Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 31/08/2020 à 21:44:08

    J'ai acquis dernièrement dans un marché aux puces les deux exemplaires originaux qui composent l'une des premières histoires de Taniguchi publiées en Occident. J'étais un peu réticent car je n'avais pas vraiment aimé Au Temps de Botchan qui date de la même époque. Peu importe, je me devais d'essayer.

    Je viens tout juste de finir de les lire et je suis plutôt très impressionné par le travail de l'artiste. C'est un peu différent de ce qu'on connaît mais il y a beaucoup de thèmes qui reviennent comme la nature ou encore l'amitié. Et toujours cette superbe capacité de raconter une histoire poignante. Cela pourrait paraître peut-être pour certains lecteurs un peu pesant et répétitif surtout vers la fin. Cependant, on pardonnera facilement devant autant de talent narratif.

    Le chien Blanco fait un peu peur au début. On se dit qu'on a en face un monstre sanguinaire de par la violence de ses attaques. Petit à petit, on commence à comprendre et à véritablement aimer ce chien pas comme les autres pourchassé par des militaires sans vergognes. Les espaces nord-canadiens sont superbement retranscrits. C'est du pur bonheur... pour les fans de Taniguchi bien entendu. Je ne regrette absolument pas mon achat.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

    kurdy1207 Le 31/03/2020 à 15:48:32

    Blanco, chien issu de manipulations génétiques, poursuit sa route pour retrouver sa maîtresse Patricia qui vit à New York. Malgré les milliers de kilomètres qui les séparent, ceux-ci arrivent télépathiquement à entrer en communication. Cet élément motive l’animal dont les capacités musculaires continuent de croître.

    Sur son chemin, trois commandos et une quinzaine de chiens surentraînés tentent de stopper la course de Blanco par tous les moyens. Malgré les avertissements reçus par les commandos avant leur expédition, ceux-ci sous estiment la puissance de la bête.

    Nous assistons dans ce deuxième volet à une course poursuite dans le grand désert blanc canadien. Qui pourra stopper Blanco ? Les russes, Shiba, les américains ? Celui-ci semble totalement inarrêtable et est sans pitié pour ceux qui essayent de l’abattre.

    L’histoire, trépidante à souhait, essouffle un peu le lecteur avec des courses et des combats continuels. J’ai lu que l’on comparait cette histoire à celle de Croc-Blanc et il est vrai que sous certains aspects elle lui ressemble. Si l'on ne s’ennuie pas un instant, cela manque un peu de subtilité en comparaison du roman de Jack London. Ce deuxième volume ne vaut pas le premier. Néanmoins, on passe un bon moment.

    kurdy1207 Le 29/03/2020 à 14:20:16

    Histoire très captivante de Jirô Taniguchi avec Blanco un chien issu de manipulation génétique lui ayant donné une force hors du commun. Celui-ci s'est échappé de son endroit de captivité situé en Russie pour tenter de retrouver son lieu de naissance. Il profite du grand froid pour traverser le détroit de Bering et rejoindre l'Alaska. Plusieurs chasseurs vont être en prise avec Blanco dont le Japonais Shiba et l'Inuit Yack qui est persuadé que ce grand chien blanc est la représentation de Tornaq qui revient tous les sept dans un être surpuissant, une sorte de mauvais esprit qui réunit tous les esprits des animaux abattus par les chasseurs.

    Une course poursuite s'organise d'un côté pour supprimer Blanco, avant que l'on se rende compte qu'il est issu de manipulations génétiques, et d'un autre côté des personnes qui tentent de le sauver.

    Voilà un manga précieux, où les dessins de Taniguchi sont par moments éblouissants et qui évite ces grimaces horripilantes de ce genre. Mais Jirô Taniguchi offre toujours des scénarios et des dessins superbes.

    Rody Sansei Le 28/02/2016 à 10:51:34

    Cette suite sur la descendance de Blanco est un tome dans la droite lignée de la première série, partagée entre action et émotions. On y retrouve toujours les mêmes politiciens, le même programme militaire, et deux chiens aux capacités exceptionnelles au lieu d'un seul. Un course poursuite spectaculaire, toujours aussi haletante. Une œuvre énorme, tout simplement.

    Ce nouveau cycle me conforte dans l'idée que Taniguchi a un talent fou, et pas uniquement pour les histoires intimistes, loin de là. Ce manga d'action très violent, centré sur la nature, en est le parangon.

    Blanco est une formidable ode à la nature et au règne animal.

    ILANA Le 29/03/2011 à 15:28:34

    A l'image des autres volumes : passionnant et avec des planches superbes.
    Un tome qui se lit d'une traite tellement le rythme est emballé, impossible d'être déçu pour qui a aime l'auteur.

    ilana Le 15/08/2010 à 19:28:52


    ilana Le 15/08/2010 à 19:27:17

    Malgré une histoire pouvant, à priori, paraître redondante, l'album n'en demeure pas moins passionnant : un rythme époustouflant, de la violence à laquelle se mêle une grande humanité, un nouveau tome à l'image des précédents : on commence, on accroche de suite et on ne lâche pas ! Merci Mr Taniguchi.