Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    -HS- Le 08/02/2021 à 20:37:41

    Très bonne série, qui va crescendo.
    Les thèmes s'entremêlent (années 20, racisme, recherche du père, archéologie...) et ça donne une bonne histoire.

    Niveau dessin c'est correct, très classique mais plutôt bien maîtrisé.

    Rien de bien innovant dans ces albums mais ça se lit avec plaisir.
    3/5 : Bon album, pas forcément à posséder dans une "bédéthèque idéale".

    jeanmariewiket Le 25/09/2020 à 10:21:52

    En 1920, à Harlem, Anna jeune fille métisse insouciante travaille la journée dans le restaurant de sa tante et passe ses nuits dans un club de jazz.
    Elle apprend de la bouche de sa grand-mère qu'elle a un père parti en Afrique à l'aventure.
    Elle décide de tout abandonner pour retrouver ce père qu'elle n'a jamais connu.
    Dans le tome 2 , elle part en Afrique pour un tournage de film dont elle est l'héroïne. Le metteur en scène est un personnage célèbre et elle tombe amoureuse d'un jeune premier. Le tome 2 s'achève sur la mort de ce metteur en scène, dévoré par les lions.
    Le scénario est intéressant bien qu'il reprenne certaines idées de récits semblables.
    Beaucoup de personnes sont à la recherche de leurs parents et sont souvent déçus, soit parce qu'ils ne les retrouvent pas ou qu'ils ne ressemblent pas à l'image qu'ils en avaient.
    La lecture de cet ouvrage m'a néanmoins procuré un plaisir certain, surtout avec le très bon dessin de Séjourné que j'ai apprécié dans Lance Crow Dog.

    Erik67 Le 01/09/2020 à 19:37:13

    Elle s'appelle Anna. C'est une jeune et jolie métisse né d'un père blanc et d'une mère noire qui ont disparu à sa naissance. Elle sert dans le bar de sa tante dans le quartier d'Harlem en pleine ébullition.

    Nous sommes au beau milieu des années 20. C'est l'heure de la prohibition mais également celui du rythme endiablé du jazz. On s'amuse beaucoup derrière toutes les interdictions morales. Cependant, au détour d'un article de journal, de vieux souvenirs vont ressurgir. En effet, il se cache un lourd secret de famille. Quand il sera révélé, rien ne sera plus pareil.

    Le scénario est certes classique mais encore une fois, Joël Callède sait le mettre en perspective. C'est du grand art et une véritable réussite. Au-delà de l'histoire, on voit le malaise d'une personne qui est le fruit de deux communautés que tout oppose dans une époque résolument raciste.

    Anna va donc à la recherche de ses origines. C'est d'ailleurs couplé avec celle d'une expédition qui tente de retrouver les traces où l'homme est né. Tout va nous ramener au berceau de l'humanité c'est à dire l'Afrique. Nous avons tous la même origine...

    Avec un dessin raffiné et élégant, ce premier tome introductif met en place une aventure passionnante et romantique que l'on suivra avec plaisir.

    Le second tome nous entraîne sur la terre africaine après un voyage en paquebot de luxe. On découvre de belles images de la savane africaine qui ressemble à des clichés de cartes postales. Les couleurs sont chaudes. C’est un émerveillement pour les yeux. En même temps, le récit évolue et on assiste à des amours marqué par la passion entre rapprochement et séparation.

    On voit également l’émergence d’un personnage ayant réellement existé à savoir Karen Blixen qui ressemble trait pour trait à une certaine Meryl Streep qui avait joué le rôle au cinéma pour Out of Africa. Ce film fait partie de mes préférés. J’ai d’ailleurs retrouvé dans ce second tome tout le parfum de ce film mythique.

    Cependant, cela va plus loin car il est question de recherches archéologiques sur l’origine de l’humanité. Il faut dire qu’à l’époque, on situait cette origine en Asie. L’appel des origines n’est pas seulement la recherche du père mais bien de celui de la race humaine. En tout cas, j’ai apprécié cette nouvelle mise en perspective.

    Au final, c'est une très belle série où l'on retrouve un souffle romantique qui fait défaut actuellement. Nous aurons d'ailleurs droit à une fin grandiose...

    kingtoof Le 28/12/2014 à 15:06:19

    Excellente fresque historique durant les années 20, bien documentées sur le Jazz, Harlem, les expéditions africaines, la paléontologie....
    Belle aventure, beaux dessins.
    Une histoire d'amours et de morts.

    Cooltrane Le 21/05/2013 à 17:56:01

    Dernier tome d'un excellent triptyque qui nous amène du Harlem Nouyorkè à Nairobi au Grand Rift, pour une jeune métisse à la recherche de son père et de ses racines. Dans ce tome-ci, la suite de l'expédition partie à la recherche de celle dont on est sans nouvelle. Et ilse pourrait bien que la nouvelle soit encore plus mal partie de la précedente au vus des accidents et autres emb^ches qui parsèment le chemin de notre belle héroïne.

    Je craigais tomber dans les poncifs de l'Afrique Kenyane des années à avec des rencontres du style Hemingway, etc... On y échappe pas entièrement, mais heureusement les aventures hors sentiers battus permet à l'histoire de respirer. Une fin assez originale, qui comprend un épilogue qui ne manquera pas de surprendre. pour un peu, on en redemanderait.

    Si du niveau scénario, on ne fait pas dans l'extra-ordinairement original, le dessin est éblouissant... presqu'autant que l'héroîne, qui éclipse le soleil par le rayonnement de sa beauté, qu'elle soit physique ou morale.

    Hugui Le 26/02/2013 à 19:20:43

    Album de clôture en apothéose avec une fin à la fois ouverte et coup de poing qui donne beaucoup d'émotions. Au total ce triptyque est une vraie réussite avec des paysages d'Amérique et d'Afrique somptueux, des personnages attachants et des ambiances sociétales très bien rendues. C'est presque trop court et on aimerait connaître la suite de la vie d'Anna.
    Une série à ne pas manquer pour tous ceux qui aiment les grandes aventures sentimentales.

    dorsetshire Le 12/02/2013 à 17:21:32

    Dernier tome de la recherche d'Anna, celle de ses origines, de son père. Et tant qu'à faire sur la terre des orgines de l'humanité et de celle du peuple noir esclave dont elle est issue : l'Afrique.
    Le groupe se rapproche du Sanyanga, mythique terre du premier homme. Mais cela ne se passe pas son mal : une malédiction, entrainant mort et folie semble être tombée sur le camp. Une fois sur place, rien ne s'arrange : beaucoup de cadavres, ceux de l'équipe du professeur Dickinson.
    Le dénouement final est plutôt bien trouvé et clôt magnifiquement ce tryptique.
    Le dessin, toujours impeccable, convient parfaitement à ces grandes étendues africaines.
    L'appel des origines est une bien belle réussite et trouvera une place de choix dans ma bédéthèque.

    dorsetshire Le 30/07/2012 à 09:15:27

    Grand fan de Callède, j'ai à nouveau fort apprécié cette série et me réjouis d'en connaître le dénouement dans le dernier tome. Si le tome 1 nous emmène à travers le Harlem des années 20, au rythme des clubs de jazz et de la prohibition, ce tome 2 nous fait découvrir les vastes espaces africains des territoires colonisés par l'empire britannique. L'héroïne part sur les traces de son père disparu à travers ses contrées profondes magnifiquement dessinées et aux couleurs particulièrement bien choisies. Un vrai plaisir de lecture.

    Hugui Le 15/02/2012 à 13:00:38

    Une suite à la hauteur du premier tome même si l'ambiance est tout à fait différente puisque l'on passe des clubs de jazz de Harlem aux grands espaces africains.
    Mais les rapports humains y sont tout aussi compliqués, pas facile de trouver sa place dans ces sociétés pleines de préjugés et en plein colonialisme. Et tout ça dans de magnifiques paysages très bien rendus où les péripéties intimes se mêlent à la grande aventure.
    Cette série réussit à merveille ce mélange entre superbes paysages, aventures sentimentales et humaines et questions de société.
    Une très bonne lecture à ne pas manquer.

    Hugui Le 05/06/2011 à 19:30:45

    L'ambiance des années vingt à Harlem est très bien rendue dans ce premier album où on suit la vie d'une jeune métis découvrant qui est son père en même temps que l'amour. Les préjugés de l'époque sont bien décrits et les personnages sont attachants. Et comme la mise e image est très bonne, cet album de démarrage est très agréable, et on espère une suite de même qualité. Le début d'une série que l'on espère incontournable.

    DixSept Le 05/03/2011 à 18:06:57

    Dans le Harlem de la prohibition, Anna mène une vie d’insouciance entre le " Benny’s Diner" de tante Vivian où elle officie en tant que serveuse et le " Blue Diamond", un club de Jazz, dans lequel elle danse toutes les nuits. Mais un jour, le père que tous croyaient mort, resurgit au centre d’un drame se jouant en … Afrique. Dès lors, cette belle afro-américaine n’aura de cesse de le retrouver, lui et ses origines…
    "Harlem" aborde avec justesse les rapports particuliers qu’une jeune métisse, orpheline de surcroît, entretient avec ses origines familiales (qu’elle découvre) et sa place au sein des deux communautés dont elle est issue. En alternant les séquences de narration et de dialogues, en partant sur l’histoire (somme toute banale) d’une jeune serveuse new-yorkaise mais en lui inventant un père (disparu) chasseur de grands fauves, en posant l’action à Harlem durant la prohibition et la naissance du Jazz, Joël Callède nous offre un scénario dense et rythmé et ce sans tomber dans la facilité. Tout juste peut-on regretter certains raccourcis qui auraient pu faire l’objet de quelques planches supplémentaires.
    Pour sa part, Gaël Séjourné réussit également un très bel album avec un dessin très maîtrisé notamment dans l’expression des visages et les cadrages.
    Une mention spéciale à la mise en couleur de Jean Verney qui participe (pour beaucoup) au rythme et à la densité "dramatique" de l’album.
    Au final, une série qui commence sous les meilleurs hospices… avec un 1er album particulièrement réussi.
    A lire absolument...