Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    faune e Le 16/12/2017 à 17:49:57

    redécouvrir Merlusse de Pagnol, en BD pourquoi pas


    dessins trop moyen

    mais bon why not, c'est bien raconté

    kurdy1207 Le 26/11/2015 à 13:17:43

    Voilà un merveilleux conte de Noël, qui se déroule en 1913, plein d’enseignements et de pensées positives. Merlusse (surnom du Maître Blanchard), bien qu’ayant plus de vingt ans d’ancienneté dans l’enseignement, est nouveau dans un établissement marseillais qui reçoit les enfants de la primaire jusqu’au lycée. C’est la veille de Noël, et certains parents ne viennent pas chercher leurs enfants pour le réveillon par obligation professionnelle ou par pur égoïsme. Pour garder ces enfants à l’étude, au réfectoire puis au dortoir, trois enseignants sont désignés. Malheureusement pour Merlusse, suite au désengagement de ses collègues, il va devoir assumer seul les différentes gardes. Merlusse est craint de tous, de ses collègues et des enfants, à cause de son visage ravagé par un coup de sabre reçu au Tonkin quand il était soldat. Cette nuit de Noël s’annonce des plus morose. Le censeur du collège accordera néanmoins à Merlusse une petite heure pour aller dîner. Celui-ci mettra à profit ce temps pour aller faire quelques emplettes. Il profitera ensuite de la nuit pour mettre un cadeau dans toutes les chaussures des enfants. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, il les adore. Ceux-ci émus et gênés de leurs mauvaises pensées envers le Maître Blanchard, lui rendront la pareille. Mais le lendemain, le proviseur le convoque pour le blâmer de son geste. Merlusse lui explique que sa grosse voix et son regard sévère ne sont que des façades. Il avoue n’avoir jamais puni, frappé ou privé un enfant surtout ceux qui comme lui n’ont personne. Le proviseur attentif à ses explications lui dit, bien que son geste soit peu commun, qu’il a envoyé un courrier pour proposer la promotion qu’il attend depuis longtemps. Certains y verront une histoire un peu mièvre, moi j’y vois un magnifique conte de Noël plein de générosité et d’amour. Il ne faut jamais juger quelqu’un sur son apparence, et en ces temps troublés, certains feraient bien de s’en inspirer. Quelle joie de découvrir ou redécouvrir Marcel Pagnol à travers la bande dessinée. Un très grand MERCI aux éditions Bamboo.