Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    tof94 Le 18/10/2007 à 19:47:00

    Je n'avais jamais été intéressé par les vengeurs, les histoires étaient vraiment bateau et les dessins pas beaux (en tout cas les épisodes publiés en france dans les années 80, de quoi vous dégouter à jamais, ou presque). Ici, on parle des nouveaux vengeurs. Ah bon, des vengeurs nouvelle formule ? On remet tout à niveau, me suis-je interrogé ? Concernant l'histoire, on peut dire que le ménage a été fait : on tue un bon tiers de l'équipe, une autre partie décide de tout quitter et on garde juste le noyau dur de captain america et iron-man, en y rajoutant d'autres figures marvel (ahh, spider-woman !) - Un (petit) bémol, wolverine : j'ai encore l'impression de le voir partout celui-là ! Mais les histoires fonctionnent super bien, et ont un côté désabusé et réaliste qu'on ne trouvait à l'époque que chez les grands auteurs (miller, moore). Comme quoi, la barre est ici placée très haute. Une très belle renaissance.