Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    gazouz Le 20/01/2020 à 19:34:09

    Le plus poussif album d'une série pourtant sympathique. Si le dessin et les personnages sont réussis, l'histoire et les situations sont trop tirées par les cheveux pour laisser un souvenir impérissable.

    pokespagne Le 09/07/2016 à 10:16:51

    N'étant pas excessivement fan du travail de Dupuy et Berberian, je suis forcé d'admettre que, après un démarrage assez poussif, la série "Monsieur Jean" (titre par ailleurs moins approprié puisque le "point de vue de la concierge" est désormais beaucoup moins important) négocie avec ce "les Femmes et les Enfants d'abord" un véritable tournant vers un esprit "rom com" vraiment très réussi. On abandonne donc largement la satire un peu légère des moeurs parisiens pour aborder les terres plus banales, mais clairement plus riches, de la chronique des aventures sentimentales de notre Jean, assiégé par des amantes, des amis et des voisins envahissants et sans gêne, et régulièrement largué par les jeunes femmes dont il tombe amoureux. Dupuy et Berberian ont inventé une jolie métaphore, celle du chateau assiégé, qui, même si elle est plus drôle que réellement pertinente (la peur de Jean devant les responsabilités du couple et de la famille, se traduisant par un dilettantisme permanent, me semble assez peu comparable à une bataille médiévale, mais bon...), autorise une conclusion habile quand rêve et réalité se rejoignent. Retrouvant de manière impromptue son grand amour déçu, Jean vit un vrai happy end, et semble enfin entrer dans l'âge adulte, ce qui nous vaudra certainement la chronique d'autres réjouissantes angoisses dans les prochains tomes. A noter quand même que, à mon avis, le choix régulier du "plan rapproché" et de grandes cases un peu vides dans un style très simple, très ligne claire, ne concourt pas à faire du dessin de "Monsieur Jean" une grande réussite du point de vue graphique, même si, esthétiquement, la série progresse également avec ce tome.

    pokespagne Le 12/01/2016 à 11:46:55

    Je l'avoue d'emblée : "Monsieur Jean" et Dupuy / Berberian m'irritent plutôt, avec leur discours finalement assez convenu sur le milieu "bobo" parisien, et un certain nombrilisme complaisant. Il suffit de comparer la gentillesse anodine de leur vision avec la manière dont Martin Veyron étrillait littéralement la société parisienne et le monde de l'Art et des affaires dans les années 80 avec son "Bernard Lermite" pour se rendre compte de combien on est ici dans l'anodin. Les stéréotypes sur l'amour - la séduction, la drague, les coups d'un soir dans les milieux "intellos" parisiens : bâillement ! - sur les copains qui abusent de vous, et pire, sur les concierges, grosses, poilues et hargneuses, ça distrait cinq minutes, certes, mais ça ne fait pas une "œuvre" vraiment consistante : aussitôt lu, aussitôt oublié.

    PS : A noter aussi dans ce premier tome, le manque de maturité du dessin, qui évolue au fil des pages, mais dont la simplicité est, il est vrai, assez charmante.

    mrpitoff Le 26/10/2009 à 01:29:06

    "Vous faites quoi dans la vie ?"

    Génial, sans pareil, rien a redire, rien à ajouter. Tout est bien, artistes complets, œuvre importante pour la bande dessinée.

    Parfois, il suffit de pas grand chose pour lire et relire un album.

    Quoi ? vous ne l'avez pas déjà ? Précipitez vous !

    Hugui Le 19/02/2008 à 18:41:47

    Chronique de la vie ordinaire de Monsieur Jean confronté cette fois à un déménagement qui le perturbe d'autant que ses grands parents morts viennent sans arrêt lui reprocher d'avoir donné le lit familial dans lequel ils ont dormi et mourus.
    Le dessin simplifié de Berberian se prête bien à ce genre de récits intimistes qui racontent les petits riens de la vie de tous les jours où on peut toujours se reconnaitre un peu. On sourit, c'est agréable à lire, certains détails sonnent juste.
    A lire.

    guppy Le 11/01/2008 à 15:05:32

    Un peu déçu de cet album et de la série en général. C'est lent, ça manque de piquant. Dans le genre, je préfère "Le combat ordinaire"

    guppy Le 11/01/2008 à 15:04:06

    Bon tome sans plus, mais il y a quand-même quelques moments qui m'ont fait sourire.

    zaaor Le 30/01/2005 à 00:37:44

    Contrairement aux autres Monsieur Jean celui-ci est composé de petites histoires courtes. Nous y retrouvons les personnages propres à la série; Félix et sa grande gueule se mérite un emention d'honneur. Le titre du volume est tiré de sa théorie sur le célibat et comme on le sait, Félix a toujours le bon argument...Délicieux!

    zaaor Le 06/01/2005 à 02:21:49

    Sûrement un des meilleurs de la série. Je trouve que celle-ci n'est pas toujours égale. Certains albums, comme Inventaire avant travaux m'a fait décroché avant la fin, tellement je trouvais que ça partait de tous les bords. Cependant, celui-ci a toutes les caractéristiques d'une BD coup de coeur. Émotion, rire; on se rattache souvent au personnage et à son clan. À lire en ordre également sinon on perd l'importance des personnages puisque els bd se suivent.

    danielsansespace Le 03/11/2003 à 19:37:05

    Dans le prolongement du tome 4 qui avait reçu l'alphart du meilleur album, ce tome 5 se clot sur la réponse au grand mystère de l'existence. Monsieur Jean se demande à-quoi-bon, et la réponse qu'il trouve à ses questions existentielles est du registre de celles qui concluent des histoires comme "la vie est belle" de Capra. C'est émouvant et ça donne envie de serrer sa femme, ses enfants, ses parents, ses amis, ses voisins et même ses ennemis dans ses bras.

    greatouille Le 05/05/2003 à 11:45:07

    Jean nous enmmene dans son univers de rêverie amoureuse, histoire et rêve sont entrêlé de façon habile. Par ailleur je trouve certaines planches, comme celle de l'histoire chinoise, très très bien faite, l'image ce fond à la narration tout comme les emotions ce fondent en vous.

    greatouille Le 05/05/2003 à 10:26:48

    2 mots pour qualifer cet album : Originalité et audace, exactement ce qui faisaient défaut dans les tomes précédents. On en rit, on se reconnait, et on ce laisse emmener dans la vie de Monsieur Jean, dans notre vie.

    Mosquito Le 17/04/2003 à 18:33:14

    Voilà les albums que je viens. J'ai bien aimé. Monsieur Jean est un personnage sympathique et attachant, peut-être parfois un peu trop mou pour la speed que je suis. Ces albums sont amusants et frais... ils donnent de véritables petites bouffées d'oxygène.

    L'album sur la concierge m'a beaucoup fait rire, je le trouve très vrai il m'a remémoré les histoires de certains potes ! (7/10)

    Un coup de coeur particulier pour ''La théorie des gens seuls'' au ton assez juste, amplifié par des dessins en noir et blanc. (8/10)

    Je sais qu'il m'en reste encore 3 à lire, mais je fais une pause... en continu ce style d'album me lasse, par contre un petit Monsieur Jean entre deux albums un peu plus difficile d'accès, c'est une petite pause idéale !

    karine Le 17/04/2003 à 15:57:57

    Pour en apprécier toute la saveur je recommande de lire le 3éme album de Monsieur Jean :" les femmes et les enfant d'abord" ... En fait, les auteurs nous livrent les coulisses mais surtout leurs vies! Ils nous montrent les affres de la création mais aussi l'influence de leur vie sur celle de leur héros. On est à mi chemin entre le making-off et le journal intime. Le tout est fait avec pudeur, émotions et humour aussi!
    Pour moi c'est une petite merveille!

    karine Le 17/04/2003 à 15:55:09

    indispensable car il s'agit du premier album... Et il m'échapee au défaut d'un premier album: le dessin se cherche, évolue ... mais il a déjà bien pris ses marques! On reconnait bien le style de Dupuy Berberian : frais, coloré, émouvant, pleins d'humour...
    On découvre l'univers de Mr Jean par petits bouts de tranches de vie. Ah! Cette concierge! Avec elle, vous ne verrez plus la votre de la même façon! Et Félix: cet ami sans géne a qui il est impossible d'en vouloir bien longtemps!
    Une très jolie entrée en matiére pour rentrer dans la vie de Mr Jean : très drôle mais aussi émouvante!

    karine Le 17/04/2003 à 14:25:17

    comment expliquer pourquoi j'aime cette Bd? Tache très rude car celle ci fait partie de mes coups de coeur...
    j'ai beau la relire: je suis toujours émue, je rigole toujours...
    Je trouve la comparaison de la vie de Mr Jean à celle d'un chateau assiégé géniale! Avec en apothéose l'avant derniére planche où réalité et "rêves" de Mr Jean se mélangent adroitement.
    Non décidement, je n'arrive pas à m'expliquer... cette BD elle vous parle, et si elle vous parle: vous allez adorer!

    greatouille Le 16/04/2003 à 20:59:05

    Plus original que le tome 1, avec des situations plus variées, on sourit de temps en temps mais rien qui ne marquera votre mémoire.

    greatouille Le 16/04/2003 à 20:57:10

    Les anecdotes de cette écrivain ce lisent avec sourire, mais manquent cruellement d'originalitées.