Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Wonderphil Le 05/11/2016 à 06:29:22

    L'album qui a fait découvrir Romain Hugault. Un coup d'essai qui ne passa pas inaperçu. Une curiosité.

    Hugui Le 30/08/2009 à 10:35:14

    Quatre destins croisés tragiques d'as du pilotage pendant la dernière guerre mondiale. Très beau grâce aux dessins de Romain Hugault, ambigu quand au propos en dénonçant l'absurdité de la guerre tout en la magnifiant, cela reste plaisant à lire tout en laissant un gout d'inachevé.
    Le "Grand Duc" permet à Hugault d'approfondir.

    monsieur burp Le 06/06/2008 à 22:55:19

    Quatre avions. Quatre combats. Quatre pilotes que tout sépare, et pourtant. Un léger fil conducteur relie leurs histoires.
    Emouvantes histoires. Nous suivons nos pilotes sans partie pris, même pour ceux du coté obscures de la force.
    Romain Hugault est et sera surement le futur grand dessinateur d'engin volant. Il y a du caractère et surtout du mouvement dans ses avions. On dirai du cinéma. La cinématique de l'image est maitrisée, l'avion va sortir de la case. Hélas l'album se lit beaucoup trop vite.
    Ha, Ha, Haaaaaa!! attention à toi Buck Danny (J'aime aussi Buck Danny...les premiers...), fini la balade dans le ciel.

    Romain Hugault interviens quelquefois sur le forum pour nous montrer sa sympathique gentillesse.

    A dévorer.

    Guyomar Le 18/12/2006 à 13:10:27

    Si vous aimez la seconde guerre mondiale et les avions de guerre cette BD est faites pour vous. Le documentation y semble exemplaire. Une fois qu'on connait le pedigree du dessinateur on comprend mieux.

    En dehors des qualités historiques de la BD, la volonté de raconter ces histoires aux travers des partis pris patriotiques des différents pilotes (japonais, américains, allemands...) est intéressante.

    Un petit point négatif quand même, certains combats aériens sont difficilles à suivre, mais c'est je pense un peu inévitable dans ce genre d'exercice...

    crapator Le 10/09/2006 à 17:08:56

    Mini-récits présentant, comme le titre de l'album, le laisse présager, l'ultime vol de pilotes de chasse impliqués, selon leur nationalité et donc leur parti pris, dans la seconde guerre mondiale.

    Ce livre est graphiquement très réussi. Une mention spéciale est attribuée à la première scène de combat en vol qui rend aisée l'immersion du lecteur très aisée. Les avions sont splendidement et scrupuleusement détaillés et fidèles aux modèles originaux. Encrage très fin et couleurs pâles et léchées donnent une dimension supplémentaires à ces courts récits. Très agréable lecture et découverte des cases.

    Ensuite, arrive un brin de frustration lors du passage de récit d'un héros à un autre. En effet, l'histoire du Japonais constituait en soi une excellente approche. Cette multiplicité du point de vue oblige le scénariste à se décarcasser pour séduire et accrocher le lecteur. Ce qu'il fait à moitié.
    On l'a tous compris, il ne s'agit pas là du point fort de l'album sans pour autant devenir une faiblesse majeure insoutenable.
    La voix-off, on accroche ou pas. Personnellement, rien de tout cela ne me gêne. J'ai l'impression de découvrir ce livre dans un musée, le balladeur sur les oreilles. Si tant est que vous vous ennuyez pendant cette lecture, augmentez le volume de la musique ambiante, plus rien n'y paraîtra.

    Côté "bonus", chouette cahier graphique additionnel et pages intérieures originales. Chacun aura sa dédicace. Ok, je l'avoue, toutes les esquisses sont identiques mais sachons rester simple dans nos désirs ...

    crapator Le 10/09/2006 à 17:08:39

    Mini-récits présentant, comme le titre de l'album, le laisse présager, l'ultime vol de pilotes de chasse impliqués, selon leur nationalité et donc leur parti pris, dans la seconde guerre mondiale.

    Ce livre est graphiquement très réussi. Une mention spéciale est attribuée à la première scène de combat en vol qui rend aisée l'immersion du lecteur très aisée. Les avions sont splendidement et scrupuleusement détaillés et fidèles aux modèles originaux. Encrage très fin et couleurs pâles et léchées donnent une dimension supplémentaires à ces courts récits. Très agréable lecture et découverte des cases.

    Ensuite, arrive un brin de frustration lors du passage de récit d'un héros à un autre. En effet, l'histoire du Japonais constituait en soi une excellente approche. Cette multiplicité du point de vue oblige le scénariste à se décarcasser pour séduire et accrocher le lecteur. Ce qu'il fait à moitié.
    On l'a tous compris, il ne s'agit pas là du point fort de l'album sans pour autant devenir une faiblesse majeure insoutenable.
    La voix-off, on accroche ou pas. Personnellement, rien de tout cela ne me gêne. J'ai l'impression de découvrir ce livre dans un musée, le balladeur sur les oreilles. Si tant est que vous vous ennuyez pendant cette lecture, augmentez le volume de la musique ambiante, plus rien n'y paraîtra.

    Côté "bonus", chouette cahier graphique additionnel et pages intérieures originales. Chacun aura sa dédicace. Ok, je l'avoue, toutes les esquisses sont identiques mais sachons rester simple dans nos désirs ...

    philippe_grenier Le 12/12/2005 à 23:16:23

    Après avoir lu et obtenu à plusieurs reprises d'excellentes recommandations à propos de cet album, et malgré la pénurie qui semble avoir affligé l'Europe, privant ainsi nombreux lecteurs désirant découvrir cette nouveauté de 2005, j'ai réussi à mettre la main sur un exemplaire de l'édition originale augmentée de quelques pages de croquis à la toute fin de l'album.

    Dans cette première bande dessinée que nous offre Romain Hugault, aidé de Régis Hautière au scénario, nous avons droit à quatre nouvelles relatant chacune l'histoire d'un pilote d'avion de chasse lors de missions stratégiques durant la deuxième guerre mondiale. Illustrant des aéronefs historiques dans le plus grand détail, tout comme s'il les avait concus lui-même, Romain a dessiné puis mis en couleur pour l'album des planches d'une très grande qualité qui est immédiatement percue lors du regard initial lorsqu'on feuillette les pages. Mais, ce n'est pas tout! Ces excellents dessins véhiculent ces quatre histoires courtes de façon très touchante et pleine d'humanité. En effet, quelle que soit la nationalité d'origine du personnage, la construction du scénario envoute le lecteur et le place dans une position où il ressent de la sympathie pour celui-ci, à un point tel qu'une émotion conflictuelle émerge à la lecture des deux dernières planches concluantes de l'album.

    Je n'en dirai pas plus, autre qu'en résumé, ceci est un des albums indispensables de 2005 qui permettra à tout appréciateur du 9e Art, qui aime ou non les avions, de passer un délicieux moment de lecture.

    okilebo Le 07/11/2005 à 17:30:34

    Je ne suis pas particulièrement attiré par les bd ayant pour thème l'aviation. Pourtant en feuilletant cet album, j'ai tout de suite été interpellé par le dessin de l'auteur.
    J'ai voulu savoir si l'histoire était à la hauteur du graphisme et, ma foi, je dois reconnaître que je me suis pas ennuyé en lisant cette bd.

    Le scénario nous présente quatre portraits de pilotes de chasse pendant la seconde guerre mondiale. A travers ces différentes histoires, on essaye de comprendre leurs motivations et leurs sentiments au moment de combattre l'ennemi.
    J'ai trouvé le récit intéressant et même parfois émouvant. On remarque que les quatre chapitres qui constituent l'album ne sont pas vraiment isolés. Oui, il existe un lien entre chaque histoire et je dois dire que l'auteur nous a présenté cela avec beaucoup de subtilité.

    Comme je l'ai dit plus haut, le dessin de Romain Hugault est très réussi. Son trait est subtil et ses avions sont à vous couper le souffle.

    Le dernier Envol est un one-shot plutôt convaincant et très sympa à lire.

    C'est à conseiller !