Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Dans la peau d'un tueur

Entretien avec Michaël Le Galli et Guillaume Sorel

Très présentes dans les catalogues des éditeurs depuis maintenant plusieurs années, les séries concept provoquent chez les lecteurs autant l'intérêt que l'indifférence, voire un début d'agacement. Pourtant, certains thèmes démarquent et sortent un peu des sentiers balisés. « J’ai tué » , dont les trois premiers tomes paraissent simultanément au début du mois de septembre, font partie sans contexte de cette dernière catégorie. Mêlant mythes, comme le tome consacré à Caïn et Abel, et réalités historiques, comme ceux évoquant l'assassinat de François-Ferdinand ou celui de Philippe II de Macédoine, les albums ont la particularité de pointer la caméra sur le meurtrier et non sur la victime, de s'attarder sur les motivations plutôt que sur les conséquences. Rencontre avec Michaël Le Galli, initiateur du projet mais aussi directeur de cette nouvelle collection des éditions Vents d'Ouest.


Michaël, pouvez-vous nous présenter le concept de la collection « J’ai tué » ?

Michaël Le Galli : Tout le monde a entendu parlé au moins une fois dans sa vie de l’Assassinat de l’Archiduc François-Ferdinand ou de celui de John Lennon. Ce qui nous intéresse ici, c'est de comprendre POURQUOI et COMMENT les auteurs de ces assassinats sont passés à l’acte. Dans chacun des albums de cette collection, le lecteur va suivre de l’intérieur des Assassinats qui ont bouleversé leur époque. À travers l'histoire de ces hommes (plus rarement des […]

Sa biographie

Enfant, je découvre la bande dessinée franco-belge : Tintin, Lucky Luke et Blueberry notamment puis un oncle m'abonne au journal Tintin. Vers 10 ans je découvre émerveillé, et en cachette, les ouvres d'Hugo Pratt (qui est resté pour moi l'Auteur incontournable) et les premiers numéros de Fluide Glacial (là par contre, après l'adolescence, j'ai vite décroché). Adolescent, je deviens l'un des responsables d'une BDthèque. Plus de 5000 bandes dessinées à ma disposition ! ! Devenu étudiant, au cours de mes études d'ethnologie, j'entreprends des recherches en rapport avec la bande dessinée (Maîtrise sur les relations entre la Bretagne légendaire et la bande dessinée). En doctorat d'ethnologie je travaille sur les auteurs de bandes dessinées. Dans ce cadre là, je décide de suivre "de l'intérieur" l'évolution d'un projet de bande dessiné en me positionnant comme scénariste. Le scénariste Dieter, rencontré à Quai des Bulles me propose son aide : c'est lui qui m'apprend les bases du scénario de bande dessinée. Petit à petit, j'ai abandonné mes recherches d'ethno. pour me consacrer au scénario. Par la suite, j'ai continué à travailler mes techniques narratives avec David Chauvel. J'ai rencontré Emmanuel Michalak fin 1999 et le premier album des Cercles d'Akamoth est paru chez Delcourt en mai 2003. Et c'est avec Marie Jaffredo, avec qui j'avais travaillé sur le collectif Piaf chez Petit à Petit, que je signe Les Démons de Marie chez Carabas. En 2006, paraîtrons aussi les deux premiers albums d'une nouvelle série intitulée IOS. Dessinée par Luca Erbetta, cette série s'inscrit dans la nouvelle collection Impact des éditions Delcourt.

Texte et photo © Carabas

Enfant, je découvre la bande dessinée franco-belge : Tintin, Lucky Luke et Blueberry notamment puis un oncle m'abonne au journal Tintin. Vers 10 ans je découvre émerveillé, et en cachette, les ouvres d'Hugo Pratt (qui est resté pour moi l'Auteur incontournable) et les premiers numéros de Fluide Glacial (là par contre, après l'adolescence, j'ai vite décroché). Adolescent, je deviens l'un des responsables d'une BDthèque. Plus de 5000 bandes dessinées à ma disposition ! ! Devenu étudiant, au cours de mes études d'ethnologie, j'entreprends des recherches en rapport avec la bande dessinée (Maîtrise sur les relations entre la Bretagne légendaire et la bande dessinée). En doctorat d'ethnologie je travaille sur les auteurs de bandes dessinées. Dans ce cadre là, je décide de suivre "de l'intérieur" l'évolution d'un projet de bande dessiné en me positionnant comme scénariste. Le scénariste Dieter, rencontré à Quai des Bulles me propose son aide : c'est lui qui m'apprend les bases du scénario de bande dessinée. Petit à petit, j'ai abandonné mes recherches d'ethno. pour me consacrer au scénario. Par la suite, j'ai continué à travailler mes techniques narratives avec David Chauvel. J'ai rencontré Emmanuel Michalak fin 1999 et le premier album des Cercles d'Akamoth est paru chez Delcourt en mai 2003. Et c'est avec Marie Jaffredo, avec qui j'avais travaillé sur le collectif Piaf chez Petit à Petit, que je signe Les Démons de Marie chez Carabas. En 2006, paraîtrons aussi les deux premiers albums d'une nouvelle série intitulée IOS. Dessinée par Luca Erbetta, cette série s'inscrit dans la nouvelle collection Impact des éditions Delcourt.

Texte et photo © Carabas

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Alexandre - L'épopée 2014
Batchalo 2012
Cercles d'Akamoth (Les) 2003 2008
Damnés de Paris (Les) 2014
Démons de Marie (Les) 2004 2005
Grands Personnages de l'Histoire en bandes dessinées (Les) 2021
Guerre des OGM (La) 2009
Insane 2012
J'ai tué 2015
Naragam 2015 2018
Odyssée de Fei Wong (L') 2018 2019
Operação Overlord 2020
Opération Overlord 2014
Sang des bâtisseurs (Le) 2010 2011
Sept 2008
Watch 2006 2008
Edouard Manet & Berthe Morisot 2017