Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    kingtoof Le 07/10/2015 à 06:58:31

    Diptyque sympathique sous forme de fable burlesque. On y parle de poésie, d'amour, de révolution, de potions et de concours de lutte...
    Un bon moment passé avec ce Gobe-la-Lune de Célestin.

    johnstuart Le 01/05/2013 à 18:23:41

    Célestin Gobe-la-Lune est une des nombreuses facettes de l’immense talent de Lupano. Cette œuvre est incroyable. Il s’agit d’une comédie burlesque pleine de farce (dans la tradition du théâtre) digne des plus grandes œuvres de Molière. Voilà ce qu’a créé Lupano : du Molière !!

    Le dessin est celui de Corboz : très bon, avec des personnages particulièrement dynamiques et expressifs, avec un grand gestuel. Le style du dessin, la mise en scène et le jeu des personnage est particulièrement bien adapté à cette œuvre. Personnellement, j’adore le jeu des couleurs qui peuvent se faire assez vives, mais aussi criardes. De plus, le travail sur les couleurs ne semble pas être le même entre le tome 1 et le tome 2. Les couleurs sont beaucoup plus atténuées dans L’Assassin Qu’Elle Mérite du même duo d’auteurs. De plus, les personnages sont mis en valeur par des contours de noirs dans le tome 1, mais pas dans le tome 2. Cela n’est pas grave somme toute, et le dessin reste magnifique.

    Concernant le scénario, nous avons à faire à un chef d’œuvre de la comédie et de la Farce, telle qu’elle s’écrivait à l’époque de Molière, qui lui-même s’inspirait de la tradition italienne. Le scénario est bien ficelé, solide, mais à la lumière de ce qu’est ce style comique. Certains ressorts du scénario pourraient paraître simples, voire simplissimes, mais rappelons nous que le but ici est le comique de situation. Et j’avoue que le résultat est vraiment très drôle, moi qui n’est pas un grand sens de l’humour : je suis bien servi. Vive Lupano !

    Il faut souligner particulièrement le travail sur les dialogues : dans l’ensemble, c’est de la prose mêlée de vers en rimes repris de divers auteurs, mais certaines aussi sont l’œuvre de Lupano, je crois. Le style est 18 ième. Ils sont écrits avec grands soins : quel travail !

    L’histoire est celle de Célestin, abandonné à sa naissance, par sa mère très pauvre ; Mais le bébé ayant croisé temporairement le chemin d’un couple de nobles : il croit être d’ascendance noble, car il a gardé une étoffe de soie, lié à son abandon. Ainsi, il courtise, il se fait l’amant des jeunes filles noble dans l’espoir de faire un bon mariage, et se sortir de la crasse. Il s’en suit confusion et quiproquo. Mais il rencontre un jour la princesse dont il tombe amoureux : il se dit qu’il doit alors l’épouser. En parallèle, le peuple prépare une révolution pour instaurer la république, mais aussi la sœur du Roi ourdit un complot pour s’emparer du trône et instaurer un régime tyrannique. De quiproquo en quiproquo, les nobles et le peuple tombent dans les bras l’un de l’autre, et Célestin devient un héros de la révolution !!

    Vive Lupano, Vive Corboz !! Et Vive La République !!

    Katsino Le 29/10/2008 à 20:20:53

    Très bonne Bd ! Un ton léger qui change un peu du lugubre et pessimiste auxquels nous avons droit trop souvent à mon goût , de jolis dessins (j'ai été bluffé par la façon de Corboz de faire jaillir litéralement les sentiments, colère, joie etc ... de la tête de ses personnages) et enfin un anti-héros des plus sympathique m'ont fait passer un bon moment.

    Je m'en vais lire le second de ce pas, avec Lupano je ne sais pas à quoi m'attendre ...

    manu61 Le 12/10/2007 à 20:31:42

    Tres bon premier album!!! C'est frais drôle et distrayant, contrairement à beaucoup de titres sans saveurs qui sortent actuellement!!

    Album à conseiller, Mrs Corboz tres sympa!!!

    docteur fil Le 19/08/2007 à 09:20:07

    Mauvais : histoire sans aucune originalité, mille fois racontée, et dessin approximatif. A éviter !