Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Krompir Le 30/12/2018 à 20:14:22

    Panégyrique d'Hergé dans le cadre d'une chronique sociale du Québec des années 1960.
    Quelques croquis inédits, dédicaces et objets publicitaires.
    Nombreuses photos de Hergé dans un cadre social.
    Le texte chaleureux saura éveiller quelques souvenirs aux Québecois plus âgés, ou faire oeuvre didactique auprès des générations subséquentes.
    4/5 pour les lecteurs québécois curieux de leur passé récent - tintinophiles ou pas - et 3/5 pour les mordus de Prosper.

    TychoBel Le 01/01/2018 à 22:53:13

    Texte érudit mais qui reste très agréable à lire et qui fait apparaître une multitude de liens entre les éléments de l'intrigue: Hergé a-t-il à ce point construit son œuvre? Réponse dans l'interview qu'il donne aux auteurs à la fin de l'ouvrage.

    Krompir Le 20/02/2012 à 05:29:11

    Un ouvrage abscons pour le non-initié à la psychanalyse. Heureusement, il est facile de survoler la démonstration en se concentrant sur le travail de détective accompli par l'auteur, car tous les faits rapportés sont disponibles à tous dans leurs albums de Tintin.

    Et que de troublantes coïncidences a-t-il trouvé, ce M. Tisseron ! Un vrai feu d'artifice, les noms des protagonistes qui contiennent le son R - A - K sous ses diverses combinaisons (pages 68-72). Et que dire des évènements similaires qui se produisent aux MÊMES PAGES dans des albums différents ? (pages 81-85)

    Bon, une fois les indices rassemblés, qu'en fait-on ? À chaque page, on ne peut s'empêcher de penser Heuh ? ça veut vraiment dire ceci pour un psychanalyste ? Eh bien, force fût de constater, bien après la publication de cet ouvrage prophétique, la perspicacité des hypothèses émises. Chapeau, l'artiste ! Et l'ouvrage fut lu d'une traite...

    [On pourra faire l'impasse sur la 3ème partie de l'ouvrage, qui n'a que peu à voir avec Hergé.]

    Peut-être qu'une des raisons de la popularité de Tintin viendrait de ce que ses aventures seraient une illustration métaphorique de thèmes universels liés au développement de la personnalité humaine, avec ses recherches difficiles des piliers parentaux.

    (On trouvera un résumé bien plus accessible de ses thèses, sous la plume du même auteur, à http://www.psychologies.com/Famille/Relations-familiales/Parents/Articles-et-Dossiers/Les-secrets-de-famille-ils-pesent-sur-notre-destin/Serge-Tisseron-a-decouvert-le-secret-de-Herge)

    Krompir Le 31/01/2012 à 21:42:46

    Le terme « collectionneur » acquiert toutes ses lettres de noblesses lorsqu'il s'agit du passe-temps de Steeman. Au travers des anecdotes citées avec pudeur, on perçoit toute l'admiration qu'il ressentait pour Hergé le créateur.

    Illustre quelques perles de (l'ex) collection personnelle de (l'ex) tintinophile en chef.

    Classés par catégorie, on retrouve toutes sortes d'objets dont le commun des mortel ne soupçonne même pas l'existence, mais qui vont faire saliver tout amateur de Hergé. L'envers de la médaille, c'est que beaucoup de « collectionneurs » vont se rendre compte que Steeman a réuni, voir crée, des pièces absolument uniques, car il les faisait signer par le Maître.

    Nous aurions apprécié en annexe un catalogue raisonné de l'ensemble de la collection Steeman.

    On notera l'illustration pour la couverture de «Histoire de la guerre scolaire», brochure écrite par Léon Degrelle. Moulinsart SA n'a pas du apprécier...

    Tout tintinophile, ou collectionneur passionné de quelque objet que ce soit, appréciera le labeur, la dévotion, et la chance de Steeman. Pour ceux-là, on note 9/10.

    Toute personne intéressée au XXe siècle nord-européen : 6/10

    voltaire Le 08/06/2008 à 16:23:40

    Une des plus anciennes analyses sur Tintin et ses aventures.
    L'auteur, à l'époque tout jeune diplômé, est l'un des premiers à avoir repris les aventures du petit reporter quasiment case à case (pour certaines aventures) et à les avoir recadrées dans la réalité de l'époque de leur création, y cherchant les allusions et les références.
    Très sympa !

    voltaire Le 08/06/2008 à 13:11:03

    Un livre petit format consacré à l'école hergéenne qu'on commençaot à appeler "ligne claire" à l'époque.
    Document fort original quand il est sorti (1976), plutôt dépassé aujourd'hui même si l'analyse du polygraphe qui signait le document était souvent pertinente. Depuis François Rivière a fait un sacré chemin ...

    voltaire Le 10/02/2008 à 19:23:07

    Les éditions Magic Strip furent les premières au début des années 80 à créer une sorte de petite bibliothèque hergéenne. On eut droit ainsi à une analyse assez subtile sur les "Bijoux de la Castafiore", ouvrage non encore recensé par BDGest.
    Le premier de cette série fut ce livre Bruno Lecigne sur les "Héritiers d'Hergé". Par héritiers ici, on entend -à la différence du livre d'Hugues Dayez- héritiers spirituels, autrement dit les continuateurs de la ligne claire.
    On voit que la chose peut être intéressante. Sauf que plutôt de faire quelque chose de simple, accessible et construit, l'auteur part dans des délires de pédanteries universitaires qui ne feront frissonner que d'autres pédants.
    Les autres ont depuis longtemps refermé le livre.

    voltaire Le 10/02/2008 à 19:09:38

    L'auteur revient sur le partage de l'empire suite au décès d'Hergé.
    C'est joliment fait depuis le titre qui fait en effet très "Tintin" jusqu'au dossier lui même et en passant par la couverture très inspirée des traditionnelles pages de garde.
    L'auteur aurait aussi pu appeler son ouvrage "Tintin dans panier de Crabes aux Pinces d'Or".
    Un certain nombre de personnes qui gravitent dans la nébuleuse hergéenne n'en sortent pas grandies, l'impression dominante étant qu'il convient de se coucher devant Nick Rockwell, soit par amour pour Tintin objet de recherches, soit tout simplement pour de basses raisons financières.
    A quand "Tintin et le CAC 40" ?

    voltaire Le 10/02/2008 à 19:05:21

    Pierre Assouline n'est pas un spécialiste de la BD, ce n'est pas non plus un tintinophile patenté. C'est en revanche un journaliste et un biographe confirmé. Parmi les bios qu'il a écrites on soulignera la très remarquable sur Albert Londres, le prince des journalistes et à ce titre le patron de Tintin puisque ce dernier est reporter.
    Cette bio est intéressante parce que justement Assouline n'a pas le prisme BD, ni la tentation de l'hagiographie. Du coup son livre a une dimension que les autres n'ont pas.

    voltaire Le 10/02/2008 à 19:02:08

    Réédition du fameux livre paru en 1959 et épuisé depuis lors.
    Il fallait être sacrément gonflé à la fin des années 50 pour faire un topo presque "académique" sur Tintin et son univers. La BD n'était certes pas encore le 9ème art. Seul Tintin échappait à peu près à l'avis général qu'il s'agissait d'une littérature pour enfants ou attardés, les deux n'étant d'ailleurs pas incompatibles.

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:58:16

    Encore un homme de BD qui se penche sur Hergé.
    C'est complet certes mais cela pose un problème de voir à qui s'adresse ce genre de document.
    Le non initié n'y trouvera pas nécessairement son compte car l'opus n'est pas synthétique, quant au passionné il a du mal à faire le tri entre les différentes biographies proposées ou plutôt avait du mal car depuis est sortie la bio faite par Pierre Assouline.

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:36:39

    Un vade mecum dans une collection de poche.
    Le livre permet à ceux qui ne connaissent pas bien Hergé et son oeuvre d'en avoir une vue assez synthétique. C'est son but.
    En revanche, il ne peut satisfaire ceux qui ont envie d'aller plus loin dans la connaissance de l'auteur et de son héros fétiche.
    Signalons qu'il existe un opus similaire sur Goscinny.

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:33:58

    Le livre de Benoît Peeters a donné une idée aux Editions du Lombard de lancer ce "me-too".
    Très franchement ce livre n'apporte pas de révélations nouvelles et fracassantes. En revanche, là encore l'iconographie a été particulièrement soignée, ainsi les croquis abondent. A titre d'exemple, nous avons droit à la première planche d'Objectif Lune, très différente de celle que nous connaissons dans l'album.

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:28:36

    Sans doute l'un des livres les plus complets sur l'univers d'Hergé, fait avec passion et signé par un Tintinophile distingué.
    Là encore existent plusieurs versions actualisées et remises à jour régulièrement.
    L'iconographie, en couleurs la plupart du temps, est d'une richesse remarquable. Cette édition sera la base d'impressions parallèles (ch Hergé et Tintin Reporters).

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:28:34

    Sans doute l'un des livres les plus complets sur l'univers d'Hergé, fait avec passion et signé par un Tintinophile distingué.
    Là encore existent plusieurs versions actualisées et remises à jour régulièrement.
    L'iconographie, en couleurs la plupart du temps, est d'une richesse remarquable. Cette édition sera la base d'impressions parallèles (ch Hergé et Tintin Reporters).

    voltaire Le 10/02/2008 à 18:24:48

    Un fabuleux document qui reprend l'interview parue dans les Cahiers de la Bande Dessinée mais qui la complète avec des interviews complémentaires. Nous avons également droit à différents documents à l'époque inédits ou rares (à titre d'exemple de multiples créations d'Hergé en tant que publicitaire, que ces créations soient BD ou d'illustrations d'ailleurs).
    Le livre connaîtra plusieurs rééditions régulières, mises à jour, etc.