Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Pietro52 Le 11/05/2019 à 19:21:48

    Cette histoire se base sur un fait réel
    En effet, c'est l'un des plus grands scandales politiques de la Suisse du 20e siècle
    En 1961 l'Assemblée fédérale a accepté un crédit de 871 millions pour l'acquisition de cent avions de combat Mirage III S
    Trois ans plus tard, le Conseil fédéral demande au Parlement de voter un crédit additionnel de 576 millions. Les têtes tombent au Département militaire, et le conseiller fédéral Paul Chaudet est appelé à la démission.
    Ce sont finalement 57 Mirage III S qui seront construits sous licence en Suisse.
    L'album débute par un tir au fusil depuis le sol, sur un pilote de Venom, complètement irréel pour un avion qui vole à plus de 600km/h.
    Ensuite on scénarise les pilotes Suisses, comme des ours mal léchés sortis tout droit des cavernes
    Les pitreries de Laverdure en ski-doo sont complètements idiotes. Le dessinateur a même ajouté
    Astérix et Obélix à côté de la marmite dans laquelle le ski-doo atterrit, il ne manquait plus que la présence des Pieds Nickelés habillés avec un costume de jodellers des Alpes bernoises.
    En plus les auteurs ont imaginé une course poursuite avec une Alpine Renault et une Jaguar, une course poursuite sans aucune raison, sur un coup de tête
    Bel exemple pour un pilote de chasse de l'armée française.
    Même pitrerie pour un pécheur et son chien expédiés dans les arbres.
    Où va-t-on ?
    Bien sûr il a quand même fallu mettre un peu d'aviation, alors ils ont imaginé un incident, peu probable, avec un atterrissage acrobatique de Tanguy.
    Les nouveaux venus n'ont rien ajouté à cet épisode, si ce n'est la fondue et un vol sur les Alpes avec Hermann Geiger, lequel je précise n'était pas une tête brûlée.
    Voilà, les auteurs sont en train de massacrer le grand héritage de J-M Chalier, qui lui était un tout grand personnage de la bd aviation.
    Cet album est une pure bouffonnerie, et pas une aventure d'aviation.

    Un lecteur, Suisse, qui collectionne les albums de T&L, Buck Danny et Dan Cooper depuis 1960.

    Coyote14 Le 05/05/2019 à 10:46:45

    Comme les autre commentateurs je suis un fan de la série dès la première heure.
    Je me suis porté acquéreur des précédents albums de la série classique que j'ai grandement apprécié, on a pu encore une fois dire merci à la "Charlier touch".
    Ce nouvel album est sans conteste une réussite. Pas une grande réussite mais parlons déjà des points forts :
    - la reconstitution de l'époque est réussie. La présence des voitures et la précision des décors voire des costumes est à saluer.
    - c'est toujours difficile de reprendre un tel flambeau. Innover sans copier servilement, rester dans le ton pour ne pas choquer les puristes. De ce point de vue, bravo les auteurs, vous avez droit à tous mes encouragements.
    - les dessins sont magnifiques merci.
    Quelques points de vigilance néanmoins :
    - le manque d'originalité du scénario. T et L qui vont donner un coup de main pour vendre des Mirages à l'étranger, franchement on pourrait en sortir un peu.. C'est du déjà vu, archi vu... Dommage.
    - toujours pour le scénario, la belle espionne qui tombe amoureuse du héros ce n'est pas très original non plus.
    - certaines longueurs sont à regretter. C'est vraiment plan-plan par moment. Pas assez de scènes d'avion, pas assez de dessins d'avions.
    Pardon pour ces quelques critiques mais qui aime bien...
    En synthèse un album qu'il faut acheter pour encourager les auteurs à continuer à nous régaler.

    Zoro du 06 Le 21/04/2019 à 18:31:20

    Fan de la serie Tanguy et Laverdure de la vieille époque, j ai acheté ce tome un peu par hasard, vu que les "classics" de Buck Danny étaient vraiment bons. Un vrai régal, pour ma part mieux que les "anciens" car sans cette petite touche "démodée" quand même, n'en déplaise aux puristes. 50 pages de plaisir, vivement la suite

    cantadou Le 10/04/2019 à 14:08:20

    Complètement de l'avis de Bertrand4100 et l'histoire traîne en longueur. Même si le dessin est bien réussi, la surcharge de bulles avec beaucoup de texte est un poids. Je préfère le Buck Danny classic.

    bertrand4100 Le 10/04/2019 à 11:52:55

    On tremble moins pour nos héros après les exactions menées contre eux par différents repreneurs-casseurs. Je regrette cependant que le format "1 histoire=1 album" ne soit plus le standard scénaristique, d'où certaines longueurs et digressions. Enfin, l'histoire de la vente de Mirages à l'étranger manque d'originalité

    yannzeman Le 10/04/2019 à 07:50:18

    Après 2 albums réussis, mais qui étaient basés sur une histoire déjà écrite par Charlier, cette fois les auteurs plongeaient dans l'inconnu.
    Ont-ils relevé le défi de faire aussi bien que le Maître scénariste, l'un des 4 ou 5 plus grands de la BD FB, avec le style d'un des 4 ou 5 plus grands dessinateurs de la BD FB ?

    Pour moi, le résultat est excellent, le challenge est relevé haut la main.
    C'est beau, c'est délicieusement rétro, et (presque) totalement respectueux de ses majestueux créateurs.

    Le scenario, les dessins, les couleurs, tout est réussi pour nous faire replonger dans l'ambiance 60s des débuts de cette fabuleuse série.

    Seul tout petit bémol, l'attitude plus qu'étrange de Laverdure, qui ne cherche pas à séduire une jeune femme, alors que d'habitude, il aurait plongé sans coup férir.

    Mais à part ça, j'ai pris un plaisir immense à lire cet album.
    J'attends maintenant sa suite avec impatience (hélas... que l'attente va être longue !).

    Bravo aux auteurs !

    gazouz Le 10/06/2017 à 19:42:05

    l'histoire est top poussive pour passionner l'ignare en aviation militaire que je suis. Je reste donc sur ma faim.

    yannzeman Le 02/05/2017 à 23:20:29

    Le 2ème tome confirme l'excellente impression laissée par le 1er.
    Quel plaisir de lire "à titre posthume" un album scénarisé par JM Charlier !

    Alors, oui, il y a des incohérences dans l'histoire (un enregistreur à K7 dissimulé en 1,2 secondes, un coup de fil à un ami juste avant), mais c'est plus drôle qu'autre chose.

    Le 2ème tome est cependant moins bon que le 1er, d'abord parce que l'effet de surprise n'y est plus (on s'attend à une histoire du niveau de Charlier, avec un dessin à la Uderzo, maintenant), et ensuite parce que j'ai eu la sensation que l'histoire était étirée en longueur un peu artificiellement.

    Mais enfin, quel bonheur de lire une histoire sérieuse, documentée, doucement nostalgique de la France heureuse et ambitieuse (et non en crise permanente, croulant sous les déficits, l'insécurité et une immigration folle), et des héros infaillible, droits et profondément humains.

    Que cela fait du bien, après les déconvenues des albums de lé série régulière, depuis sa reprise par des équipes pas franchement à la hauteur.

    J'espère simplement que le prochain album (car, chic !!! il y en aura un !) sera lui aussi à la hauteur. Car la barre est haute, maintenant, pour ces "Tanguy et Laverdure classique".

    marcomaltese Le 28/04/2017 à 17:48:51

    Des dessins là encore somptueux qui nous remettent dans l'ambiance des " Mirages sur l'Orient" et autres" Escadrille de cigognes". Un Tanguy "à la Uderzo" de la grande époque pour le dessin et les couleurs ! Bravo.
    Par contre l'adaptation du roman de JM Charlier par P. Buendia est affligeante, truffée d'incohérences (suivez le parcours des bombes miniaturisées !!) un humour d'une lourdeur bête sans la truculence de Charlier... bon j'arrête de parler de mon idole Charlier parce que je vais me faire mal et que cette adaptation ne lui arrive vraiment pas à la cheville.
    Dommage, tous les ingrédients étaient pourtant réunis pour une belle réussite ! On espère mieux au prochain.

    herve26 Le 18/04/2017 à 10:54:20

    "L'avion qui tuait ses pilotes" vient conclure le diptyque débuté avec "Menace sur Mirage F1", d'après un roman signé Charlier.
    Et bien, je dois dire que cet album, toujours scénarisé par le regretté JM Charlier, mérite toute votre attention.
    Fort bien mené, nous suivons une intrigue riche en rebondissements, où les séquences aériennes sont un peu moins nombreuses au profit de l'enquête dirigée par Michel Tanguy.
    On échappe ici au traditionnel Ernest Laverdure gaffeur, ce qui fait du bien, pour se plonger dans l'atmosphère digne d'un roman d'espionnage de la grande époque.
    Et que dire du dessin de Durand, qui sans plagier ses illustres prédécesseurs, rend hommage à cette série, que je pensais honnêtement, tombée en désuétude.

    Cette reprise est assurément une réussite pour les Editions Zephir et, offre aux lecteurs, un moment de nostalgie rafraichissante

    marcomaltese Le 22/06/2016 à 19:00:23

    Je ne gâche nullement mon plaisir de retrouver avec beaucoup de nostalgie les ambiances "Dijon Escadrille des cigognes" des années 60, avec la patte talentueuse du grand Uderzo et les scénarios dingues du fantastique Charlier.
    Il est vrai qu'après les horreurs que nous a servies Jean Claude Laidin depuis bientôt 15 ans, j'avais déjà complètement lâché la série (comment Dargaud avait il pu laisser éditer de telles horreurs et massacrer ainsi cette série culte!)
    Ici, merci à Zephyr, on revit !
    C'est mieux...mais... même si on part d'une histoire de JM Charlier, je trouve que les auteurs n'ont pas encore trouvé l'aisance, le rythme et le souffle épique des grands scénarios qui ont fait les beaux jours de cette série. ça reste encore un peu coincé et sage. Laverdure fait le pître de façon caricaturale, petit garçon boudeur; il méritait mieux que ces mimiques un peu niaises.
    Mais laissons aux auteurs le soins de prendre leur envol avec je l'espère bientôt, leurs propres scénarios avec un souffle un peu plus puissant.
    Avec tous mes encouragements !
    -Dans la même série, les Buck Danny sont un régal pur !)

    Coyote14 Le 24/05/2016 à 00:30:49

    C'était une vraie tristesse de lire les derniers albums de Tanguy et Laverdure.
    Et là, quelle bonne surprise, quel plaisir ! Tout est parfait, découpage, couleurs, scénario, good old time.
    Avec Buck Danny Classic, deux reprises enfin dignes de leurs créateurs.
    Merci encore et surtout continuez de nous régaler..

    tiekoroba Le 27/04/2016 à 13:12:50

    Enfin ! Une reprise de Tanguy & Laverdure digne de ce nom. Quel bonheur. M. Durand maîtrise parfaitement son sujet, personnages principaux, avions ET personnages secondaires, comme sait (savait ici) si bien le faire Uderzo. Le choix des couleurs -délibéré- plaira aux fans des Tanguy d'Uderzo. Le découpage est bien fait par P. Buendia et ça se ressent.
    Bon sang ! C'est tellement bon que l'on regretterait presque (presque, hein!) que le scénario soit justement de J.M. Charlier qui a recyclé et mixé pour la Bibliothèque Verte (dont le roman est issu) d'anciennes histoires de M. Tanguy et B. Danny...
    N'hésitez pas et vivement le numéro 2 !

    yannzeman Le 21/04/2016 à 09:38:58

    Indispensable, parce que cela fait tellement de bien de lire, enfin (enfin !!!), une bonne histoire de Tanguy et Laverdure.

    Ces dernières années ont vu poindre des albums indigents, aux dessins généralement honorables (sauf le dernier ; mon dieu, quel ratage...) mais aux scenarii affligeants, visiblement écrits par un amateur (au sens péjoratif du terme).

    Alors, la simple lecture de cet album "classic" détonne, car c'est un plongeon dans le passé, visuellement (époque Uderzo, excusez du peu) mais surtout dans le scénario.
    Bien construit, dense, prenant, il semble écrit par le Maître jean-michel Charlier.

    Mais c'est impossible, puisque celui-ci est décédé, hélas, depuis quelques années...

    J'ai lu (dévoré) cet album, et ensuite, j'ai découvert sa genèse, précisée en 4è de couverture.

    Surprise : c'est un album dont le scénario est tiré d'un roman écrit à l'époque par... jean-michel Charlier !!!!

    Voilà donc l'explication du mystère !

    Mais rendons aussi aux auteurs qui ont travaillé, avec respect, sur le roman de Charlier, pour en faire une BD, le mérite qui leur revient.

    Merci à messieurs Buendia et Durand, qui ont rendu une très belle copie, très respectueuse et de qualité. C'est assez rare de trouver des auteurs acceptant de mettre de côté leur ego à ce point.

    Trop souvent, les auteurs d'aujourd'hui sont tellement persuadés d'être meilleurs que leurs ainés qu'ils en oublient les bases et trahissent les personnages ou les codes d'une série (lucky luke, Bob Morane, Bob et Bobette...).

    J'entends déjà certains pisse-froid dire que c'est daté, trop nostalgique, techniquement faux, blah blah blah...

    Qu'est-ce qu'on s'en fout !!!
    C'est tellement bon de lire cet album !

    Achetez-le sans hésiter.

    Quand je me suis rendu en librairie, ils ne disposaient déjà plus du fourreau avec le livret de 16 pages sur la rencontre Buck Danny / Tanguy et Laverdure.
    J'ai donc acheté les albums séparément.
    Et le fourreau, je l'ai commandé sur internet, et en doublon les 2 albums car je veux absolument rendre hommage au travail accompli par les éditions Zéphyr, et remercier Dupuis et Dargaud pour leur accord.

    Nous avons trop tendance à critiquer un peu facilement les acteurs de la BD ; quand quelque chose est bien fait, il faut aussi savoir remercier et le dire.

    herve26 Le 17/04/2016 à 21:39:50

    Tout d'abord, je dois dire que je ne suis guère un fan des aventures de "Tanguy et Laverdure" qui ont mal vieillies, à mon avis. D'ailleurs je ne possède que les 3 premières intégrales, celles signées Uderzo & Charlier.
    C'est juste à l'occasion de la sortie d'une édition spéciale d'une aventure "classic" du dernier Buck Danny (sous forme de fourreau comprenant le Buck Danny, le Tanguy & Laverdure et un album de 16 pages en n&b "la rencontre", bd inédite)que j'ai découvert cet album.
    Et bien, je dois avouer que j'ai bien été surpris sur la qualité de cette aventure. Le scénario est riche en rebondissement et les dialogues nombreux. Normal car nous avons affaire du JM Charlier aussi étonnement que cela puisse paraître. En effet, cet album est l'adaptation d'un roman de Charlier "L'avion qui tuait les pilotes", adapté ici par Patrice Buendia.
    Outre un scénario bien ficelé (la dernière page de l'album donne furieusement envie de connaître la suite, en tout cas moi j’achèterai le second volume)le dessin de Matthieu Durand ne souffre d'aucun défaut: scènes aériennes, ou celles sur le Centre d'essai en Vol sont en tout point réussies.
    Dessin, couleurs, ambiance, scénario, tout fait de cet album une reprise plus que correcte voire réussie d'une série, que je pensais ,dépassée.