Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Saigneurdeguerre Le 15/07/2020 à 22:18:48

    Derniers jours d’école… Les vacances arrivent ! Les vacances sont là !
    Marilou étant envoyée en camp de vacances, Léa décide de se joindre à elle afin que les deux vieilles amies aient l’occasion de passer du temps ensemble. Du temps ensemble ? Mouais… C’est déjà comme les prévisions météorologiques : entre les prévisions et la réalité, il y a parfois un monde de différence et quelques orages… Marilou fait la connaissance d’une fille qui partage pratiquement tous ses goûts et ses passions. Léa se sent vite délaissée, d’autant que Marilou retrouve parmi les animateurs Cédric qui était son amoureux au camping l’année d’avant et qui l’avait laissée tomber comme une chaussette trouée malpropre… Cédric sait comment s’y prendre pour se faire pardonner…

    Et Léa, pardon, Ecureuil rôti, a-t-elle trouvé dans ce camp ce qu’elle espérait ? Toilette puante, mouches carnivores, marches forcées, ramping dans la boue, totem ridicule… Pas vraiment ce qui l’avait motivée à venir… Va-t-elle survivre dans cette nature sauvage ?

    Critique :

    Les auteurs continuent de faire évoluer leurs personnages en leur faisant vivre des aventures dans lesquelles les jeunes filles entrant dans l’adolescence, ou déjà bien incrustées dedans, n’auront aucun mal à se reconnaître. Les passions amoureuses et les amitiés sont omniprésentes avec leurs cortèges de joies et de déceptions.

    Il y a là tout ce qu’il faut pour susciter l’intérêt des filles dès l’âge de dix ans.

    Saigneurdeguerre Le 15/07/2020 à 16:49:15

    Léa sort du cinéma avec Alex, un garçon vraiment « cute » (mignon pour ceux et celles qui n’auraient pas compris). Cependant, elle ignore si elle est sa « blonde » (petite amie, décidément il faut tout vous expliquer) ou pas ! Pourtant, Léa continue de penser à son ancien « chum » (amoureux, quoi !) et il y a des moments qu’elle aimerait partager avec lui… Ce qui ne l’empêche pas de laisser Alex passer son bras par-dessus ses épaules pour la réchauffer… Et de l’embrasser sur les lèvres au moment de se quitter… MAIS elle n’est pas amoureuse d’Alex…

    De son côté, la copine de Marilou (Marilou est la meilleure amie de Léa et elles communiquent tout le temps via leur ordinateur), Laurie vit un gros chagrin d’amour depuis que son « chum » à elle, JP a décidé de rompre parce qu’il n’éprouve rien d’autre que de l’amitié pour elle. Ah, comme il est « poche » (nul) ce garçon ! … Enfin… Peut-être pas tant que ça puisque le jour où il aborde Marilou la sportive, elle découvre qu’il a arrêté de fumer pour préserver sa condition physique afin de devenir un grand basketteur. Marilou le croise de plus en plus souvent à l’école et le courant passe bien entre eux malgré la culpabilité que Marilou ressent en pensant à Laurie abandonnée par JP. Un jour JP lui fixe un rendez-vous dans l’école. Ils passent une heure à discuter et à rire… Et ils finissent par s’embrasser… Comme tout finit par se savoir dans l’école, Marilou décide d’avouer à Laurie qu’elle est devenue la « blonde » de JP…

    Critique :

    « La vie compliquée de Léa Olivier » porte vraiment bien son nom… Et cela pourrait être la vie d’un tas d’adolescentes à travers le monde ! Serait-ce un livre de psychologie à l’usage des ados ? Cela y ressemble dans une version illustrée. Je comprends parfaitement que les filles en soient folles. Elles y retrouvent leur propre existence : les premières amours, les ruptures, un nouvel amour avec l’ancien toujours en tête, les médisances entre filles, les disputes avec la meilleure amie, les rumeurs que l’on fait circuler pour nuire à celle qu’on n’aime pas ou qu’on jalouse ou qu’on veut écarter de sa route. Les garçons ne sont pas en reste. Ils ne sont guère plus fidèles, mais il leur arrive d’éprouver des sentiments sincères ! Si ! Si ! M’enfin…

    Si vous ne savez pas quel cadeau offrir à une jeune adolescente, pensez à un des albums de la série « La vie compliquée de Léa Olivier » …

    Saigneurdeguerre Le 15/07/2020 à 14:51:06

    Pauvre, pauvre, pauvre Léa ! Quelle idée folle que celle de ton père de vouloir déménager à Montréal, à des centaines de kilomètres de ton village, à des années lumière de ta meilleure amie, Marilou, et surtout de Thomas, ton « chum » (« amoureux », vous ne comprenez pas le français, ou quoi ?) …

    Contrairement à ton grand frère, Félix, qui lui se fait directement des amis partout où il arrive, toi, tu es gauche, la maladresse te colle à la peau comme un chewing-gum aux semelles qui ont eu l'outrecuidance de le piétiner.

    Vas-tu réussir à garder Thomas avec une telle distance entre vous et si peu d'opportunités de vous rencontrer ? Arriveras-tu à te faire de nouveaux amis dans cette école d'une ville gigantesque, toi qui viens d'un petit village tranquille niché dans un coin paumé du Québec ?

    Critique :

    Mais que voilà un excellent album BD qui soulève des problèmes que rencontrent la plupart des adolescents du monde entier : un premier amour, le plus beau, le plus grand, résistera-t-il à une séparation physique causée par un déménagement ? Les technologies d'aujourd'hui (Internet, réseaux sociaux) aident-elles à conserver des liens qui se jouent des distances géographiques ?

    L'histoire de Léa, ses relations avec son frère, son amoureux et ses condisciples ne manqueront pas d'évoquer bien des souvenirs auprès des adolescents et de ceux qui le furent un jour. Les dialogues sont ponctués de messages échangés entre copines ou entre « amoureux », technologie d'aujourd'hui oblige.
    Les dessins et les couleurs sont corrects mais pas de quoi non plus s'émerveiller durant des heures.

    Voilà une BD qui devrait surtout plaire aux jeunes adolescents.