôle et est allé se fracasser, côté passager, contre un muret. Carol Lorraine a été projetée contre le parebrise et a été tuée sur le coup. Sous le choc, la portière côté conducteur s'est ouverte et monsieur Goddard a été expulsé à quelques mètres du véhicule. Miraculeusement, il s'en sort avec quelques bosses et hématomes. Un appel téléphonique a prévenu les secours qui, hélas, n'ont rien pu faire pour madame Goddard mais se sont diligemment occupés de monsieur qui était inconscient. Au nom de nos lecteurs et de notre rédaction, nous lui présentons nos plus sincères condoléances pour cette inestimable perte. »

    « Los Angeles Investigator » :
    « Il semblerait que tout ne soit pas clair dans la sortie de route mortelle qui a vu la disparition de madame Carol Goddard. En effet, de source bien informée, nous apprenons que pas moins de deux experts mènent l'enquête pour déterminer les circonstances réelles de l'accident…
    Il ne nous appartient pas de nous lancer dans des suppositions gratuites quant à ce tragique événement, cependant, n'est-ce pas troublant d'apprendre que la MAAC a chargé son enquêteur, Brian « Nonosse » Bones, d'investiguer ? Rappelons que c'est lui qui, il y a peu, a permis d'élucide ces accidents avec des Buick Roadmaster qui avaient, notamment, coûté la vie à Billie May ! LA Billie May qui semblait destinée à un destin d'actrice majeure et dont le talent et la beauté étaient loués par tous ceux qui l'ont approchée, ou tout simplement contemplée à l'écran.
    Une autre source nous apprend que monsieur Bones est appuyé dans ses investigations par monsieur Joe Norton, enquêteur pour la banque Brood. Cette banque s'est lancée dans l'assurance-vie. Pourquoi y aurait-il de telles investigations si n'est parce qu'une grosse assurance aurait été contractée auprès de l'organisme financier ?
    Chers lecteurs, vous savez que vous pouvez compter sur votre journal favori, le Los Angeles Investigator, pour vous tenir informés des développements futurs de cette curieuse affaire… »

    Critique :

    Petite piqûre de rappel « Roadmaster » et « Eldorado » sont deux bandes dessinées de la série Brian Bones publiées chez Paquet dans une collection appelée « Calandre »… qui fait la part belle aux voitures…

    Georges van Linthout a parfaitement assimilé l'art de donner vie à ces véhicules des années 50' et 60' dans un dessin très ligne claire qui distingua pendant de nombreuses années l'école franco-belge de la BD lui conférant d'indéniables lettres de noblesse. Grâce à des artistes comme Georges, ce style renaît d'une bien belle façon.

    Cette fois-ci, Rodolphe nous concocte un véritable polar sans spiritisme à la clef, et je lui en suis gré. L'histoire connaît beaucoup de rebondissements tout en nous faisant découvrir le monde du cinéma puisqu'Hollywood est à deux pas.

    Les couleurs ont été confiées à Stibane, Luc van Linthout de son vrai nom, le frère de Georges van Linthout, le dessinateur de Brian Bones. J'aime beaucoup son travail qui met bien en évidence les voitures, les décors et les personnages.

    Je sais que d'aucuns n'apprécient pas que la bande dessinée s'empare du polar. Ils estiment que les histoires ne sont pas assez développées vu le nombre limité de planches. Pour ma part, lorsque le scénario est rondement mené, cela ne me gêne nullement de voir du policier ainsi traité. de fastidieuses descriptions peuvent ainsi disparaître au profit de coups de crayons bien ajustés qui suffisent à créer une ambiance. « Eldorado » en est un bel exemple.

    PAbBDGest Le 10/08/2019 à 09:34:38

    Même si la fin est un peu abrupte, l’ensemble se laisse lire avec pas mal de plaisir. En tout cas pour ceux qui, comme moi, ont des nostalgies franco-belges à assouvir. Reste cette difficulté qu’ont bon nombre d’auteurs à rendre leurs personnages attractifs, surtout lorsqu’ils sont en solo comme ce Brian Bones. L’humour un peu forcé ne change rien (Tintin ou B&M n’en ont pas). Ici, tous les personnages sont sympas: le mécano indien, sa fille, le boss de la compagnie, mais pas vraiment le héros. Pas mécontent de la lecture pour autant, j’achèterai le tome 2.