Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 03/12/2020 à 09:40:24

    Je retrouve le duo d'auteur Pellejero-Zentner pour les aventures d'un jeune baroudeur qui nous emmène aux quatre coins du monde.

    Je suis toujours émerveillé par le dessin de Pellejero. Il arrive assurément à recréer les ambiances des différentes destinations. C'est un plaisir pour les yeux avec un trait qui n'était pas encore trop "gras"... !

    Ces histoires se situent bien avant ses deux chefs d'oeuvre: Le Silence de Malka et Le Tour de Valse où tout son art sera à son apogée.

    Les récits sont plaisants sans être totalement extraordinaires. J'ai juste un petit regret par rapport à l'une de ses aventures dans une île grecque: notre jeune Dieter n'hésite pas à se transformer en tueur à gage quand il perd au jeu et à massacrer par la ruse le père de l'homme qui lui a sauvé la vie. Excusez-moi: c'est un héros ou un salaud? Mais mise à part cela, tout va pour le mieux. Détente assurée avec un verre de cocktail !

    J'avoue avoir eu une nette préférence pour le dernier volume qui prouve que la série a beaucoup gagné en maturité avec beaucoup d'audace au niveau de la construction de l'intrigue.

    La conclusion du prix de Charon nous laisse un peu sur notre faim. On aurait aimé savoir ce qu'il advient du héros. C'était certainement le prix à payer...

    6350frederic Le 22/12/2009 à 18:38:46

    J'adore cette BD avec des histoires de longeur differente mais a l'attrait identiques , on suit sans pbs les diverses actions dans des lieux du monde entier soutenu par un dessin et des couleurs precises .On ne s'ennuie pas .

    voltaire Le 15/04/2008 à 20:26:29

    Les histoires courtes sont majoritairement des reprises tirées du "Poignard d'Istanbul" mais elles bénéficient cette fois d'une mise en couleurs assez réussie.

    Quant à "Caraïbes" qui donne son titre au bouquin, il s'agit d'une histoire d'une 50aine de planche se déroulant à Carthagène. C'est asse sympa mais encore une fois cette longueur convient moins au style "Lumpen" qui excelle dans l'ironie et le cynisme sous format court.
    Néanmoins le face à face entre Dieter et Carlos Gardel est des plus réussi.

    voltaire Le 15/04/2008 à 20:23:05

    Les histoires courtes de Dieter Lumpen sont parfois inégales mais rarement décevantes. C'est encore une fois le cas dans cet album avec un pur chef d'oeuvre se déroulant à Ceylan et qui mériterait de figurer dans toute bonne anthologie.
    En plus, Pellejero donne au "héros" de cette petite histoire le visage de Basil Rathbone et joue avec les codes cinés des années 30/40.

    En revanche, l'histoire qui donne son titre à l'album est davantage convenue même si la fin est empreinte d'une vraie poésie qui nous ramènerait à ce qu'on évoquait plus haut : c'est à dire certaines fins de films d'avntures, je pense notamment à "Beau Geste" avec Gary Cooper qui puise ses racines funéraires dans les sagas nordiques.

    voltaire Le 30/12/2007 à 14:30:38

    Ces aventures fantasmées dans la Chine communiste de 1949/50 ne sont pas les meilleures. Les aventures de Lumpen se marquent par un certain cynisme qui montre une réelle efficacité dans des histoires assez courtes. Ici, nous avons droit à près de 70 planches.
    Le ton est donc différent. Mais il reste intéressant.

    voltaire Le 23/12/2007 à 18:40:23

    Nous sommes dans l'Orient de l'immédiate avant-guerre ou après-guerre; Dieter Lumpen malfrat et anti-héros y traîne sa mélancolie et un certain cynisme dans 4 histoires indépendantes, sensées néanmoins se suivre.