Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Bignon, Alain

Bignon, Alain

  • 952
  • Bignon
  • Alain
  • le 19/05/1947 (FRANCE)
  • le 16/10/2003

Sa biographie

Alain Bignon est né le 19 mai 1947 à Saintes. De formation ingénieur, c'est dans le secteur de la radiologie qu'il exerce au sein du bureau d'étude puis du service de recherches ses activités de salarié. Parallèlement, il mène plusieurs activités artistiques notamment pour la publicité. C'est sur les conseils de Pichard et de Jacques Lob qu'il présente ses premières BD et publie ses premières planches à L'Écho des Savanes. C'est en 1980 qu'il débute au journal Pilote alors dirigé par Guy Vidal. En collaboration avec celui-ci pour les textes, il signe les dessins d’Une éducation algérienne, Plus con on tue, Un malaise passager, Tout le monde aime le printemps, Adieu à la Pennsylvanie. Les quatre premiers titres ont été compilés chez les Humanoïdes Associés sous le titre de Passé simple en 1993. En 1985, il crée sa propre agence de communication visuelle où l'informatique tient un grand rôle. En 1987, il signe en solo chez Dargaud Le Parfum des choses. En 1992, toujours en solo, mais chez Delcourt, Rock star sur aquarelle. Les années 90 verront plusieurs participations à des collectifs chez différents éditeurs : Vent d'Ouest : Brassens 56-62 ; Humanoïdes : Dessous fripon (avec Guy Vidal) ; Ikusager (Espagne) Los Derechos del Nino... En 1996, c'est chez Dargaud, et en collaboration avec Jean-Claude Forest pour les textes, qu'il présente Il faut le croire pour le voir. Dans les années 2000 paraissent plusieurs récits complets chez Dargaud en collaboration avec Rodolphe, comme la série de trois tomes La Voix des anges (2002-2005). Il avait déjà travaillé avec Rodolphe sur Les 4 morts de Betty Page, paru en 1999 chez P&T Production. Alain Bignon nous a quitté le 16 octobre 2003.

Texte et photo © Dargaud

Alain Bignon est né le 19 mai 1947 à Saintes. De formation ingénieur, c'est dans le secteur de la radiologie qu'il exerce au sein du bureau d'étude puis du service de recherches ses activités de salarié. Parallèlement, il mène plusieurs activités artistiques notamment pour la publicité. C'est sur les conseils de Pichard et de Jacques Lob qu'il présente ses premières BD et publie ses premières planches à L'Écho des Savanes. C'est en 1980 qu'il débute au journal Pilote alors dirigé par Guy Vidal. En collaboration avec celui-ci pour les textes, il signe les dessins d’Une éducation algérienne, Plus con on tue, Un malaise passager, Tout le monde aime le printemps, Adieu à la Pennsylvanie. Les quatre premiers titres ont été compilés chez les Humanoïdes Associés sous le titre de Passé simple en 1993. En 1985, il crée sa propre agence de communication visuelle où l'informatique tient un grand rôle. En 1987, il signe en solo chez Dargaud Le Parfum des choses. En 1992, toujours en solo, mais chez Delcourt, Rock star sur aquarelle. Les années 90 verront plusieurs participations à des collectifs chez différents éditeurs : Vent d'Ouest : Brassens 56-62 ; Humanoïdes : Dessous fripon (avec Guy Vidal) ; Ikusager (Espagne) Los Derechos del Nino... En 1996, c'est chez Dargaud, et en collaboration avec Jean-Claude Forest pour les textes, qu'il présente Il faut le croire pour le voir. Dans les années 2000 paraissent plusieurs récits complets chez Dargaud en collaboration avec Rodolphe, comme la série de trois tomes La Voix des anges (2002-2005). Il avait déjà travaillé avec Rodolphe sur Les 4 morts de Betty Page, paru en 1999 chez P&T Production. Alain Bignon nous a quitté le 16 octobre 2003.

Texte et photo © Dargaud

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
4 morts de Betty Page (Les) 1999   
Brassens 1990
Fripons (collectif Humanos) 1991
Il faut y croire pour le voir 1996
Parfum des choses (Le) 1989   
Plus con on tue ! 1983
Rock Star sur aquarelle 1993     
Tout le monde aime le printemps 1987   
Un malaise passager 1985   
Une éducation algérienne 1982   
Voix des Anges (La) 2002 2005