Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 05/09/2020 à 00:47:04

    L’astrolabe de glace nous plonge dans une aventure dont on devine aisément les contours ésotériques. C’est un peu comme toutes ces quêtes où l’on doit découvrir le mystérieux parchemin contenant des éphémérides et qui est enfermé dans les archives du Vatican. L’Eglise protège jalousement son secret. Il n’y a rien de vraiment très original dans la démarche et dans l’intrigue de cette nouvelle aventure. Pour autant, la singularité serait qu’on se situe pour une fois d’un point de vue oriental et non occidental. Cependant, le héros, un jeune érudit mathématicien qui fut emprisonné dans une geôle d’Alexandrie, a tout le comportement d’un européen. Bref, c’est du trompe l’œil qui sonne faux.

    J’ai relevé quelques inepties dans le scénario comme lorsqu’on parle des Italiens pour les comparer aux Français ou autres Espagnols. Or, l’action se situe au XVIème siècle près de 70 ans après la chute de Constantinople qui fut le vestige de l’empire romain oriental. L’Empire Ottoman allait se substituer. Elle envoie deux espions à Rome afin de subtiliser le fameux ouvrage convoité par Soliman.

    Maintenant, malgré son classicisme, cette bd se laisse lire agréablement. Elle remplit son quota. On pourra même être intéressé par le contexte non seulement politique mais également religieux de l’époque. Les armées de l’empereur Charles Quint marchent sur Rome. Il y a des sous-intrigues qui commencent à apparaître. Bref, meurtres et complots vont se succéder. Da Vinci Code n’en finit pas de faire des émules.

    6350frederic Le 14/10/2019 à 14:20:12

    Pour les deux BD : si le scenario est bien mené et nous tient en haleine mais sans surprise , le dessin lui est tres beau mais manque un peu de mouvements et semble trop statique , fait trop " tableau " et bloque un peu le dynamisme de l'histoire , on suit avec attention mais sans etre subjugué et envouté , dommage

    6350frederic Le 14/10/2019 à 14:20:12

    Pour les deux BD : si le scenario est bien mené et nous tient en haleine mais sans surprise , le dessin lui est tres beau mais manque un peu de mouvements et semble trop statique , fait trop " tableau " et bloque un peu le dynamisme de l'histoire , on suit avec attention mais sans etre subjugué et envouté , dommage

    6350frederic Le 14/10/2019 à 14:20:12

    Pour les deux BD : si le scenario est bien mené et nous tient en haleine mais sans surprise , le dessin lui est tres beau mais manque un peu de mouvements et semble trop statique , fait trop " tableau " et bloque un peu le dynamisme de l'histoire , on suit avec attention mais sans etre subjugué et envouté , dommage

    Krompir Le 04/03/2015 à 18:07:12

    Un scénario intelligent qui ne tombe pas dans la facilité du fantastique, quasi "normal" pour beaucoup de BDs qui touchent à cette époque ou à la religion. On pourrait juste lui reprocher qu'il s'appesantit un peu trop sur les états d'âme des protagonistes, on avait compris grâce au dessin très descriptif.

    Ce dessin est superbe, les tronches semblent émaner du pinceau de Rembrandt; sauf que... les têtes-à-tête rappellent furieusement le roman-photo : les bouilles ont l'aspect posé de (mauvais) acteurs des années 50. Les femmes, surtout, sont assez quelconques et déparent définitivement l'histoire, on n'arrive pas à croire qu'elles vivent au XVIe siècle.

    La colorisation est sombre, car apposée sur un lavis qui a déjà ses riches dégradés de gris. Voici une série qui aurait bénéficié d'une édition en noir et blanc.

    Le tout est envoûtant. On a hâte de revoir le duo Blengino-Palma dans une autre oeuvre.

    mome Le 11/10/2011 à 11:19:19

    Très belle surprise que ce thriller historique.

    L'histoire démarre très vite avec la prédiction d'une "voyante", un meurtre et la présentation du personnage central, un jeune scientifique arabe qui est sorti de prison par le sultan Turc et qui se voit confier la mission de retrouver un livre. Mais attention , pas n'importe lequel, un livre de mathématique! Eh oui pas de mystère ésotérique. Ce livre n'est pas une fin en soi puisqu'il permet d'utiliser le "légendaire" atroslabe de glace dont on sait pour le moment bien peu de chose. Si notre scientifique paraît bien fade au départ, il va progressivement prendre de l'épaisseur d'autant plus que les auteurs lui laissent une part d'ombres.

    On ne se contente pas de suivre ce personnage, les auteurs en introduisent rapidement d'autres qui comme notre scientifique vont voire leurs vies bouleversées par l'existence de ce mystérieux manuel. Malgré leur nombre important, les personnages sont bien campés. Toutes ces histoires tournant autour du livre, on se dit qu'elles vont bien finir par se croiser et sur ce point la fin de l'album (et plus particulièrement la dernière "case") est très réussie.

    Le contexte historique, lutte entre Charles Quint et François 1er (allié au pape) et relents de guerre de religions, durant lequel le récit se déroule est très bien rendu.

    Le dessin est vraiment très beau, avec un dessinateur qui, comme cela est dit dans le cahier graphique, apprécie de dessiner des visages et nous offre ainsi de nombreux cadrages resserrés sur ces derniers. Par contre, je lui "reprocherai" un trait un peu figé, parfois plus illustrateur que dessinateur, élément qui se ressent dans les scènes d'action. Mais rien de très perturbant à mon niveau, la qualité générale du trait emportant largement ce petit défaut que l'on peut qualifier de jeunesse puisqu'il semble qu'Antonio Palma débute dans le métier.

    Au final une BD bénéficiant d'une intrigue solide, d'un rythme de narration qui ne faiblit pas, de personnages bien construits, d'un dessin permettant une immersion rapide, et qui amène à cette conclusion: à quand la suite ?