Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 31/08/2020 à 21:45:58

    J'ai enfin pu trouver ce titre et le lire pour l'apprécier. J'ai été surpris par sa petite taille. C'est un peu dommage que ce mini format car cela ne met pas en valeur la qualité du dessin avec ce noir et blanc crayonné.

    Pour le reste, je trouve que c'est très bien construit. On est vite happé par la vie de ce marin que tente de faire découvrir une grand-mère à son petit-fils. Celle-ci est très riche car elle couvre des évènements historiques du XXème siècle: la Seconde Guerre Mondiale et notamment cet épisode malheureux où la flotte anglaise a coulé (par nécessité ?) celle d'une France qui venait de se rendre à l'occupant et tuant au passage près de 1500 compatriotes. La guerre d'Algérie y est également évoquée de manière assez poignante notamment pour les pieds-noirs. J'aime en général ces récits où la petite histoire individuelle rejoint la grande avec son lot de malheur.

    J'ai également été surpris par une narration très fluide qui a pour résultat de ne jamais nous ennuyé. Bref, c'est jamais pompeux comme dans tant d'autres bd de ce genre un peu autobiographique quand on parcourt la vie d'un personnage. Ce long flash-back est parfaitement maîtrisé. Une bien belle bd !

    philig Le 22/11/2006 à 11:11:02

    une vraie perle que cette bd
    je vais pas paraphraser mes deux predecesseurs mais
    sachez que vous ne regarderez plus une toile cirée de la meme façon apres avoir lu cette bd
    une magnifique tranche de vie

    edgarmint Le 26/09/2005 à 12:03:08

    J'ai eu l'occasion de découvrir G. Mardon dans l'album "corps à corps", lequel m'avait bluffé au niveau de l'organisation du scénario et des multiples trouvailles et surprises mises en place pour surprendre le lecteur. L'auteur parvient à ne jamais sombrer dans la facilité.

    Dans cet album plus ancien de l'auteur, même si le thème n'est pas le même (belle polyvalence de l'auteur soit dit en passant), je me retrouve agréablement surpris par cet art d'amener petit à petit la fin. Une fin sans grande importance, il convient de préciser que ce n'est pas un polar ! Mais néanmoins une belle fin pour cette histoire qui aborde divers sujets sans s'y perdre (famille, marine, camaraderie, guerre, générations, ...)... C'est la vie d'un homme, quoi de plus simple et de plus beau quand c'est bien fait et c'est le cas.

    Le dessin s'accomode très bien au récit.

    Je recommande.

    gibet Le 09/09/2004 à 13:00:50

    Petit format souple pour cette collection tohu-bohu chez les Humanoïdes Associés.
    "Il faudrait peut-être penser à changer ta toile cirée, mémé, elle est à moitié brûlée". Point de départ d'un immense flash-back qui va retracer la vie d'Adolphe : Douai 1937, la Marine, Tunis, Alger, le retour en France, le Nord. L'occasion pour Grégory Mardon d'évoquer toute cette période, l'indépendance, à travers ce personnage attachant, entier, solidement ancré dans la vie, qu'est Adolphe Hérault, alias Dodo.
    Une belle histoire, dépaysante, servie par un dessin noir et blanc très stylisé mais très dynamique. Une mise en page parfois cinématographique, dans les enchainements et les points de vue (contre-plongées vertigineuses).
    Bref, un très agréable moment passé en compagnie de Dodo, si vous le croisez, je vous conseille de vous laisser tenter.