Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    omoide Le 06/01/2019 à 15:55:09

    (note:7/10)
    Skins Party nous raconte une soirée festive qui tourne à la tuerie, à travers les points de vue croisés de 5 adolescents. Ainsi, chaque scène-clef est vécue plusieurs fois, sous le regard d'Eve, Alexandre ou Marion, ... chacun amenant une part de vérité supplémentaire au lecteur.

    Cette trame tissée de plusieurs récits rappelle forcement les premiers romans (en particulier "les Lois de l'Attraction") de l'étasunien Bret Easton Ellis, influence revendiquée en 4ième de couverture.

    Et, en effet, la construction en puzzle constitue le principal intérêt de "Skins Party".
    Mais aussi la principale difficulté : approfondir la psychologie d'autant de personnages, comme on le ferait dans un roman de 400 pages, est-ce possible?
    Un défaut de cet album est donc une impression de superficialité, de vide émotionnel, même pour certains personnages qui auraient mérité plus de générosité. Dans ce contexte, les scènes de sexe peuvent paraitre racoleuses.
    Néanmoins, on termine la lecture avec une impression positive.

    Graphiquement, l'album est réalisé à la tablette avec un dessin simple, proche de l'animation. Le trait est maitrisé (la perspective, moins), mais j'aurais préférè un dessin plus réaliste, moins candide.