Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    Erik67 Le 01/09/2020 à 10:54:05

    C'est le genre de BD que j'aime bien lire et j'ai presque honte de l'affirmer de but en blanc. J'ai pourtant mis pas mal de temps à l'acquérir me disant que cela serait encore une de ces histoires sur la guerre froide entre les deux supers puissances et que c'était désormais dépassé depuis la chute du mur de Berlin.

    Eh bien, je me suis trompé car celle-ci recèle d'une véritable approche différente à travers la mafia. J'ai l'impression de lire une véritable BD d'espionnage à la Tom Clancy avec un scénario parfaitement équilibré sur le passé du héros et son histoire actuelle aux airs d'une brûlante actualité lors de ces fameuses élections présidentielles marquant le premier mandat de Bush.

    Quelques défauts cependant... Le dessin et le héros me rappelle beaucoup trop celui de IRS. Notre scénariste Stephen Desberg aurait dû faire quelques efforts d'originalité. A part cela, cela se laisse suivre même si le tome 4 accuse une sérieuse baisse de régime. Néanmoins, c'est quand même franchement bien comme thriller ! Les scènes sont véritablement rythmées avec une véritable maîtrise de la construction d’ensemble.

    Maintenant que j’ai lu les 6 tomes qui forment cette histoire, ma vue plus globale me permet d’affirmer que c’est une bonne série qui repose avant tout sur la personnalité et donc la psychologie du personnage principal à savoir Floyd Whitman et de ses liens avec un passé tumultueux avec la CIA. Il est question d’une trahison d’amitié ainsi qu’une d’une histoire d’amour qui s’est mal terminée. Ces thèmes me touchent particulièrement bien que la plupart d’entre nous puissent connaître de telles déceptions. Il est traité avec ce qu’il faut d’humanisme pour éviter le cliché intégral.

    Je pense également que cette série aurait gagné à être moins longue et plus condensé. J’ai eu l’impression d’une sauce à rallonge par moment. Bon, il a quand même réussi à nous tenir en haleine aussi longtemps. Pour le reste, je conseille la lecture et l’achat pour cette série d’espionnage crédible et intelligente à la fois.

    Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

    MAL75 Le 11/01/2020 à 14:10:01

    Que vous ayez aimé ou pas la saison 1, la suite n'est effectivement pas une suite mais une histoire indépendante en 2 tomes.
    Le scénario est diabolique et l'histoire parfaitement amorale.
    J'adore !

    MINOUCH Le 29/10/2017 à 18:16:34

    Quel scénario exceptionnel servi par un beau dessin efficace !
    J'ai acheté l'intégrale sans connaître et je n'ai pu la lâcher. J'étais dans une série noire où espionnage, conscience, roublardise règnent en maître. Les retours dans le passé sont gérés de main de maître. Je recommande réellement car c'est de la grande BD

    CriticaBD Le 30/07/2016 à 09:27:54

    Pour rappel, Black Op était à l'origine une série en 6 albums ayant pour sujet une histoire de grand banditisme impliquant la mafia sur fond d'espionnage et de guerre froide. Le cycle étant terminé, les auteurs ont remis le couvert pour une saison 2 (!) de 2 albums. Black Op 8 est donc la suite et fin de ce diptyque.
    Et j'aime toujours autant. Je suis toujours aussi admiratif devant le dessin de Labiano. Plus je suis admiratif, plus je regarde les détails et prend le temps d'analyser les cases. Et là, je constate des petites incohérences, des bras parfois longs et maigres, parfois des pieds tout petits, petits. Mais cela ne me fait ni chaud ni froid. Cela confirme que ce qui me plaît dans son dessin c'est le découpage des cases. C'est vraiment de la photo, l'auteur persiste dans ce sens et cela me convient amplement. Un pur régal pour suivre l'histoire.
    Le scénario quant à lui est intéressant. Black Op Saison 2 n'est en rien lié à Black Op 1 à 6. On sent que les auteurs ont repris le nom pour l'image qu'il dégage (et la plus grande exposition médiatique auprès de la clientèle) mais la série aurait très bien pu s'appeler autrement. Les acteurs du premier cycle (à notre époque) ne sont pas les mêmes que ceux du second (début des années 70 et du premier crash pétrolier). Toutefois, l'ambiance est la même : comment les espions vivent au quotidien leurs missions au milieu de desseins cachés qui les dépassent. Que se passe-t-il quand ils sentent qu'ils sont en train de se faire rouler? Comment réagissent-t-ils quand ils sentent que leur vie est en jeu? Leur mission ici est d'espionner des personnalités iraniennes car les autorités américaines perçoivent que quelque chose se prépare (le premier choc pétrolier) sans qu'elles sachent vraiment quoi. Et leur enquête va les mener à découvrir que tout le monde ne tire pas dans le même sens.
    En résumé, Black Op est une très bonne série d'espionnage sans effet spéciaux, terre à terre sur le terrain au découpage et donc à la force d'immersion de très haute facture.

    yannzeman Le 28/04/2016 à 07:45:14

    Cette "2ème saison" est un peu abusivement appelée ainsi, car elle ne comporte que 2 "épisodes", et n'est pas la suite de la "1ère saison".
    Il s'agit d'une autre histoire, se déroulant cette fois sur quelques jours.

    L'enquête est d'une facilité déconcertante, toutes les personnes impliquées, censées garder le silence, n'arrêtent pas de parler.

    Même enrobée de violence et de sexe cru (pas montré à l'image, mais suggéré), cette histoire est surtout le prétexte d'une romance à l'eau de rose.

    Le dessin est toujours le point fort de cet album, et j'espère que Fabiano retrouvera un projet fort, long et ambitieux, à la mesure de son talent.

    Dommage que "Black Op" se termine ainsi, car malgré tous ses défauts, c'était une série plaisante à lire.

    yannzeman Le 28/04/2016 à 07:44:52

    Cette "2ème saison" est un peu abusivement appelée ainsi, car elle ne comporte que 2 "épisodes", et n'est pas la suite de la "1ère saison".
    Il s'agit d'une autre histoire, se déroulant cette fois sur quelques jours.

    L'enquête est d'une facilité déconcertante, toutes les personnes impliquées, censées garder le silence, n'arrêtent pas de parler.

    Même enrobée de violence et de sexe cru (pas montré à l'image, mais suggéré), cette histoire est surtout le prétexte d'une romance à l'eau de rose.

    Le dessin est toujours le point fort de cet album, et j'espère que Fabiano retrouvera un projet fort, long et ambitieux, à la mesure de son talent.

    Dommage que "Black Op" se termine ainsi, car malgré tous ses défauts, c'était une série plaisante à lire.

    yannzeman Le 27/04/2016 à 08:33:43

    Pour apprécier vraiment la "mini-série" du 1er cycle, il faut lire les 6 albums d'une traite.

    Elle fait du bien aux yeux et au cerveau, le métier d'espion (de barbouze, plutôt) est rendu crédible même si une série tv comme "homeland" l'a déjà un peu ringardisée.

    Le dessin est très réussi, et je suis content pour Labiano qui a longtemps cherché le succès.

    Mais la (re)lecture, quelques années après, me laisse un peu mitigé dans l'ensemble :

    - j'ai décroché une 1ère fois, à cause d'une incongruité scénaristique :
    Floyd, barbouze CIA, fait le tour du monde, va dans des pays où la misère est terrible, vit un déchirement (ne pas pouvoir sauver Lovna jeune) dès ses 1ères missions.
    Mais c'est en rencontrant, des années après, un type pêté de thunes, issu d'une famille autrefois pêtée de thunes et (partiellement ?) spoliée par les nazis et qui veut racheter un tableau, qu'il se découvre une conscience ????
    J'ai oublié de préciser que le type pêté de thunes est juif, et visiblement, ça compte beaucoup plus que tous les miséreux indiens, pakistanais, ou autres que Floyd croise dans son existence...

    - L'histoire repose sur un complot, ou plutôt une opération d'envergure géopolitique (alliance mafia russe et gouvernements US contre URSS), dont on a peine à croire, car elle s'étend sur plusieurs générations. Aucun des présidents US qui se sont succédés n'a eu d'état d'âme ???
    Et c'est d'ailleurs ce qui me gène le plus : quand la violence se déchaine, surtout vers la fin, le président des USA et tous ses services de renseignement sont totalement absents de l'histoire.
    Tout est contrôlé par le vice-président qui, dans la réalité, n'a aucun pouvoir et est fantoche.
    (qui peut citer, sans chercher sur gogole, le nom de l'actuel vice-président ? Il est pourtant là depuis 8 ans...)
    L'histoire ne tient pas dans la durée.

    - Le rôle exact de Lovna, je ne l'ai jamais compris.
    Elle apparait, disparait, réapparait au gré de l'histoire, sans que rien ne soit vraiment expliqué.
    Elle trahi quand ça arrange le scénariste, semble-t-il, mais sans que cela ne soit vraiment expliqué dans le scénario.

    Je m'attendais aussi à ce que la femme de Trent, femme malheureuse, ait un rôle plus explicite ; au final, son personnage est sous-exploité, et c'est dommage.
    Elle est surtout là pour servir la soupe à la grimace, mais à part ça...

    Bref, une série ambitieuse dans son scénario, ce qu'il faut encourager, mais au résultat mitigé car l'histoire ne tient pas.

    Pas si mal, mais pas parfait.

    La "2ème saison" est un peu abusivement appelée ainsi, car elle ne comporte que 2 "épisodes", et n'est pas la suite de la "1ère saison".
    Il s'agit d'une autre histoire, se déroulant cette fois sur quelques jours.

    L'enquête est d'une facilité déconcertante, toutes les personnes impliquées, censées garder le silence, n'arrêtent pas de parler.

    Même enrobée de violence et de sexe cru (pas montré à l'image, mais suggéré), cette histoire est surtout le prétexte d'une romance à l'eau de rose.

    Le dessin est toujours le point fort de cet album, et j'espère que Fabiano retrouvera un projet fort, long et ambitieux, à la mesure de son talent.

    Dommage que "Black Op" se termine ainsi, car malgré tous ses défauts, c'était une série plaisante à lire.

    yannzeman Le 27/04/2016 à 08:31:40

    Pour apprécier vraiment cette "mini-série" du 1er cycle, il faut les lire d'une traite.

    Elle fait du bien aux yeux et au cerveau, le métier d'espion (de barbouze, plutôt) est rendu crédible même si une série tv comme "homeland" l'a déjà un peu ringardisée.

    Le dessin est très réussi, et je suis content pour Labiano qui a longtemps cherché le succès.

    Mais la (re)lecture, quelques années après, me laisse un peu mitigé dans l'ensemble :

    - j'ai décroché une 1ère fois, à cause d'une incongruité scénaristique :
    Floyd, barbouze CIA, fait le tour du monde, va dans des pays où la misère est terrible, vit un déchirement (ne pas pouvoir sauver Lovna jeune) dès ses 1ères missions.
    Mais c'est en rencontrant, des années après, un type pêté de thunes, issu d'une famille autrefois pêtée de thunes et (partiellement ?) spoliée par les nazis et qui veut racheter un tableau, qu'il se découvre une conscience ????
    J'ai oublié de préciser que le type pêté de thunes est juif, et visiblement, ça compte beaucoup plus que tous les miséreux indiens, pakistanais, ou autres que Floyd croise dans son existence...

    - L'histoire repose sur un complot, ou plutôt une opération d'envergure géopolitique (alliance mafia russe et gouvernements US contre URSS), dont on a peine à croire, car elle s'étend sur plusieurs générations. Aucun des présidents US qui se sont succédés n'a eu d'état d'âme ???
    Et c'est d'ailleurs ce qui me gène le plus : quand la violence se déchaine, surtout vers la fin, le président des USA et tous ses services de renseignement sont totalement absents de l'histoire.
    Tout est contrôlé par le vice-président qui, dans la réalité, n'a aucun pouvoir et est fantoche.
    (qui peut citer, sans chercher sur gogole, le nom de l'actuel vice-président ? Il est pourtant là depuis 8 ans...)
    L'histoire ne tient pas dans la durée.

    - Le rôle exact de Lovna, je ne l'ai jamais compris.
    Elle apparait, disparait, réapparait au gré de l'histoire, sans que rien ne soit vraiment expliqué.
    Elle trahi quand ça arrange le scénariste, semble-t-il, mais sans que cela ne soit vraiment expliqué dans le scénario.

    Je m'attendais aussi à ce que la femme de Trent, femme malheureuse, ait un rôle plus explicite ; au final, son personnage est sous-exploité, et c'est dommage.
    Elle est surtout là pour servir la soupe à la grimace, mais à part ça...

    Bref, une série ambitieuse dans son scénario, ce qu'il faut encourager, mais au résultat mitigé car l'histoire ne tient pas.

    Pas si mal, mais pas parfait.

    yannzeman Le 27/04/2016 à 08:30:50

    Pour apprécier vraiment cette "mini-série" du 1er cycle, il faut les lire d'une traite.

    Elle fait du bien aux yeux et au cerveau, le métier d'espion (de barbouze, plutôt) est rendu crédible même si une série tv comme "homeland" l'a déjà un peu ringardisée.

    Le dessin est très réussi, et je suis content pour Labiano qui a longtemps cherché le succès.

    Mais la (re)lecture, quelques années après, me laisse un peu mitigé dans l'ensemble :

    - j'ai décroché une 1ère fois, à cause d'une incongruité scénaristique :
    Floyd, barbouze CIA, fait le tour du monde, va dans des pays où la misère est terrible, vit un déchirement (ne pas pouvoir sauver Lovna jeune) dès ses 1ères missions.
    Mais c'est en rencontrant, des années après, un type pêté de thunes, issu d'une famille autrefois pêtée de thunes et (partiellement ?) spoliée par les nazis et qui veut racheter un tableau, qu'il se découvre une conscience ????
    J'ai oublié de préciser que le type pêté de thunes est juif, et visiblement, ça compte beaucoup plus que tous les miséreux indiens, pakistanais, ou autres que Floyd croise dans son existence...

    - L'histoire repose sur un complot, ou plutôt une opération d'envergure géopolitique (alliance mafia russe et gouvernements US contre URSS), dont on a peine à croire, car elle s'étend sur plusieurs générations. Aucun des présidents US qui se sont succédés n'a eu d'état d'âme ???
    Et c'est d'ailleurs ce qui me gène le plus : quand la violence se déchaine, surtout vers la fin, le président des USA et tous ses services de renseignement sont totalement absents de l'histoire.
    Tout est contrôlé par le vice-président qui, dans la réalité, n'a aucun pouvoir et est fantoche.
    (qui peut citer, sans chercher sur gogole, le nom de l'actuel vice-président ? Il est pourtant là depuis 8 ans...)
    L'histoire ne tient pas dans la durée.

    - Le rôle exact de Lovna, je ne l'ai jamais compris.
    Elle apparait, disparait, réapparait au gré de l'histoire, sans que rien ne soit vraiment expliqué.
    Elle trahi quand ça arrange le scénariste, semble-t-il, mais sans que cela ne soit vraiment expliqué dans le scénario.

    Je m'attendais aussi à ce que la femme de Trent, femme malheureuse, ait un rôle plus explicite ; au final, son personnage est sous-exploité, et c'est dommage.
    Elle est surtout là pour servir la soupe à la grimace, mais à part ça...

    Bref, une série ambitieuse dans son scénario, ce qu'il faut encourager, mais au résultat mitigé car l'histoire ne tient pas.

    Pas si mal, mais pas parfait.

    Exqrt Le 29/07/2014 à 15:41:48

    Un premier cycle en 6 épisodes qui se suffit à lui même, c'est côté scénario au top et le dessin colle à celui-ci. Une bonne dose d'action comme j'aime, avec ce côté réaliste-historique que j'affectionne particulièrement. On est pour moi dans les arcanes de l'espionnage et du renseignement. Les flash-back font d'avantage penser à un story-board pour le cinéma et même si je les ai trouvé parfois rebutant, ils permettent d'asseoir l'histoire et de lui donner du corps. Au final c'est très fluide et terriblement prenant.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 20:34:27

    Une fin prévisible mais un grand moment de bande dessinée.
    A y réfléchir de plus près une histoire quasi-réelle.
    Merci aux auteurs.
    7/10.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 20:02:57

    Le meilleur tome de la série en attendant le dénouement.
    Du bon du très bon : machination et trahison à toutes les pages.
    Digne des meilleurs scénarios d'Hollywood.
    Foncez découvrir ou redécouvrir cette histoire.
    9/10.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 19:30:43

    Tout bonnement excellent.
    Un scénario riche en rebondissement et assez fin finalement.
    Une très belle galerie de salauds.
    Une histoire qui finalement aurait pu être vrai tellement elle est réaliste.
    Du grand Desberg.
    8/10.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 18:50:32

    Troisième volet de cette saga d'espionnage.
    Un scénario vraiment bien conduit avec une galerie de personnages qui s'entrecroisent, s'entretuent ou se trahissent.
    Même les dessins finissent par paraître réussis.
    une belle maîtrise.
    7/10.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 18:15:53

    Le 2ème tome a sans nul doute atteint son niveau de croisière au plan scénaristique. Les principaux personnages sont en place et on comprend mieux la rivalité entre de nos 2 ex-meilleurs amis;
    J'aurai surement mis 9 mais les dessins ne sont vraiment pas top.
    8/10.

    BIBI37 Le 05/02/2012 à 18:13:28

    Un premier opus bien ficelé pour les amateurs de BD d'espionnage.
    On regrettera les dessins vraiment pas à la hauteur.
    A noter aussi que les nombreux flash-back nuisent parfois à la fluidité du récit.
    A suivre sans modération.
    6/10

    Da Rocha Le 22/04/2010 à 19:03:38

    Dernier opus de Black Op, l’une des meilleures bande dessinées d’espionnage signée Stephen Desberg qui nous aura tenue en haleine pendant six ans !

    En résumé, un ex-agent de la CIA, Floyd Whitman entreprend de régler ses comptes avec les anciens partenaires qui l'ont autrefois trahis.

    Avant d'attaquer ce sixième tome, je ne saurais trop vous conseiller de relire le volume précédent afin de vous remettre en mémoire l'ensemble des éléments qui composent la trame complexe du récit. Stephen Desberg achève de mettre en place une intrigue complexe basée sur une double narration passé/présent dans laquelle les évènements s'imbriquent de façon implacable. La conclusion de l'histoire est assez conventionnelle, mais rien qui ne vienne gâcher notre plaisir.

    Le graphisme très caractéristique d’Hugues Labiano nous permet d'apprécier une nouvelle fois l'étendue de son talent. Le découpage est toujours bien fait, que ce soit dans les scènes d’action ou narratives. Cette précision renforce si besoin était la vraisemblance du récit.

    Black Op constitue un thriller politique de haute volée.

    madlosa Le 03/02/2010 à 19:45:23

    Le tome 6, épilogue de cette belle saga à la fois sur l'amour et l'amitié tient vraiment toutes ses promesses et se termine sur les chapeaux de roues. Flyod est vraiment déterminé et Trent va l'apprendre à ses dépens. Certes nous sommes dans un univers connu, espionnage, argent sale, violence, mais le propos est juste et les planches sont soignées et concourent à la réussite du récit. L'émotion omniprésente dans cette série, est bien là, encore plus forte conditionnant les personnages et le lecteur. La dernière planche apaisante par ses couleurs et ses dialogues y résonne comme une promesse...

    L Argo06 Le 28/01/2010 à 21:44:04

    Si vous aimez les histoires d'espionnage, de mafia, de trahison, d'actions, ...eh ben lisez Black op !!!
    J'ai vraiment aimé cette série, que se soit le tome 1, 2, ou 6.
    Le scénario est assez compliqué avec les personnages, mais l'auteur a réussi à le rendre explicite en structurant bien les différents passages. Les flash back sont donc superbement bien réalisés, et la connexion entre présent et passé en ressort très bien...
    Je conseille vraiment cette série!!
    Moyenne série: 8/10

    cachou Le 26/04/2009 à 13:11:09

    Nous voici en précense d'un 5ème tome tout à fait réussi comme les quatre autres.
    Flyodd Witman cherche maintenant à faire tomber toutes les grosses tétes, dont certains étaient ses amis.

    Vraiment très bon.

    madlosa Le 26/04/2009 à 12:58:35

    Cet épisode sert de point d'étape, il ne s'y passe pas grand chose et les auteurs prennent le temps d'éclaircir les zones d'ombres. On pourra reprocher le recours aux clichés comme les magouilles politiques, l'amitié trahie ou encore l'amour sacrifié. L'histoire reste malgré tout passionnante car les personnages en vieillissant, ont pris et gardé une certaine épaisseur. Enfin le scénario en lui même, qui met en scène la mafia russe comme agent déstabilisateur, est très crédible et a le mérite de ne pas encore être trop réchauffé. Oui l'histoire de Floyd, de Trent de Lovna et de Vladen reste passionnante... Espérons que l'épilogue soit à la hauteur !!!

    trifide Le 14/04/2009 à 09:49:11


    Enfin le tome 5!
    personnellement j'ai bien aimé et cela reste dans la ligné des autres tomes. je n'ai pas trouvé que cela rallongeait la serie, juste qu'en approchant du denouement, on decouvre petit à petit les dessous de l'histoire, on a la confirmation de nos doutes et des reglements de comptes personnels sous cette histoire d'espionnage. Cela reste une très bonne serie, un dessin agréable, une très belle couverture. vivement la suite :o)

    Bullit Le 13/09/2008 à 14:14:04

    Un jeune américain est en deuil de son père après la 2eme guerre mondiale, tué par les communistes, et non pas les nazis. Avec son ami d'enfance, il entre à la CIA, et prend son 1er job en Inde. Il y noue contact avec un agent (double?) russe. En 2003, ce même agent enquête sur la falsification de l'élection présidentielle, sans doute liée à la maffia russe.
    Une bonne histoire, attachante, car on s'intéresse de près aux personnages. Cependant, et on voit bien là que l'on est dans une histoire de Desberg: ça casse sur les usa, et c'est - bien sur - contre les républicains. Le dessin de Labiano, est peut être pas très bien adapté à une histoire policière, même si la grande force de cette BD est de ne pas être construite en policier, mais en chronique. Ce 1er tome donne toutefois l'eau à la bouche.

    le spectre Le 03/06/2008 à 09:08:24

    Pour la série complète :
    Nous avons ici une histoire de règlements de compte personnels liés aux affaires d'espionnage et c'est du trés bon sauf...pour le quatrième tome mais j'y reviendrais.
    Le scénario a base de flash back est trés bien romancé est éminament mis en scène avec brio par le découpage et la mise en parallèle de case passé/présent.
    Trés agréable le trais colle bien a l'histoire et le vieillissement des personnages est bien figuré sans les déformer.
    Par contre le tome 4 n'apporte rien de capital a l'histoire et rallonge artificiellement la série

    cachou Le 24/05/2008 à 19:31:10

    Une superbe série ou l'on voit un agent de la CIA Floyd Witman, qui se fait trehir par ses alliés avec qui il faisaient des arrengements pour faire gagner beaucoup d'argent à la CIA.

    Les flashs backs sont bien maitrisés.

    Le dessin de Labiano lui est bien, et conviend parfaitement à l'histoire.

    Hugui Le 04/05/2008 à 19:33:22

    L'histoire est intéressante, bien que compliquée, mais je ne suis pas un grand fan des dessins.


    voltaire Le 25/04/2008 à 21:08:17

    Je reste un ferme inconditionnel de cette série.
    L'évolution des personnages me paraît tellement vraie et désespérante.
    Ainsi Jo-Ann qui dans les années 60 semblait prête à tout plaquer pour vivre le grand amour avec Floyd, est maintenant habituée au confort et au luxe et n'est pas prête à y renoncer. Faudrait-il pour cela tuer son ancien amant.
    Quant à Lovna qui est passée par tous les stades de l'enfer (de son enfance à sa vie de femme) nous la retrouvons comme brisée et amère de ne pas avoir pu connaître l'once de bonheur que la chance lui a toujours refusé (et cela dès le premier album où elle n'est encore qu'une enfant).
    Dire qu'il faudra attendre 2010 pour connaître la fin de la série !
    (c'est pô juste !)

    voltaire Le 25/04/2008 à 21:02:01

    La machine est relancée toujours sans aucun temps mort.
    Il faut tirer un coup de chapeau à Desberg pour avoir monté une saga qui joue aussi bien sur le temps présent que sur le passé. Dans ce genre d'affaires, il y a toujours un loupé. Un détail que le scénariste n'avait pas prévu (la série s'écoulant sur plusieurs années) qui fait que cela cloche plus ou moins.
    Rien de tout cela ici. Tout est raccord.
    Quant aux dessins de Labiano qui ont pu être critiqués ici et là, je trouve qu'ils sont loin d'être désagréables. Qui plus est le scénario est tellement remarquable qu'ils seraient mauvais que cela n'aurait aucune importance !

    voltaire Le 25/04/2008 à 20:57:07

    Suite de la saga de Floyd Whitman.
    La CIA tente toujours de poursuivre son oeuvre de déstabilisation de l'Union Soviétique en aidant la mafia russe à se mettre en place pour mieux saper le régime. Floyd et son acolyte, Big Bob, deviennent des rouages essentiels mais c'est Trent, l'ami d'enfance de Floyd qui en tire les bénéfices.
    Un poil en retrait par rapport au précédent. La recherche d'un second souffle ?

    voltaire Le 25/04/2008 à 20:54:18

    Tout part d'une élection présidentielle américaine qui s'est joué à quelques centaines de voix près en Floride (ça rappelle vaguement quelque chose !) puis cela bifurque sur la mafia russe et son implantation au pays du capitalisme roi.
    Ce premier album est simplement un chef d'oeuvre. Bâti à coup de flash backs, il nous raconte -sans temps morts- l'histoire de deux amis d'enfance qui entrent tous deux à la CIA (pour des raisons différentes).
    Dans un univers où tous les coups sont permis, l'un sacrifiera son amour après que l'autre lui ait tendu un piège.
    Cette série est une oeuvre majeure, adulte et terriblement bien informée sur les multiples rouages de notre monde moderne.
    XIII et ses épigones, malgré leurs qualités, sont loin, très loin derrière.
    A ne pas rater et à relire pour mieux méditer.

    madlosa Le 21/04/2008 à 23:07:43

    Black Op est une série très réussie. Le scénario et les dessins rendent parfaitement l'insouciance de ces jeunes gars jouant avec de l'argent facile. Mais voilà la série pourrait aussi s'intituler "ne réveillez pas le monstre qui dort" ou encore "l'apprenti sorcier". Enrichir la mafia russe pour éliminer le communisme, c'est utiliser la peste pour tuer le choléra et Floyd s'en rend progressivement compte surtout lorsque le sort de Lovna est en jeu. Les auteurs utilisent encore avec brio les flash back qui nous permettent de suivre avec passion l'évolution des alliances sur fond de trahison qui vont mettre en sérieux danger Floyd Lovna Ray et bouleverser leurs existences. Alors oui Black Op 4 c'est du solide !

    nic123 Le 14/08/2007 à 22:12:09

    Mieux que le précédent, les actions s'enchainent bien, les relations entre les personnages s'épaississent et se clarifient, et le tome se termine avec suspense. Un excellent moment de lecture. Le dessin, à nouveau, peut etre amélioré selon moi.

    nic123 Le 14/08/2007 à 22:10:21

    Un scénario intéressant, s'attachant aux personnages plus qu'à l'intrigue sur fond de guerre froide. Toutefois, ca tarde un peu à démarrer, et le dessin n'est pas suffisament net en ce qui concerne les détails; j'ai parfois eu de la peine à reconnaitre certains personnages, ce qui m'a dérangé.

    Da Rocha Le 06/04/2007 à 22:07:13

    Avec ce troisième tome de la série "Black Op", Stephen Desberg et Hugues Labiano nous livrent à nouveau une histoire de grande qualité.

    Complexe mais remarquablement bien construite, cette intrigue d’espionnage vous demandera sans doute une rapide relecture des deux épisodes précédents. Tel que précédemment, Stephen Desberg continue d'installer lentement son histoire au moyen de flash-back qui permettent d'éclairer les événements présents. En effet, une vaste opération de "nettoyage" semble avoir été décidée en haut lieu sur le territoire des USA... Quelles en sont les cibles et pourquoi ? Sous couvert d'une fiction, le scénariste nous propose de découvrir les arcanes peu reluisantes d'une certaine politique, ainsi que les méthodes d'apprenti sorcier qui pourraient être employées par des agences de services secrets. De l'action et des rebondissements pour un thriller comme je les aime.

    Au niveau des dessins, Hugues Labiano s'affirme vraiment comme une valeur sûre. Son trait semi-réaliste fait à nouveau merveille, notamment pour retranscrire l'ambiance des années 70. Ses cadrages sont bien pensés et accompagnent au mieux le rythme de la narration.

    Cet opus vous fera passer un agréable moment.

    tufrok Le 25/03/2007 à 16:04:18

    Bon. Je viens finir le troisième tome aujourd'hui et je dois dire que cette série fait vraiment partie de mes préférées.

    Le scénario et à la fois dense et bien maîtrisé, le style graphique correspond tout a fait à l'ambiance. Au sujet de ce tome 3, il faut dire que le scénario c'est vrai n'avance pas beaucoup, servant plus a donner de la profondeur aux personnages et à leur passé. Ceci ne me dérange en rien, même si un tome sort tous les ans. Il suffit de se focaliser sur d'autres séries en attendant.

    Il est clair que "Black Op" est une bd réservée à des lecteurs patients et passionnés. Personnellement, je préfère que Desberg déroule lentement et précisément les éléments de son histoire, plutôt qu'une bd qui donnerait une trop grande part à l'action pure, et où les évènements éclateraient trop rapidement, à tel point que cela ait l'air bâclé.

    Sinon l'ambiance 70's et le dépaysement fonctionnent bien. En plus, pour rassurer les éventuels impatients, le quatrième tome comportera forcément sa part de résolution. Pour le reste si vous êtes fans de la période de la guerre froide, et des récits d'espionnage, n'hésitez vraiment pas.

    madlosa Le 18/03/2007 à 15:26:45

    Cette série se bonifie au fil des volumes parus. On voyage dans le passé et le présent et les liens qui se tissent entre Floyd, Lovna et Nechkov au gré des luttes d'influence, nous tiennent en haleine par leur sutilité... sur fond de guerre contre le communisme. Une réussite dans le genre !!!

    Hugui Le 12/11/2006 à 20:05:41

    On est pris dans l'histoire, donc c'est une bonne histoire, de l'espionnage bien foutu et même si effectivement le fonds historique est connu et déjà traité, on a pleins de questions pas résolus qui nous font attendre le 3 avec impatience.
    Le dessin est agréable et les couleurs sympa.
    Pourvu que le trois soit à la hauteur !

    mangela Le 29/10/2006 à 09:09:14

    Moi j'aime. L'histoire est bien ficelée, le dessin est intéressant. Le scénariste tient son lecteur bien en haleine. Et de voir la mafia russe bien impliquée au niveau de l'administration américaine...

    Da Rocha Le 17/09/2006 à 18:44:54

    Après l'administration fiscale américaine, Stephen Desberg choisit maintenant les services secrets US comme théâtre de ses nouvelles intrigues.

    Dans ce premier opus, il pose les bases de son histoire et nous présente Floyd, le personnage central. Globalement, il s'agit d'un récit d'espionnage à travers le monde sans originalité ébouriffante, mais efficace ! En scénariste expérimenté, Desberg nous entraîne dans deux époques différentes afin d'esquisser ses diverses intrigues. Les thèmes abordés sont bien choisis, notamment les suspicions quant à l'élection du Président des Etats-Unis, car cela mêle habilement fiction et réalité. Je pense que la vraie force du récit est là. Néanmoins, malgré le talent indéniable du scénariste, on ne parvient pas encore à se prendre d'amitié pour Floyd. Gageons que cela viendra par la suite.

    Le graphisme de Hugues Labiano est expressif et restitue au mieux les ambiances des années 50-60. Son style semi-réaliste est reconnaissable à la façon très particulière qu'il a de dessiner ses personnages : on se croirait presque dans Mister George ! Ses cadrages sont bien sentis et donnent un petit coté cinématographique.

    Un premier tome honnête au concept convainquant.

    philippe_grenier Le 09/04/2006 à 22:03:01

    Reprenant l'intrigue là où se terminait le premier tome, les auteurs invitent leurs lecteurs à poursuivre de façon parallèle les aventures de Floyd Whitman sur deux périodes de temps distinctes, mais étroitement liées. La première permet de retourner en arrière dans les années 70, en plein guerre froide entre les États-Unis d'Amérique et l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, afin de découvir l'origine les intervenants, toujours présents et activement impliqués dans la deuxième époque, soit en 2003, au lendemain des élections présidentielles.

    Avec un coup de crayon convaincant, Hughes Labiano illustre ce nouveau tome d'espionnage imaginé et scénarisé par Stephen Desberg. Vu la complexité de la trame formant l'enchaînement des faits et événements de l'histoire, et compte tenu de sa présentation selon un découpage pouvant parfois porter à la confusion, il est fortement conseillé au lecteur désirant aborder cet album de relire la première partie de cette aventure afin de se rafraîchir la mémoire avec toutes les précisions divulguées antérieurement au niveau des complots et des relations entre les protagonistes. En ce qui concerne le développement de l'histoire en tant que telle, celle-ci continue son cours avec une évolution lente et précise, telle une bonne partie d'échecs entre deux stratèges habiles.

    En résumé, cet album est toujours aussi intéressant que la première partie, et plaira tout aussi bien aux amateurs d'intrigues d'espionnage à la Gorky Park!

    scalp Le 22/03/2006 à 11:33:36

    On continu d'alterner les sequence actuel et les flashbacks avec le passé de Floyd et ces nombreuses missions ou il agit loyalement pour son pays, il faut noter que ces flashback ne nuisent pas du tout à la compréhension du récit. On voyage pas mal dans ce tome 2, ainsin de l'inde on va en afghanistan puis en turquie pour finir en Russie. Le scenario est dense et efficace, les personnages ne sont pas trop sterotypé. Et on a envie de savoir comment Floyd en est arrivé là. Vivement la suite.

    scalp Le 15/03/2006 à 10:41:18

    Un premier tome vraiment captivant mis en scene par le dessin sans faille de Labiano. On suit le personnage de Floyd Withman, on alterne entre son enquete presente et des flashbacks ou on nous retrace sa vie ( son enfance, son entrée à la Cia et sa premiere mission en Inde et sa rencontre avec un membre du KGB ), il faut noté qu'il n'y aucun probleme de comprehension ( c'est tellement rare quand il y a des flashback comme sa ). Les personnages ont une réel profondeur et ne sont pas sterotypé. Un tres bon recit d'espionnage.

    scalp Le 15/03/2006 à 10:38:29

    Un premier tome vraiment captivant mis en scene par le dessin sans faille de Labiano. On suit le personnage de Floyd Withman, on alterne entre son enquete presente et des flashbacks ou on nous retrace sa vie ( son enfance, son entrée à la Cia et s

    mougenot Le 13/03/2006 à 12:49:15

    J'ai été, à mon grand regret, un peu déçu par ce tome 2, qui, je le pensais allait être bien plus "explosif", mais au lieu de cela, on tombe inéluctablement (et cela était prévisible) dans les vieux clichés et dans une banalité absolue sur les Etats-Unis et sur la période de la guerre froide. C'est dommage! Cela vient peut-être du fait que cette période à justement trop été "vulgarisée" et traitée abusivement par la Bd, et que du coup, il est difficile de tenir en haleine un lecteur déjà bien informé sur le sujet et de sortir un sujet, somme toute "original". Voilà ce que j'en pense en tous les cas!
    Heureusement que les dessins somptueux de Hugues Labiano relèvent le niveau, car les scénarii de Desberg sont depuis quelque temps...en totale chute libre!!!

    philippe_grenier Le 29/12/2005 à 02:55:32

    Le synopsis, savamment composé par Dargaud éditeur, offre un aperçu fort complet du fond sur lequel est composée la trame de l'histoire de Floyd Whitman, agent de la C.I.A.

    Truffée de "flash-backs", cette première partie d'un thriller d'espionnage orchestrée par Stephen Desberg et illustrée par Hughes Labiano vient chercher le lecteur dès les premières planches de l'album. L'évolution parallèle de la jeunesse du personnage principal en mode semi-narratif et de l'enquête en cours est clairement réussie, au point qu'aucune possibilité de confusion ne puisse en découler et diminuer la compréhension du lecteur.

    En résumé, ce premier tome d'une série qui devrait, en théorie, voir son cycle se compléter en six albums, est une réussite prenante et agréable à lire avec un bon suspense intéressant à suivre.

    Un bémol toutefois, qui est en fait une question qui me revient souvent quand je lis de tels albums: Pourquoi l'avoir publié en grand format au lieu du format clasique de taille normale, plus facilement accessible à tous?

    Enfin, un titre à ne pas manquer pour tout amateur des séries telles que Alpha, XIII et Largo Winch ou des lecteurs de Robert Ludlum!

    elftor Le 18/05/2005 à 15:00:57

    scénario très bon et prometteur pour la suite, le gros bémol vient plutot, pour moi, du dessin. Et ceci est parfaitement marqué dans les dessins de personnages: quand on les voit entièrement (de la tete au pieds) ils ont l'air d'être minuscules, anorexiques (tête plus large que la taille) et ils ont une tête énorme, ce qui enlève une grosse part de réalisme

    Christophe C. Le 11/04/2005 à 18:56:49

    L'histoire est plutôt bien construite, il y a du suspense, des personnages intéressants et un bon petit complot homme politique / mafia russe qui commence a se dégager. Contrairement aux autres séries d'espionnage je trouve que celle ci a pour mérite de s'attacher davantage a son personnage principale plutôt qu'à l'intrigue de fond. En effet dans ce premier tome on apprend relativement peu de choses sur l'affaire de Floyd et beaucoup plus sur le personnage par l'intermédiare des flash back. J'ai trouvé ça très prenant et je pense que black op sera une bonne série.

    titoufe Le 03/04/2005 à 08:09:03

    A ne pas manquer; Le scénario est fort intéressant et le dessin dequalité même si ne amélioration est possible.

    yvantilleuil Le 12/02/2005 à 15:25:55

    Ambiance et scénario sympa, très bon thriller, mais effectivement pas toujours facile de reconnaître les personnages de loin.

    altobar Le 07/02/2005 à 08:35:53

    On m'en avait dit du bien 2 fois, ce qui fait que je l'ai achetée.
    Je n'ai pas été déçu. C'est une très bonne BD.
    Cependant, quelques petites choses restent imparfaites, comme les personnages qui peuvent être difficilement reconnaisable parfois. (Surtout de loin, les coifures sont exagérées)
    Parfois, le fil peut assi être dur à suivre, mais là, je dirais qu'on s'y fait en avançant dans l'histoire.
    Globalement, cela reste très bien. Le scénario est bien monté, et il y a une sorte d'atmosphère angoissante savament maintenue. Un bon rythme.
    Dessin : 6/ 10
    Scénario : 9 / 10
    Personages : 6 / 10
    Ambiance : 8/10