Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Collins, Ray

Collins, Ray

  • 9928
  • Zapietro
  • Eugenio
  • Collins, Ray
  • le 01/01/1936 (ARGENTINE)

Sa biographie

Ray Collins est le pseudonyme d'Eugenio Zapietro, né en Argentine en 1936. Doté d’une imagination fertile, cet ancien auteur de romans à l’eau de rose débute sa carrière de scénariste sur des bandes dessinées crées par d’autres en rédigeant notamment les textes de "Misterix" ou Bull Rockett (une bande de Hector Oesterheld parue en France dans Safari sous le nom de Bull Rocket aux éditions Mon Journal) pour la revue "Misterix", puis rapidement, il invente une impressionnante galerie de personnages tel Joe Gatillo (un western dessiné par Carlos Vogt avec qui il créera aussi Canada Joe pour "LancioStory") et Johnny Rosco. En 1961, il créé Garret le sauvage avec le dessinateur Arturo Perez del Castillo : c’est son premier grand succès personnel (parue en France dans diverses revues de l'éditeur Jeunesse et Vacances). Avec ce même dessinateur, devenu un ami proche, suivront Los vikingos pour "Tit-Bits", Larry Mannino (distretto 56) qui retrace la lutte contre le crime d’un policier désabusé, fiancé avec une jeune fille de la haute société (publié dans Lanciostory), le western Bannister dans les années 1970 et, en 1974, El cobra pour la revue argentine Skorpio (puis avec Miguel A. Repetto à partir de 1978), publié sous le titre Cobra dans Karacal et Le Crotale dans Long Rifle, en France. En 1962, il écrit Al sur del sol, dessinée par Jorge Moliterni, puis Precinto 56, d’abord dessinée par Jose Muñoz (publiée dans Sergent Kirk, en Italie) puis Angel Fernandez (publiée dans Skorpio). Entre 1963 et 1974, il se consacre à affiner ses personnages, Garret en particulier. Il crée ensuite en 1975 avec Juan Zanotto le fameux Henga, el cazador (Yor le chasseur dans Karacal) et sa suite Hor le téméraire (dans Super West Poche). Avec Ernesto Garcia Seijas, outre L'homme de Richmond en 1974 (Black Soldier dans Skorpio), publié en France dans El Bravo et Karacal et Kiling (avec un seul L) avec le même dessinateur et dans la même revue, il produit Skorpio, une bande policière qui se déroule dans le Bronx et dont le héros est noir (publiée en France dans Marco Polo), Mandy Riley ou les aventures d’un jeune adolescent et de son chien Raleigh dans une ferme de l’ouest, un titre paru dans Lanciostory en 1981 (qui sera repris graphiquement par Pedrazzini), puis, avec Miguel A. Repetto, Conrack un western de 24 épisodes paru dans Skorpio en 1981-82, dans lequel le héros, Steve Conrack recherche l’homme qui a tué sa femme et enlevé sa fille, Dan Flynn toujours avec Repetto ou les aventures d’un juge administrateur de ranch qui devient cow-boy itinérant, western des éditions Record publié en 1983-85 dans "Skorpio". On lui doit encore les créations dans les années 80 de Overland Trail avec Carlos Casalla qui retrace la construction d’une gare au Texas, Dennis Martin un agent secret britannique (dessins d’Angel Fernandez), Big Norman en 1985 avec Daniel Haupt (paru dans Skorpio), Alazan (avec Roume), Larrigan (dessins de Daniel Haupt) un justicier solitaire à la Cobra publié dans Skorpio en 1989-90, Il Corso (Dagger), les aventures d’un navigateur solitaire au XIXe siècle parues dans "Lanciostory" en 1990 (dessins d’Angel A. Fernandez), etc.

Texte © WikiPF

Ray Collins est le pseudonyme d'Eugenio Zapietro, né en Argentine en 1936. Doté d’une imagination fertile, cet ancien auteur de romans à l’eau de rose débute sa carrière de scénariste sur des bandes dessinées crées par d’autres en rédigeant notamment les textes de "Misterix" ou Bull Rockett (une bande de Hector Oesterheld parue en France dans Safari sous le nom de Bull Rocket aux éditions Mon Journal) pour la revue "Misterix", puis rapidement, il invente une impressionnante galerie de personnages tel Joe Gatillo (un western dessiné par Carlos Vogt avec qui il créera aussi Canada Joe pour "LancioStory") et Johnny Rosco. En 1961, il créé Garret le sauvage avec le dessinateur Arturo Perez del Castillo : c’est son premier grand succès personnel (parue en France dans diverses revues de l'éditeur Jeunesse et Vacances). Avec ce même dessinateur, devenu un ami proche, suivront Los vikingos pour "Tit-Bits", Larry Mannino (distretto 56) qui retrace la lutte contre le crime d’un policier désabusé, fiancé avec une jeune fille de la haute société (publié dans Lanciostory), le western Bannister dans les années 1970 et, en 1974, El cobra pour la revue argentine Skorpio (puis avec Miguel A. Repetto à partir de 1978), publié sous le titre Cobra dans Karacal et Le Crotale dans Long Rifle, en France. En 1962, il écrit Al sur del sol, dessinée par Jorge Moliterni, puis Precinto 56, d’abord dessinée par Jose Muñoz (publiée dans Sergent Kirk, en Italie) puis Angel Fernandez (publiée dans Skorpio). Entre 1963 et 1974, il se consacre à affiner ses personnages, Garret en particulier. Il crée ensuite en 1975 avec Juan Zanotto le fameux Henga, el cazador (Yor le chasseur dans Karacal) et sa suite Hor le téméraire (dans Super West Poche). Avec Ernesto Garcia Seijas, outre L'homme de Richmond en 1974 (Black Soldier dans Skorpio), publié en France dans El Bravo et Karacal et Kiling (avec un seul L) avec le même […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
56e district 2020
Akim (1re série) 1983
Bannister 1988
Buffalo Bill (Jeunesse et Vacances) 1974
Hor figlio di Yor 1990
Karacal (West) (Sagédition) 1976
Long Rifle 1984
Mandy Riley 1988
Marco Polo (Dorian, puis Marco Polo) (Mon Journal) 1984
Mémoires du commando (Les) 1982
Super West 1978
Super West (Poche) (1e série) 1977
Yor 1989