Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 30/08/2020 à 17:20:20

    Aquablue est une série à l'univers marin et au message écologique crée par Thierry Cailleteau et Olivier Vatine. Elle a connu un incontestable succès dans les années 90 car c'était le must de la création pour l'époque en matière de science-fiction.

    Pour ma part, je trouve que l'univers décrit est un cran en dessous des séries de Léo (Aldébaran, Betelgeuse) qui possède le talent de décrire au mieux la faune et la flore et de les mettre en valeur. C'est un peu dommage de ne pas avoir exploité ce potentiel pour les créatures marines.

    L'histoire demeure très intéressante jusqu’au tome 5 d'un point de vue scénaristique (cela forme le premier cycle). Les deux auteurs qui sont alors en mésentente vont se séparer ce qui aura un fort impact sur la suite.

    Le second cycle sous la houlette de Cailleteau (album 6 et 7) passe encore car on revient sur les origines de Nao. Tota remplace Vatine au dessin et cela se sent tant les univers graphique de ces deux dessinateurs sont différents. Cela deviendra très "commercial" par la suite et pour tout dire sans grand intérêt pour le lecteur. Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une référence pour les amateurs du genre.

    Je trouve personnellement que le dessin va en s'améliorant au gré de la succession des différents dessinateurs sur cette série ce qui lui confère un caractère très inégal par rapport à la baisse de la qualité scénaristique. Certes, beaucoup de lecteur regretteront le départ de Vatine qui conférait une véritable âme à chaque personnage grâce à un style particulier. On reprochera à Tota d'avoir transformé Nao en espèce de super héros bodybuildé aux antipodes de ce qu'il était à l'origine.

    Ce n'est plus une série intime et mâture : c'est le moins qu'on puisse dire surtout au vu des derniers tomes où Nao est devenu une espèce de justicier écologique interplanétaire qui n'hésite pas à tromper sa pauvre femme. Aquablue a beaucoup perdu de son charme notamment au niveau de son scénario qui sombre dans le manichéisme le plus total. Il s'agirait véritablement d'arrêter le massacre à l'avenir. C'est un véritable gâchis!!!

    J'ai décidé de revenir sur ma note et de mettre un 4 étoiles tout en précisant que cela concerne que les 7 premiers tomes où l'achat sera conseillé. La série Astérix a connu également les mêmes déboires. Néanmoins, cela reste un classique. Pareil pour Aquablue qui a quand même marqué le monde de la bande dessinée moderne. Si on fait la moyenne, cela reste confortable.

    Fort heureusement, le 12ème tome semble tirer les leçons des derniers échecs avec ce retour aux sources. Une nouvelle équipe d'auteurs a prit le relai. Le dessin ressemble à un montage photo informatique mais je dois bien avouer que le résultat est franchement réaliste. C'est moderne dans le concept et je doute que cela plaise aux puristes de la première heure. Il s'agira de voir si la suite tient ses promesses au niveau du scénario.

    Cela ne sera pas vraiment le cas avec un 13ème tome qui joue à Star Wars et qui semble un peu plat au niveau de l'intrigue. Le 14ème tome développe le concept de la série Golden City. Il y aura un fait dramatique d'importance mais on a l'impression qu'il n'y a que cela. Le scénario semble manquer d'inventivité. Ce cycle compte déjà 4 tomes et n'est pas à la hauteur de ce qu'on pouvait attendre. Le rendu graphique devient très mauvais au fil des tomes. Certes, la faute à l'informatisation des images qui l'éloigne un peu plus de son passé glorieux. Le pire étant qu'il manque cruellement une intrigue digne de ce nom. Et pourtant, le nouveau cycle semble s'étirer artificiellement sans nous apporter l'essence. Aquablue n'est plus ce qu'il était. La série aurait dû s'arrêter. Voilà, c'est dit.

    faune e Le 04/11/2019 à 21:45:37

    Bon j'ai peu de souvenirs^^ Surtout les premières pages mais sinon les dessins sublimes^^ Je dois lire la suite^^

    Blueberry13 Le 04/11/2018 à 12:09:08

    Sans être extraordinaire, ce dyptique n'est pas ennuyant.
    Le dessin s'est bonifié, les couleurs sont des plus agréables.
    Une petite révélation sur l'avenir de Nao en fin d'album est bienvenue.

    Je ne vois pas le rapport avec Jurassik Park hormis les dinosaures ...
    Un réquisitoire sur l'écologie, la protection de la faune et de la flore ainsi que de la bêtise humaine en toile de fond.

    A lire sans déplaisir pour les fans sans être inoubliable, d'autant que Cybot, Rabah et le livreur de pizzas Carlo ne sont pas en très grande forme humoristique.
    Néanmoins un bon divertissement.
    On espère un nouvel ami ? Wiiiiii

    Blueberry13 Le 01/11/2018 à 16:25:54

    Le cycle 2 de l'étoile blanche est un indispensable de cette série !

    Les dessins se portent mieux...
    Un scénario de haute voltige, de l'action tonitruante, de l'humour au top !

    L'idée de la mémoire de Cybot est excellente et bien travaillée.
    Pour le reste on prend un maximum de plaisir.
    Un vrai régal que cette aventure en plus d'une panoplie de nouveaux personnages réussit
    ( surtout sssyssim).

    Blueberry13 Le 01/11/2018 à 12:08:06

    Pas de dossier dans cette intégrale, ni de reprise des couvertures : dommage.
    D'autant que la couverture de cette intégrale n'est pas une grande réussite comparée a celle des albums à l'unité. Double dommage.

    Reste un 1er cycle très bon, aventure, rebondissements, action, de la bonne série B écolo sans prise de tête.
    Les dessins oscillent entre le bof et le bon, gros bémol pour les humains, en tout cas c'est pas mon style.
    Par contre l'univers, les décors sous marins, les habitants d'Aquablue, vaisseaux spatiaux et autres robots sont réussit.

    Pourquoi se priver d'une lecture distrayante agrémentée d'un scénario qui tient solidement la route (avec des trouvailles sympas) sans être un casse tête philosophique.

    Mention spéciale à Cybot ... le robot nurse ... LA star de ces aventures, que ce soit dans ses répliques, son humour, les situations dans lesquelles il se retrouve ! Le gros point fort de cette série.
    Je l'adore.

    pysa Le 18/01/2018 à 22:58:42

    Changement de style pour ce retour aux sources sur la planète océan Aquablue. Nouveau scénariste, Régis Hautière renoue avec l'intrigue du premier cycle. Quatrième dessinateur de la série, Reno offre un style graphique très différent mais parfaitement réussi. Bref, un nouveau cycle encourageant.

    pysa Le 10/12/2017 à 15:00:46

    Nouveau cycle et nouveau dessinateur pour le 10e tome d'Aquablue. Après Olivier Vatine et Ciro Tota c'est au tour de Siro de peindre le destin de Nao. Destination Tetlaan pour une découverte archéologique et une malédiction. Un scénario simple mais efficace, un coup de jeune pour le dessin. Lecture plaisante sans prise de tête.

    pysa Le 10/12/2017 à 11:42:21

    Fin du diptyque sur Doyle-1800, une planète jumelle de la Terre mais encore à l'ère des dinosaures. Un album sans surprise mais plaisant à lire.

    pysa Le 10/12/2017 à 00:05:05

    Après Aquablue et l'Etoile blanche, direction la planète Doyle-1800, un astre jumeau de la Terre à l'âge des dinosaures. Nao et les membres de la Fondation Aquablue tentent de sauver des dinosaures tandis Diane de Boer organise des safaris pour de riches chasseurs sans scrupules. Un épisode bien ficelé et bien réalisé.

    pysa Le 09/12/2017 à 19:22:28

    Deuxième partie du diptyque sur l'Etoile blanche, ce septième tome de la série mêle dictature religieuse et révolte robotique. Une réussite loin des océans d'Aquablue.

    pysa Le 08/12/2017 à 18:24:32

    Changement de décors et de dessinateur pour ce diptyque sur l'étoile blanche. Côté scénario, l'intrigue est intéressante. Côté dessin, le bilan est plus mitigé, les vaisseaux spatiaux sont mieux réussis que les personnages.

    pysa Le 07/12/2017 à 18:37:08

    Cinquième tome de la série Aquablue qui clôt le premier cycle. Au programme, de nombreuses révélations sur les habitants de la planète et leur passé. Changement de style au niveau du dessin, Ciro Tota remplace tant bien que mal Olivier Vatine. Un album plaisant.

    pysa Le 06/12/2017 à 18:46:29

    Quatrième tome d'Aquablue. Retour à la case départ pour les autochtones qui subissent la loi des armes. Pendant ce temps, Nao et ses alliés tentent d'entrer en contact avec une autre civilisation de la planète. L'intensité baisse un peu dans ce volume de transition.

    pysa Le 06/12/2017 à 13:31:16

    Troisième tome de la série Aquablue avec au cœur de l'intrigue un incroyable vaisseau spatial quasiment indestructible, le Mégophias. Un scénario plaisant et un dessin efficace pour un épisode réussi.

    pysa Le 05/12/2017 à 08:10:22

    Changement de décor et direction la Terre pour le deuxième tome de la saga Aquablue. Le charme opère toujours même si l'intrigue est plus convenue.

    pysa Le 03/12/2017 à 23:39:44

    Nao se retrouve sur une planète inconnue envahie par les océans. Adopté par les habitants il voit arriver dix ans plus tard des envahisseurs terriens. Premier tome très réussi pour cette saga de science-fiction.

    Xale Le 25/06/2017 à 18:16:47

    Très déçu de cet album et du suivant : ce n'est pas une mauvaise BD, mais le ton est différent des premiers albums, la mentalité et les aptitudes des personnages ont changé, et j'aime moins le dessin des personnages... Nao est bas du front par exemple, ce qui au moins est cohérent avec ses réactions primitives..
    L'histoire repose sur un contexte très magico-religieux, alors qu'il était plutôt futuriste avant... Bref, bof.
    Heureusement, l'histoire reste cohérente avec le reste, et les dessins sont beaux. J'aurais mis une meilleure note s'il s'agissait d'une nouvelle BD!

    Aramis90 Le 19/04/2017 à 10:49:02

    Je lis cette série depuis ses débuts, et je n'ai jamais été déçu, même pendant la période "post Vatine", ou d'honorables faiseurs ont poursuivi l'aventure, avant la reprise par la formidable équipe Hautière-Reno.

    C'est encore une fois le cas, mais là où les tomes précédents m'avaient emballés par leur maestria (notamment le tome 15, bluffant), j'ai un peu moins accroché à ce tome 16.

    Le dessin n'est pas en cause, c'est toujours aussi sublime.

    Mais le scénario et le découpage m'ont cette fois moins emballé. J'y vois comme un album de transition. Le ton est plus sombre, certains personnages un peu absents (et pourtant présents physiquement), ça va parfois trop vite (difficile d'expliquer sans révéler, mais je parle de la fin, l'intervention des...), et on reste un peu sur sa fin en attendant que la situation se décante vraiment.

    Le début de l'album me semble trop long, et paradoxalement n'apporte pas grand chose à l'histoire ; ce qui est décrit longuement n'explique pas pourquoi tel personnage est devenu ce qu'il est devenu, une victime devenue bourreau qui reproduit ce qu'il a subit.

    Mais après tout, les juifs rescapés de la 2nde guerre mondiale ont bien fondé une société d'apartheid (israel) et sont devenus les bourreaux des palestiniens, donc tout est possible.

    Et puis, j'ai du mal à me faire à l'idée que Nao préfère Mi-nuée à Chiara !
    Mais là, c'est plus personnel : je n'arrive pas à trouver sexy une femme sans cheveux !
    C'est donc ridicule de ma part, mais cela impacte quand même mon plaisir de lecture !

    Néanmoins, je me félicite vraiment que la série puisse bénéficier de ce duo d'exception, un scénariste solide et un dessinateur/coloriste d'exception.

    Pipam Le 20/03/2017 à 15:39:37

    Le grand retour du rythme !
    Après le tome 15 qui ramenait du rythme à la série, l'histoire fait un nouveau grand bon, ce 16e tome nous plonge réellement au coeur de l'action, et se permet même de poser une question sur un eventuel (?) nouvel ennemi sur Aquablue... J'ai tout juste eu une petite impression de déjà vu sur les rapports entre Nao et la Légion qu'on a vu débarquer sur le tome précédent.
    Et toujours l'echo dans l'actualité, terrorisme, ecologie, xenophobie....
    Le dessin est tout bonnement magnifique, chaque case est à nouveau une oeuvre à part entière qui nous explose les rétines. Les personnages adoptent des poses plus naturelles, aussi.
    Réno nous prouve s'l en était encore besoin, qu'il fait partie des très très grands illustrateurs, maitrisant autant le dessin traditionnel, la couleur et la 3D -toujours très présente dans ces cases même si elle est très habillement maquillée par cette magistrale mise en couleurs !
    Ma seule critique serait que certaines actions paraissent toujours trop figées (par exemple lorsque un jet ski heurte un habitant d'Ouvéa, ou un bon coup de point dans la tronche), la faute à ce trait peut-être trop parfait pour ces situations là.

    Pour moi, Rakahanga! est le meilleur album de ce "nouveau" cycle, et gomme les défauts du précédent, et redonne des culeurs à la série, qui avait pris un drôle de tournant sur les tomes 13 et 14....

    biggyjay Le 18/03/2017 à 15:55:29

    On dirait que ça bouge sur Aquablue ! Contrairement au tome précédent un peu plan-plan, celui-ci est des plus rythmé !
    Côté scénario, ça bouge pas mal. Des ennemis se dévoilent et ça n'est pas sans conséquence sur l'intégrité et l'équilibre des choses. La fin de l'album annonce un prochain cycle des plus perturbés. Est-ce un bon présage ? Seul, le tome 17 le montrera mais je trouve cet album un peu perturbant.
    Côté dessin, si Reno devient Dieu, je serais son premier prêcheur. Dit autrement, le travail de recherche (vaisseaux, voitures, décors), de dessin et de mise en couleur est admirable et constitue un énorme apport à cette série et à cet album (je n'aurais pas mis 4 étoiles sans le travail du dessinateur).
    En bref, ne commencez pas la série par cet album, vous risquez d'être perdu. Pour les fans de la série, c'est si le cœur vous en dit. Pour les fans de Reno, comme je le suis, délectez-vous !

    kurdy1207 Le 13/03/2017 à 08:47:36

    Encore une fois les dessins sont magnifiques et la colorisation extraordinaire. Ce tome fait avancer l’histoire tambour battant. Du coup on ne reprend sa respiration qu’une fois la dernière page tournée. L’album précédent m’avait laissé une drôle d’impression gommée par celui-ci. L’action est vraiment le fer de lance de ce nouvel opus et la révolte a enfin sonné. Vite la suite…

    yannzeman Le 27/12/2015 à 23:54:38

    J'ai dévoré cet album !

    Quel souffle, quelle maestria pour arriver à décrire l'action et nous faire ressentir ce qui se déroule dans un espace à la fois immense et restreint (le paquebot géant).
    Bravo à la fois au scénariste et au dessinateur.

    L'histoire avance bien, délivre quelques indices sur la piste du mystère.

    Les dessins sont époustouflants, modernisants une série qui stagnait doucement après le départ de Vatine (ce n'est pas faire injure à Tota et Ciro de le dire, ce sont d'excellents faiseurs, mais Reno est dans une autre division).

    Vivement la suite !

    (et après avoir lu les avis des visiteurs, je ne comprendrai jamais les critiques portant sur les couvertures ; oui, bien sur, c'est mieux si c'est réussi, mais je préfère largement un super album doté d'une couverture moyenne, à ces albums à la couverture alléchante mais réalisée sur commande par un artiste ne participant pas à l'intérieur de l'album).

    Papigaga Le 12/12/2015 à 00:43:00

    Gagaggaaaa ...incroyable !! Reno a passé de "WomoKs" a Ce Tome 15...mais il a été enlevé par des extraterrestres entre les deux c'est clair !! ou il est marabouté...: ) Talent ,maitrise surnaturel faut voir Mulder !!
    dessin absolument magnifique...si Delcourt lui a mis la pression pour la sortie sous le sapin..on n'ose imaginé le résultat graphique avec 10 mois de plus ....... au fait un format géant serait peut être indispensable vue la beauté du dessin ....merci de passé la demande Mr Delcourt ..... : )

    Pipam Le 07/12/2015 à 14:24:56

    Le dessin de Reno est encore une fois une tuerie, encore au dessus du tome précédent qui plaçait déjà la barre très très haut. Mais on n'aura plus je pense , la dynamique du trait de Vatine, qui a encore prouvé son savoir faire en la matière sur Niourk. Mais c'est splendide, vraiment !! Détails, couleurs, poses, lumières, ça claque !!!
    Par contre un peu déçu sur les toutes dernières planches de l'album. Un dessin magnifique, très détaillé, que j'avais repéré sur la page facebook de Reno, qu'on retrouve copié-collé-recadré-zoomé pour en faire 3 cases bien distinctes, bah c'est un peu limite. D'autant qu'en plus c'est sans aucun retravail qu'il a été repris. On remarque tout juste un trait blanc dans une bouche pour donner l'impression que le personnage zoomé parle. On a même un morceau de bras de personnage qui traine au recadrage... ça au moins ça aurait pu être effacé numériquement, vu le côté très "chiadé" du reste de l'album... Idem pour la couv, qui finalement, est le mix de 2 cases de l'album. On est loin des autres couvertures du sieur Reno !
    J'ai lu que l'album a été accouché dans la douleur, on a l'impression du coup qu'il a en plus été fini à l'arrache... J'imagine que Delcourt a poussé à la roue pour le publier le plus vite possible.... c'est dommage, il méritait mieux !
    Reste que ça y est, on commence à avoir de vraies réponses aux questions lancées dans le 1er tome, et l'histoire avance. Ce tome a un bien meilleur rythme que le précédent, et dissipe mes doutes à ce sujet. même si une nouvelle question se pose à propos des "terroristes", qu'il faudra visiblement élucider en 1 tome.....
    Mais Gan Eden reste un bon , très bon Aquablue, malgré tout. Et - hasard ou non ? - il colle malheureusement très (trop ?) bien à l'actualité noire de ces derniers mois/semaines : migrants, écologie, terrorisme, tout y est....

    minot Le 01/12/2015 à 09:57:31

    Ce second cycle semble relancé avec ce tome de bonne facture, après un précédent album un peu molasson. Plus nerveux, plus dynamique, on retrouve des séquences d'action bien tendues dignes des meilleurs épisodes de la série. Qui plus est Nao, plus déterminé, plus héroïque, retrouve des couleurs, et enfin on commence à en savoir un peu plus sur les principaux méchants de ce cycle. Le dessin quant à lui est toujours aussi impressionnant.

    fereyfr Le 30/11/2015 à 15:26:21

    Un peu mitigé, voir déçu par cet album... 2 ans d'attente pour un couverture reconstituée à partir de 2 cases de l'album... plusieurs case ont aussi été réutilisées en copier coller et zoom dans l'album (notamment à la dernier page il me semble)... une impression de manque de temps ou de travail baclé... j'ai moins accroché que d'habitude, c'est dommage j'avais bien aimé les précédents tome, j'espère être agréablement surpris par la suite.

    kurdy1207 Le 30/11/2015 à 13:29:44

    J’ai un avis plutôt mitigé sur cet album. Le scénario est bon, les dessins sont superbes, mais quelque chose me gêne… Est-il politiquement correct ou incorrect. À quoi fait-il référence ??? Aux Indiens d’Amérique spoliés de leurs territoires ou à autre chose dans l’actualité… ou peut-être, en fait, à rien de cela. J’aimerais bien avoir l’avis des auteurs.

    biggyjay Le 24/11/2015 à 20:36:19

    Whaouh ! Les dessins de Reno sont toujours aussi beaux. Côté scénario, l'histoire progresse sans trop traîner la patte. J'ai vraiment passé un bon moment à lire cette BD.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:41:59

    Le thème abordé par le nouveau scénariste, Régis Hautière, est assez ambitieux: l’origine de la vie sur terre. Nao découvre en antarctique un métal étrange. De retour sur Aquablue, Nao demande aux scientifiques d’étudier ce métal qui prouverait que la vie sur terre vient d’Aquablue, des Atalans. Pour mieux profiter de l’intrigue, il est conseillé de relire le cinquième album « Projet Atalanta ». Le dessin de Reno apporte un plus.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:41:27

    Cet album se veut la suite de « Le baiser d’Arakh » mais il est plus science-fiction-action à travers la guerre entre deux empires, celui de de la reine Marachna et du dictateur, Salmir Nassül. Le thème abordé est aussi celui de l’amour qui vire à la vengeance puis au Suicide. Le dessin de Siro de cette planète « Egypte antique » est plus que correct.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:40:54

    Dans cet album , Cailleteau, nous plonge à travers la planète Tetlaan dans un monde proche de l’Egypte antique sur fond d’archéologie. Tout est au rendez-vous le sable, les scorpions au pied des pyramides. Le nouveau au challenge psychologique dans le scénario relève du problème de la fidélité. En effet, Nao a un fils, Ylo, avec Mi- Nuée mais il est amoureux de l’assistante de Pr Marelian, la jolie brune, Chiara Dellapierra. Il est vrai que ce n’est pas le meilleur album de la série mais il reste intéressant tant au niveau du scénario qu’au niveau du dessin.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:40:33

    Cet album se veut la suite de « fondation Aquablue ». Nao tente de sauver les Cynos, des hommes chiens, massacrés par des chasseurs sans scrupules. Le scénario prend à rebondissements intéressants et social lorsque le Nao adopte un petit Cynos et qu’il apprend, en même temps ,que Mi- Nuée est enceinte. Le thème est lancé.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:40:04

    Le scénario se veut écologiste. Cailleteau semble faire référence aux problèmes liés à la couche d’ozone. En effet, sur Aquablue, une sorte de trou noir, un voïvode, est en train de détruire une partie de l’univers. Doyle 1800 est une planète qui ressemble à la terre à l’époque préhistorique. Nao et son équipe vont tenter de sauver le plus d’espèces possible avant la destruction. Il en profite pour traiter du problème des braconniers et autres chasseurs illégaux. Le dessin des animaux préhistoriques est tout à fait spectaculaire.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:39:42

    La deuxième partie de cette histoire revient un peu plus à l’action. Le scénario traite surtout de la vengeance de Nao et de la chute du dictateur Cantor. On est amusé de retrouver Carlo et son vaisseau, le Stromboli chargé de pizzas intergalactiques. On notera au passage l’apparition de la chanteuse Vanessa Van Vestaal… les scènes d’action sont bien dessinées.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:39:01

    Cet album est un tournant dans le scénario car on change complètement de sujet. Cailleteau traite du danger des partis extrémistes (Néo-Croisés) qui refusent systématiquement le progrès en détruisant tous les robots. Le scénario renvoie aux premiers albums lorsque Nao retrouve l’ Etoile blanche, le vaisseau des parents de notre héros. Malgré un scénario un peu trop prévisible, l’album reste intéressant.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:38:47

    Le scénario s’ouvre un peu plus vers l’aventure. En effet, Nao rencontre une civilisation évoluée, au fond de l’océan, qui seraient les habitants de la fameuse Atlantide, les Atalans. Les dessins de Tota en ce qui concerne les créatures marines, les robots, les vaisseaux sont bien réalisés.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:38:11

    Le scénario revient sur les manipulations sans limite des entreprises. Le P.D.G. de la Texec, Walsh, atterrit sur Aquablue et ordonne aux légionnaires de massacrer les habitants d’Aquablue et fait assassiner toute personne susceptible de lui nuire. Le scénario traite aussi de l’esclavagisme que les entreprises riches appliquent aux peuples les plus pauvres (Mi- Nuée et son père, Melkeïok, sont rendus en esclavage par Morgenstern) et Thierry Cailleteau suggère aussi l’utilisation de la science à des fins peut avouable (Phlebs demande un scientifique véreux, le docteur Fershid, de créer un virus qui les détruirait lentement le peuple d’Aquablue).

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:37:33

    Le scénario de cet album rappelle un peu les histoires de pirates (l’île au trésor). Le Mégophias est un vaisseau pirate, dirigé par Lochshore. Lochshore attaque tout ce qui peut lui rapporter de l’argent. De mèche avec Morgenstern, il n’hésite pas à piller Aquablue. Nao organise la résistance. Comme dans les classiques du genre, on trouve des personnages « mauvais » qui virent de comportement et deviennent bons comme Sven, de commandant sous-marin nucléaire Barracuda.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:37:01

    Le scénario reste très « action ». Melkeïok, le chef de la tribu, résiste comme il peut aux troupes de Morgenstern. L’élément nouveau est l’intervention de mère nature via un monstre marin (Uruk Uru) qui prêtent main forte aux autochtones... L’intrigue prend un peu de hauteur avec l’arrivée de Carlo, un livreur de pizzas intergalactiques, très sympathique.

    Saint -Jean Le 23/11/2015 à 19:32:21

    Le scénario est intéressant mais il manque un peu d’originalité. On y trouve des points communs avec «Largo Winch » (le seul héritier d’une énorme entreprise est Wilfrid Morgenstern, bébé qui a survécu à un accident spatial), avec « Little Big Man » (Il prend le nom de Tumu-Nao et adopte le mode de vie des habitants d’Aquablue), avec « Ulysse 31 » (Cybot est un robot nourrice qui a élevé Nao et qui l’assiste tout au long de l’aventure). Le scénario n’est pas plus original quand il traite de l’ambition des grosses sociétés (la Texec qui engage des mercenaires sans scrupules). Cependant, il y a du rythme, il y a des rebondissements, on ne s’ennuie pas. Les dessins de ce monde océanique font qu’on y « plonge » littéralement dans Aquablue.

    biggyjay Le 15/06/2015 à 10:50:12

    Un poil mieux que le Tome 10, cela ne vaut, malgré tout, pas 3/5. Ce dyptique fait quand même sa place dans la série mais c'est pas du grand Aquablue... Passez votre chemin sur ce cycle et retournez au précédent ou mieux encore allez au suivant !

    biggyjay Le 15/06/2015 à 10:47:37

    Ce n'est vraiment pas le meilleur cru de la série. Le seul point positif est qu'on y retrouve la bonne ambiance entre les différents personnages.
    L'histoire est dynamique et il n'y a pas d'incohérences avec le reste. Le dessin n'est pas très bon car pas en cohérence avec la série (imaginez Tintin dessiné par Hugo Pratt...). Heureusement que Hautière et Reno ont repris la série...

    minot Le 16/04/2015 à 17:42:38

    Le dessin est toujours aussi splendide et la mise en page toujours aussi efficace, mais malheureusement le scénario commence à flancher. Alors que suite à la lecture des deux précédents volumes on pouvait s'attendre à ce qu'enfin ce nouveau cycle décolle vraiment, hélas tout retombe comme un soufflé. L'histoire traine en longueur, le manque de scènes d'action dynamiques devient ennuyant, on ne connaît toujours pas les véritables méchants de ce cycle … même Nao déçoit tant il semble avoir perdu en charisme et paraît effacé. Seul l'évènement crucial en fin d'album permet d'espérer un prochain volume placé sous le signe de l'action, avec une histoire qui devrait enfin s'emballer.
    Heureusement que les dessins superbes atténuent un peu la déception relative à ce troisième tome.

    minot Le 20/03/2015 à 17:19:19

    Toujours aussi éblouissant graphiquement et accrocheur du point de vue de la trame. L'histoire avance avec parcimonie, le mystère des activités des Terriens sur AQUABLUE reste entier mais l'album est palpitant, entre les scènes d'action magistrales et le caractère bien trempé des différents personnages. J'attends la suite avec impatience.

    minot Le 20/03/2015 à 17:15:11

    D'habitude, je ne suis pas spécialement fan des dessins et des couleurs travaillés à l'ordinateur mais alors là j'ai vraiment été bluffé : les dessins de Reno sont absolument splendides, il n'y a pas d'autres mots ! Ce nouveau trait réaliste et chatoyant donne une seconde jeunesse à tous les personnages de cette saga et magnifie considérablement la planète AQUABLUE.
    Parallèlement à l'aspect graphique, force est de constater que ce nouveau cycle semble très prometteur et surtout très plaisant à suivre, la principale cause étant que les aventures de Nao&cie;. vont enfin se dérouler à nouveau sur cette chère planète d'AQUABLUE. Un "retour aux sources" qui était attendu depuis belle lurette et qui personnellement me ravit, tant j'avais adoré le premier cycle de cette série (et tant les suivants m'avaient déçu).
    En tout cas ce nouveau tome démarre plutôt bien, on est tout de suite dans l'action et le scénario paraît très bien ficelé. Vivement la suite … "AVAANTIII" !

    biggyjay Le 08/03/2015 à 20:20:47

    La qualité des tomes (et donc Intégrales) de cette série est en chute libre depuis le Premier Cycle (Tomes 1 à 5) mais ces tomes-là forment un dyptique agréable à lire. A lire absolument pour les fans d'Aquablue.

    luuna38 Le 09/08/2014 à 12:58:34

    Bin bof,
    fan des 4 premiers tome et de l'etoile blanche, la ca dérive, dérive .....

    une serie completement gachée par les dessinateurs et auteurs

    commerciale a 100%

    A ire pour les fans de l'origine et jeter à la poubelle ensuite.

    Leydorn Le 31/03/2014 à 22:36:17

    James Cameron s'est dixit lui-même inspiré de cette BD pour son film Avatar.

    Ce qui de ce seul fait lui confère le statut de BD majeure de la scène française.

    Pipam Le 27/12/2013 à 15:48:43

    Un tome qui commence à me faire peur... A priori sur ce que j'ai pu lire à gauche et à droite, l'histoire s'étalerait sur 5 tomes...On en est déjà au 3e, et les intrigues se mettent seulement en place...tout doucement....
    Trop doucement, même ..
    Sur la série de base, on était au coeur du problème dès le premier tome. Là on a plusieurs histoires qui semblent s'entremêler, on commence à deviner des choses, mais j'ai peur que le dénouement sur les 2 tomes se fasse finalement à l'arrache....
    Sinon,les dessins (oeuvres ? tellement chaque case est un tableau à elle toute seule...) sont tout simplement superbes et claquent la rétine, !! Mais la dynamique et la spontanéité du trait de Vatine laisse un manque, quand même...

    Pipam Le 17/12/2013 à 16:24:25

    Des couleurs qui claquent, des cases splendides, tout fait honneur à l'univers créé par Cailleteau et Vatine il ya plus de 20 ans...
    Le scenario aussi prend une bonne tournure, et la menace se profile de plus en plus sombre sur la planète bleue...Trahisons, intrigues, tout se déroule et s'emmele avec beaucoup d'intelligence.
    Pourtant, en grand fan d'Aquablue de la première heure, j'ai toujours une sensation de manque... Les dessins, même s'ils sont vraiment splendides, donnent une impression de "posé", les personnages ne semblent pas vivre. Les quelques scènes de baston, ne font pas mal,par exemple. Dans les cases de Vatine, ou même celles de Tota et Ciro, on sentait la force d'un coup de poing, on sentait la colère de Carlo et sa gestuelle d'italien à grande gueule...Mais plus ici... Carlo et Rabba semblent las.... Si tout flatte la rétine, il y a ce côté statique qui dérange. Peut-être que les traits parfaits de Reno sont trop parfait, justement. Ca en enlève au dynamisme de l'action....