Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    pysa Le 26/12/2016 à 19:48:50

    Adaptation en bande-dessinée réussie du célèbre roman de Robert Louis Stevenson. L'adaptation de Christophe Lemaître est bien construite même si la fin est un peu abrupte. Les dessins de Jean-Marie Woehrel sont réalistes et réussis.

    Krompir Le 10/10/2014 à 07:06:18

    Encore un autre navet dans cette série d'adaptations "incontournable", "indispensable" et autre "Cadmos".

    Le problème est que ces oeuvres font partie du bagage que tout le monde a sinon lu, du moins étudié à l'école. Donc, on en a une image toute faite, assez forte.
    On est forcément déçu par les raccourcis choisis par le scénariste de la BD.

    Ou bien on a vu un film ou un dessin animé basé sur le roman (et qui a généralement charcuté l'oeuvre originale). On est alors surpris de découvrir la lourdeur d'un texte écrit aux débuts du genre romanesque.

    Dans le cas de Robinson, cette BD n'apporte rien de plus à notre culture générale, si ce n'est de découvrir le style dégoulinant de religiosité de Defoe.