Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 11/12/2020 à 16:10:36

    Post-Mortem m'a également peu convaincu quant à son utilité. Qu'est ce que les auteurs ont voulu démontrer ? Une simple mission de routine pour des tueurs qui se transforme en cadeau post empoisonné pour le commanditaire ? La fin est franchement d'un pathétique...

    Le dessin en noir et blanc est beaucoup trop géométrique, presque industriel dans son aspect... Or, le dessinateur a fait ses études dans ce domaine précis avant de s'essayer à la bande dessinée plus classique. Or, on ressent les influences et même les carences. C'est quelques fois difficile de passer d'un bord à l'autre. Il faut avoir prioritairement du talent.

    Post-Mortem représente un vide absolu. Un dessin dénué et une carence du scénario. Décevant ! Mais, on aura vu pire.