Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Fabrice29 Le 04/10/2020 à 21:50:00

    Bon dessin, histoire bien rythmée mais beaucoup de raccourcis dans le scénario. Le mérite est d'avoir terminée l'histoire après 9 ans....

    Madel1966 Le 28/07/2020 à 17:22:38

    Il m'a fallu attendre 9 ans pour enfin lire la suite de cette très décevante histoire d'aventure qui pourtant démarrait bien mais je rejoins tout à fait Yannzeman. Si le graphisme est maîtrisé, l'histoire tant au niveau du scénario que de sa réalisation graphique ne l'est pas. Il y a beaucoup de raccourcis qui semblent être le fruits de coupes dans le scénario de base qui la rendent incompréhensibles et me donne cette impression que le travail a été bâclé car il fallait absolument boucler en 2 tomes. Et à cause de ces raccourcis, on s'y perd. Je ne sais combien de fois, j'ai vérifié si deux pages n'étaient pas collées. Par exemple, Gecko se réveille près de la zone où sont gardés les otages après avoir été étourdi par son éjection et retrouve très très vite la pleine possession de ses moyens. Arrive l'agent de la DGSE venu le récupérer, en un clin d'oeil, ils font alliance pour sauver les otages et peu après leur première intervention arrivent en renfort les commandos de marine avertis on ne sait par qui ni comment. Yannzeman a raconté la récupération improbable du putschiste qui s'est autoproclamé président. Bref du grand bâclage et c'est juste un exemple.

    Il y a également dans le tome 1 une insert (pp 25 à 28) dont je me demande après plusieurs allers-retours entre les deux albums ce qu'elle venait faire alors qu'il n'y aura par la suite aucune allusion. Ou alors j'ai mal compris. Pourtant, j'ai cherché.

    Il m'a fallu également faire plusieurs allers-retours entre les deux tomes pour comprendre qui était la fausse infirmière et son mobile pour assassiner le président putschiste d'un façon complètement rocambolesque.

    A la fin de l'histoire, on est guère éclairé quant aux mobiles des marins qui ont fourni des informations sensibles aux putschistes et au sort qui leur sera réservé. A moins que ça fasse partie du tome 3 mais l'histoire est sensée avoir été bouclée à la fin de ce deuxième tome et je n'achèterai certainement pas le prochain quand il sortira dans dix ans.

    Avoir mis dix ans pour nous sortir un tel nanar est une honte et je me sens floué.

    yannzeman Le 15/07/2020 à 10:29:22

    Pour avoir relu ce tome 1, et avoir lu le tome 2 (qui vient de sortir) dans la foulée, j'ai un avis nettement tranché.

    C'est à fuir.

    Les dessins sont beaux, mais racontent mal une histoire mal conçu, des personnages mal définis, trop nombreux et pas identifiables (dans un avion, portant un casque,...).

    Bref, réaliser un "Tanguy et Laverdure" n'est pas si simple qu'on le pense. La preuve.

    yannzeman Le 15/07/2020 à 10:01:04

    J'ai laissé la place au doute et aux améliorations, après le tome 1 (paru il y a 9 ans, mais que j'ai relu il y a quelques semaines, pour me remettre l'histoire en tête, totalement oubliée depuis le temps).

    Et bin, y'a rien à sauver la dedans.
    Mesdames et messieurs, passez votre chemin, vous allez économiser 20 € (si vous êtes tentés par l'achat du pack).

    D'accord, le dessin est correct, mais il n'aide absolument pas à comprendre l'histoire, ni même les actions.
    Un Mirage des gentils attaque un Mirage des méchants, de retrouve sans munitions, puis, dans la case suivante, pourchassé par le méchant. Et tout est comme ça.

    Il ne suffit pas de faire de beaux dessins, il faut aussi apprendre à raconter graphiquement une histoire.
    Toute la différence avec "Tanguy et Laverdure", où un Uderzo, un Jijé, un sébastien Philippe ou un matthieu Durand savent rendre la lecture facile et compréhensible.

    Après, il y a aussi le scénario.
    Aïe aïe aïe...
    Là aussi, n'est pas Charlier qui veut. Il ne suffit pas de connaitre quelques termes techniques et d'imaginer un coup d'Etat dans un petit pays imaginaire. Il faut savoir raconter une histoire, créer des personnages crédibles ("chef, je n'ai jamais décollé d'un porte-avion, mais je voudrais aller au combat, je peux ?") et surtout que l'on puisse apprendre à connaitre.
    Là, il y a trop de personnages (entre les pilotes, la DGSE, les méchants espions,... on s'y perd !
    Et le plus souvent, ils sont casqués, pas nommés, c'est impossible à suivre.

    Et ce n'est pas parce que c'est de l'action pure qu'on peut raconter n'importe quoi :
    Le chef des méchants, à peine capturé, se précipite vers ses hommes de mains, qui l'attendent à quelques mètres de là. Mais pas de souci, 2 gentils ont le temps de se précipiter dans une voiture, virer les corps des occupants morts, démarrer et s'interposer entre le chef des méchants et ses hommes de main. Sachant que le chef des méchants a maxi 5-6 mètres à parcourir à pied...

    Autre absurdité :
    un homme est à l'hopital, se remet d'une fusillade, est perfusé.
    Entre une (fausse) infirmière qui lui injecte dans la perfusion de l'air. Agir ainsi permet effectivement de tuer quelqu'un, mais quand il est inconscient, pas quand il assiste à la scène, et qu'il a tout le loisir d'arracher sa perfusion !
    Mais non, l'homme hurle mais décède.

    Bref, passez votre chemin.

    cachou Le 30/11/2011 à 21:18:49

    J'ai bien apprécié ce premier tome des memes auteurs "d'Alpha premières armes".
    Desssin toujours aussi bien quant au scénario, je trouve que c'est très bien raconté, et que cela ne doit pas étre évident de raconter comment cela se passe à bord de ports avions et dans les bases aéraunotiques.

    J'ai passé un bon moment de lecture.