Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 01/09/2020 à 20:32:10

    Encore une excellente idée de mon scénariste fétiche Alcante. Il s'agit de décortiquer certains événements historiques et de voir ce qui se cache derrière. Faut-il voir des complots partout et sombrer dans une espèce de paranoïa collective ? Certes pas, mais il ne faut pas croire ce que disent les journalistes qui influent la pensée de masse jusqu'aux historiens qui peuvent aisément réécrire l'histoire.

    Oui, je fais sans doute partie de ceux qui ont crû qu'il y avait des armes de destruction massive en Irak. La prospérité est-elle au bout de la rue comme l'annonçait fièrement le président Hoover alors que le krach de 1929 allait précipiter des millions de personnes dans la misère ? Tout va bien, restez dans vos cabines, on gère la situation disait récemment ce commandant sud-coréen à de jeunes passagers promis à une mort certaine pendant qu'il fuyait avec son équipage. Non, il ne faut pas se contenter de ce qu'on nous dit...

    Voilà qu'on me propose une thèse inédite sur le krach de 1929 provoqué par les nazis. A la lecture, c'est franchement crédible et plutôt astucieux. Après, c'est peut-être faux surtout lorsque l'on sait que ce parti n'avait fait que 2% des voix en 1928. C'est facile de désigner le gros méchant. Mais bon, l'exercice est de démontrer qu'il y a sans doute plusieurs causes possibles. On sait que c'est ce krach qui a précipité l'ascension d'Hitler au pouvoir en 1933. Il en a été le principal bénéficiaire.

    Le divertissement est assuré grâce au talent de Gihef qui maîtrise à la perfection les découpages pour rendre la lecture agréable. Bref, c'est à lire pour avoir droit à une autre perspective de ce qu'on pourrait nous cacher.

    Hugues1 Le 14/05/2020 à 13:53:47

    Album tout à fait captivant, bien sûr.

    Une interrogation sur la logique du scénario, toutefois: pourquoi le second personnage, Lord Buckington, a t-il sauvé de la noyade l'héroïne, Margaret, sachant qu'il était le criminel et le comploteur?
    La laisser se noyer avec l'indic aurait été plus simple, logique... tout en clôturant d'entrée de facto toute cette aventure ?! :-)

    historybd Le 03/02/2019 à 09:41:19

    De mon point de vue ce scénario fictif n'est pas très convaincant, il y a trop d'incohérences dans tout cela. Un homme, inconnu, aurait eu la capacité (sans que l'on nous dise comment) de convaincre aveuglement les plus gros bonnets de Wall Street ? Ca ne marche pas. Un enfant avec Eva Braun et un mini scandale chez Hitler ? Ca ne marche pas non plus. Hitler lui même est peu crédible. Et la dernière page montre une grosse erreur prouvant que les auteurs n'ont pas assez travaillé leur background historique.

    MINOUCH Le 30/12/2016 à 20:52:58

    Un des meilleurs albums de cette série qui me passionne. Le scénario bâti comme une véritable intrigue policière tient la route à tout moment et rend l'histoire à la fois crédible et palpitante. Que dire du dessin qui sublime le tout? les ambiances de brouillard, les paysages et l'architecture sont superbement rendues. Ne manquez pas ce point de vue DIFFERENT (ce n'est rien de le dire) de l'histoire ! Ne venez pas chercher l'histoire de James Cameron vous ne la trouverez pas ici !

    Raphan Le 09/10/2016 à 23:43:36

    Il faut le dire, Perger est un aquarelliste génial mais pas un dessinateur. Les planche manques de constance, mais c'est le point fort de se livre. Il est graphiquement intéressent "c'est un ovni dans les étales de BD" et le style va à merveille avec le titre et l'histoire. Par contre je trouve que malheureusement le scénario ne suit pas il est bien au début et par en dérive avec des simplicité et peut de réponses à la fin, il donne un gout de je n'en sais pas plus après qu'avant. Pour faire simple les 54 pages ne nous dise rien de plus que le 4e de couverture. Les images: 4,5/5. Mais avec le scénario: 3/5

    MINOUCH Le 08/02/2015 à 17:42:54

    Voila une série que j'aime suivre ... Cet opus est crédible, assez noir et reflète bien ce titre de complot de la série. Le dessin est nerveux, pas toujours posé mais se marie à la perfection avec les couleurs. Scénario habile , l'histoire se lit avec plaisir jusqu'à son dénouement final, inéluctable. J'apprécie.

    MINOUCH Le 02/09/2014 à 22:50:38

    Le trésor des templiers ... Effectivement on en parle souvent ... Les auteurs ont une théorie toute particulière qu'il est intéressant de lire. La lecture de l'album est faite pour qu'on se pose des questions. La construction du récit est donc excellente. Bien entendu il faut accrocher avec le thème et avec les libertés imaginatives du scénariste quant aux évènements historiques. Mais tout cela est bien fait, bien raconté même si le tout est un peu trop dense. Les évènements s'enchainent rapidement, extrêmement bien servis par un beau dessin vivant et très dynamique. La recherche de mise en page faite parfois sur une double page apporte énormément de punch au récit. J'ai accroché et apprécie cette saga composée à chaque fois de one shot. A découvrir !

    -chris- Le 02/09/2014 à 18:14:48

    J'aime bien le principe de la série, où différents éléments historiques sont reliés pour en expliquer d'autres. Dans l'ensemble, c'est un bel album que celui-ci. J'apprécie également les passages d'une scène à l'autre presque sans transitions, avec une explication ultérieure par laquelle tout s'éclaircit. "La fin des templiers" est la preuve qu'une narration à la chronologie linéaire peut s'accompagner d'une forme de subtilité. En ressort néanmoins une impression d'artificialité à cause du rythme trop élevé à mon goût, comme si les auteurs avaient voulu tout traiter en trop peu de pages. Intéressant donc, mais gare au raz-de-marée.

    MINOUCH Le 31/08/2014 à 15:00:17

    J'ai particulièrement apprécié le point de vue des auteurs à nous faire croire que les nazis ont joué un rôle particulièrement important dans le krach de 29. C'est bien fait , rondement mené, les dessins à la fois précis et beaux encadrent parfaitement l'histoire. Je me suis régalé de bout en bout. J'avoue que la lecture se fait de manière jubilatoire quand on sait la fin des nazis et quand on apprend les claques financières qu'ont encaissé les magnats de la finance américaine. Malheureusement et c'est toujours le cas ce sont les "petits" qui ont tout perdu. "La bourse pour tous", oui, mais les américains l'ont payé cher à cette époque. Le rendu historique est bien mené. Un livre que je recommande pour son imaginaire mêlé aux faits historiques.

    BIBI37 Le 05/04/2014 à 14:49:12

    Excellent.
    Rendre l'Allemagne nazie responsable du krach de 1929, quelle gageure!!
    Un scénario sans faille soutenu par des dessins d'une grande pureté y compris dans les détails architecturaux de NY.
    Personnellement j'en redemande.
    9/10.