Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 20/08/2020 à 21:26:49

    Nous découvrons une histoire d’amour dramatique dans une ville située au bord d’une mer intérieure qui se meurt dans un contexte politique répressif. C’est une immersion dans un univers particulier que souligne un dessin très raffiné d’Alfred avec un trait surprenant (voir les silhouettes difformes représentant les forces de l’ordre) et des couleurs plutôt froides. J'ai franchement aimé cette audace graphique.

    Nous avons également là des personnages charismatiques très attachants ainsi que des sujets abordés assez intéressants comme l’agriculture intensive qui assèche une mer intérieure, le terrorisme de grande ampleur comme forme de révolution, la lutte contre l’oppression. Il y aura également de la poésie et du lyrisme ainsi que des scènes romantiques. Bref, beaucoup d’ingrédients réunis pour une brillante saga sur fond révolutionnaire.

    Le second tome est encore plus oppressant, plus sombre et plus tragique que le premier. C’est tout à fait le genre de choses qui me plaisent. L'histoire se scinde en deux pour suivre la destinée tragiques de deux couples en pleine tourmente politique dans un climat de répression aveugle. Ce récit politique et romantique me subjugue littéralement au point de devenir culte. C'est assez rare pour le souligner quand l’alchimie de la symbiose parfaite se produit.

    Le troisième tome marque l'apothéose du drame qui se joue. J'ai été littéralement abasourdi par ce récit romanesque. On pourra certes objecter que le trio amoureux est assez classique dans la littérature. Cependant, la démonstration est parfaite dans sa virtuosité. On remarquera que les personnages dits secondaires ont tous un très grand rôle à jouer. Ils évoluent en ayant une véritable psychologie propre. Et puis, il y a ce contexte de révolution réprimée dans le sang qui rappelle incontestablement l'actualité de ce qui peut se passer à toute époque dans un endroit du globe. Les régimes totalitaires sont malheureusement légions !

    Il y a réellement un équilibre parfait entre le récit individuel et l'histoire de ce peuple. Je reprocherai juste à ce dernier tome une action assez longue sur l'épisode ferroviaire. Pour le reste, j'ai été plus que comblé. C'est de la grande bd qui va malheureusement passée inaperçue dans le flot des productions actuelles. Si vous avez la chance de découvrir cette trilogie, n'hésitez pas ! Je maintiens fermement ma note culte.

    Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 5/5 – Note Globale : 4.5/5

    minot Le 18/04/2012 à 17:35:20

    Gros coup de bluff avec ce second tome du DESESPOIR DU SINGE ! Si on pouvait se douter, suite à la lecture du premier opus, que les éléments allaient s'accélérer, comment imaginer un ton aussi noir et dramatique pour ce deuxième épisode ?
    L'ambiance poétique / mélancolique du premier tome a quasiment disparu. Les personnages principaux ne jouent plus au jeu de l'amour et du hasard mais luttent simplement pour leur survie dans un monde devenu chaotique.
    C'est noir, triste, sanglant, effrayant : c'est magistralement bluffant. Quel choc ! On en redemande !

    minot Le 18/04/2012 à 17:33:56

    LE DERNIER VŒU clôt de façon aussi brutale que magistrale cette fabuleuse tragédie qu'est LE DESESPOIR DU SINGE. Beaucoup d'émotions à la lecture de ce dernier tome, où la mort et l'amour se côtoient constamment sans se démêler. Que ce soit dans les scènes de tuerie à bord du train lancé à toute allure, de retrouvailles entre le triangle amoureux Josef-Joliette-Vespérine, dans les dialogues tragiques entre Edith et les parents de Lazlo ... tout est réuni pour faire passer le lecteur par tous les sentiments, de la joie à l'effroi, de la tristesse à l'espoir.
    Sans parler du final, émotionellement très fort.

    LE DESESPOIR DU SINGE est une magnifique histoire d'amour, touchante et violente à la fois.

    minot Le 18/04/2012 à 17:17:12

    Un ton romanesque et romantique, une histoire d'amour impossible sur fond de guerre civile et de révolution, des personnages aux relations ambigües et aux sentiments tous imbriqués les uns dans les autres, un avenir sombre, une époque troublée, des destins incertains, et malgré tout de l'espoir, de l'espoir ... LA NUIT DES LUCIOLES est une histoire envoûtante. Le scénario peut sembler classique, mais la qualité d'écriture est telle et les relations amoureuses entre les personnages sont tellement modernes qu'on prend énormément de plaisir à la lecture.
    Pour ne rien gâcher, le dessin d'Alfred est particulièrement exquis. Un brin malicieux, il croque personnages et décors avec une virtuosité rare.
    Ce premier tome du DESESPOIR DU SINGE est un petit bijou.

    Noubealitas Le 15/08/2011 à 09:50:47

    Intéressant sans être passionnant, ce genre de dessin convient mieux à des dessins
    parodiques ou humoristiques, je pense. Enfin, c'est plutôt bizarre comme histoire, pas vraiment exaltant mais pas inintéressant non plus...On a l'impression de lire du Françoise Sagan en BD. Enfin la comparaison entre l'araucaria (le "désespoir du singe") et l'amour de Josef pour la femme qu'il aime est des plus surprenantes.
    A découvrir tout de même à titre de curiosité inhabituelle.

    zaaor Le 13/01/2007 à 16:20:37

    Je ne me meurs pas de lire le deuxième tome. Donc, il y a quelque chose qui ne m'a pas totalement accrochée. Le dessin est joli, l'histoire est un peu onirique. On se demande en quelle époque on est; serait-ce ancien ou un futur qui a pris le goût de l'ancien?

    Correct, sans plus!

    joachim13 Le 02/08/2006 à 21:54:46

    excellent premier tome, les dessins sont a mon gout superbes et collent parfaitement avec l'histoire, d'une tres grande beauté. esperons que la suite sera aussi bien que ce premier tome, pleine de promesse!